Nouveau vent d'optimisme sur le marché publicitaire mondial

 |   |  237  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
L'agence ZenithOptimedia (Publicis) a, pour la deuxième fois en sept mois, revu à la hausse sa prévision de croissance pour le marché publicitaire mondial.

Ce n'est plus 0,9% ni même 2,2% de croissance que ZenithOptimedia, l'agence média de Publicis, prévoit pour le marché publicitaire mondial en 2010 mais 3,5%. Ce nouveau regain d'optimisme s'explique par la "croissance plus forte que prévu enregistrée au cours du premier semestre, en particulier aux Etats-Unis et en Europe de l'Ouest", explique ZenithOptimedia dans un communiqué. Dans ces pays développés (Amérique du Nord, Europe de l'Ouest et Japon), la hausse du marché devrait s'établir à 1,3% en 2010 quand le reste du Monde devrait connaître une hausse de 8,6%.

Pour les années suivantes, l'écart entre pays développés et pays émergents ne devrait pas se tasser, prévoit Zenith Optimedia. En revanche, le rythme global de croissance devrait encore grossir pour atteindre 4,5% en 2011 et 5,3% en 2012. Rappelons que le marché a subi de plein fouet la crise économique avec une chute de 9,8% des investissements.

La télévision conforte son rôle de media roi

La télévision reste le support privilégié avec des recettes attendues en hausse de 6,4% cette année, puis de 5,4% l'année suivante. Elle devrait même représenter 40,8% du total des investissements publicitaires en 2012 contre 38% en 2008, estime l'agence. Mais la progression devrait être encore plus soutenue pour Internet (+13% en 2010) dont la part de marché devrait monter à 17,1% d'ici deux ans. Tendance contraire en revanche pour les journaux, les magazines et la radio, en perte de vitesse.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :