Le marché du PC poursuit son déclin

Les livraisons de PC au troisième trimestre sont passées sous la barre des 70 millions d'unités, enchaînant un huitième trimestre consécutif de recul. Le chinois Lenovo est toujours premier mais sa domination pourrait toucher à sa fin alors que le ralentissement en Chine, son premier marché, se poursuit.
Laszlo Perelstein
Face au large choix d'appareils, le PC ne représente désormais plus une priorité pour la plupart des consommateurs, souligne Gartner.
Face au large choix d'appareils, le PC ne représente désormais plus une priorité pour la plupart des consommateurs, souligne Gartner. (Crédits : Reuters)

Deux ans de baisse consécutifs. Jamais l'industrie PC n'a traversé une si longue période de déclin de son histoire. Les livraisons mondiales d'ordinateurs ont atteint 68,9 millions d'unités (-5,7%) lors du troisième trimestre 2016 -le huitième consécutif en recul donc-, selon des chiffres préliminaires publiés par le cabinet d'analyse Gartner. Le cabinet IDC chiffre les livraisons totales à 68 millions d'unités (-3,9%), soit légèrement mieux que ses projections initiales.

"L'extension de la durée de vie du PC causée par la surabondance d'appareils, et la faible demande des particuliers pour les PC au sein des marchés émergents" sont les "deux problèmes fondamentaux qui ont impacté les résultats du marché", explique Mikako Kitagawa, analyste principal chez Gartner cité dans le communiqué.

     | Lire Les ventes de PC dévissent au profit des smartphones

Face au large choix d'appareils, le PC ne représente désormais plus une priorité pour la plupart des consommateurs, souligne Gartner, qui avertit que certains pourraient même décider de ne plus jamais surclasser leur appareil en optant pour un PC, bien que plus puissant.

Bientôt la fin de la domination de Lenovo ?

Dans ce contexte baissier, le leader mondial Lenovo a connu trois mois difficiles, ses livraisons chutant de 2,4% sur un an, à 14,434 millions d'unités (chiffres Gartner). Le constructeur chinois a fait toutefois mieux que la moyenne, ce qui lui a permis d'asseoir sa première place, grappillant 0,5 point de parts de marché, à 20,9%. Mais son avance s'est nettement réduite, d'autant que cela fait six trimestres que ses livraisons se réduisent, impactées par le ralentissement en Chine, son principal marché. Son premier compétiteur, HP, a de son côté enchaîné sur un deuxième trimestre de croissance, à 2,3% et revendique désormais 20,4% de parts de marché (contre 18,8% un an auparavant) grâce notamment à la stabilisation du marché de PC de bureau.

Cette rivalité relancée est vue d'un bon œil de la part de Loren Loverd, vice-présidente "Prévisions et suivis des PC Monde" au sein d'IDC :

"Les efforts de l'industrie pour mettre à jour les produits afin de tirer parti des nouveaux processeurs et systèmes d'exploitations, pour offrir une meilleure expérience informatique, [...] et pour accélérer les remplacements des PC ont été critiques. Ces améliorations s'accumulent et ouvrent à la voie à un marché plus fort à l'avenir."

Suivant cette tendance, les constructeurs Dell et Asus ont également connu une hausse de leurs livraisons, respectivement 2,6% et 2,4%. A contrario, Apple (-13,4% sur les livraisons, -0,6 point de parts de marché à 7,2%) et Acer (-14,1% sur les livraisons, -0,6 point de parts de marché à 6,7) se sont effondrés. La chute de ces deux derniers ne suffit toutefois pas à contrebalancer la tendance globale du marché, qui se tourne de plus en plus vers ces six principaux constructeurs (77,7% du total, contre 74,9% un an auparavant).

Laszlo Perelstein

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 12/10/2016 à 14:29
Signaler
Les pc déjà prêt oui ça décline, mais sinon sans chiffre, j'ai vue l'explosion de la demande de tuto ou d'aide quand à l'assemblage maison, monter son pc, je vois aussi d'avantage de personne utiliser l'overclocking etc, c'est cool, du coup, le march...

le 12/10/2016 à 19:52
Signaler
Performance suffisante ... Nettoyer son PC ou portable de la pieuvre window 10 et en moins de 5 minutes on augmente les performances de 50% ... Chercher l'erreur ? Le moindre clic est envoyé a Microsoft !!!

le 13/10/2016 à 8:44
Signaler
Ah ça, c'est évident que le w10 est gourmand, perso j'ai désactivé pas mal de chose via le registre, cortana etc. D'où ma préférence pour linux, même si parfois, pas trop le choix de réaliser des test sur w10.

à écrit le 12/10/2016 à 14:11
Signaler
C'est un réajustement, dû à l'évolution technologique qui a permis de miniaturiser l'outil. La moindre puissance nécessaire démontre que, dès l'origine, les PC étaient bien trop puissants pour l'usage trivial dont la majorité avait besoin. C'est ta...

le 12/10/2016 à 18:36
Signaler
Le PC ne peut pas etre remplacé 1ere chose/ si on veut jouer à des jeux vidéos modernes car les cartes graphiques puissantes ne peuvent pas etre mises sur un smartphone ou tablettes, meme si ça commence à venir (d'ici quand ? quelques années). 2eme c...

le 13/10/2016 à 8:45
Signaler
C'est clair que sur des tablettes etc tu ne fera pas tourner tes jeux en ultra, encore moins des logiciels graphique puissant, la fluidité sera absente.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.