TF1 soutenu par ses accords avec les opérateurs télécoms

 |   |  225  mots
Le groupe de télévision a renforcé son pôle numérique, avec notamment l'acquisition d'Aufeminin en mai.
Le groupe de télévision a renforcé son pôle numérique, avec notamment l'acquisition d'Aufeminin en mai. (Crédits : Charles Platiau)
Le groupe a vu son bénéfice net baisser de 6,2% à 127,9 millions d'euros en 2018, une année marquée par les accords signés avec les opérateurs télécoms et une croissance externe dans le numérique qui profitent à l'activité du groupe de télévision, selon un communiqué publié vendredi.

Le groupe de médias poursuit sa mue dans le digital. TF1 a vu son bénéfice net baisser de 6,2% à 127,9 millions d'euros en 2018, une année marquée par les accords signés avec les opérateurs télécoms et une croissance externe dans le numérique qui profitent à l'activité du groupe de télévision, selon un communiqué publié vendredi. Son chiffre d'affaires s'est établi à 2,29 milliards d'euros, en hausse de 7,3% et supérieur au consensus des analystes Factset.

Le groupe attribue cette progression, notamment, aux accords signés l'année dernière avec les opérateurs de télécoms français (Bouygues Telecom - autre filiale du groupe Bouygues -, Free, Altice/SFR et Orange), et la chaîne payante Canal+, pour monétiser la diffusion de ses chaînes par des tiers. TF1 souligne par ailleurs une "bonne performance du chiffre d'affaires publicitaire télévision et digital".

Le groupe de télévision a en effet renforcé son pôle numérique, avec notamment l'acquisition d'Aufeminin en mai. L'activité issue de sa croissance externe a représenté 115,9 millions d'euros sur l'année, et ces activités ont été consolidées au sein du pôle numérique Unify. TF1 a tenu son objectif d'amélioration de sa marge opérationnelle courante "hors événement sportif majeur" (11,7% en 2018 contre 8,7% en 2017).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :