L'UFC Que Choisir voit rouge contre les fausses offres illimitées mobiles

 |   |  524  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Depuis l'arrivée de Free Mobile, l'association de défense des consommateurs estime que les clauses abusives pullulent. Elle menace de poursuivre Numericable et La Poste Mobile pour pratiques commerciales trompeuses.

Attention au faux illimité dans la téléphonie mobile ! C'est un combat de longue date de l'UFC Que choisir, qui a tiré la sonnette d'alarme il y a déjà plusieurs années en particulier sur les clauses limitatives des contrats de clé 3G. Or depuis l'arrivée de Free Mobile, il y a presque un mois, « tous les opérateurs ont le mot illimité à la bouche » observe Edouard Barreiro, de l'association de défense des consommateurs qui dénonce « les limites cachées de l'illimité et la prolifération sans limite des clauses abusives » dans les offres de riposte des concurrents. L'UFC « met en demeure les opérateurs de réviser leurs contrats sous trois semaines » et ensuite « agira en justice pour suppression des clauses abusives » et même au titre de « pratiques commerciales trompeuses » pour certains, en l'occurrence Numericable et La Poste Mobile.

De l'illimité plafonné à 14 heures chez Numericable

Dès janvier, l'association avait relevé que l'offre de Free Mobile elle-même n'était pas entièrement illimitée, en raison de restrictions d'usages : par exemple à l'international, seuls les appels vers les fixes sont inclus vers les 40 destinations sauf en Amérique du Nord ; ou bien sur les SMS et les MMS, chaque envoi est plafonné à 10 destinataires. Ensuite, en matière d'Internet mobile, Free reprend une expression utilisée par ses concurrents d'un usage « en bon père de famille », très imprécise et dont l'interprétation reste à la discrétion de l'opérateur. Mais l'UFC voit rouge quand « La Poste Mobile confond illimité et abondance » en restreignant à 200 heures par mois son forfait « appels illimités 24/24 ». Et plus encore lorsque Numericable propose « de l'illimité comprenant en réalité 14 heures d'appels seulement » : en outre, cette « utilisation normale d'un client grand public » n'est même pas expressément formulée, il faut la calculer, d'après « la consommation moyenne d'un abonné grand public métropolitain issu de la dernière publication par l'Arcep de l'Observatoire Annuel des Marchés, augmenté d'une marge de 500% » selon les termes de la brochure tarifaire du câblo-opérateur.

« Intolérable » verrouillage des téléphones vendus sans subvention

Autre sujet d'indignation pour l'UFC, les clauses abusives dont « certaines ont de quoi faire bondir. ». En particulier, « alors même que ces nouveaux forfaits sacralisent le « sans engagement » sans téléphone subventionné, certains opérateurs se permettent de verrouiller les terminaux vendus nus au moment de la souscription d'un forfait. » Aux yeux de l'association, « c'est anachronique, le verrouillage a été instauré au départ contre le vol des portables, aujourd'hui il existe le numéro de série IMEI. C'est un outil pour gêner la mobilité des consommateurs, c'est intolérable » s'emporte Edouard Barreiro. Si l'UFC ne réclame pas de mesure législative, elle estime qu'il y a « un problème de dissuasion dans le dispositif contre les clauses abusives. » Quant aux opérateurs mobiles, l'association les enjoint de « ne plus utiliser le terme illimité pour des offres ayant une limite volumétrique », en temps d'appels, nombre de SMS mensuels, « d'afficher clairement toute limitation chiffrée d'usage » et de « purger leurs contrats des clauses abusives. »
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/02/2012 à 17:39 :
Un grand merci à UFC de faire pour le citoyen ce travail pour lequel nos autorités politiques et administratives, qui sont payées par nos impôts, s'escriment à ne pas réaliser. (se demande-t'on pourquoi ?)
a écrit le 08/02/2012 à 13:24 :
pourquoi l'ufc na pas parlé de sa ya 2 ans !!? portant le "illimité" existe depuis 12ans alors pourquoi l'ufc aujourd'hui d'un coup ils intéresse a sa!!! bizzaaaaarrrrrr bref l'ufc c'est le système quoi !!!! alors l'ufc ferme la pluto .. mercii free je suis chez free mobile et box et touuuuuuuu va bien super mém chui super content
Réponse de le 10/02/2012 à 11:43 :
Tout porte à croire qu'il n'aime pas trop les évolutions de Free.Merci fere pour ce que tu fais pour la télécommandé en france.
a écrit le 08/02/2012 à 2:23 :
l'UFC s'enflamme a cause de l'illimité pas illimité... y auraient du s'enflammer sur le prix des forfaits mobile...
merci free.toi SEUL a fait bouger les choses.
a écrit le 07/02/2012 à 16:45 :
De l'illimité plafonné à 14 heures ...le terme illimité perd son sens ! Même si personnellement je ne me vois pas téléphoner 14H !

Mais une question se pose ... qu'en est il du fixe ?... silence radio ?
a écrit le 07/02/2012 à 16:21 :
moi je ne gagne rien avec mon forfait Free 0 euro, mais c'est convenu comme ça
Réponse de le 10/02/2012 à 11:45 :
Comment tu ne gagne rien ?Tu payes rien et tu as 60smls et 60 min et tu dis que tu ne gagne rie j'allucine la hein
a écrit le 07/02/2012 à 15:48 :
Arrêtez de vous faire pigeonner par les opérateurs et venez jouer avec nous !
Pigeon Libre, Le jeu des anciens pigeons des opérateurs mobiles!
http://www.pigeonlibre.com
a écrit le 07/02/2012 à 15:23 :
les opérateurs nous ont pris pour des pigeons et à present ils nous prennent pour des cons -heureusement qu'il y a des gents comme UFC
a écrit le 07/02/2012 à 14:44 :
A quand les actions de groupe ! Promis par l'actuel président et les futurs candidats à l'élection président et ce afin de pouvoir vraiment se défendre ...!
a écrit le 07/02/2012 à 14:19 :
Dommage que l'UFC ne s'attaque pas à notre gouvernement qui a assuré qu'il n'y aurait pas de hausses d?impôts alors que le gel du barème entraine automatiquement une hausse des impôts sur le revenu. Comment en vouloir à tous ces requins des télécommunications lorsque la mauvaise voie est donnée par le gouvernement et le Président.
Réponse de le 07/02/2012 à 14:46 :
Quand ton salaire n'augmente pas, le gel des barèmes ne change rien.
Quand ton salaire n'augmente pas et que les barèmes sont réévalués, tu paies moins d'impôts.
Réponse de le 07/02/2012 à 16:31 :
C'est normal, vu qu'il y a l'inflation et qu'avec ton salaire, tu achètes moins de choses.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :