Les taux de crédits immobiliers baissent encore

Selon Empruntis, les taux immobiliers ont subi de petites baisses en avril. Ils devraient se stabiliser pour les deux mois à venir. A montant emprunté égal, les mensualités ont baissé de 9% depuis fin 2008 selon l'Observatoire Crédit Logement - CSA.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Comme prévu par Empruntis, les taux immobiliers ont subi encore de petites baisses en avril. Le mois précédent, le courtier avait annoncé qu'il s'attendait encore à quelques reculs dans le courant du mois d'avril, de l'ordre de 0,05% ou 0,10%. En avril, il remarque donc qu'"après plusieurs mois de baisse très marquée et continue, les taux fixes de crédits aux particuliers n'ont plus subi de variations importantes".

Seules les durées de 15,20 et 25 ans enregistrent des petites baisses de 0,05%. Les taux se situent donc à 3,6% sur 15 ans, 3,75% sur 20 ans et 3,95% sur 25 ans. Les autres taux restent stables. Concernant les taux variables, Empruntis fait le même constat. Les taux moyens se stabilisent et restent pour les capés+/-1 inférieurs aux taux fixes de seulement 0,40% en moyenne.

Pour les mois à venir, le courtier estime que les taux de crédits "ont, cette fois, réellement atteint leur plancher. Le statu-quo reste donc la solution la plus crédible pour les deux mois à venir".

Pour l'Observatoire Crédit Logement - CSA, dont les chiffres du premier trimestre et d'avril 2010 sont parus mardi, les taux des crédits immobiliers aux particuliers ont ainsi reculé de 167 points de base entre novembre 2008 et avril 2010. A montant emprunté égal, les mensualités ont baissé de 9% entre fin 2008 et aujourd'hui.

Selon ces experts, les taux fixes (hors assurance et coûts des sûretés) se sont établis en moyenne à 3,48% en avril : 3,56% dans le neuf et 3,43% dans l'ancien. En marrs, ils s'élevaient encore à  3,59% en moyenne.

L'Observatoire note également la progression des taux variables qui représentent désormais 8,8 des emprunts octroyés. Quant aux durées d'emprunt, elles se sont établies à 207 mois en avril, contre 211 au cours du premier trimestre.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 05/05/2010 à 9:21
Signaler
Les commentaires sur une fausse reprise sont surprenant : il est aujourd'hui difficile de trouver un bien de qualité au juste prix !

à écrit le 04/05/2010 à 7:31
Signaler
Avec des taux aussi bas, il faut constater que la "reprise" n'est pas au rendez-vous quoiqu'en disent les professionnels. Comme les taux vont obligatoirement augmenter, il est facile de comprendre que le marché va rechuter. Les taux bas ont maintenu ...

à écrit le 04/05/2010 à 5:48
Signaler
Nous voila fixé sur la reprise de l'immobilier ! J'ai acheté dans le sud pour 450000 Francs en 1999 (juste 11 années !) soit en gros 70000 Euros. Le bien est évalué aujourd'hui (reste à le vendre !!!) 280000 Euros grace à la magie d'un bout de jardin...

à écrit le 04/05/2010 à 5:42
Signaler
pour info

à écrit le 04/05/2010 à 4:19
Signaler
la durée des emprunts a fortement augmenté ces dernières années. Dépasser 15 ans ne devient plus un projet intéressant ou équilibré dès lors que la situation d'un particulier en matière d'emploi n'est plus assurée sur de telle période. L'augmentation...

à écrit le 03/05/2010 à 19:23
Signaler
C'est une catastrophe. Mathématiquement, quand les taux baissent, les prix immobiliers montent, et inversement. C'est ce qui explique l'énorme bulle immobilière, la crise des subprime etc. Il est urgent que les banques centrales remontent les taux et...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.