Télécoms : Onoff, la startup de Taïg Khris, lève 10 millions d'euros

 |   |  377  mots
Onoff, qui est un opérateur mobile virtuel, mise sur une application dans le cloud pour séduire les clients.
Onoff, qui est un opérateur mobile virtuel, mise sur une application dans le cloud pour séduire les clients. (Crédits : DR)
L'application de l'ex-champion de roller vient de boucler un nouveau tour de table pour se développer en France et à l'international.

Il a franchi une nouvelle étape. Thaïg Khris, l'ex-champion de roller, vient de lever 10 millions d'euros avec sa startup Onoff auprès des fonds Idinvest, OneRagtime, Breega Capital Meusinvest et Leansquare. Une manne qui va permettre à la société "de booster [ses] revenus [...] et d'investir massivement en R&D pour imposer [ses] technologies et solutions", précise la société, ce mardi 19 juin, dans un communiqué.

Onoff, qui est un opérateur mobile virtuel, mise sur une application dans le cloud pour séduire les clients. Avec cette technologie hybride, Taïg Khris estime apporter une vraie innovation.

"La guerre des prix que se livrent les opérateurs télécoms pour acquérir et conserver leurs abonnés ne les incite pas à innover dans l'expérience utilisateur, juge-t-il. Onoff est à la fois un éditeur et un opérateur télécoms, cela change totalement l'expérience utilisateur et notre façon de communiquer."

Un forfait vers l'Europe à 10 euros

Concrètement, l'utilisateur de l'application peut y intégrer le numéro de téléphone d'une ligne mobile, qui deviendra dès lors joignable sur n'importe quel appareil équipé de l'application, et se désabonner de son ancien opérateur sans perdre l'usage de la ligne. Pour 2,99 euros par mois, l'utilisateur peut recevoir et émettre appels et SMS vers et depuis son numéro d'origine sans avoir besoin de jongler entre plusieurs cartes SIM ou plusieurs lignes téléphoniques, ni que ces contacts n'aient à télécharger l'application. Parmi les nouveautés, Onoff vient de lancer un forfait vers l'Europe mobile et fixe illimité pour 10 euros par mois.

Pour Benoist Grossmann, d'Idinvest, "Onoff fait partie des startups à très fort potentiel dans lesquelles nous avons investi ces dernières années." "Nous sommes ravis de la soutenir dans son plan d'expansion à l'international", affirme-t-il dans le communiqué.

Même son de cloche pour Stéphanie Hospital, cofondatrice de OneRagtime.

"Onoff, c'est une vraie révolution dans le monde des télécoms. La pépite de Taïg a tout le potentiel pour devenir un acteur incontournable combinant excellence technologique, expérience utilisateur unique et parfait exécution", dit-elle.

Lire aussi : Avec OnOff, l'ex-champion de roller Taïg Khris veut bouleverser les télécoms

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :