Pourquoi Facebook rachète le spécialiste des publicités vidéo LiveRail

 |   |  377  mots
Le ciblage de la publicité représente un intérêt majeur pour la firme de Palo Alto, et les réseaux sociaux de façon plus générale, puisque c'est une importante source de revenus. (Photo : Reuters)
Le ciblage de la publicité représente un intérêt majeur pour la firme de Palo Alto, et les réseaux sociaux de façon plus générale, puisque c'est une importante source de revenus. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
Le réseau social de Mark Zuckerberg voit dans la publicité vidéo un potentiel à long-terme et une diversification de ses sources de revenus. LiveRail compte la NBA ou encore la plateforme vidéo DailyMotion parmi ses clients.

Facebook fait un pas de plus dans le marché de la publicité. Le réseau social de Mark Zuckerberg a annoncé mercredi avoir racheté la startup californienne LiveRail, plateforme spécialisée dans la publicité vidéo, selon des communiqués mis en ligne sur la plateforme presse du réseau social et sur le site web de LiveRail. Les termes financiers de la transaction n'ont toutefois pas été dévoilés.

Créée il y a sept ans, LiveRail compte à ce jour 170 employés répartis dans quatre bureaux et affirme diffuser quelque 7 milliards de publicités vidéo tous les mois.

>> Lire 18 milliards de dollars : le marché de la pub mobile en 2014

Parmi sa centaine de clients, LiveRail compte notamment la Ligue américaine de baseball (NBA), les groupe de médias ABC et A&E Networks ou encore la plateforme de vidéo en ligne Dailymotion, rivale de la plateforme de vidéo de Google, Youtube. Le start-up se charge de les aider à mieux placer les publicités vidéo au sein de leurs contenus.

Ciblage de la publicité 

"Des publicités plus pertinentes seront plus intéressantes et pousseront plus de personnes à regarder des vidéos en ligne, et seront également plus effifaces pour les publicitaires", a argué Facebook dans son communiqué. 

Le ciblage de la publicité représente un intérêt majeur pour la firme de Palo Alto, et les réseaux sociaux de façon plus générale, puisque c'est une importante source de revenus. Lors de la publication des résultats du premier trimestre 2014, le réseau social en ligne de Mark Zuckerberg avait ainsi annoncé fièrement une augmentation de 82% de ses revenus publicitaires, permettant notamment au groupe de tripler son bénéfice trimestriel.

>> Lire : Vers une publicité de plus en plus ciblée sur Facebook

Alors que Facebook en était à ses débuts dans la publicité vidéo, la directrice d'exploitation Sheryl Sandberg avait alors prédit en avril un potentiel à long-terme du marché, tout en prévenant que ces vidéos "ne contribueraient pas de manière importante" aux résultats cette année. Avec ce rachat, les choses pourraient bien se passer plus vite qu'elle ne l'espérait. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :