A son procès qui s'ouvre à Tokyo, l'ex-baron du bitcoin clame son innocence

 |   |  446  mots
L'ex-patron de la plateforme d'échange de bitcoin MtGox, Mark Karpeles, 32 ans, comparaît ce mardi 11 juillet devant le tribunal de Tokyo, notamment sous les chefs d'accusation de manipulations de données informatiques et de détournement de fonds commerciaux dans le but de couvrir des frais personnels, avec manquement aux obligations découlant de sa charge.
L'ex-patron de la plateforme d'échange de bitcoin MtGox, Mark Karpeles, 32 ans, comparaît ce mardi 11 juillet devant le tribunal de Tokyo, notamment sous les chefs d'accusation de manipulations de données informatiques et de détournement de fonds commerciaux "dans le but de couvrir des frais personnels, avec manquement aux obligations découlant de sa charge". (Crédits : Reuters)
Le Français Mark Karpeles, 32 ans, comparaissait ce mardi devant le tribunal de Tokyo pour répondre des chefs d'accusation de manipulations de données informatiques et de détournement de fonds commerciaux.

Ce mardi 11 juillet, à Tokyo, le Français Mark Karpeles, 32 ans, qui se définit devant les juges comme "informaticien", s'est déclaré "innocent" lors de la première audience de son procès pour des transactions obscures relatives à la plateforme d'échange de bitcoins désormais en faillite, MtGox. Vêtu d'un costume sombre, cheveux fraîchement coupés et coiffés, il s'est présenté au tribunal près d'une heure avant son procès qui a débuté à 10 h précises (3 h du matin, heure de Paris). Son attitude tranchait avec l'arrogance qu'il affichait lors de ses précédentes apparitions. Visiblement intimidé, l'ex-patron de la plateforme MtGox a lu en japonais une lettre remise par son avocat :

"Je jure devant Dieu que je suis innocent."

Ce trentenaire, "petit génie du code", comparaît notamment sous les chefs d'accusation de manipulations de données informatiques et de détournement de fonds commerciaux "dans le but de couvrir des frais personnels, avec manquement aux obligations découlant de sa charge".

La lecture de l'acte d'accusation a duré... une heure

La lecture de l'acte d'accusation, avec force détails, a duré près de 30 minutes en japonais, puis autant en français. Une durée inhabituelle, au point que le juge principal a demandé au prévenu de s'asseoir.

Affirmant une fois encore que la plateforme MtGox avait été victime d'une attaque informatique extérieure, M. Karpeles a contesté avoir sciemment usé à des fins personnelles de l'argent d'autrui.

"La faillite de MtGox a entraîné beaucoup de dommages et, en tant que Pdg à l'époque, je présente mes excuses", a-t-il déclaré.

Inquiétudes des investisseurs lésés

"Les charges retenues contre lui risquent de ne pas couvrir tout ce qui est arrivé au sein de MtGox, donc il s'agit de voir jusqu'où vont les investigations", a déclaré à l'AFP un des investisseurs lésés, Kolin Bruges, en patientant devant le tribunal.

Lui comme beaucoup d'autres attendaient ce procès et espèrent récupérer un pourcentage de leur mise initiale.

Selon des médias japonais, les sommes qu'ils avaient investies pourraient leur être remboursées en tout ou partie, au choix en devises traditionnelles ou en bitcoins.

Mark Karpeles avait été mis en examen mi-septembre 2015 puis emprisonné, après déjà 6 semaines de garde-à-vue, pour falsification d'informations et détournement d'une somme de 321 millions de yens (2,4 millions d'euros).

Relâché il y a un an moyennant une caution, cet informaticien chevronné qui avait déjà écopé d'une condamnation en France en 2010 pour intrusion dans un système informatique, prépare depuis sa défense, selon son avocat, Kiichi Iino.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/07/2017 à 7:31 :
Je jure devant dieu, etc...Devant fes japonais pour la plupart taoistes, bouddhistes, on se poile.
Son sort est scelle, il a triche il va casquer, au Japon on ne badine pas avec les tricheurs.
a écrit le 12/07/2017 à 6:35 :
Il lui faut demander des conseils soit a Blythe Master ou a Dimon , sur les bitcoins !!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :