Sur Facebook, les publicités arrivent aussi dans les résultats de recherche

 |   |  375  mots
Avec son offre publicitaire, Facebook réalise un milliard de chiffre d'affaires annuel, rien qu'en France.
Avec son offre publicitaire, Facebook réalise un milliard de chiffre d'affaires annuel, rien qu'en France. (Crédits : DR)
Facebook ajoute un nouvel outil à son offre publicitaire. Les publicités, déjà présentent dans le fil et autour des vidéo, se logeront aussi dans les résultats de recherche.

Facebook se dote d'une nouvelle arme pour défendre sa place de géant de la publicité en ligne. L'entreprise californienne fait désormais apparaître des publicités dans les résultats du moteur de recherche de sa plateforme : elles s'affichent en fonction des mots-clés rentrés par l'utilisateur. L'objectif : que les annonceurs puissent convertir en clic sur la publicité un public déjà intéressé par son sujet, puisqu'il cherche un terme connexe à l'annonce.

Cette nouvelle fonctionnalité pourrait trouver un écho particulier sur la marketplace du réseau social, en rapprochant la publicité de la décision d'achat. Mais pour l'instant, les "search ads" se limitent aux recherches en langues anglaise et espagnole, ainsi qu'aux versions mobiles de Facebook (là où les utilisateurs sont les plus nombreux).

Un outil de plus pour maintenir Amazon à distance

Le mécanisme est simple : l'annonceur choisit sa population-cible, puis Facebook détermine un ensemble de mots-clés pertinents pour l'atteindre, en plus d'une palette de mesures diverses. Avec cette mainmise sur le ciblage, le géant espère empêcher l'utilisation de ses critères publicitaires à des fins d'exclusions de minorités. Certains annonceurs pouvaient manipuler leur ciblage pour en exclure certaines minorités, à qui ils refusaient d'offrir leurs services.

Les search ads viennent en complément des "news ads", ces publicités qui apparaissent dans le fil d'actualité - et ne seront pas disponibles séparément. Pour l'utilisateur elles seront identifiées par une étiquette "sponsorisé", comme sur Amazon. Et elles devraient être mises en valeur. La nouvelle interface de l'application - accessible depuis peu pour certains utilisateurs - va marquer de façon plus évidente l'existence des verticales du réseau social : Watch (pour la vidéo), Marketplace (plateforme de vente entre particuliers) ou encore Gaming (plateforme de vidéo en direct axée sur les jeux vidéos). Chacune de ces verticales dispose d'un moteur de recherche spécifique.

Facebook, se partage, avec Google, 94% de la croissance du marché français de la publicité en ligne (rapport 2018 de l'Observatoire de l'e-pub). Le groupe réalise à lui-seul plus d'un milliard d'euros de chiffre d'affaires dans l'Hexagone. Ce nouvel outil vise aussi à lui permettre de résister à la poussée d'Amazon sur le marché.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/10/2019 à 8:52 :
"le marché de la publicité digitale a progressé de 13 % au premier semestre 2019"

Les GAFA ont quand même mis un sérieux coup de pied au c... de la publicité à papa, il était temps que ce business ronronnant soit secoué.

"Les Gafa toujours aussi puissants dans la publicité digitale" https://www.lesechos.fr/tech-medias/medias/les-gafa-toujours-aussi-puissants-dans-la-publicite-digitale-1037707
a écrit le 21/10/2019 à 21:25 :
M'en fout ! Je n'utilise plus Facebook.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :