Publicis prévoit une forte croissance de son revenu en 2011

 |  | 283 mots
Lecture 1 min.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
L'année "2011 s'annonce comme l'année du redémarrage" estime Maurice Lévy, le président du directoire. Les prochaines prévisions de ZenithOptimedia, filiale de Publicis, montreront "sans aucun doute une petite amélioration" du marché, selon lui.

Publicis prévoit une "forte croissance" de son revenu et du marché en 2011, après une amélioration progressive cette année, a déclaré mardi le président de son directoire Maurice Lévy. Il s'est également dit "assez rassuré" concernant 2010, après avoir constaté "un certain nombre de signes encourageants" au début de l'année, et a réaffirmé son intention de surperformer ses concurrents.

Le troisième groupe publicitaire mondial avait dit en février viser pour 2010 une reprise de la croissance organique de son revenu, après un recul de 6,5% en 2009 moins marqué que la moyenne du secteur, ainsi qu'une stabilisation de sa marge opérationnelle, réduite de 1,7 point à 15% l'année dernière. "On pense qu'on aura une forte croissance en 2011", a indiqué Maurice Lévy lors d'un petit déjeuner organisé par l'Association des journalistes économiques et financiers (Ajef).

Il a précisé à Reuters qu'il faisait référence à la fois au revenu de Publicis et au marché. L'année "2011 s'annonce comme l'année du redémarrage", a-t-il dit. Les prochaines prévisions de ZenithOptimedia, filiale de Publicis, montreront "sans aucun doute une petite amélioration" du marché, a-t-il précisé. "On n'est pas encore dans une situation où on peut espérer un emballement de la croissance", a observé Maurice Lévy.

ZenithOptimedia, qui reverra ses estimations en avril, anticipe pour l'instant une hausse de 0,9% du marché publicitaire mondial en 2010, après un recul de 10,2% en 2009. "En 2010, on va sortir de cette période négative que nous avons connue depuis le dernier trimestre 2008", a ajouté Maurice Lévy, réaffirmant qu'il constate une amélioration "régulière" mais "légère" du marché.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :