Cancer du pancréas : à 16 ans, il révolutionne la médecine avec un nouveau test de dépistage

 |   |  428  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : DR. Capture décran)
Le dépistage mis au point par Jack Andraka coûte 26.000 fois moins cher que le test précédent. Il est également beaucoup plus fiable d'après son inventeur. La mortalité du cancer du pancréas est souvent due à un dépistage tardif.

"Le nouveau Thomas Edison". C?est ainsi que Jack Andraka a été surnommé par son mentor, le docteur Anirban Maitra, professeur de médecine de Baltimore (Maryland, Etats-Unis). Il faut dire que le jeune garçon, âgé tout juste de 16 ans, vient de mettre au point un test de dépistage du pancréas révolutionnaire.

Quelques gouttes de sang suffisent

Il s?agit d?un ruban de papier spécialement traité capable de déceler à partir de quelques gouttes de sang la présence de mesothéline. Ce test est d?une grande simplicité. Mais il est également infiniment moins couteux que la méthode de dépistage précédente âgée de près de 60 ans. Jack Andraka et le docteur Maitra estiment le coût à 6 centimes par test, soit 26.000 fois moins cher que le test actuellement en vigueur. Il est également beaucoup plus fiable, d?après leurs inventeurs, grâce à une sensibilité à la présence de mesothéline 400 fois supérieurs.

Ce protocole a été perfectionné et testé avec la collaboration des laboratoires du docteur Anirban Maitra. Pour la médecine, ce test est une véritable révolution. Il faut dire que le cancer du pancréas est très mal soigné parce que souvent mal dépisté. Les signes visibles sont souvent le signe du stade avancé du cancer. Cette maladie, 2% des cancers, est souvent issue "d?une consommation chronique et excessive d?alcool" d?après le site internet de la Ligue contre le cancer. "Ce cancer peut survenir en l?absence de tout facteur de risque connu", précise toutefois l?association.

D'après l'INSERM, le taux de survie à un cancer du pancréas est inférieur à 5 %, cinq ans après son diagnostic. Le taux de survie est de "10 à 30 % chez ceux dont la tumeur était opérable lors du diagnostic" explique l'Institut national de la santé et de la recherche médicale sur son site internet.

Recompensé par un concours prestigieux

Cette découverte a été récompensée la semaine dernière par le Grand Prix 2012 de l?Intel International Science and Engineering Fair, un des concours de science les plus prestigieux du monde et destiné aux jeunes chercheurs.

Jack Andraka s?est lancé dans cette aventure suite à un drame familial. La mort soudaine de son oncle a traumatisé l?adolescent qui a décidé de consulter toute la documentation disponible sur internet sur cette maladie. Parmi les 8.000 protéines qui composent ce cancer, il en a identifié une capable d?être simplement diagnostiquée, la mesothéline.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/03/2013 à 9:37 :
Le chiffre de "26000 fois moins cher" est-il juste? J'ai vu aussi 28 fois moins cher sur d'autres sites americains.
Ensuite le jeune crack a un père specialiste des nanotubes de carbone et après brevts et licenses dans 5 ou dix ans le prix du test risque de changer s'il arrive au but!
a écrit le 11/03/2013 à 8:34 :
J'ai également perdu mon père de cette maladie de manière brutal et soudaine (moins d un mois )
un diagnostique précoce l'aurais peut être sauver
a écrit le 08/03/2013 à 18:23 :
ce qui me fait peur c'est le niveau de compétence des scientifiques qui sont payés pour trouver des évolutions balayés par des avancées comme celle-ci
Bientôt ce seront ces mêmes scientifiques qui nous diront que ça risque rien de construire une centrale nucléaire sur une faille sismique..Les gens normaux diraient "c'est pas logique" et pourtant ils le font... Parce que c'est des spécialistes qui ont fait des études.......................
Messieurs j'espère que vous l'avez mauvaise.
Réponse de le 13/03/2013 à 16:04 :
Il y a de temps en temps de jeunes sur-doués des crack qui remettent en cause les certitudes. Le mérite des "vieux" est de savoir les détecter et de les valoriser : c'est ce qui vient de se produire.
Je ne suis pas inquiet pour les scientifiques et la science : débat d'idées et rigueur restent les maîtres mots.

Ceux qui parasitent tout cela et brouillent les discours scientifiques c'est l'attitude des politiques et/ou les lobbys (qui achètent ces derniers).
a écrit le 08/03/2013 à 17:05 :
Ce test est-il déjà disponible en France ?
a écrit le 08/03/2013 à 16:27 :
Il est simplement génial ce gamin !
Réponse de le 30/09/2013 à 15:06 :
Merci de ton commentaire Fifif62
a écrit le 08/03/2013 à 15:30 :
Qui est Jack Andraka?..probablement un francais... sa nationalite n'a pas ete precisee par le journal la Tribune .Bravo a cet adolescent qui viend de decouvir une methode simple pour sauver des vies humaines.Pour l'instant on ne peut pas en dire plus.
a écrit le 07/03/2013 à 18:39 :
super admirable... mais ça sent quand meme le coup de pub
la tribune a t elle vérifié ces infos?
si oui, dites-le
si non, ecrivez au conditionnel
svp faites votre métier merci
a écrit le 07/03/2013 à 18:08 :
Pas mal! Qu'il s'attaque maintenant au cancer des poumons... si ça peut m?éviter d?arrêter de fumer!
Réponse de le 07/03/2013 à 19:17 :
excellent!!!!
Réponse de le 08/03/2013 à 18:18 :
Si vous fumez, vous savez déjà que vous allez mourir avant les autres, alors à quoi bon payer pour faire un test?
Réponse de le 11/03/2013 à 12:03 :
faux ! j'ai 78 ans je vais bien et e fume depuis l'âge de 20 ans ,au début 3 cigarettes par jour je suis vite arrivé au paquet ,,,
Réponse de le 11/03/2013 à 14:50 :
A NENETTE : Ne dites pas que c'est faux, les fumeurs en général meurent avant les autres. Dites vous bien que vous avez de la chance d'avoir une excellent constitution . Il y en a qui fument comme des cheminées, d'autres qui boivent comme des trous toute leur vie et n'ont rien et certains qui n'ont pas la chance et sont atteints de toutes les maladies imputables au tabagisme (actif ou passif)
Réponse de le 13/03/2013 à 8:15 :
Nenette a raison, en terme de probabilité, les chiffres n'ont pas de mémoire. Ainsi, il faut raisonner au cas par cas. Arabesque ou Grégoire mourront peut être d'un cancer à 60 ans alors que nénette soufflera ses 90 bougies en fumant... C'est la roulette russe... L'incidence des facteurs exogènes, notamment comportementaux, varie pour chacun. Il est absurde de raisonner en termes statistiques quand on parle d'individus. Mais il ne faut pas avoir peur car au final, une seule certitude : on va tous mourir. Sur ce, bon conclave.
Réponse de le 14/03/2013 à 18:27 :
C'est précisément l'intérêt des statistiques, étudier une réalité dans sa globalité malgré tous les individus qui la composent.

Ca ne se verra pas sur 3 individus (donc effectivement, nenette nous enterrera peut-être tous mais ça n'aura rien à voir avec la cigarette... Juste une question de chance et d'organisme solide)...

Déjà plus sur 50 individus, beaucoup plus 1000 et à partir d'un nombre vraiment représentatif, on peut commencer à voir un schéma se dessiner clairement. Si vous raisonnez à l'échelle de ce sujet, c'est clair qu'il n'y a pas beaucoup de conclusions à tirer.
a écrit le 07/03/2013 à 15:26 :
Trouver un nouveau test de dépistage du cancer du pancréace ce n'est pas révolutionner la médecine ! Ne tombez pas dans le piège du sensationnalisme...
a écrit le 07/03/2013 à 14:53 :
Une info déjà ancienne et sans grande valeur ajoutée... Il serait intéressant d'analyser le rôle du père dans cette affaire, qui a tout fait pour pousser son fils en avant, alors qu'il semble être également pour beaucoup dans cette affaire : un décryptage s'impose !
a écrit le 07/03/2013 à 13:41 :
Attendons peut-être, une confirmation suite à des tests correspondant aux protocoles reconnus. Ensuite, on applaudira.
Wiki dit pour la mésothéline "cancer des surfaces mésothéliales qui affecte le revêtement des poumons (la plèvre), de la cavité abdominale (le péritoine) ou l'enveloppe du c?ur (le péricarde)". [et donc du pancréas aussi]
Les choses avancent par petites touches, puis grand pas, c'est pas régulier, mais un peu de retenue est indispensable (sinon, frustration permanente garantie).
La cancer du pancréas, il semble qu'on ne s'en rende compte que trop tard, pas de signes "spécifiques".
Réponse de le 08/03/2013 à 11:41 :
En même temps l'alcoolisme est un signe précurseur à soigner d'urgence! Comme pour la drogue (tabac compris) si c'est un danger de santé publique (à la fois pour le patient et pour son entourage) il faut l'interdire tout simplement. Ca coûterait moins cher à la Sécurité Sociale que de payer des traitements médicaux coûteux (chirurgie et médicaments) sans garantie de résultat.
Réponse de le 13/03/2013 à 10:47 :
Oui, interdisons tout! (et pendons nous aussi tiens)
a écrit le 07/03/2013 à 12:28 :
Ne nous emballons pas trop vite ! Aucun scientifique ou presque ne confirme son projet. Il n'a fait que prendre des données sur internet qu'il à déchiffré de manière littérale et non scientifique. Bref, je ne remets absolument pas en cause son raisonnement, j'attends juste que quelqu'un le prouve avant de m'emballer... N'oublions pas que même si un "miracle" peut arriver, il reste un gamin de 16ans sans connaissance particulière alors que d'autres avec 20-30ans d'expérience dans le domaine n'arrive pas à ce genre de chose...
Réponse de le 07/03/2013 à 13:47 :
il me semble qu Edison quand il a crée la lampe a incandescence avait son age? Qu est qu on dit déja? "La valeur n attend pas le nombre des années"
Réponse de le 07/03/2013 à 14:30 :
"Aucun scientifique ou presque ne confirme son projet."
Le docteur Anirban Maitra, professeur de médecine de Baltimore, le surnomme le "nouveau Thomas Edison et "Grand Prix 2012 de l?Intel International Science and Engineering Fair", lui a été décerné, "un des concours de science les plus prestigieux du monde et destiné aux jeunes chercheurs" dixit l'article.
Parfois il faut se contenter de dire: Bravo, tous mes encouragements.
Réponse de le 07/03/2013 à 15:14 :
Ne nous emballons pas ! Avant de répondre à Jules, attendons qu'une tripotée d'experts vienne nous confirmer qu'il sait bien lire !
a écrit le 07/03/2013 à 12:24 :
Voilà quelqu'un dont la presse doit parler, ça réconforte de voir qu'il y a encore dans ce monde des gens intelligents et qui save se rendre utile à la société, ils sont beaucoup trop ignorés par les médias au profit d'immenses crétins qui occupent la scène des unes de journaux, style le petit justin je ne sais quoi, en retard de deux semaines pour son concert!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :