Télécoms : SFR, BT et Verizon demandent 2,7 milliards d'euros à Orange

 |   |  267  mots
Patrick Drahi, le propriétaire d'Altice, la maison-mère de SFR.
Patrick Drahi, le propriétaire d'Altice, la maison-mère de SFR. (Crédits : © Benoit Tessier / Reuters)
Selon L’Express, les trois acteurs ont déposé des plaintes contre l’opérateur historique. Ils lui reprochent des pratiques anticoncurrentielles sur le marché des entreprises.

C'est ce qui s'appelle chasser en meute. D'après L'Express, SFR, le britannique BT et l'américain Verizon ont saisi le tribunal de commerce de Paris pour réclamer des réparations à Orange sur le marché des entreprises. Accusant l'opérateur historique de pratiques anti-concurrentielles, ils lui demandent la bagatelle de 2,7 milliards d'euros. Dans le détail, toujours selon l'hebdomadaire, l'opérateur de Patrick Drahi souhaite récupérer 2,4 milliards d'euros, contre 215 millions pour Verizon et 150 millions pour BT.

Cette fronde fait suite à la condamnation d'Orange à une amende record de 350 millions d'euros en décembre 2015. A l'époque, l'opérateur a été épinglé pour des pratiques anticoncurrentielles sur le marché dédié aux professionnels par l'Autorité de la concurrence. Cette condamnation a eu des répercussions auprès de l'Arcep, le régulateur des télécoms, qui fait depuis son possible pour ouvrir davantage ce marché à la concurrence.

Quasi-hégémonie d'Orange sur le marché

Il faut dire que sur ce segment, qui avoisine les 10 milliards d'euros dans l'Hexagone, Orange règne aujourd'hui en maître avec une part de marché d'environ 70%. A comparer avec les 20% de SFR, et les 5% de Bouygues Telecom. Pour sortir de ce monopole (ou quasi-duopole, c'est selon), l'Arcep souhaite épauler de nouveaux entrants. Si l'institution se garde bien d'évoquer un nom, un acteur, en particulier, suscite l'attention. Il s'agit de l'opérateur de gros Kosc Telecom. Celui-ci s'est lancé en fin d'année dernière, et compte bien se faire une place sur le marché en baissant les prix.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/05/2017 à 15:21 :
il serait bien d'expliquer en quoi il y a des pratiques anticoncurrentielles, car rien n'est dit et en fait c'est exactement l'inverse. Que chacun regarde le niveau d'investissement par opérateur et il comprendra déjà le commencement du malaise.
Ensuite le "régulateur" prend fait et cause pour ceux qui ne veulent pas investir et impose à Orange de louer à prix coûtant ses nouveaux investissements, et ce via des offres de gros (des arbres en débit) tout en demandant à orange de maintenir un espace suffisant entre ses propres tarifs commerciaux et ses offres de gros, afin que chacun puisse lui prendre facilement des parts de marchés.
Alors que chacun peut investir comme orange, complétel a fait le tour de la france depuis plus de 15 ans en génie civil et fibres pour aller capter les entreprises qui l'intéressaient.
Sauf que comme le dit "churchil", ce n'est pas suffisant, il faut développer des services de pointe, assurer une excellente qualité de service, avoir du personnel..

et donc, l'explication de base est que si certains attaquent orange avec l'aide du régulateur qui ne faut que distribuer des parts de marchés par ces régles mécaniques qui n'existent nulle part ailleurs, c'est que orange n'en donne pas assez aux autres, n'a pas suffisamment suivi les règles de donation des parts de marchés, pour aider les autres.
parce que s'il y avait une entrave à la concurrence, alors là il y aurait des peines immédiates et bien plus importantes..
a écrit le 11/05/2017 à 11:38 :
ils devraient demander 27 milliards, oiu meme 270 milliards, plus c'est gros plus ca passe.........bon, apres faut voir que comme on ne gagne pas grand chose avec les particuliers qui ont des forfaits gratuits illimites a 2 euros, forcement, faut aller chercher la marge la ou elle est......
si c'est pour envoyer les investissements au tas, ca c'est la bonne voie........ bon je pense que l'idee c'est de dire a orange d'investir pour mettre tout ca quasi gratuitement a dispo de certains..... mmm ca me rappelle du deja vu!
last but not least......
un particulier dont la box ne marche pas, ok, il ratera le film du soir et les news sur la tribune.......
l'entreprise qui a de l'informatique qui ne marche pas, c'est autre chose! certains devraient mediter la qualite de service, avant de demander de l'argent aux autres.....
a écrit le 11/05/2017 à 10:31 :
Il suffit d'avoir pratiqué les services aux entreprises fournis par SFR (et feu Completel) pour comprendre pourquoi les entreprises fuient chez Orange.
Il n'y a pas besoin de pratiques déloyales de leur part, ils ne parviennent même pas a recueillir tous les clients fuyant Altice et prêts a signer n'importe quel contrat pour ne plus être maltraités...
a écrit le 10/05/2017 à 8:39 :
beaucoup devrait être prison, -genre Drahi
Réponse de le 11/05/2017 à 10:32 :
Pourquoi le devrait-il ? Vous avez une info que vous souhaitez partager sur une quelconque malversation ?
Réponse de le 11/05/2017 à 16:13 :
Depuis 2004 dans certaines ville du 92 on attend la fibre du messi drahi qui a touché des centaines de millions d'euros .2017 toujours rien.
a écrit le 09/05/2017 à 21:22 :
Depuis plus d'une semaine Sfr ne fournit plus de téléphone à ses clients sans les informer et sans pouvoir fournir de raison et de solution...?t
Réponse de le 10/05/2017 à 10:27 :
SFR a de plus en plus de mal à payer ses fournisseurs,

qui n'acceptent peut être plus de le livrer

peut-être la procédure de Drahi endetté jusqu'aux amygdales est destinée à masquer une potentielle faillite de SFR et la holding de Drahi

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :