Facebook : un milliard d'utilisateurs sur le mobile, la pub s’envole

Le succès de l'application mobile, dont se sert la grande majorité des utilisateurs du réseau social, est du pain béni pou l'entreprise, qui au premier trimestre en a tiré 59% de ses recettes publicitaires. Ces dernières ont augmenté de 82% sur un an.
Au premier trimestre, Facebook a encaissé 2,27 milliards de recettes publicitaires. (Photo : Reuters)
Au premier trimestre, Facebook a encaissé 2,27 milliards de recettes publicitaires. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)

L'application mobile de Facebook séduit : plus d'un milliard des membres du réseau social s'en servent désormais. Ils représentent la grande majorité des utilisateurs de Facebook, qui étaient 1,28 milliards au mois de mars (contre 1,23 milliard fin 2013), dont 62,7% se connectant tous les jours.

Ce succès de l'application mobile est une manne pour l'entreprise de Mark Zuckerberg : 59% des 2,27 milliards de dollars de recettes publicitaires encaissés au premier trimestre provenaient en effet d'accès mobiles au réseau. Cette part est en constante augmentation : elle était de 53% au dernier trimestre 2013 et de 30% il y a un an.

La plus forte croissance publicitaire en trois ans

Selon les résultats du premier trimestre, les recettes publicitaires du réseau social ont augmenté de 82% sur un an. "C'est notre plus forte croissance publicitaire en près de trois ans", a souligné la directrice d'exploitation, Sheryl Sandberg, y voyant la preuve du succès des produits mobiles du groupe.

Tous les résultats de l'entreprise sont par ailleurs au vert. Au premier trimestre, le chiffre d'affaires de Facebook a enregistré une augmentation de 72% sur un an, s'élevant à 2,5 milliards de dollars. Son bénéfice net trimestriel a presque triplé, atteignant 642 millions de dollars. 

Le directeur financier, David Ebersman, a toutefois mis en garde : les taux de croissance dans la publicité risquent désormais de ralentir voire de devenir "beaucoup plus bas en fin d'année", en raison de comparaisons sur un an moins favorables. Le virage mobile de Facebook avait en effet commencé à se faire véritablement sentir au deuxième trimestre 2013.

Le potentiel à long terme des publicités vidéo

Facebook entend toutefois compenser par de nouvelles stratégies. Le réseau commence ainsi à publier des publicités vidéo, qui "ne contribueront pas de manière importante" aux résultats cette année mais qui présentent un grand potentiel à long terme, selon Sheryl Sandberg.

Les analystes y voient la source de milliards de dollars de recettes futures. Le réseau social veut aussi mieux personnaliser ses publicités. Sheryl Sandberg n'a pas exclu d'utiliser à cette fin les informations récoltées grâce à des services tels la géolocalisation des amis à proximité.

Le groupe multiplie d'ailleurs les investissements dans les applications mobiles : de Facebook lui-même, mais aussi du réseau de partage de photos Instagram, des messageries Messenger et WhatsApp, racheté pour 19 milliards de dollars, voire du journal en ligne "Paper" dévoilé fin janvier.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 24/04/2014 à 12:26
Signaler
N'ayant pas de mobile, je risque de très vite me retrouver en manque de pub... Quelqu'un aurait-il une solution..??

le 24/04/2014 à 12:48
Signaler
Bienvenue au club ! Le monde tournait fort bin (et probablement mieux, d'ailleurs) avant l'arrivée des mobiles qui ne sont "indispensables" et "incontournbles" que pour un ramassis d gogos à qui l'on pompe allègrement les derniers centimes qu'ils ont...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.