Il y a autant d'internautes en Chine que d'habitants en Europe

 |   |  335  mots
67,5% des internautes chinois (469 millions) ont effectué un achat en ligne à l'aide de leur téléphone portable l'an passé, contre 57,7% en 2015, selon le CNNIC.
67,5% des internautes chinois (469 millions) ont effectué un achat en ligne à l'aide de leur téléphone portable l'an passé, contre 57,7% en 2015, selon le CNNIC. (Crédits : Reuters)
L'Empire du Milieu entretient une relation ambiguë avec internet et les nouvelles technologies.

Le nombre d'internautes en Chine, déjà le plus élevé au monde, s'établissait fin décembre à 731 millions de personnes, soit l'équivalent de la population du continent européen, ont annoncé les autorités. Au total, 53,2% des 1,37 milliard de Chinois sont désormais considérés comme des internautes, a indiqué dimanche dans un communiqué le Centre d'information sur l'internet (CNNIC), un organisme gouvernemental.

La Chine a ainsi gagné 43 millions d'utilisateurs d'internet en un an (+6,2%), a précisé le CNNIC -- soit presque autant que la population de l'Espagne. Malgré cet engouement, la politique de Pékin concernant le web n'est pas à sens unique. D'un côté, le pouvoir bloque l'accès depuis la Chine à de nombreux sites internet étrangers: Facebook, Instagram, Google, YouTube, Dailymotion, Twitter ou encore des sites d'information. Les contenus publiés par les médias chinois et sur les réseaux sociaux locaux sont par ailleurs très étroitement surveillés. La rapidité de diffusion, le volume des informations et l'utilisation de logiciels permettent cependant parfois de devancer ou contourner la censure.

Le paiement par smartphone en forte progression

Mais d'un autre côté, la Chine mise sur l'internet, les start-ups innovantes et l'explosion des ventes en ligne pour dynamiser le modèle de croissance économique du pays, dont les moteurs traditionnels (exportations, industries lourdes, production manufacturière) s'essoufflent. Pékin a lancé un ambitieux plan ("Internet plus") pour stimuler l'usage du web et l'essor des nouvelles technologies.

Illustration avec les paiements en ligne via smartphone: leur nombre d'utilisateurs a explosé en 2016 (+31,2%). Ces systèmes novateurs (WeChat Pay, Alipay, etc.) quasi-inconnus en Occident, s'imposent désormais partout en Chine et permettent de régler en quelques secondes un achat: des courses au supermarché, un billet de cinéma, un repas au restaurant, une facture d'électricité ou encore un voyage en taxi. Au total, 67,5% des internautes chinois (469 millions) ont effectué un achat en ligne à l'aide de leur téléphone portable l'an passé, contre 57,7% en 2015, selon le CNNIC.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/01/2017 à 13:34 :
"La liberté n'existe pas", vraiment ? Reste à savoir de quelle liberté on cause, celle par exemple de pouvoir se promener tard le soir sans la crainte de se faire agresser.
a écrit le 23/01/2017 à 10:36 :
C'est vrai que le paiement via smartphone est considérablement répandu. Presque tous les services sont concernés (courses, factures, taxis...) reste les parkings, en tout cas dans la province où je suis. On constate aussi de plus en plus d'ouverture de cyber cafés haut de gamme et quasi tout le monde possède un smartphone
a écrit le 23/01/2017 à 10:27 :
Dans un pays où la liberté n'existe pas, tout ce qui peut en apporter un temps soit peu est bon à prendre.

Comme quoi le capitalisme s’accommode bien plus facilement avec une dictature comme en Chine qu'avec un gouvernement progressiste comme en Grèce.

L'argent aime l'autorité.
Réponse de le 23/01/2017 à 13:33 :
"La liberté n'existe pas", vraiment ? Reste à savoir de quelle liberté on cause, celle par exemple de pouvoir se promener tard le soir sans la crainte de se faire agresser.
Réponse de le 23/01/2017 à 17:13 :
Bel exemple de raisonnement binaire bravo.

Je développe votre pensée: Vu qu'en France il y aurait des agresseurs qui tapis dans l'ombre attendent sans vergogne de s'attaquer a patrickb, un exemple parmi d'autres bien entendu voyons, et bien cela fait qu'en Chine ils sont libres.

De mieux en mieux on voit que les élections arrivant vous progressez à grand pas ! :-)

(je fais rarement de smiley mais là j'avoue que j'ai bien rigolé à ma propre phrase, merci à vous et n'hésitez surtout pas de me répondre avec des commentaires aussi absurdes svp !)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :