La Tribune

Renault : mais où est donc passée la voiture électrique ?

Copyright Reuters
Copyright Reuters
Alain-Gabriel Verdevoye  |   -  467  mots

Mais où est donc passée la voiture électrique? Alors que Renault a axé pendant des années une bonne partie de sa communication sur les futurs véhicules "zéro émission", la nouvelle Zoé se fait on ne peut plus discrète à quelques semaines de son lancement. Carlos Ghosn, PDG de Renault, l'a à peine mentionnée durant la présentation des modèles qui devraient marquer le redémarrage de la firme en 2013. En dévoilant les résultats financiers du groupe au titre de 2012 ce jeudi,  Carlos Ghosn a refusé de s'engager sur des volumes de ventes de la dernière-née électrique, qui sera commercialisée en mars prochain, même si quelques exemplaires ont déjà été  livrés, notamment au ministre du redressement productif Arnaud Montebourg.

Prudence, prudence

Le PDG s'est même déclaré "déçu" par les ventes de voitures électriques à ce jour.  Renault commercialise à ce jour des utilitaires Kangoo, des berlines Fluence et des quadricycles Twizy électriques. S'il prévoyait initialement que les modèles électriques représenteraient 10% du marché auto en 2020, le patron de Renault indique désormais prudemment que "ce sera le cas là où les véhicules seront vendus"... Une sérieuse restriction. Produite à Flins, la Zoé était prévue au départ pour des capacités de 150.000 unités par an. Or, le groupe annonce un engagement, dans le cadre des négociations du plan de compétitivité avec les syndicats,  sur un volume (minimum) de production de... 110.000 unités pour Flins, production de Clio IV comprise. Visiblement, Renault paraît donc bien loin des chiffres de production estimés au départ pour la Zoé.

16.000  ventes

Les immatriculations de véhicules électriques ont certes plus que doublé l'an dernier en France mais à des volumes encore dérisoires avec 5.663 voitures  au total (contre 2.630 en 2011) et 3.651 utilitaires (contre 1.683), affirme l'Avere France (Association professionnelle pour le développement de la mobilité électrique). Renault arrive en première avec la fourgonnette Kangoo (2.869 unités en 2012 en France), juste devant PSA avec le couple Peugeot Ion-Citroën C-Zero (2.744 ensemble). Bolloré suit avec sa Blue Car (1.800), Nissan avec sa Leaf (524) et enfin Renault avec la berline Fluence (343). Mais, bon, ça ne fait pas beeucoup. Renault a vendu 16.000 véhicules électriques l'an dernier dans le monde, quadricyle Twizy compris.

Investissements au Japon

Mais, Carlos Ghosn espère un  vrai démarrage. "Le Japon vient d'annoncer un milliard de dollars d'investissements pour les infrastructures de recharge. La Chine oblige les constructeurs à produire des voitures électriques. Et il va y avoir un effet d'offre. Les constructeurs allemands vont se lancer sur ce marché en 2013", souligne le PDG. Il est vrai que les hybrides avaient eu aussi beaucoup de mal à décoller, à la fin des années 90 et début 2000, rappelle volonties le PDG.

 

Réagir

Commentaires

arcesilas  a écrit le 21/02/2013 à 11:49 :

Je vois mal la voiture électrique percer sur le marché français: aucune infrastructure de recharge, l'habitude d'utiliser le même véhicule pour le trafic pendulaire et les vacances au long cours, un dénigrement systématique, ... Pourtant, la France est un pays privilégié: du soleil, du vent et des montagnes pour les énergie renouvelables, un gros parc nucléaire, une électricité pas chère, des constructeurs automobiles nationaux, une urgente nécessité de réduire les achats d'hydrocarbures et le déficit lié, les problèmes de pollution, l'habitude de voir son mode de vie régenté par l'Etat,... mais, au final, rien. Moi je viens de m'acheter un scooter électrique.

jean T  a écrit le 16/02/2013 à 21:44 :

Pourquoi les constructeurs français de proposent-ils pas une petite voiture hybride rechargeable à vocation urbaine, avec une autonomie électrique de l'ordre de 50 km, ce qui permettrait de traiter la plupart des déplacements urbains et des trajets domicile travail sur la seule fonction électrique rechargée par le réseau ; cette solution présente deux avantages : une masse de batteries raisonnable et une autonomie sécurisante par la présence du moteur thermique...Il semblerait que Volkswagen prépare une Golf Hybride rechargeable ; à quand une Twingo ou une 107 hybride rechargeables ?

Pipo  a écrit le 15/02/2013 à 12:57 :

Normal !.... dans l'état actuel de la technologie, l'empreinte écologique de la voiture électrique est catastrophique. La pollution sera plus importante qu'avec la voiture actuelle. Il faut arrêter de ne voir la pollution qu'au périmètre de la carrosserie et regarder l'impact néfaste sur l'énergie et l'environnement pour la fabrication des batteries ainsi que les usine qui les fabriqueront en masse, l'aménagement des stations services, le recyclage des batteries non convaincant, l'installation de bornes sur les parkings pour les voitures qui "couchent dehors" et tout le pétrole qu'il faudra acheter pour toutes ces raisons, il y en a d'autres qui ne manquent pas.
Boing a beaucoup de problèmes avec les batteries au Lithium-ion qui surchauffent et c'est ça qu'on veut mettre dans les bagnoles !...
J'ai dû manqué une étape du raisonnement car je ne comprend pas le fait de continuer à fabriquer des petites voitures non rentables alors que les grosses cylindrées engendrent plus de bénéfices. Les constructeurs français sont donc masochistes. Ils ne leur reste plus qu'à construire des gros tas de tôles insipides et on verra le résultat qui sera la vérité et non une élucubration économique de lobbies. Si c'est le cas, alors cela veut dire que tout le monde est riche et qu'il il n'y a pas de crise !...
En ce qui me concerne, hors de question d'acheter ces horribles babasses dites "high tech" car je ne frime pas. Ma C5 d'il y a sept ans est juste à la limite et je trouve qu'il y a déjà trop de choses inutiles dessus. Par ailleurs je roule en ancienne et croyez-moi, c'est plus excitant !....

@ maes  a écrit le 15/02/2013 à 11:27 :

J'ai toujours trouvé bizarre ce partenariat Renault / Better Place avec cette belle solution (sur le papier) de batterie quick drop. Depuis quelque mois, silence radio dans les médias.
Voilà ce que l'on trouve sur des sites "spécialisés":
"La Zoé ZE embarque un pack de batteries lithium-ion lui assurant 160 km d?autonomie avec l?aide d?un système de freinage à récupération d?énergie. Pour recharger, la Zoé pourra indifféremment être branchée sur une prise classique de 220V (compter alors 6 heures) ou sur une borne de charge rapide (30 min). De plus, la Zoé devrait bénéficier du système ?Quickdrop? offrant la possibilité d?échanger automatiquement les batteries de sa voiture dans une station spécialisée. On obtient alors un pack de batteries chargées en seulement 5 min, le temps d?un plein"

Bubu  a écrit le 15/02/2013 à 11:18 :

J'ai fait des recherches sur le prix des batteries Lithium-ion. J'ai trouvé 530 euros /KWh soit pour une Zoé 11660 euros (22 KWh). Une location de batterie sur 36 mois coûte 2844 euros (kilométrage de 12500/an). Je me pose des questions sur la durée de vie d'une batterie et sur la rentabilité de la tarification Renault, sachant qu'elle inclue un service d'assistance.

Fredo30  a écrit le 15/02/2013 à 9:33 :

Mon conseil à Renault:surtout ne baissez pas les bras et continuez à améliorer cette technologie tout électrique ! Ce qu'a fait Nissan avec la Leaf,à savoir une baisse de prix conséquente et des performances accrues,c'est le bon chemin.A chaque génération de VE,vous apportez une amélioration et gagnez des années d'avance devant la concurence.Quand le marché va prendre,vous allez être le nouvel Apple de l'auto ! Des pays comme la Chine ou l'Inde ne vont pas tarder à limiter drastiquement voir même interdire le diesel et l'essence,si ils veulent seulement continuer à respirer.Et là ceux qui auront pris cinq ans d'avance vont se gaver.

Jean  a écrit le 14/02/2013 à 23:31 :

Les ventes de véhicules électriques dans le monde sont assez conformes aux objectifs et devraient s'accentuer au fur et à mesure du développement des bornes qui va assez vite dans plusieurs pays. Les véhicules électriques ont donc bien de l'avenir avec ceux à hydrogène et pac. Les batteries évoluent aussi avec le Na-ion et air qui coûte nettement moins et a beaucoup d'atouts.

Hé, hé, hé.  a écrit le 14/02/2013 à 20:44 :

Il faut surtout dire que l'Etat oblige ses administrations à acheter des kangoo électriques avec l'argent du contribuable.

Mario  a répondu le 15/02/2013 à 17:01:

C'est clair il vaudrait beaucoup mieux que l'Etat oblige a acheter des diesels qui put et qui coute un bras en gasoil et en entretient, pour livrer le courrier en ville, avec l'argent du contribuable.

Zoe  a écrit le 14/02/2013 à 20:41 :

Arnaud Montebourg n'a pas publié son article, mais il a fait un film !

http://www.dailymotion.com/video/xu1yr2_bfmtv-avec-montebourg-au-volant-de-la-renault-zoe_news#.UR0msR17CSo

TARTARIN  a écrit le 14/02/2013 à 19:56 :

Leurs projets de voitures électriques m'ont toujours laissé sceptique pour maintes raisons. De la part d'un grand constructeur comme Renault, ça s'appelle une erreur de stratégie ! Et je le suppose, un beau malus pour le salaire du Sieur Carlos Ghosn, qui n'a pas été très inspiré !!! Cela dit, il n'y a que ceux qui ne font rien qui ne se trompent pas !

Pour les parcours plus longs...  a écrit le 14/02/2013 à 19:20 :

Il suffit de consulter votre parcours sur viamichelin.fr et de cliquer sur "Renault vous invite à découvrir les bornes de recharge pour véhicule électrique en cliquant ici..." en bas de la carte.

Avec son système de navigation, Zoe vous indiquera la borne de recharge la plus proche...

bibendum  a répondu le 14/02/2013 à 19:59:

et en plus vous avez des adresses d?hôtel pour y dormir en attendant que la voiture soit rechargée. Super non ???

La plupart des utilisateurs  a écrit le 14/02/2013 à 19:17 :

fait moins de 60km par jour. Avec 200km d'autonomie, Zoe est largement suffisante pour couvrir la plupart des besoins...

Bof  a répondu le 14/02/2013 à 20:45:

Et quant on doit faire 201 Km, le kilomètre restant, on le fait à pied ?

Nawak  a répondu le 14/02/2013 à 21:07:

100 euros par mois de location de batterie chez Renault, ca me fait l'equivalent de 2 pleins d'essence soit 1700 kilometres, soit 2 mois de deplacements avec mon vehicule thermique ... La on voit que l'electrique ce n'est pas la panacée

Grincheux  a répondu le 15/02/2013 à 9:28:

Les 200km sont une autonomie théorique. En pratique, ce serait du 150/100 km (été/hiver). D'ailleurs Renault n'a rien communiqué là dessus et les futurs utilisateurs risquent d'avoir des surprises (voir la Nissan Leaf aux US avec une plainte des consommateurs pour tromperie sur l'autonomie).

Mario  a répondu le 15/02/2013 à 17:10:

100 a 150km autotomie c'est écrit en gros et en évidence sur toutes leurs brochures.

alex  a écrit le 14/02/2013 à 18:07 :

Certaines personnes parlent pour rien dire. oui Renault a investi 4 milliards de euros dans l?électrique, mais vous oubliez que Nissan est aussi dans le plan de développement. or la Nissan Leaf qui partage beaucoup de composants avec les Renault a été vendu dans le monde a 50 000 exemplaires. Même si la fluence électrique ne se vent pas en France, elle se vent a l?étranger, surtout en Israël. Arrêtez de vous regarder le nombril, Renault vent plus de voitures dans le reste du monde qu'en Europe (Brésil, Russie,....)

Mieux tard que jamais  a écrit le 14/02/2013 à 17:24 :

Peut-être Renault s'est rendu compte que l'avenir n'est pas la voiture électrique? Avant cela il y avait l'aventure avec les voitures Diesel qui après des années enfin les français se rendent aussi compte de la pollution néfaste de cette technologie.

Et la voiture à pédales...  a répondu le 14/02/2013 à 18:56:

il paraît que cela ne pollue pas et ne consomme (presque) rien...

magicdu56  a écrit le 14/02/2013 à 16:38 :

Avec les écolos, il y a du potentiel partout. Les constructeurs n'auraient pas dû les écouter. Au lieu d'investir dans des autos à faible rayon, ils auraient mieux fait d'investir dans du design et de la performance comme audi...De toute façon, la TIPP rapporte tellement à l'Etat qu'il ne vaut mieux pas avancer trop vite dans les moteurs à hydrogène ...

Bubu  a répondu le 14/02/2013 à 16:58:

@ magicdu56: vous sous-estimez l'inventivité et la rapidité de réaction des fonctionnaires de Bercy ! En 2011, le nom de la TIPP a été changé de taxe intérieure de consommation sur les produits pétroliers à TICPE taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques, rendant ainsi plus clair le fait qu'elle s?applique aussi à des sources d?énergie qui ne sont pas d?origine pétrolière. Donc l'électricité, l'hydrogène et les "bio"carburants n'échapperont pas aux taxes...

hors taux d'ox  a répondu le 15/02/2013 à 14:31:

Les vrais écolos sont contre la voiture électrique. C'est une machine à polluer autant voire plus qu'un voiture à moteur thermique. Ensuite, le design d'Audi ???? design et Audi, ça ne va pas vraiment ensemble je trouve. Marketing et Audi d'accord, mais pas design. Et performance ? Ha oui ! performances de VW, pas d'Audi ! Je comprends mieux...

Pepe12  a écrit le 14/02/2013 à 16:35 :

Nous sommes confrontés à un mystère et un problème : Renault indique avoir investi des milliards d'euros dans la recherche pour les véhicules électriques, mobilisant l?essentiel du personnel de ses bureaux d'études, et profitant au passage du crédit impôt recherche.
Et à l'arrivée, aucun véhicule avec rupture technologique. La Twizzy est une aimable plaisanterie, la ZOE peine à être mise au point et la Fluance ZE s'est vendue à 295 unités en 2012 en France (!)
Donc qu'a fait Renault pendant 4 ans ?

Grincheux  a répondu le 14/02/2013 à 17:01:

@ Pepe12: Pas grand chose à part la chasse aux espions du Technocentre et du partenariat avec Better Place sur les batteries quick drop (échange standart d'une batterie en 5 mn dans une station service dédiée). Dans les deux cas, de l'enfumage...

Photo73  a écrit le 14/02/2013 à 16:23 :

La Poste peut être cliente, pour les tournées dont la longueur est connue, avec recharge au retour pour le voyage du lendemain.
Pour des trajets locaux, on part d'une prise et y retourne. A condition d'avoir la place pour une voiture de plus ... C'est donc très lié au contexte personnel. 20 000 euros une voiture avec des batteries à 15 000 louées pour ne pas effrayer l'acheteur, 100 euros par mois de location, ça fait pas mal en équivalent carburant ! Plus l'euro de recharge (50 ou 100km) tant annoncé en omettant de parler de la location, périodique, même sans se déplacer (le carburant ne s'use que si on s'en sert).

arthur et zoé ! conte pour enfants ....  a écrit le 14/02/2013 à 16:17 :

"ce sera le cas là où les véhicules seront vendus".. c'est comme les 3% du héros " si la croissance est là " ..albert simon disait " si il ne pleut pas il fera beau " en donnant la météo du jour . une voiture électrique sans prise c'est comme un réservoir d'essence sans bouchon de remplissage .. il y a de l'idée mais il manque un petit truc !! qui fait toute la différence . de plus parler d'un volume de production sans savoir combien sont prèts à acheter .. moi , personne ne m'a demandé ! et au travers de ce que je lis .. peu ! dernière petite chose sur le nombre "vendu" ..combien au prix catalogue à des particuliers et combien offerte(s) à des ayant droit économique ou des administrations ?

De l'aide  a écrit le 14/02/2013 à 16:13 :

C'est un nouveau marché qui ne va pas démarrer d'un coup, sauf à obtenir 300 km d'autonomie minimum ce qui n'est pas le cas. Et il faut un parking pour l'équiper d'une prose spéciale, ce qui n'est pas le cas de beaucoup de propriétaires.
Il faut aider les acheteurs en leur donnant des avantages : parking gratuit en ville, parking sous terrain avec places préférentielles et recharge offerte comme à Aix en Provence (...enfin, pour le moment 2 places par parking). Il y a un objectif industriel, d'acquisition de savoir faire, mais aussi de santé publique : même si la pollution existe, elle est produite ... à la campagne ;-) et les citadins vivrons mieux, avec moins de bruit et d'odeur.
Bref : il faut il faut il faut ... il faut se bouger sinon la France va passer à côté et dans 10 ans elles seront produites ailleurs.

Marvin  a répondu le 14/02/2013 à 16:36:

Le Model S de chez tesla annonce une autonomie de 500km en charge pleine (verifiée par tout les journalistes auto) et se recharge a 90% sur une prise classique en 2 heures...

electrochoc  a répondu le 14/02/2013 à 17:03:

mais qui va payer pour toutes ces places de parking (des centaines de milliers) ? qui ? le contribuable, par les impôts locaux ? et combien de cable pour alimenter les postes de recharges (des centaines de milliers également ) ? allez vous immobiliser vos places de parking plus de 8 heures pour la recharge ? Et le surplus de production d?énergie électrique ? avec quoi ? du charbon, du gaz ? c?est non polluant tout ça ? Et vous allez recharger tous ensemble, à la même heure ? mais tout est irréaliste dans cette affaire de voiture électrique, complètement loufoque.

electrochoc  a répondu le 14/02/2013 à 17:15:

elle dispose de trois batteries t seule la plus chère donne environ 400 à 420 km d?autonomie mais le plus intéressant pour nous tous, c?est son faible prix. 100 000 euros rien que ça. Oui cent mille euros. Et pour ce prix là, on ne vous garantit pas combien de mois durent les batteries. Tout un chacun peut vérifier les vrais chiffres sur Internet et pas le blablabla écolo habituel

Dédé Diesel alias Hybride  a écrit le 14/02/2013 à 16:10 :

Au garage.

aka  a écrit le 14/02/2013 à 16:07 :

L'électrique serait un bonne chose si l'électricité était propre et pas chère, se qui n'est pas le cas (nucléaire + augmentation des tarifs de 50% d'ici à 2020). Pour le manque d'intérêt du public : 2 problèmes : l'autonomie, le prix des véhicules batteries incluses. On aura peut-être plus de chance avec l'hydrogène développé en Allemagne.

Marvin  a répondu le 14/02/2013 à 16:35:

L'hydrogene produit plus de co² a la fabrication qu'un petit diesel de citadine au quotidien... En ce qui concerne l'electricité, vous voulez remplacer le nucleaire par quoi?

Laurent  a répondu le 14/02/2013 à 18:02:

Le but de l'électrique c'est pas d'être propre mais de pouvoir faire face à la pénurie ou au prix des hydrocarbures...

@ aka  a répondu le 14/02/2013 à 21:57:

Actuellement, l'hydrogène est produit à partir des hydrocarbures.

GAZZA  a écrit le 14/02/2013 à 16:03 :

Quand on vend une voiture 13700 ?, avec une autonomie de 200km, et avec une location de batterie de 80 ? par mois, il ne faut pas s'étonner que ce soit un échec commercial.

Le même concept sous forme de location longue durée à moins de 200 ? par mois aurait eu plus de chance de succès.

MILLER75  a répondu le 14/02/2013 à 16:47:

Une DS3 Diesel à 4,5 L AU 100 Km et le GO à 1,35 Euro/l fera 1315 Km rien qu'avec l'équivalent du prix de location mensuel de 80 Euros . Cherchez l'erreur (et avec beaucoup plus d'autonomie)

Laurent  a répondu le 14/02/2013 à 17:55:

Pour moi le prix chez Renault est OK. À l'utilisation c'est équivalent aux modèles diesel. Par contre, sans borne de recharge ça ne vaut rien.

Grincheux  a écrit le 14/02/2013 à 16:03 :

Avant tout lancement commercial d'une nouvelle voiture, il me semble que les constructeurs invitent la presse spécialisée pour des essais dans une destination touristique. A ce jour, le sinistre du redressement productif a été l'unique essayeur et il n'a pas publié son article.

Zoe  a répondu le 14/02/2013 à 19:08:

Arnaud Montebourg n'a pas publié son article, mais il a fait un film !

http://www.dailymotion.com/video/xu1yr2_bfmtv-avec-montebourg-au-volant-de-la-renault-zoe_news#.UR0msR17CSo

electrochoc  a écrit le 14/02/2013 à 15:55 :

Mais quand donc va t?on dire la vérité sur cette fabuleuse escroquerie. Aujourd?hui une voiture électrique ne sert à rien sinon à quelques administrations qui font quotidiennement des tournées de 40 à 50 km. Personne ne peut remplacer sa voiture à énergie thermique par une électrique, c?est une fumisterie. Audi vient d?annoncer qu?il arrêtait sa voiture électrique. Aucun marché réaliste n?existe avec les possibilités techniques des batteries actuelles. Personne ne peut attendre des heures et des heures de recharge, avec un câble de 50 m ou plus. Arrêtons cette fantaisie digne d?un Montebourg. Pendant ce temps les fabricants étrangers d?automobiles font leur beurre. Rien n?est résolu sur le plan autonomie, sur le plan recyclage et traitement des batteries etc etc.

Bigjohn  a écrit le 14/02/2013 à 15:49 :

Ce marché innovant nécessite de régler quelques problèmes de contrainte. Le premier est la borne de recharge. Si Autolib fonctionne bien à Paris, c'est que, entre autres, l'utilisation est adossée à un réseau dense (dans Paris intra muros) de bornes de recharge. Sans ce réseau au niveau multi local (villes de province, stations d'autoroute) aucune entreprise ou particulier ne fera le pas compte tenu de l'autonomie actuelle de ces véhicules (100/150 Km). De ce fait, le savoir faire acquis par les fabricants européens va s'étioler par manque de vente et ceux qui arriveront sur le marché dans quelques années avec de bonnes capacités d'autonomie (300/400Km) seront chinois.
Ou comment louper une bonne opportunité par manque de clairvoyance économique....

Marvin  a répondu le 14/02/2013 à 16:38:

Comme repondu plus haut a Aka, Le Model S de chez Tesla annonce une autonomie de 500km verifiée par tout les journalistes auto et se recharge a 90% en moins de deux heures... Au fait, Tesla, c'est Americain ;)

ssb  a répondu le 14/02/2013 à 16:51:

maintenant, regarde le prix de la voiture cela te fera moins sourire!!!!!!

Marvin a raison  a répondu le 14/02/2013 à 16:58:

La Tesla est tentante. Elle approche le marché de l'électrique par le haut de gamme et je pense que comme tout ce qui est nouveau, c'est en attaquant un marché nouveau par le haut qu'on arrive à terme à démocratiser et à offrir aux masses un produit abouti, et non l'inverse. Malheureusement, on n'a pas encore compris ça chez Renault... Ou alors on le fait exprès pour couler le bateau (?)

pablo  a répondu le 14/02/2013 à 19:51:

oui je pense que c'est via des niches de marché, par ex celle visée par Tesla que le VE se développera au début (ou, rien à voir, avec des VE type Goupil); mais pour la voiture de M tt le monde, les perfs et coûts des batteries sont encore insuffisants je trouve (X2 en autonomie et /2 en coûts seraient nécessaires à mon avis); sans parler de la recharge. Renault risque de prendre le bouillon j'ai peur (après PSA il ya qqes années). Hormis éventuellement le Twizy, je n'y crois pas ( et Better Place a débarqué son Pdg il ya peu...)

Laurent  a écrit le 14/02/2013 à 15:47 :

Sans réseau de recharge, pas de voiture électrique.

Photo73  a répondu le 14/02/2013 à 16:18:

et pas de bornes si pas de voitures, ça tourne en rond.
Si on considère la prise à la maison (si garage), ça ne suffit pas pour aller en vacances, juste pour les trajets locaux !

Simplet  a répondu le 14/02/2013 à 16:38:

Sans câble de recharge, pas de Zoé !

Laurent  a répondu le 14/02/2013 à 17:59:

Ce serait déjà pas mal pour les trajets locaux. Comme deuxième voiture y'a un potentiel je pense. Il faudrait le coupler à un service de location pour les vacances ou grands trajets.
Mais il faut vraiment installer des bornes rapides au moins sur le parking des entreprises et dans les stations essence avec une borne rapide. Le coût n'est pas énorme même dans les petites villes. Ils pourraient au moins en mettre quelques unes.

Bornes de recharge...  a répondu le 14/02/2013 à 19:15:

pour connaître les points de recharge, il suffit de consulter viamichelin.fr et de cliquer sur l'option "Renault vous invite à découvrir les bornes de recharge pour véhicule électrique en cliquant ici..."

Avec son système de navigation, Zoe devrait être aussi capable de vous indiquer la borne de recharge la plus proche...

maes  a répondu le 15/02/2013 à 9:39:

Bonjour à tous, Je suis pour la VE "ecologique" cést à dire alimentée avec de l´électricité verte. Donc je ne peut pas admettre un instant l´ empressement du PDG de Renault ( et bien des autres) a vouloir faire du fric avec la VE avec des conséquences à court terme qu´on connait. Carlos G est un favorisé du système. Il gagne 13 million par un au bas mot et il se laisse berner par un opportuniste comme Better Place qui a piqué l´idée aux USA (patentée dans les années 70) mais que dans la pratique s´ avère déraisonnable car trop chère. Si Ghosn aimait son métier il pourrait, peut être, investir dans les station des recharges avec la couleur B Place no? Avec son mensuel pourrait dèjà en faire quatre et tout le monde serait heureux.Celui là se fut de la geule du monde et les politicien sont a ses botes, participation de l´État oblige.