Immobilier : le paiement des loyers enfin garanti ?

 |   |  430  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Albert Caen pour La Tribune)
La ministre du Logement Cécile Duflot a confirmé qu'elle travaillait sur une garantie des revenus locatifs pour l'ensemble des locataires et l'ensemble des propriétaires.

Voilà une solution qui en contentera beaucoup. La ministre du Logement Cécile Duflot travaille en effet sur une garantie "universelle et solidaire" des revenus locatifs, une mesure qui pourrait faire partie de son projet de loi sur le logement et l'urbanisme qu'elle doit présenter d'ici l'été. Elle a confirmé ce lundi sur RTL travailler "sur un système universel et solidaire pour l'ensemble des locataires et l'ensemble des propriétaires", dont l'objectif est de "sécuriser les propriétaires et faciliter l'accès au logement des locataires", a-t-elle ajouté. La ministre a en outre indiqué que "toutes les pistes sont ouvertes" pour le financement de cette garantie. Selon elle, le principe est "arrêté", mais il s'agit maintenant "d'engager le dialogue avec les uns et les autres".

Qui paiera? 

Reste à savoir qui prendra en charge cette garantie. Selon le JDD de dimanche dernier, plusieurs pistes sont encore à l'étude mais le but serait qu'une telle garantie couvre un maximum de bailleurs, et qu'elle soit payée par ces derniers, et non par les locataires. "L'idée est d'avoir un dispositif le plus équilibré possible et qui soit utile pour les propriétaires et les locataires. Nous réfléchissions de manière très ouverte aux scénarios qui permettront de mettre en place cette garantie universelle". Pour elle, la garantie ne signifie pas que le locataire puisse se passer de payer son loyer.

Protéger les propriétaires responsables

"C'est une garantie de loyer, qui paye le propriétaire, mais ça ne dit absolument pas que le locataire ne soit pas redevable à l'égard de cette garantie. Au contraire", a-t-elle déclaré. "Il faut protéger les propriétaires responsables contre certains locataires qui ne le sont pas", a-t-elle dit.
La ministre a laissé entendre que la mesure pourrait être approuvée d'ici l'été. "Vous savez que je travaille sur une grande loi à la fois sur le logement et l'urbanisme pour l'été prochain. Il n'est pas impossible que cela en fasse partie", a-t-elle affirmé. Ce dispositif aurait pour objectif d'encourager les propriétaires à louer leurs biens vacants. "Il y a plus de 2,5 millions de logements qui sont vacants, notamment parce que certains propriétaires sont craintifs de se retrouver dans des situations difficiles", a reconnu Mme Duflot.
La mise en oeuvre d'une garantie universelle et solidaire des risques locatifs fait partie des principales mesures du plan gouvernemental contre la pauvreté, adopté le 21 janvier en comité interministériel de lutte contre l'exclusion

>>Pour aller plus loin, les prix de l'immobilier partout en France

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/02/2013 à 7:33 :
http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/03/01/une-autre-politique-du-logement-est-elle-possible_1649893_3232.html
a écrit le 29/01/2013 à 13:00 :
Le socialisme s?arrête quand finira l'argent des autres, n'est pas Mme Duflot?
a écrit le 29/01/2013 à 10:08 :
C'est une excellente initiative à la condition que ses modalités d'application soient bien réfléchies. C'est à cela que l'on fera la différence entre une loi baclée (une de plus) ou une loi intelligente et utile à la société. Le principe de rééquilibrage du rapport proprio/locataire est bon, car aujourd'hui, le proprio prend pas mal de risques pour un rendement faible. Donc vu que cette nouvelle loi va (encore) me couter de l'argent, j'espère qu'elle sera au moins utile à la société.
Réponse de le 29/01/2013 à 12:45 :
Si votre rendement est trop faible, c'est que vous avez acheté trop cher. Quant aux proprios qui annoncent déjà qu'ils feront payer ce surcout par leurs locataires, je leur souhaite bien du courage. Car la fête est fini, même à Paris et dans sa banlieue haut de gamme, les proprios ne sont plus en position de force et les loyers baissent, malgré la fameuse "pénurie" fantasmée par le lobby.
a écrit le 29/01/2013 à 8:38 :
Fixée cette contribution à 2% du loyer pourrait bien revenir moins cher que les assurances garantie de loyer privées (autour de 8%, non?).
Ce dispositif est à même de tranquilliser les propriétaires et pourrait éviter des relogements d'urgences à grand frais pour l'état de locataires impécunieux.
Je suis POUR. Bravo Madame Duflot. Vous êtes très critiquée mais vous êtes la première depuis longtemps à comprendre les mécanismes dévastateurs à l'oeuvre dans le logement.
Maintenant, pensez à désindexer les APL, subventionnez uniquement les réfections dans l'ancien non loué contre engagement de mise en location, bloquez l'IRL, qui augmente plus que l'inflation, mobilisez les moyens du livret A pour construire, arrêtez ces dispositifs de défiscalisation stupides.
Réponse de le 29/01/2013 à 9:25 :
Vous netes pas tres bien renseigné, l'assuarnace actuelle coute entre 2 et 2.5%
mais attentions les assureurs demandent des garanties : niveau de revenu du locataire, pas de CDI en periode d'essair... cela risque donc aussi d'exclure des locataires du marché.
le principe d'offrir une garantie aux proprietaires pour remettre sur le marché des logements vides est bonne , mais attention à ne pas faire n'importe quoi ( comme d'hab ) Ils faut aussi qu'ils en tire une remuneration correcte; alors si on ajoute les differentes taxes, impots et maintenant assurance pas sur du ressultat.
Réponse de le 29/01/2013 à 13:06 :
C'est bein ca, et ca couvre aussi les dommages éventuels causés par le locataire indélicat. Mais ils sont draconniens sur ce qu'ils acceptent, donc ca doit être bien rentable. Là, il s'agirait de couvrir tout le monde, et évidemment ca ne peut pas être au même prix. On verra d'ailleurs noir sur blanc le coût de la surprotection des locataires, dont certains abusent.
a écrit le 29/01/2013 à 8:03 :
Les gestionnaires de biens immobiliers conseillent en général fortement aux propriétaires petits où grands de prendre une assurance pour les loyers impayés, les frais de procédures et les dommages éventuels....peu garantis avec un mois de caution!!! et ces gestionnaires n'oublient pas de mettre en avant la crise, le chômage et tous les risques pouvant surgir dans la vie du pauvre locataire....bilan entre 2 et 3% de frais supplémentaires en assurance rajoutés aux frais de gestion..Les propriétaires louant directement leur bien devront souscrire à ces assurances je suppose!! encore une obligation de plus pour rendre l'investissement immobilier inintéressant en France!!!
a écrit le 29/01/2013 à 7:40 :
une nouvelle idée farfelue les socialos...
Réponse de le 29/01/2013 à 9:47 :
Une idée n'est jamais bonne à partir du moment où elle vient des socialistes;

Simplement je constate 2 choses:

-Depuis 10 ans l'ump nous a mené dans le mur par rapport à toutes les décisions qui ont été prises qui n'ont eu pour autre effet de tendre le marché et faire monter les prix

-Nous avons une réelle volonté politique de nettoyer ce merdier aujourd'hui
Réponse de le 29/01/2013 à 11:06 :
Vous ne faites donc pas partie de ces propriétaires qui pleurent à longueur de post qu'ils vont laisser leur logement vacant à cause de ces cochons de locataires ???
a écrit le 28/01/2013 à 23:59 :
Supprimons toutes les aides de l'état au logement, comme le veut la théorie libérale : plus de Scellier, plus d'APL, plus de loi DUflot, plus de PTZ, plus de réduction LMP etc, et on verra comme se comportera le marché sans toutes ces perturbations étatistes !!!
Réponse de le 29/01/2013 à 8:32 :
Ils pleureront pour que l'on remettre en place toutes ces aides qui les arrange bien, par contre il faudra supprimer le rsa à tous ces gens qu'ils qualifieront d'assistés.
a écrit le 28/01/2013 à 23:21 :
Il y a aussi le cas des gens qui habitent sur des bateaux à régler. Ces derniers, pour certains non détenteur d'une convention d'occupation temporaire, sont obligés de payer l'emplacement qu'ils occupent(près de 1000? pour certains/mois) et même s'ils payent la taxe foncière(oui une taxe fonciere pour un bateau!!!), ils peuvent se faire dégager sans ménagement. En plus et ça doit intéressé la ministre, les prix deviennent fous pour des bateaux avec COT. Dans ce cas c'est l'Etat, avec la complicité de VNF, qui organise la hausse des prix. Il s'agit d'un logement alternatif mais il existe et il doit être traité comme un logement sinon des gens vont en crever...
a écrit le 28/01/2013 à 21:53 :
La pauvre Duflot, elle va de bides en bides, la loose 2012 et en bonne voie pour la loose 2013.
a écrit le 28/01/2013 à 21:34 :
Ah je me disais aussi, pas un mois sans nous pondre une nouvelle taxe pour asphyxier encore un peu plus ce qui reste de l'economie de ce pauvre pays. Bravo Duflot ! Ca la demangeait de ne pas poser une taxe par mois a celle la. Pauvre fille et pauvre France
a écrit le 28/01/2013 à 21:20 :
Je me demandais ce qu'elle avait bien pu pondre. Quand j'ai lu "garantie universelle et solidaire", j'ai compris. Les consommateurs vont payer un impôt de plus qui ne dira pas son nom, histoire de garantir les loyers de tous. Une collectivisation de plus. Finalement, les français vont peut-être enfin comprendre que la propriété privée n'est pas, contrairement à ce qu'affirme la Constitution, une des priorités de ce gouvernement. Ce serait plutôt le contraire. Vous achetez un bien, on vous dit ce que vous pouvez en faire, à quel prix, ce qui doit vous rester, à qui le louer, comment l'équiper, le chauffer, l'éclairer. Mais s'il y a le moindre problème, hein, qu'il soit bien clair que vous êtes pénalement responsable. Ah, j'oubliais: la propriété d'un bien vous garanti cependant une chose, à savoir la certitude que vous contribuerez efficacement par l'impôt juste à la redistribution juste de ce que vous avez accumulé. Enfin, juste.
a écrit le 28/01/2013 à 21:09 :
Je suis un retraité petit rentier immobilier qui se dit libéral. Je croque la bonne galette de la retraite Ponzy. Je me gave de la bonne sousoupe à la niche fiscale. En 68 j'étais gauchiste. En 81 j'ai voté Mitterrand. J'ai viré à droite toute, au moment de toucher ma rente.
Je suis, je suis ? Oui ! Libre ! Question pour un champioooooon ! Supeeeer ! Ouaiiiis !
a écrit le 28/01/2013 à 21:08 :
Si on pouvait arrêter les commentaires stupides. Une garantie fonctionne comme une assurance, donc avec une subrogation. Si le garant paie la somme garantie, il est subrogé dans les droits du bailleurs et bien entendu va agir contre le locataire en paiement, lequel locataire se retrouvera en litige non pas avec un propriétaire personne physique, mais avec un bon gros organisme institutionnel ayant les moyens du contentieux. Dire que les locataires vont arrêter de payer parce que les bailleurs sont garantis est aussi stupide que dire que le PASS GRL a fait exploser les impayés ou que les assurances tout risque automobiles ont rendu les automobilistes négligents.

En revanche, ont peut d'ores et déjà s'attendre à une taxe sur les loyers pour financer le mécanisme de garantie.
a écrit le 28/01/2013 à 20:41 :
Si mes souvenirs sont bons, il y a 2.5% de loyers impayés dont 4% en HLM.
L'état sans le dire cherche un moyen de récupérer les loyers sociaux par l'intermédiaire du secteur privé. Le problème dans tout cela c'est la répercussion, car c'est toujours le client final qui paye, les locataires vont encore payés pour privilégier ceux qui ne payent pas.
a écrit le 28/01/2013 à 19:56 :
La betise atteind notre ministre, pourquoi payer son loyer puisque le proprietaire du bien est couvert par son assurance, il se peut meme qu'il s'excuse de m'avoir demande de payer et qu'il me fasse l'avance d'un peu d'argent, quelle connerie...
a écrit le 28/01/2013 à 19:47 :
Ben oui, si on apporte la garantie de l'État, c'est encore le contribuable qui va casquer !!!
a écrit le 28/01/2013 à 19:42 :
Si je comprends bien on va demander au propriétaires de subventionner sur leurs revenus les loyers impayés de locataires peu scrupuleux?? Une fois ce système mis en place et connu, les gens vont bien évidemment en profiter, inutile de payer son loyer puisque l'assurance des proprios va s'en charger automatiquement. Les litiges vont exploser, le coût de cette assurance avec, ce qui va nécessairement influer sur le prix des loyers. Tout le monde va évidement être perdant. Mme Duflot, avec la loi du même nom dont aucun investisseur ne veut entendre parler à quatre idées à la minute, toutes aussi stupides qu'inefficaces...
a écrit le 28/01/2013 à 19:05 :
Une simple assurance ouverte à tous type de locataire suffit, payé par le locataire comme l'assurance habitation. Avec limitation du montant et de la durée de remboursement comme une complémentaire santé (à la carte selon tarif). C'est ce que moi locataire je réclame ! De la dignité et du respect face aux bailleurs, le droit aussi d'être aidé sur ce principe quand la crise frappe et fou en l'air mon budget et donc le risque d'impayés. Car les assistantes sociales s'est pour les fameux assistés pas pour les précaires qui veulent travailler et qui galères.
a écrit le 28/01/2013 à 18:54 :
un titre qui ne veut rien dire vu que le choix du financement n'est pas fait. Bon courage aux bailleurs
Réponse de le 28/01/2013 à 19:12 :
Pas de problème : ils n'ont qu'à vendre.
Réponse de le 28/01/2013 à 19:35 :
et vous aller acheter...
Réponse de le 29/01/2013 à 8:12 :
Quand les prix auront significativement baissés
a écrit le 28/01/2013 à 18:46 :
cela ne va en rien améliorer la fluidité du marché, baisse de la rentabilité de l'investissement locatif pour ceux qui le font encore, incitation a ne plus payer ses loyer (prit en charge dans tout les cas), pas de mesure d'expulsion simplifié pour les locataire qui ne paye pas et qui dégrade les lieux. Pas de mesure pour les locataire pour récupérer facilement leur caution en 2010, seulement 27.96 % des cautions versées sont récupérées par les locataires, 28.7 % des bailleurs ne présentent aucune pièce justificative de leur non restitution de caution. Pire encore, 36.52 % des pièces justificatives ne correspondent qu?à des devis pour travaux et 19.15% des travaux facturés aux locataires sur leur caution ne sont pas réalisés. Récupérer son dépôt de garantie est un véritable parcours du combattant en France.
Réponse de le 28/01/2013 à 19:13 :
Pas grave: le marché n'a aucunement besoin d'investisseurs comme on a voulu nous le faire croire, il a besoin de biens immobilier à prix décents.
Réponse de le 28/01/2013 à 19:34 :
à Tron. Pour qu'il y est des biens à prix "décents" comme vous dites, il faut bien qu'il y ait eu des personnes qui ont décidés d'emprunter pour les faire construire, cela s'appelle des investisseurs mon cher.
Réponse de le 28/01/2013 à 21:13 :
Non, cela peut aussi s?appeler des accédants à la propriété ayant les moyens d'acheter pour se loger et non pour spéculer, et ayant ces moyens parce que les prix ne sont pas insensés. Je pense comme Tron qu'il n'est nul besoin d''investisseurs dans l'immobilier sauf pour loger ce qui ne veulent pas acheter, mais que chacun devrait pouvoir acheter, ce qui serait le cas si les gouvernements qui se sont succédés n'avaient pas tout fait pour faire exploser les prix à coups d'aides fiscales.
Réponse de le 28/01/2013 à 22:56 :
Vite, achetez du porc, vite !!!
a écrit le 28/01/2013 à 18:29 :
Super encore une nouvelle usine à gaz socialo...pitoyable...
Réponse de le 28/01/2013 à 19:46 :
oui, mais 2,5 millions de logements qui dorment ce n'est pas nouveau.
meme avec une usine à gaz ça pourrait en débloquer quelques uns.
Réponse de le 28/01/2013 à 21:57 :
Cette taxe c'est pour prendre du fric aux propriétaires qui attendront des mois avant de voir la couleur de leurs loyers. Mais certains se sont endettés pour un appart à louer, et cela risque de les mettre en faillite ... Il faut donc que les propriétaires restent viglants à qui ils louent car même certaines assurances mettent des plombes à payer ...
a écrit le 28/01/2013 à 18:20 :
Et ce gouvernement s'imagine-t-il qu'il va encore y avoir des bailleurs pigeons pour investir dans du locatif ? Un bail est un contrat, avec engagement de payer son loyer, sinon expulsion.
Réponse de le 29/01/2013 à 4:57 :
@arthur
Le droit de propriété aussi, c'est un contrat. Entre vous et l'Etat. Comme tout contrat, il est résiliable ! Et l'histoire montre que 'Etat francais l'a deja mis en cause. Un Etat en faillite, c'est dangereux. Tirez vous avant qu'il ne soit trop tard. Laissez les entre pauvres.
Quand ils logeront dans des bidonvilles, ils comprendront ! Même à Cuba, ils ont fini par comprendre que le socialisme, c'est tous pauvres.
a écrit le 28/01/2013 à 18:17 :
Cette "sécu" des loyers annonce, comme l'assurance maladie (ou l'assurance chomage), toutes deux publiques, des lendemains déficitaires record et une CRDL (contribution au remboursement de la dette locative...) assise sur tous les revenus!
a écrit le 28/01/2013 à 17:40 :
Ca existe déjà aujourd'hui. C'est facultatif et payé par le proprio. C'est comme une assurance tout risque pour la voiture. Vous voulez dormir tranquille, vous la prenez. Vous n'en avez pas besoin (vous connaissez le locataire par ex), ben vous la prenez pas. Je vois pas bien l'intérêt de rendre le dispositif obligatoire. Ce sont les assureurs qui sont derrière ce coup fumant ?
Réponse de le 28/01/2013 à 17:55 :
A mon avis c est pas les assureurs parce que c est un contrat, à ce jour, très rentable pour les compagnies. Or demain si l Etat s y met, l impose...il va y avoir tous les bailleurs sociaux qui vont prendre, donc beaucoup de cas sociaux ....en gros ce ne sera plus rentable pour les compagnies...
Réponse de le 28/01/2013 à 18:01 :
Comme les alcootests, rendus obligatoires sur un coup de tete presidentiel suite au lobbying de ses amis industriels. Les lobbys sont proches du gouvernement
Réponse de le 28/01/2013 à 18:25 :
je n ai pas vu que ce soit obligatoire.. Sinon vrai, il existe la GRL, mise en place sous Borloo.
a écrit le 28/01/2013 à 17:39 :
Encore un truc qui va permettre de faire payer un peu plus cher aux locataires honnêtes qui les paient régulièrement.
Mais patience, les services compétents de notre administration fera tout pour rendre le système suffisamment complexe pour personne ne s'y retrouve.
a écrit le 28/01/2013 à 17:35 :
La garantie des loyers imposée å tous les loyers est très simple à comprendre : l ensemble des locataires qui sont en général bon payeurs devront payer pour une minorité de mauvais payeurs car il faut être naïf pour penser que cette nouvelle taxe ne sera pas répercutée sur le loyer . C est le système socialo communiste dans toute sa splendeur mais nous avons voté pour cela.
Réponse de le 28/01/2013 à 19:40 :
mais nous le faisons déjà pour les impôts, l'électricité, le gaz, le fioul, la sécu, le téléphone, les assurances diverses et variés, nos gouvernants doivent penser que nous sommes habitués maintenant.
a écrit le 28/01/2013 à 17:31 :
Je m'apprête à mettre en vente un logement plutôt que de le mettre en vente, par crainte d'impayé, mais j'examinerai le dispositif, car actuellement les logements se vendent très mal. Je crains le pire, mais sait-on jamais.
Réponse de le 28/01/2013 à 19:48 :
c'est quoi le pire ?
Réponse de le 28/01/2013 à 22:58 :
Au vu du marché actuel, mieux vaut vendre maintenant, avec des prix élevés, que de le vendre plus tard, au rabais quand le marché aura baissé.
a écrit le 28/01/2013 à 17:15 :
Faire payer la garantie des loyers par les bailleurs. Je n'imaginais même pas que l'on puisse franchir les frontières de l'absurde avec autant d'aplomb. Mais il est vrai que je ne fréquente pas les milieux de gauche, aussi n'ai-je sans doute encore rien vu. Donc, récapitulons : le Scellier a disparu, remplacé par le Duflot qui permet d'amortir dix huit pour cents du bien en échange de vingt pour cents de loyer en moins minimum, a condition qu'il y ait un loyer, sans quoi ledit loyer serait garanti par une assurance que le bailleur devrait lui-même souscrire, à savoir être assuré li-même sur ses deniers du défaut d'un tiers qu'il loge. Ce n'est pas possible, ces gens là vivent sur Pluton pour être aussi farfelus. Errare humanum est, perseverare diabolicum.
Réponse de le 28/01/2013 à 23:00 :
Pendant des années les gouvernement ont fait des milliards de subvention (40 milliards par an) pour un résultat minable : une augmentation des prix et une détérioration du marché !! !Alors ils ont compris et ne persévèrent pas : ils arrètent ces subventions stupides et nuisibles, et tant mieux;
a écrit le 28/01/2013 à 17:14 :
Je loue une voiture et demande au loueur de payer l'assurance comme cela je peux faire ce que je veux avec la voiture ... Encore une taxe ...
Réponse de le 28/01/2013 à 18:15 :
Faut pas oublier non plus : de ne pas payer la location de la voiture, de demander au loueur de faire le plein, les réparations etc ^^
a écrit le 28/01/2013 à 17:05 :
mesure qui ne coute rien: le droit de virer un locataire qui ne paye pas au bout de 3 mois.
Tous le monde s'y retrouve a la fin et ca coute rien a personne !
Réponse de le 28/01/2013 à 17:15 :
Trop simple pas assez bordelique
Réponse de le 28/01/2013 à 17:17 :
On va faire encore mieux, comme aux USA : pas de formulaires à n'en plus finir, juste un chèque provisionné pour intégrer les lieux. Le jour où tu ne payes plus ton loyer, tu dégages. Le marché américain est fluide, modéré et tout le monde y trouve son intérêt.
Réponse de le 28/01/2013 à 19:53 :
+1 Bastien : et egalement un fichier des mauvais payeurs deposes et is a jour au tribunal local, oui comme aux USA, ca eclarcirait le marche. Enfin l'honnetete serait une vraie valeur, pas comme en France ou les fraudeurs sont surproteges et usent et abusent tranquillement du systeme mis en place
Réponse de le 28/01/2013 à 23:01 :
Oui, imitons les USA : les subprimes, ça c'est un truc de génie qui marche du tonnerre !!! On en a parlé dans le monde entier tellement c'"est génial !!!! 5 ans de crise mondiale, quel exploit ces américains !!!
Réponse de le 28/01/2013 à 23:30 :
En Russie celui qui ne paie pas son loyer a deux mois maximum pour dégager. Pas besoin de tribunal. A quoi bon ? Ou le locataire paie ou il dégage. Il ne peux pas occuper indument des lieux qui ne lui appartiennent pas. La vie serait trop facile. Sinon pourquoi pas dans la même idée aller faire de bons repas dans les meilleurs restaurants et ne jamais payer l'addition quand elle arrive ?
Réponse de le 29/01/2013 à 6:20 :
@tam tam - Tu mélanges tout. Les crédits hypothécaires (chers à Sarko) ont été créé par Bush Junior adossés à une loi qui obligeait Fannie May en particulier à prêter même à ceux qui n'avaient pas les moyens de rembourser. C'est ainsi que quantité d'américains avec un pois chiche dans la tête ont acquis de l'immobilier et que les droits hypothécaires correspondants ont été scindés en subprimes, vendus pour la plupart ... aux fonds allemands qui garantir leur système de retraite. Mais outre l'achat du bien, les systèmes américains et russes sont excellents, voilà de quoi nous inspirer.
a écrit le 28/01/2013 à 17:04 :
...de la farce: se seront soit les bailleurs si c'est à eux de payer cette assurance soit les contribuables si le financement se fait sur le budget de l'état, soit les organismes sociaux et donc les entreprises
a écrit le 28/01/2013 à 16:53 :
Bravo! L'Etat va se charger de forcer les bailleurs à mettre la main à la poche pour pouvoir être payé ! Et l'Etat, en gestionnaire d'excellente réputation, va gérer cela, non sans prendre quelques frais et taxes au passage. Excellent gestionnaire: vous savez, c'est cet État qui gère le pays de brillante façon.....
a écrit le 28/01/2013 à 16:47 :
Normal qu'avec le prix du mètre carré que le nombre d'impayés explose, ceci-dit on peut faire confiance aux services de l'état pour récupérer leur pognon car sur ce sujet des idées ils en ont !
a écrit le 28/01/2013 à 16:46 :
La rentabilité d un bien loué (appartement )est proche de 3%(3%-2%(coût de l assurance)=1%),pour faire fuir les très rares investisseurs,voila une excellente nouvelle.!!!!
Supprimer la caution,pour les locataires et ramener le délai d expulsion à deux mois en cas de non paiement et uniquement dans ce cas.
Réponse de le 28/01/2013 à 19:52 :
3% c'est pas plutöt 30% ? vu le loyer que je paie.
Ah oui mais c'est vrai que je paie son appartement à mon propriètaire qui lui, le pauvre a emprunté moins que mon loyer.
Réponse de le 28/01/2013 à 21:36 :
@rosa44: conclusion: t'aurais dû marier le proprio et conserver l'argent du loyer pour t'acheter des bijoux :-)
a écrit le 28/01/2013 à 16:45 :
en cas d'assurance obligatoire pour le bailleur , elle sera forcement repercutée sur les loyers ! c'est pas ce qui va les faire baisser ! au contraire!
a écrit le 28/01/2013 à 16:43 :
passe moi l'éponge sur nos impayés .. vont pouvoir se dire les locataires opportunistes de la chose . cette forme de mutualisation des risques pour les rendre indolores est insuportable . après le tour de vis sur l'emprunt voilà , l'autre tour du vice cette fois .
ps : et sur la dégradation faite par ces cochons ( j'me suis pris trois ans de loyers impayés et 100% de dégats ......... réponse du tribunal " vous avez déjà récupéré votre bien ! mal certes mais , ça aurait pu être plus long !! bon merci m'sieur " ) nous avons des valables raisons de refuser .
Réponse de le 28/01/2013 à 16:51 :
J'ose esperer que le locataire restera redevable de la somme couverte par le dispositif... Mais l'Etat engagera-t-il les poursuites systematiquement et rigoureusement? (un assureur le fait lui).
Réponse de le 28/01/2013 à 19:46 :
@ tyler: regarder le nombre de personne qui s'acquittent des dommages et intérêts envers les victimes dans les juridictions pénales. Quand une ministre se permet de dire à une journaliste en direct, quand elle lui montre les preuves des activités de certains locataires escrocs professionnels que cela n'existe pas et que c'est une menteuse, il ne faut pas espérer grand chose d'équitable de cette personne.
a écrit le 28/01/2013 à 16:40 :
les socialistes sont passés maîtres dans l'art de monter des "usines à gaz", malheureusement ce ne sont pas celles qu'il faudrait pour ré-industrialiser le pays.
Tyler a raison, la solution serait une loi qui dit qu'au bout de 3 loyers impayés, la justice prononce l'expulsion automatiquement.
Après si l'Etat veut reloger les expulsés, libre à lui mais qu'au moins le bailleur ne soit plus la victime et retrouve très vite la jouissance de son bien. (pensez aux petits retraités qui louent un bien pour compléter leur modeste retraite)
Réponse de le 28/01/2013 à 19:48 :
mais c'est déjà le cas, mais la gauche à rajouter une subtilité très rigolote, il faut en plus que cela soit contresigné par un préfet.
Réponse de le 28/01/2013 à 19:57 :
je ne connais aucun "petit retraité" qui soit propriétaire bailleur.
Par contre je connais beaucoup de petits retraités qui sont locataires à vie n'ayant jamais pu s'offrir un logement à eux..
Réponse de le 28/01/2013 à 21:34 :
@francois: laisse les "petits retraités", qui sont malheureusement une majorité, tranquilles. Ils n'ont jamais eu les moyens de se payer un logement et sont donc du côté des locataires pas des rentiers.
Réponse de le 29/01/2013 à 0:08 :
un "petit retraité" c'est en dessous de 1m60?
c'est un rabougri?
a écrit le 28/01/2013 à 16:40 :
garantie des loyers , qui est ce qui va payer et qui est ce qui va garantir les expulsions de ceux qui ne payent pas ! parce que maintenant c'est la regle dans les HLM , plus personne ne paye son loyer prétextant par exemple la vétusté ! mais impossible de sortir les gens !il faudrait le GIGN ! et vous croyezqu'il va y avoir des investisseurs pour les logements sociaux ?
a écrit le 28/01/2013 à 16:36 :
Encore une bel exemple de l'interventionisme étatique dans l'économie, qui, encore une fois, va créer des distorsions, des bulles, et des inepties que devront payer les contribuables à terme. Plutot que d'essayer de réinventer la roue, elle ferait mieux de faciliter la mise dehors des mauvais payeurs, et la, comme dans les autres pays, on verra que bien plus d'offres de location apparaîtront. Et la concurrence aidant, magiquement, les prix des loyers baisseront. En meme temps si ce gouvernement faisait la même chose pour le code du travail, et bien les memes causes produiraient les memes effets, et plus d'emplois seraient offerts sur le marché, et mieux payés. Mais non ces collectivistes préfèrent créer des machins compliqués, des usines à gaz, qui permettront d'occuper quelques fonctionnaires de plus ad vitam eternam, payés, eux aussi à vie avec l'argent des contribuables. Le collectivisme est désastreux pour notre économie, et ce sont ces politiques les seuls et uniques responsables de la misère qu'ils créent, en créant des distorsions économiques à cause de leur idéologie nauséabonde, et égalitariste. Vive la liberté économique, le libéralisme humaniste, comme Bastiat l'a si bien expliqué et décris.
Réponse de le 28/01/2013 à 17:54 :
Vous parlez une novlangue remarquable, comme tout ancien trotskyste devenu néo-conservateur sur le tard...
Réponse de le 28/01/2013 à 19:38 :
à "@libre", utilisez votre propre pseudo ça évitera les confusions, merci.
Je parle la langue du libéralisme humaniste d'inspiration Bastait, ou Tocqueville. Me traiter de Trotskyste devenu neo libérale n'a aucun de sens. Je n'ai jamais été un collectiviste ou un conservateur, mais un libéral. visiblement vous ne savez pas ce que cela veut dire. Et plutot que de vous en prendre à ma personne vous devriez commencer par vous cultiver pour savoir de quoi vous parlez, et surtout ce qu'est le libéralisme, qui date du 19 eme siècle, rien de "néo" la dedans.
Réponse de le 28/01/2013 à 21:25 :
@Libre
Quel choc , se faire traiter d'ancien trotskyste !!! En meme temps vous etes tellement perdu dans votre fatras de prejuges ideologiques....Vous devriez quitter ce monde virtuel et vous plonger dans la realite, mon pauvre Libre. Tiens commencez par arreter l'etude de l'oeuvre de bastiat tocqueville and co. ceci devrait vous faire le plus grand bien.
a écrit le 28/01/2013 à 16:25 :
Encore un impôt ?
a écrit le 28/01/2013 à 16:25 :
..."garantie universelle et solidaire des risques locatifs"... En tant que contribuable, j'espère ne pas devoir passer à la caisse un jour pour sécuriser messieurs les bailleurs et locataires.
a écrit le 28/01/2013 à 16:24 :
Le nombre de locataires ne payant plus leur loyers va exploser avec un tel système. Pourquoi s'emmer.er à payer si une assurance couvre les défauts de paiement?
a écrit le 28/01/2013 à 16:04 :
Il existe deja des protections contre loyers impayes proposees par les assureurs... Il semble donc que C. Duflot veuille obliger tous les proprietaires a souscrire a une assurance de ce type... L'Etat souhaite-il a nouveau se substituer aux acteurs specialisees dans le domaine et imposer ses services aux proprietaires? Le cout de cette assurance sera-t-il competitif par rapport aux standards du marche (vu comment sont geres les services de l'Etat en general, il est permis d'en douter...)? Si le gouvernement souhaite ameliorer l'acces au logement, pourquoi ne pas commencer par prendre ses propres responsabilites? (i.e. quand un locataire ne paye pas, il devrait pouvoir etre evacue dans les meilleurs delais, ce n'est pas au proprietaire de faire du social et de garantir un logement a ces derniers...). Voir comment cela se passe dans de nombreuses capitales en Europe et au-dela, il est en general bien plus simple de louer un logement (car il est egalement bien plus simple de faire partir un locataire qui ne paye plus...).
a écrit le 28/01/2013 à 16:01 :
la garantie universelle et solidaire existera le jour ou les loyers seront gratuits soit le jour ou les logements seront gratuits, c'est adire le jour, etc En attendant, cette garantie sera soit un impot, soit une assurance, soit un peu des deux ce qui ne change pas le pb de fonds qui paye qd le locataire ne paye pas? le locataire, le proprio, l'Etat, les autres locataires, tous les proprios?
a écrit le 28/01/2013 à 15:56 :
Sainte duflot ne veut plus réquisitionner les logements vides?
a écrit le 28/01/2013 à 15:55 :
Si les locataires ne paient rien, ça va être l'ouverture d'une boîte de Pandore de l'assistanat, comme l'a été l'AME. On va se retrouver rapidement avec un système qui coûtera des milliards car beaucoup ne paieront plus leur loyer sachant que l'Etat le fera...
Ce n'est pas une bonne idée même si ça part d'une bonne attention. Il faut que le coût soit partagé entre locataires et bailleurs pour éviter les dérives.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :