Logement : prêt à taux zéro et aide au logement locatif, coup d'envoi le 1er janvier

 |   |  295  mots
Copyright Reuters
La réforme du prêt à taux zéro et l'aide à l'investissement locatif, visant à favoriser la construction de logements, entreront en vigueur le 1er janvier. Retour sur les deux dispositifs.

Avec la nouvelle année entreront en vigueur deux nouveaux dispositifs pour soutenir la construction de logements : la réforme du prêt à taux zéro (PTZ+) et l'aide à l'investissement locatif, tous deux votés à l'occasion de la la loi de finances rectificative 2012.

Le PTZ+ pour les ménages modestes

Grâce à la réforme du prêt à taux zéro, qui concerne essentiellement les logements neufs, l'accession à la propriété par les ménages les plus modestes devrait être favorisé. Ces derniers pourront "bénéficier d'un différé de remboursement de 100%" selon le communiqué du ministère du Logement. Les foyers qui se trouvent dans la tranche la plus basse des revenus pourront ainsi ne commencer à rembourser leur prêt "qu'après une durée de 14 ans" selon . Ce délai est de 5 ans pour les ménages situés dans la tranche juste au-dessus.

L'aide à l'investissement locatif use du levier fiscal

Le dispositif d'aide à l'investissement locatif prévoit quant à lui une réduction d'impôt de 18% "sur le revenu pour l'acquisition ou la construction d'un logement neuf en zone tendue". "En contrepartie, le propriétaire devra mettre son bien en location pendant neuf ans au minimum, à un loyer plafonné et inférieur au marché, et à des locataires sous plafonds de ressources", précise encore le ministère, qui estime que cette mesure devrait permettre la construction de 40.000 logements en 2013. Le nouveau dispositif s'appliquera pour les investissements réalisés à compter du 1er janvier 2013. Il sera donc possible de bénéficier de la réduction d'impôt dès 2014, sur les revenus déclarés en 2014 au titre de 2013.

 

Pour aller plus loin :

Estimez votre logement

Simulez votre capacité de crédit

Découvrez notre espace investissement immobilier

Faites votre diagnostic DPE

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/12/2012 à 21:37 :
Moi je veut un appartement sur le quais de la seine, aux fenêtre d'out l'on voit le pont suspendu d'Austerlitz, la ou une éléphante d'un cirque à sauté du train de métro à Paris, dans les années 1920, par ce qu'elle avait chaud, en été! Pourquoi? par ce que j'étais artiste à l'école du cirque d'Annie Fratellini en 1987, l . et là... victime d'une horreur inimaginable j'ai vu trois être merveilleux assassiné par le destin politique de la parèsse dans les affaires sociaux culturels de l'époque, elle même oublieuse de la vie vraie, je m'appelait Piérro, j'étais artiste de cette école, depuis lors j'ai subit des persécution poliçiaires en tout genre j'ai porté plainte pour le meurtre, d' Hélènne, d'Emmanuelle, et d'Antoine, le petit Tomé de 6 ans et demi, alors cela à été l'enfert, vous comprenez, alors s'il vous plait, donnez moi cette appartement maintenant que je suis Handicapé à vie, s'il vous plait, pour voir le soleil ce lever le restant de mes jous, et finir d'apprendre la musique, merci infiniment, Thierry
a écrit le 31/12/2012 à 14:16 :
Flop total assure !!!
a écrit le 31/12/2012 à 12:42 :
Le dispositif Duflot est irréel.
1/ Etant donné les contraintes, le rendement du dispositif Duflot ne peut être que largement négatif
2/ En échange, 18 % de réduction d'impôt. 18 % qui au fil des lois de finances rétro-rectificatives va tendre vers 0 sans compter les nouvelles futures taxes.
Ils comptent sur 40 000 logements, ils rêvent. Qui va se lancer dans un truc pareil ? à part un fou ?
a écrit le 31/12/2012 à 12:38 :
Si vous consultez la "courbe de Frigitt", vous vous apercevez que l?énorme bulle immobilière en France est en train d?éclater. Elle a commencé à le faire il y a deux ans en baissant de 10% avant que Sarkozy ne double le prêt à taux zéro, double la surface sans permis de construire de 20m² à 40m² et baisse des taux d?intérêt.Elle est alors repartie vers la hausse.
Mais depuis le début de l'année 2012, tout est bloqué, l'acheteur est rincé et gavage des pro de l'immobilier se termine.
Voilà donc ces derniers qui sont allé hurler leur douleur auprès du gouvernement pour réamorcer la pompe de nouveau, en demandant encore plus de "mesures" pour le bâtiment.
Je ne suis donc pas surpris que la duflot et compagnie du partie socialiste nous inventent le prêt remboursable dans 14 ans!
Les gens doivent comprendre que tout ces gouvernements successifs n'ont jamais ?uvré pour leur intérêts mais bien pour maintenir peut être encore pour 14 ans une formidable bulle spéculative qui justement les empêchent de se loger à moitié prix, d'autant plus que les gogos se précipitent sur ces prêts qui maintiennent les prix au plus haut.
a écrit le 31/12/2012 à 12:31 :
Il n'y a que les intermédiaires publics et privés qui gagnent à tous les coups dans l'immobilier : promoteurs, officines de défiscalisation, notaires, agences immobilières, société HLM, diagnostiqueurs etc. Les petits proprios et les accédants, ainsi que les contribuables, sont les dindons de la farce. Arrêtons de subventionner ce secteur au profit des parasites qui gravitent autour
a écrit le 31/12/2012 à 12:20 :
Je pense que si les français avaient la connaissance nécessaire personne ne resterai en France. Non seuleument que l'immobilier n'est pas attractif pour les investisseurs mais en plus pour les premiers acheteurs aussi. Tandis qu'en France pour un studio on paye 100 000, pour le même prix en Angleterre on s'achète 2 studio. Par contre les loyers seronts du même montant dans les deux pays. Concernant ceux qui veulent devenir propriétaire, les prix sont plus que anormaux. 100 000 pour un T1 n'est vraiment pasl'ideal
a écrit le 31/12/2012 à 12:15 :
Le problème c'est que les gens se font avoir par les prêts sur 20 à 30, mais quelle follie. le gouvernement a bien réussi a faire croire aux gens qu'en 2040 les choses seront les même, mais le souci c'est qu'en 2040 on aura même pas de l'essence pour nos voitures.
Réponse de le 08/01/2015 à 8:23 :
La femme de monsieur Valls est musicienne professionnelle c'est sur notre premier ministre fera tout avec le maximun syndical pour les intermitents et pour augmenter le budget culture ainsi va la monarchie bannière républicaine
a écrit le 31/12/2012 à 9:45 :
quelle arnaque jais du changé de région pour mon travaille et je me suis des suit renseigner pour un prêt pour acheter une petite maison je travaille ma femme travaille raiponce vous avait 50 ans trop vieux sauf pour se qui on des enfants et qui a des enfants et qui ne travaille pas tous se qui on compris et profite du système français allez les courageux au boulot et payes pour tous se qui baise plutôt que de travailler quelle France
a écrit le 31/12/2012 à 9:33 :
Ras le bol de toutes ces mesures qui ralentissent le dégonflement de l'énorme bulle immobilière Française, tout en creusant le déficit de l?État !! "Devenir propriétaire" n'est pas une fin en soi. Les Allemands qui sont le modèle à suivre l'ont bien compris.
Réponse de le 31/12/2012 à 9:54 :
Je propose de laisser les allemands en Allemagne, chaque pays a ses particularités.
Partout dans le monde la chute des marchés financiers entraine celle de l'immobilier, sauf en France. Donc le modèle allemand n'est pas le plus adapté.
Le but du gouvernement est tout le contraire, c'est bien de faire baisser les tarifs à la vente en faisant baisser les loyers.
Si louer devient moins onéreux, le marché de la location va justement dégonfler ... les acheteurs préféreront louer et ceux qui souhaitent absolument vendre devront baisser leurs tarifs car il y aura moins d'acheteurs.
Mais je suis d'accord sur le fait qu'il restera des perdants, à savoir ceux qui auront investi pour acquérir ces biens. Car in fine en louant en dessous du prix du marché artificiellement, ils acceptent de se retrouver avec un bien qui dans 9 ans ne vaudra pas ce qu'ils l'ont payé mais moins (puisqu'ils auront participé au dégonflement de la bulle).
Il n'y a pas de système idéal mais si nous n'empêchons pas la dégringolade trop rapide de cette industrie, les conséquences seront pires car nous ne sommes pas aux USA.
Les USA peuvent se permettre de laisser le marché se réguler car quoi qu'il advienne l'américain est un consommateur et n'a pas pour habitude d'épargner. En France, c'est l'inverse. On épargne ... donc si on souhaite réinjecter des fonds dans l'économie réelle, il faut inciter les gens à le faire.
Réponse de le 31/12/2012 à 10:34 :
arrêtez de parler de bulle française. Que le gouvernement arrete de prendre toute la france pour paris
il y a dix ans toulouse valait la moitié des prix de paris, maintenant le tiers, je n'augmente pas depuis quatre ans les loyers des studios que je loue car le marché ne le permet pas, j'ai vendu mon appartement presque par miracle au bout de longs mois.....
mais on prend toutes les arnaques fiscales sur des plus values et loyers qu'on n'a pas parce que françois n'est jamais sorti le week end....

Réponse de le 31/12/2012 à 14:08 :
Il y a bien bulle immobilière, même si Toyasemi a raison quant au fait que Paris n'est pas la France, et que certaines régions sont peu touchées (je ne sais pas pour Toulouse). Je ne suis pas du tout convaincu de l'intention du gouvernement de baisser les prix de l'immobilier.
Réponse de le 31/12/2012 à 14:55 :
Je partage totalement votre avis : toutes les stats sont faussées par Paris . En plus nous avons comme ministre une parisienne qui croit que le japon est dans l hémisphère sud ... Il faut pas s etonner que le CC s ensure des lois faites avec un tel niveau d incompétence
a écrit le 31/12/2012 à 7:51 :
Je ne comprend pas comment on peut proposer un tel dispositif avec ce qui s'est passé aux États-Unis. Quel est intérêt ? ici on favorise l'endettement qui mène le français droit dans le mur. Je ne vois pas où le gouvernement y gagne !! Est-ce une stratégie pour dire "regarder vous citoyens vous pouvez acheter" et ainsi essayer de gagner la confiance du peuple ? Si quelqu'un peut m'expliquer...
a écrit le 31/12/2012 à 5:18 :
M'enfin, les écologistes ne devraient -ils pas encourager les constructions nouvelles sur des terrains en friche pour laisser les terres à l'agriculture ? se loger c'est bien mais manger c'est pas mal non plus NON ?
Réponse de le 31/12/2012 à 12:40 :
Ce coup fourré au citoyen ils l'ont déjà fait, cela s'appele le SCOT.
a écrit le 30/12/2012 à 19:44 :
On prépare une nouvelle bulle immobilière avec de l'argent gratuit (remboursable dans 14 ans) avec un gonflement mécanique des prix à l'achat... Bravo les énarques !
a écrit le 30/12/2012 à 19:24 :
Je suis ravie d'apprendre que je ne paierai qu'aprés ma mort, je fonce!
a écrit le 30/12/2012 à 18:51 :
le duflop, ca n'interesse personne
a écrit le 30/12/2012 à 18:37 :
Ouais, je doute qu'ils trouvent un seul pigeon pour investir dans le locatif style socialo-duflot. A titre personnel, c'est niet, même s'ils m'offraient un pont d'or.
J'investis dans le locatif mais aux USA. Les rendements sont très supérieurs sans risque. En 15 ans, j'ai eu un locataire indélicat. Le juge a rendu sa décision 10 jours après avoir été saisi. Le locataire avait 3 jours pour quitter les lieux à la date du jugement. Le shérif est passé vérifier que la décision de justice était bien appliquée. En 13 jours, le problème était réglé.
Réponse de le 30/12/2012 à 23:10 :
Il faut être maso ou mal informé pour investir en france dans le locatif ( sauf pour un membre de sa famille) et comme vous je dirai quelque soit le dispositif compte tenu de la fiscalité qui va exploser (ex cotisation retraite sur revenu du capital) et compte tenu des rapports proprio/locataires nettement a l avantage de ces derniers . J envisage comme vous un investissement a l etranger
Réponse de le 31/12/2012 à 10:57 :
Il ne faut surtout investir en france, pourquoi :
1) le rendement est trop faible (taxe fonciere, charge de copro, frais des dégats de locataires
2) il est qasiment impossible d'expulser (parcourt du combatant)

J'ai mis 4 ans pour expulser une famille qui ne payaient pas. Ils m'avaient cassé fenêtres, volets et portes, 7 000 ? de pertes et 38 000 ? pour les loyers que je ne récuperais jamais.
Merci la justice. Moi c'est finit l'investissement dans l'immobilier, je veux plus entendre en parler
Réponse de le 31/12/2012 à 13:47 :
Il faut dire la vérité aux futurs bailleurs : ex 1 ) il n y pas de mois de caution de loyer , les locataires ne pyent jamais leur denier mois de loyer sous pretexe que ce mois correspond a la caution ; 2) les garanties de loyer privès ne prennent aucun risque sur les locataires et donc ces garanties sont "pipo" 3) la csg , les taxes foncieres...augmenteront et votre loyer sera encadré etc etc ...
a écrit le 30/12/2012 à 17:44 :
Il faut normalement la publication d'un décret d'application précisant les loyers et ressources des uns et des autres pour qu'il soit applicable.

L'est-il ou le sera t il pour le 1er janvier 2013 ? Pas certain.
a écrit le 30/12/2012 à 14:07 :
Si on avait vraiment voulu aider les ménages modestes à se loger (et non berner des pigeons), c'est le logement ancien en bon état (rare) ou à rénover qu'il aurait fallu favoriser car celui-ci est moins cher (m² à l'achat, entretien, charges), souvent mieux construit et plus central. A contrario, l'offre à la vente dans l'ancien ou le déjà construit a été fiscalement réduite à la portion congrue. En fait, Mme Duflot alimente ce que feu l'abbé Pierre a, en vain, combattu.
a écrit le 30/12/2012 à 13:56 :
"Les foyers qui se trouvent dans la tranche la plus basse des revenus pourront ainsi ne commencer à rembourser leur prêt qu'après une durée de 14 ans" : éclats de rire.
Réponse de le 30/12/2012 à 20:41 :
euh, donc, même en étant optimiste ... qui va payer en attendant l'écoulement des 14 années ?
a écrit le 30/12/2012 à 13:21 :
Comme toujours il faut laisser cette nouvelle carotte fiscale aux incrédules
LAISSEZ LE DUFLOT AUX BOBOS
a écrit le 30/12/2012 à 12:23 :
Complètement ridicule.
On prend les propriétaires pour des...
Et les locataires indélicats vont se promouvoir en futur acquéreurs à 15 ans de réflexion? Où seront-ils à ce moment là?
Mesure complètement idiote, comme le gouvernement actuel.
a écrit le 30/12/2012 à 11:42 :
Que je récapitule : pour le propriétaire, celui-ci va devoir louer en dessous du marché, à des locataires qui pourront, comme tout locataire, être indélicats et ne pas payer leur loyer, dans une zone immobilière tendue, c'est à dire où l'immobilier est déjà très cher, tout cela pour bénéficier d'un crédit d'impôt de 18 % en tout, soit 2 % par an de réduction sur neuf ans minimum durant lesquels il aura un boulet aux pieds. Oui, oui ... Bon, hé bien, si cela intéresse des pigeons, je serais vraiment surpris. Quant aux 40.000 logements annoncés, j'ai juste envie d'éclater de rire.
Réponse de le 30/12/2012 à 12:15 :
@bastien , vous avez raison , c'est du n'importe quoi , encore une usine à charbon , et quand il ne pourront plus payer ces pauvres ( pas si pauvre quand même , ils pourront se payer un logement ) "commencer à rembourser leur prêt "qu'après une durée de 14 ans" , , on sera obliger de supprimer l'endettement , croyer vous qu'on puisse acheter un bien et le payer 14ans plus tard , la gauche ne sera plus au gouvernement
Réponse de le 30/12/2012 à 12:22 :
Et au bout de 9 ans si vous revendez l appartement dont le prix aura par ex suivi l inflation vous payez jusqu a 58 % dela PV
Réponse de le 30/12/2012 à 14:08 :
Il me semble que la PV est calculée comme le différentiel entre Prix de vente - (prix acquisition + inflation ).
Toujours est il que Madameu la Ministre n'a pas compris que c'est le manque de place en zone tendue et le refus des maires qui empêchent la construction des logements ! C'est à se pendre quand je vois ce gouvernement.
Réponse de le 30/12/2012 à 19:13 :
Faux les pv ne tiennent pas compte de l erosion monetaire : un vrai scandale, surtt pour les terrain a batir ou il n y a meme plus d abattement par annee de retention ( voir droit-finance) .
Réponse de le 30/12/2012 à 20:03 :
Finalement j en sais rien et c est vrai que les changements fiscaux frequents ne poussent pas a investir
a écrit le 30/12/2012 à 11:29 :
" j 'ai pas" bien compris la manip.; qui va financer la construction de logements dont les acquéreurs/occupants ne commenceront à rembourser leur achat qu'au bout de 5 ans et 14 ans pour les plus modestes ?
Où est le loup comme dirait Martine ?
Réponse de le 30/12/2012 à 13:11 :
C'est le contribuable qui finance. Comme il a toujours financé tous ces dispositifs -Scellier, Robien, etc- qui n'ont d'autres effet que l'augmentation du prix de l'immobilier.
Réponse de le 30/12/2012 à 14:16 :
Le contribuable finance qoui? 18% d avantage fiscal et tva due 20% ? Sans parler des la csg et de l ir percue par l état sur les loyers .
Réponse de le 30/12/2012 à 22:39 :
Pour rappel ! Le PTZ c'est pour les primo-accedants donc pour l'achat de la résidence principale. L'investissement locatif ne bénéficie pas du PTZ.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :