Mobile : jusqu'où ira la spirale du low-cost ?

Selon le cabinet Roland Berger, la part des offres «sans fioritures» sur le marché français de la téléphonie mobile pourrait atteindre 50% voire 70%. Une situation qui rend indispensable la mutualisation des réseaux.

5 mn

Sosh, la marque low-cost d'Orange a séduit près de 800.000 clients.
Sosh, la marque low-cost d'Orange a séduit près de 800.000 clients. (Crédits : DR)

Un an après l?arrivée de Free Mobile, la guerre des prix n?est pas terminée. SFR l?a relancée mardi en baissant de 25% environ les tarifs de ses forfaits classiques de téléphonie mobile et en musclant sa marque low-cost Red. Et il promet de nouvelles annonces mardi prochain. «Pompier pyromane», a réagi Orange. Selon les analystes d?Oddo, Orange et Bouygues Telecom risquent d?être «obligés de répliquer en termes de baisses des prix.» Jusqu?où pourrait aller cette spirale de baisse ? Il y a un an, le cabinet de conseil en stratégie Roland Berger prédisait avec justesse que Free Mobile pouvait conquérir 3 à 5 millions de clients en 2012 et une déflation de 20% du marché français sur 18 à 24 mois, soit entre 6 à 8 milliards d?euros de chiffre d?affaires en moins pour le secteur. Or aujourd?hui, leurs experts ne prévoient pas d?accalmie à court terme.

Au moins 40% à 50% du marché pour les offres SIM nues
Ainsi, Jean-Charles Ferreri, associé du cabinet, parie sur une montée en puissance des offres low-cost en 2013: «les offres sans fioritures, à un prix inférieur à 25 euros, vont continuer à progresser, elles ne vont pas se cantonner à 20% du marché, 40% est un minimum. Un scénario avec une part de marché de ces offres à 50% est crédible, pourquoi pas 70% à terme.» Selon l?Autorité de la Concurrence, qui disposent d?informations récentes des opérateurs, «entre un tiers et la moitié des nouvelles offres (les ventes brutes) souscrites auprès des opérateurs mobiles en métropole à la fin de 2012» étaient déjà des offres SIM nues, sans téléphone, sans engagement, distribuées sur Internet (voir alinéa 13 page 5 du rapport sur les MVNO), le modèle de Free Mobile, adopté par les marques low-cost des autres opérateurs, dont le pionnier fut B&You de Bouygues Telecom à l?été 2011. Aujourd?hui Sosh d?Orange a 800.000 clients, à comparer aux 19 millions d?abonnés aux forfaits classiques de l?opérateur (à fin septembre) et Red de SFR en aura autant à fin janvier contre plus de 16 millions d?abonnés au total. A quelle vitesse le basculement de leur base d?abonnés peut-il s?opérer? A fin septembre, selon l?Arcep, le régulateur des télécoms, près de 30% des abonnés (post-payés) en métropole, soit 15,44 millions de Français, étaient libres d?engagement, donc de changer d?opérateur ou de forfait.

Accélération de la migration de la base
Or en réduisant de 25% en moyenne ses prix et en proposant à tous ses abonnés de bénéficier de ces nouveaux tarifs sans réengagement, SFR tend à accélérer lui-même l?aplatissement du revenu moyen par abonné (ARPU) et potentiellement cette migration vers le low-cost. L?écart de prix entre les forfaits classiques SFR et la marque Red tombe à 15 euros, relèvent les analystes d?Oddo. Un écart justifié par les services en plus et la subvention du téléphone? C?est tout le débat sur la valeur du service, du réseau, de l?accompagnement en magasin, etc. Ces experts avaient estimé il y a quelques mois autour de 5 euros par mois par abonné le coût du réseau de boutiques et de 3 euros celui des centres d?appel, une estimation jugée beaucoup trop basses par les opérateurs. Mais les clients font-ils vraiment tous la différence? Aux yeux de Vincent Maulay, d?Oddo «il va y avoir une forte bipolarisation entre marque mère, pour les gens désirant un peu de services, et marque low-cost chez chaque opérateur et le vide entre les deux.»

Le pendant du low-cost : la mutualisation des réseaux, inévitable
La nouvelle baisse de prix de SFR va-t-elle vraiment relancer la guerre des prix ou en arrive-t-on à un plancher? Les opérateurs en ont-ils les moyens? «A ce jeu-là, on peut tenir plus longtemps que d?autres», observe SFR. «Le groupe a peut-être eu le feu vert de Vivendi pour cramer un peu d?Ebitda. S?il s?agit de rincer Bouygues Telecom pour qu?il jette l?éponge, c?est un drôle de pari», considère un analyste du secteur. Le plus petit des opérateurs mobiles «historiques» est le plus vulnérable: la filiale de Bouygues a déjà viré dans le rouge au troisième trimestre et vient d?être renflouée à hauteur de 678 millions d?euros par sa maison-mère. Il a également cédé ses pylônes mobiles pour 185 millions d?euros afin de récupérer du cash. «C?est une opération d?optimisation purement financière court-termiste, pas du tout industrielle, qui peut poser problème dans un scénario de partage de réseaux, puisque cela réduirait les synergies potentielles», considère Jean-Charles Ferreri de Roland Berger. Pour autant, il parie fermement sur un partage d?infrastructures mobiles: «avec l?arrivée de Free Mobile, il y a une obligation de mutualiser les réseaux pour pouvoir suivre la nouvelle structure de coûts.» Il n?exclut pas «une fusion complète» tour en étant conscient qu?«il faudra attendre au moins deux ans avant que cela soit réalisable, puisque le quatrième entrant n?est arrivé qu?en 2012.» Car pour l?instant l?Autorité de Concurrence a prévenu qu?elle serait très vigilante et ne laisserait pas faire n?importe quel rapprochement. Elle a aussi prévu de donner son avis, à la demande du gouvernement, sur les possibilités de mutualisation.
 

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 63
à écrit le 25/01/2013 à 11:37
Signaler
Je suis très énervé quand je vois la cote de FT s'effondrer comme cela, non pas pour mes économies quoique, mais nous avions avec FT un Fleuron de l'économie un entreprise de dimension internationale très performante, un personnel compétent , des tec...

à écrit le 24/01/2013 à 17:51
Signaler
@Marre des aveugles . je m'aperçois que ma réponse n'est pas passée je recommence donc . On voit que vous ne connaissez vraiment les services de Ret D d'un véritable opérateur de taille internationale comme FT, il faudrait vraiment que alliez visite...

le 25/01/2013 à 12:31
Signaler
Vous confondez manifestement le fameux CNET historique, aujourd'hui quasiment anéanti et transformé en infame pipotron sous le nom de Labs... Autres temps, autres qualités... Aujourd?hui, les Labs se contentent d'acheter le matériel du marché et de l...

le 25/01/2013 à 14:05
Signaler
@Histoire Vous avez probablement raison, ce n'est plus ce qu'il était, mais il serait heureux de se souvenir que c'est au CNET qu'est sorti Aristote le premier commutateur électronique, le Satellite géostationnaire de télécommunications , l' Étude...

le 26/01/2013 à 13:24
Signaler
C'est vrai. Mais a l'époque, CNET voulait encore dire Centre NATIONAL .... maintenant, ce n'est plus qu'une direction technique ordinaire d'un opérateur sous pression financière... C'est dommage, pour tout ce qu'il a créé, mais c'est ainsi...

à écrit le 24/01/2013 à 16:56
Signaler
En fait, j'ai trouvé : MARRE DES PAUVRES, c'est Montebourg qui se fait chier depuis qu'il s'est fait claquer le beignet par son boss. Résultat, il vient de venger ici :-)

le 24/01/2013 à 17:16
Signaler
Je n'ai pas de boss désolé.

à écrit le 24/01/2013 à 13:24
Signaler
Marre des pauvres est le perroquet de bouygues sfr ou orange? Si free est si mauvais les autres opérateurs ont juste à attendre que les déçus de free reviennent au lieu de baisser leurs tarifs... Bien à vous

le 24/01/2013 à 14:31
Signaler
Je n'ai rien à faire de ces opérateurs. C'est un système que je dénonce. A enfoncer la France comme ca, vous ne vous en sortirez pas. Les Francais scient la branche sur laquelle ils sont assis.

le 24/01/2013 à 15:05
Signaler
C'est plutôt vendre quelque chose qui ne coute rien a prix d'or qui consiste a scier la branche sur laquelle on est assis... Aujourd?hui, les télécom sont devenues une commodité, parce que la techno est mature et que la couverture géographique est pl...

le 24/01/2013 à 15:25
Signaler
Oui c'est vrai... l'installation des Antennes 4G, de la Fibre... (et j'en passe) c'est APPLE qui vient nous l'installer avec ces copains chinois. Et l'entretien de ce réseau (que FREE ne posséde pas) c'est aussi offert par la maison! Arrétez votre a...

le 24/01/2013 à 15:31
Signaler
Les opérateurs historiques n'ont jamais prétendu fabriquer des téléphones, ou fabriquer des réseaux radio ... comme vous dites qu'ils soient chinois ou Américains (qui eux NOTER consacre de l ARGENT pour LEUR R& D ) vous racontez des inepties qui n'...

le 24/01/2013 à 15:53
Signaler
Je roule en smart, fabriquée en France, et non dans une caisse fabriquée en Roumanie. Je ne bois pas de coka, parce que ce n'est pas bon. Je m'approvisionne parfois au leader price, parce qu'il est en bas de chez moi, et qu'ils y vendent de tout, san...

le 24/01/2013 à 17:15
Signaler
Eh bien, je vois que vous n'êtes pas low cost dans tous les domaines ! Pourtant à part l'effet bobo, la Smart n'est pas une affaire ... 2 places dans un confort spartiate pour 10 000 Euros, on ne peut pas dire que SMART est inventé quoi que ce soit e...

le 25/01/2013 à 12:53
Signaler
Mais c'est qu'il mordrait en plus :-) Encore une fois, vous confondez low cost et low price. J'essaye d'acheter les produits et services dont j'ai besoin au prix pertinent. Les télécom étant devenues aujourd'hui une commodité, je n'ai aucune raison d...

le 26/01/2013 à 9:43
Signaler
50 ans! Alors tout s'explique.

le 26/01/2013 à 13:44
Signaler
Vos propos sont tellement inconsistents, puisque vous me casiez dans les jeunes voici deux messages... continuez, vous êtes sur la bonne voie, le mur est juste devant vous :-)

le 26/01/2013 à 15:33
Signaler
Oui oui c'est cà...

à écrit le 24/01/2013 à 11:13
Signaler
Cher monsieur de FT que pensez-vous du forfait orange en Autriche en 2004 pour 8€/mois alors qu'en France orange à la même époque était à 40€/mois pour 2h.... Je comprends votre inquiétude à France télécom sur vos privilèges, mais vous verrez la bai...

le 24/01/2013 à 11:53
Signaler
Nous sommes en 2013, il fat un peu évoluer !, je n'ai pas dit pas de concurrence mais pas de concurrence FAUSSEE ( voir marge arrière de Free) et STUPIDE destructrice. quant-à mon inquiétude pour mes privilèges: je suis en retraite...l'attaque et vot...

le 24/01/2013 à 12:06
Signaler
Et les perroquets de Niel qui continuent leur chansonnette en comparant des prix avec mobile subventionné (et un réseau qui fonctionne) et des prix hors mobiles. Quand vous achetiez votre mobile 1? vous pensiez vraiment que l'opérateur vous faisiez u...

le 24/01/2013 à 12:29
Signaler
@ directeur reg ft... si vous etes honnetes ... vous savez tres bien que l'operateur (et cela, n'importe lequel, ) est rentable en tout illimité a partir de 2.50eur ... et ce, depuis plus de 10ans... voila pour remettre les choses en place . . . ...

le 24/01/2013 à 13:07
Signaler
@Hades : Vous vous appuyez sur quoi pour dire pareil sotise?

le 24/01/2013 à 14:16
Signaler
Les comptes de FT et d'orange sont Ouverts, ce que vous dites est faux pour concurrencer Free sur le Low cost orange avec SOSH et d'ailleurs Bouygues et SFR ont réllement revue l'ensemble des processus et les plates-forme de service ayant même à fai...

le 24/01/2013 à 17:25
Signaler
Bravo pour vos explications DR FT. Et merci de relever le niveau. Je vous rejoins sur cette phrase : " vous voulez absolument opposer consommateur et salarié mais vous êtes les 2 pensez y.quel que soit le produit certes un produit moins cher c'est pl...

le 25/01/2013 à 12:58
Signaler
Cher ami, peut-être parviendrez-vous a comprendre que les euros perdus pour FT et SFR ne le sont pas pour d'autres pans de l'économie ? Le budget d'un ménage n'est pas extensible, contrairement a ce le marketing télévisuel et financier cherche a nous...

à écrit le 24/01/2013 à 10:55
Signaler
Une petite réflexion recueillie sur site boursier " Si Free a une moyenne de 4 millions de clients sur 2012 cela représente un coût d'environ 11 à 12 euros par mois et par client FREE pour l'itinérance. ( 500 millions d'euros / 4 milllions /12) ...

le 24/01/2013 à 11:44
Signaler
à Directeur....FT. Vos accusation sont sans preuve, c'est donc un procès d'intention, par contre Orange et ses potes Bouygues et SFR ont été plusieurs fois condamnés par la justice pour entente illicite afin de fausser la concurrence, ça se sont des ...

le 24/01/2013 à 12:18
Signaler
Pour l'instant ce n'est pas une accusation ce n'est qu'un simple calcul malgré tout assez édifiant !!! on a bien dit que le contrat d'itinirance rapportait 500milliuons par an, que Fréé avant 5 millions de cliens fin 2012 ? dont le 1/4 à 2? ? .....CQ...

le 24/01/2013 à 16:20
Signaler
Cher DR, il est étrange que l'asymétrie que vous évoquez comme une marge arrière n'ait jamais choqué les 3 MNOs a propos des appels fixes. Les réseaux mobiles se sont largement financés sur le dos des opérateurs fixes durant 20 ans, y compris les opé...

le 24/01/2013 à 16:47
Signaler
Cher DR, il ne vous aura pas échappé que S. Richard a évoqué un millaird sur 2 ans, et non 500M par an. En comptant la courbe de croissance du parc de Free, cela ferait plutot 300/350M sur une base client de fin d'année 2012 de 5 millions, donc 2,5M ...

le 24/01/2013 à 19:32
Signaler
Cher Maths : je vais être obligé de vous reprendre le CA pour le contrat d'itinérance annoncé pour L'ANNEE 2012 par FT n'est pas de 500 millions mais de 550 milllions effectivement 50 millions m'avaient echappés !! je garde les 2.5 millions de clien...

le 25/01/2013 à 12:48
Signaler
Avec le chiffre annoncé hier de 550M, en effet, ca coute 18? par abonné. Il ne reste plus qu'a attendre le chiffre officiel de l'ARPU de Free pour vérifier si l'exercice marche ou pas encore. Ceci dit, même avec un ARPU de 14HT, ca fait un cout d'acq...

le 25/01/2013 à 13:17
Signaler
Ajustement. L'ARPU Free a l'air d'etre plutot de 15? HT. Donc, ca fait un cout d'acqu par abonné plutot de l'ordre de 35 a 40?. C'est pas une mauvaise démarche, pour se créer une base de millions d'abonnés mobile ex-nihilo sans réseau, ce qui était l...

à écrit le 24/01/2013 à 10:31
Signaler
Que de sottises ! Il y a des personnes qui n'arrivent pas réfléchir plus loin que le bout de leur nez ! Nous avions une filière pleine de promesses en termes de développement du térritoire, d'exportation de création d'emplois, de consommation , de...

le 24/01/2013 à 16:34
Signaler
Le seul point de votre propos auquel je peux adhérer est sur la démarche de baisse raisonnable des prix qu'il aurait fallu gérer. Mais voila, marketing et financiers surs de leur rente refusaient systématiquement d'améliorer le sauce de leurs clients...

à écrit le 24/01/2013 à 10:06
Signaler
Nous sommes dans monde libre, chacun fait comme il veut... L'arrivée de FREE provoque une agitation très curieuse chez certain. Personne ne vous oblige à souscrire une offre FREE mobile.... Lisez l'article de capital sur FREE vous comprendrez pourqu...

le 24/01/2013 à 12:11
Signaler
1990 en 2013... Merci FREE pour ce nouvel épisode Back to the Future.

à écrit le 24/01/2013 à 9:52
Signaler
Les pris élevés et les abonnements minimum d'un an (au départ mêmme 2 ans) avaient été mise en place pour faire face aux investissemments élevés dans les infrastructures (et la subvention aà l'équiipement en téléphone). Celles-ci sont amorties depuis...

le 24/01/2013 à 12:04
Signaler
On aurait tous le meme téléphone. Il y aurait un seul type supermarché d'état. Un Paquet de jambon à quoi avoir 20 jambons différents. Un paquet de pates. Merci mais non.

à écrit le 24/01/2013 à 6:22
Signaler
Nous vivons dans un monde de contradictions ou certains consommateurs Français sont prêts à investir + de 700 ? dans un iPhone mais rechignent à payer un tarif leur permettant d'exploiter toutes les possibilités de cet iPhone. En admiration devant un...

le 24/01/2013 à 8:42
Signaler
C est votre droit de payer le prix fort, heureusement tous les français n'ont pas la même analyse.

le 24/01/2013 à 10:59
Signaler
C'est idiot de focaliser sur Apple, tous les fabricants de téléphone font de même et travaillent avec les mêmes sous-traitants. Ren de choquant à ce que les français fassent jouer la concurrence et choisissent le meilleur rapport qualité prix. Vous p...

le 24/01/2013 à 17:55
Signaler
@Al 27 Faites vous seulement la différence entre "analyse" et "constat" ?

à écrit le 24/01/2013 à 1:10
Signaler
Abo a 0 euro pour les abonnées. Et l'action Iliad a pris plus de 600% depuis l'introduction :o)

le 24/01/2013 à 12:08
Signaler
Oui c'est sur avec FREE on construit le réseau de demain... enfin d'avant hier.

à écrit le 23/01/2013 à 22:44
Signaler
On reproche à Free nouvel entrant de la téléphonie mobile de baisser les prix comme le troisième opérateur Bouygues Télécom l?avait fait à ces début de la téléphonie en inaugurant les forfaits lorsqu?il ne couvrait que l?île de France et la cote d?Az...

le 24/01/2013 à 7:38
Signaler
Mon adblock n'a pas bloqué cette vilaine pub

à écrit le 23/01/2013 à 21:53
Signaler
La seule réelle plus value des historiques étaient la fourniture d'un nouveau téléphone associé à l'abonnement. Mais avec l'arrivée de Free et l'alignement des offres sans téléphone, on comprend combien ce système, opaque, était couteux pour l'abonné...

à écrit le 23/01/2013 à 21:40
Signaler
Les "fioritures" d'Orange, SFR et Bouygues Telecom auront couté un max au consommateur, sans parler des contraintes des mobiles SIM lockés... On revient de loin !

à écrit le 23/01/2013 à 21:15
Signaler
Quand on voit les "empires" qui se sont construits dans la téléphonie mobile depuis les années 95-96, on ne peut que se demander si on n'est pas justement en train d'ajuster les offres au vrai prix. Le trio de départ avec d'autres acteurs comme Phone...

à écrit le 23/01/2013 à 19:25
Signaler
si le consommateur ne veut pas payer, il n'y aura pas d'investissements ( ou alors mutualises, effectivement, et tres locaux), suffit de savoir lire un bilan... ceux qui ne veulent rien payer seront d'un autre cote les premiers a gemir des debits ( ...

le 23/01/2013 à 19:47
Signaler
+1. Et je rajouterais, ..."et seront les premiers à se plaindre du chomage ou de leurs faibles salaires".

le 23/01/2013 à 19:52
Signaler
Des tarifs élevés ne sont pas du tout un gage d'investissements élevés. Il faut arrêter d'opposer low cost avec baisse de qualité. Les compagnies aériennes low cost ont les flottes les plus modernes d'Europe. La seule différence se fait sur la philos...

le 23/01/2013 à 20:09
Signaler
fallait pas faire du benefice pendant pres de 20 ans sans investir quoi que ce soit fallait pas se gaver sur le dos du consommateur la roue tourne bienvenu dans le monde de la concurence ho ho ho hihihi en tout cas moi je me marre bien fait :p

le 23/01/2013 à 22:12
Signaler
Vous racontez n'importe quoi, vous ne savez même pas ce qu'est le low cost, et vous avez encore moins lu l'article. DEHORS. Merci.

le 24/01/2013 à 7:27
Signaler
L'effet papillon.. c'est vous qui allez etre foutu dehors... de votre boite ;)

le 24/01/2013 à 7:29
Signaler
La fin des classes moyennes - ou l?avènement de la société ?low-cost?, de Massimo Gaggi, Éditions Liana Levi 2006. (ISBN 2867464285) LA FIN DES CLASSES MOYENNES ou L AVENEMENT DE LA SOCIETE LOW COST

le 24/01/2013 à 8:58
Signaler
jeff, on a du vous dire dans vos cours de controle de gestion que low cost et low price ca n'a rien a voir... low cost ca veut dire que les couts sont bas, donc quand vous preneez vos analyse financiere, vous commencez par taper dans les investisseme...

le 24/01/2013 à 11:50
Signaler
Parlons fançais bon marché

le 24/01/2013 à 11:52
Signaler
Parlons français : bon marché

le 24/01/2013 à 13:41
Signaler
OUI BWANA

le 24/01/2013 à 14:13
Signaler
On est simplement dans la destruction créatrice. Les emplois détruits seront recrées ailleurs puisque les Français dépenseront cet argent économisé sur d'autres postes. Revoyez vos cours d'économie...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.