Le point sur le nouveau PTZ 2013

 |   |  255  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Financer entre 18 et 33% d'une acquisition par un prêt sans intérêt : le PTZ+ (prêt à taux zéro) reste un atout de poids dans une opération d'acquisition immobilière. A condition qu'il s'agisse d'acquérir un bien neuf, répondant aux normes du Bâtiment basse consommation (BBC) en particulier de la Réglementation Thermique (RT) 2012.

Certes, ce PTZ a subi ces dernières années plusieurs évolutions qui ont progressivement réduit sa portée. Mais son intérêt reste majeur, en particulier pour les ménages les plus modestes. Les conditions d'accès au PTZ dépendent en effet des revenus des ménages ainsi que de la localisation du bien neuf concerné. En suivant un modèle somme toute classique : plus le bien est situé dans une zone urbaine qui connaît des difficultés de logement et dont les prix au mètre carré sont élevés, plus l'aide du PTZ+ est conséquente. Autre règle logique : plus la famille emprunteuse est nombreuse, plus le plafond de ressources donnant droit à l'aide est élevé.

Suite à la dernière modification légale, les foyers auront droit au PTZ si leurs revenus ne dépassent pas les seuils suivants : 18 500 ? en zone C pour une personne seule et jusqu?à 36 500 ? en zone A. Pour les familles nombreuses, au-delà de 8 personnes, les revenus pourront atteindre jusqu?à 115 200 ? dans les zones les plus tendues.

Outre l'absence d'intérêt d'emprunt, le PTZ offre un différé de remboursement vous permettant de rembourser d'abord le prêt bancaire et ses intérêts, puis le PTZ, 5 à 14 ans plus tard. Tous ces avantages cumulés sont autant d'éléments qui favorisent l'acceptation du dossier d'emprunt par la banque, rassurée par ce filet de sécurité.

Pour aller plus loin :

- Simulez votre crédit immobilier

- Découvrez notre espace crédit immobilier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/02/2013 à 11:21 :
Et toujours pas de PTZ pour l'achat d'une vieille maison HLM (à cause de la clause des 35%), merci la gauche !
a écrit le 07/02/2013 à 19:53 :
Quid pour les jeunes aux revenus modestes pour l'achat dans l'ancien, merci la gauche.
a écrit le 06/02/2013 à 17:25 :
merci pour ce point très précis !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :