Les valeurs automobiles flambent en Bourse mais n'effacent pas les pertes

 |   |  350  mots
Les valeurs automobiles sont malmenées en Bourse depuis le début de l'année, malgré de très bons résultats.
Les valeurs automobiles sont malmenées en Bourse depuis le début de l'année, malgré de très bons résultats. (Crédits : © Philippe Wojazer / Reuters)
Renault, Faurecia, Valeo et PSA inscrivent une hausse d'environ 7% ce lundi à la Bourse de Paris. Ces entreprises restent toutefois amputées de près de 21% de leurs valorisations depuis le début de l'année. Les analystes s'interrogent sur la nature du rebond des valeurs automobiles alors que la saison des publications annuelles n'est pas encore achevée.

Après l'affaissement des valeurs automobiles depuis le 1er janvier, celles-ci s'envolent ce lundi. PSA, Renault, Valeo et Faurecia s'inscrivent sur une hausse oscillant autour de 7% chacune. Cette baisse n'efface cependant pas les pertes cumulées depuis le début de l'année.

Appétit haussier ou rebond technique?

Le secteur automobile accuse en effet une baisse d'environ 21% depuis le début de l'année. Certains analystes estiment qu'un appétit acheteur serait de retour sur les valeurs automobiles. D'autres évoquent toutefois un simple "rebond technique" à l'instar de Nicolas Chéron, stratégiste marché chez CMC Markets.

Il faut dire que les premières publications de résultats annuels ont été à la hauteur des attentes. Faurecia a annoncé une hausse de 10% de son chiffre d'affaires 2015, une baisse d'un tiers de son taux d'endettement, un bénéfice net qui a plus que doublé et enfin, une hausse de 86% du dividende. Renault, de son côté, a enregistré une envolée de son bénéfice net de 48% à 2,96 milliards d'euros et a atteint un taux de marge de 5,1% contre 3,9% en 2014.

     >Lire aussi notre décryptage: Valeurs automobiles : jusqu'où s'arrêtera la dégringolade ?

Les résultats de Valeo sont attendus vendredi 29 février, et ceux de PSA sont prévus le 24 février. Ils sont attendus comme très bons par l'ensemble des analystes.

Une corrélation amplifiée du CAC 40

La hausse des valeurs automobiles intervient également à la faveur d'un rebond des marchés européens. Le CAC 40 monte ainsi de 3,21% vers 16 h franchissant ainsi les 4.120 points, alors qu'il basculait sous les 4.000 points quelques jours auparavant. Ce qu'on note cependant c'est que les valeurs automobiles surperforment la valeur du CAC 40 avec une progression double (+7%). Un retour de balancier après une période où on a constaté le phénomène inverse: le CAC 40 enregistre ainsi une baisse de 11% depuis le 1er janvier, soit moitié moins (-21%) que la perte du secteur automobile...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/02/2016 à 17:15 :
Je pense que la bourse se cassant régulièrement la gueule du fait de l'absence de croissance économique mondiale du fait de la non redistribution des richesses et donc de la mort clinique de la consommation des ménages, se rabat sur ce qu'elle peut au moment où elle le peut, de toute façon elle ne sait penser qu'à court ou très court terme, elle peut donc sans problème conserver ce mode de fonctionnement jusqu'à la mort définitive du capitalisme.

Ce que les révolutionnaires ont toujours rêvé de faire c'est le capitalisme lui même qui est en train de s'en charger avec une remarquable efficacité d'ailleurs. Et on peut leur faire confiance ils ne bougeront pas leur façon de gérer l'économie d'un micron.

Merci les gars finalement.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :