Le commerce de gros recrute ! Et manque toujours de candidats

 |   |  359  mots
Le commerce de gros annonce avoir besoin de 50.000 personnes en 2014
Le commerce de gros annonce avoir besoin de 50.000 personnes en 2014 (Crédits : Microsoft)
50.000 emplois, dont 95% en CDI : c'est ce que prévoit de recruter le secteur du commerce de gros en 2014, annonce le président de la Confédération du commerce selon lequel tous les postes n'ont pas été pourvus l'an dernier.

Faire connaître ses métiers aux jeunes et aux demandeurs d'emploi. C'est l'objet d'une campagne annoncée mercredi par Marc Hervouet, le président de la Confédération française du commerce de gros et international (CGI).

Et pour cause : selon lui, le secteur voulait recruter 100.000 personnes en 2013, mais n'a pu en embaucher que 75.000 ! "Assez peu connu du grand public", le commerce de gros peine à recruter, explique Marc Hervouet.

50.000 postes à pourvoir

En 2014, ce sont 50.000 emplois que le secteur chercherait à pourvoir, dont 95% en CDI. 40% des métiers recherchés sont des commerciaux de niveau BTS à Bac+3, 35% sont liés à la logistique (chauffeurs-livreurs, magasiniers, préparateurs de commande ou manutentionnaires) avec un niveau de CAP à Bac+3.

Le reste des postes recherchés sont administratifs, techniques ou d'encadrement, en France et à l'international, a détaillé Marc Hervouet, par ailleurs PDG de la société de commerce de volailles et foies gras à Rungis, Courtin-Hervouet.

Salaires "15 à 25% plus élevés"

La Confédération qu'il préside depuis juin 2012 regroupe 56 fédérations professionnelles, "en passant par le négoce de bois, de matériaux de construction, tissus, électricité, électronique, agro-alimentaire, médicaments, produits vétérinaires".

A en croire Marc Hervouet, les salaires proposés par le secteur du commerce de gros "sont 15 à 25% plus élevés que dans le reste du commerce". L'organisation sera présente ce week-end sur deux salons étudiants à Lille et Lyon et fera une campagne télévisuelle. Elle prévoit également d'organiser des visites d'entreprises en collaboration avec l'Education nationale.

Coup de com' ?

Au début de l'année dernière, la CGI avait fait exactement la même annonce, au mot près. Déjà en 2013, elle se plaignait de ne pas trouver à recruter et avait déjà annoncé le lancement d'une campagne dans la foulée. Elle annonçait aussi que 42% des postes à pourvoir étaient commerciaux, et 35%  concernant le transport et la logistique.

Façon de donner de l'écho au lancement de la campagne ? Sans doute, même si les chiffres avancés par Marc Hervouet démontrent aussi de vrais besoins pour le secteur, qui fait travailler un million de personnes en France.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/10/2015 à 23:45 :
Ici chez nous en Rdcongo nous mourons des chômages.
veuillez nous aider.
a écrit le 14/10/2015 à 23:44 :
Ici chez nous en Rdcongo nous mourons des chômages.
veuillez nous aider.
a écrit le 15/01/2014 à 12:28 :
S'ils ont réussi à en recruter 75000 l'an dernier, ça devrait être bon pour les 50000 de 2014. Au passage, ils sont passés de 100000 projets à 50000, la reprise sans doute.
Réponse de le 05/02/2014 à 10:53 :
Ne vous enflammez pas avec la "reprise". Tant qu'on a 10% de chômage officiel ça veux dire que réellement on doit approcher des 20% alors on parlera de reprise quand le chômage officiel retrouvera un niveau acceptable a savoir environ 4%...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :