Peugeot 2008 : un restylage réussi en attendant un successeur prometteur...

 |   |  508  mots
La calandre a repris les codes du 3008: plus agressif et musclé.
La calandre a repris les codes du 3008: plus agressif et musclé. (Crédits : Peugeot)
Le nouveau SUV citadin de Peugeot a rencontré un gros succès dans sa version restylée, plus baroudeuse et radicale! L'agrément de conduite est également au rendez-vous. Le 2008 s'inscrit dans la dynamique du 3008, mais il faudra attendre 2019 pour que le successeur soit à la hauteur des performances du SUV élu Voiture de l'année 2017...

C'est un joli coup qu'est parvenu à réaliser Peugeot. En restylant son 2008, la marque automobile française est parvenu à hisser son SUV de segment B de la troisième à la première place des ventes en Europe au premier trimestre de l'année.

L'ancienne version était critiquée pour sa silhouette trop proche d'un break. Sa garde au sol (4 cm en-dessous d'un Captur) était insuffisante pour passer pour un SUV. Le nouveau 2008 n'a, certes, pas résolu le problème de la garde au sol, mais il assume plus volontiers les marqueurs du style baroudeur. Pour cela, il s'est inspiré du nouveau 3008 dont le style a immédiatement été adopté par les clients.

Les griffes de lion, signature lumineuse

La calandre, par exemple, qui est plus verticale, et surtout plus agressive. Le contour des roues est plus musclé pour donner de la robustesse. Les feux sont également plus effilés pour donner du dynamisme au regard. A l'arrière, c'est la signature aux griffes de lion qui a été revisitée, là encore en reprenant les codes de son grand frère, le 3008.

Peugeot 2008 restylé

Beaucoup d'artifices donc, mais qui, en termes de design, sont plutôt convaincants. A l'intérieur, Peugeot a joué la carte de la constance puisque l'ancien 2008 était déjà très apprécié par les clients et la critique. Petit volant, planche de bord en carbone qui enroule l'écran GPS. Le tunnel central en relief avec une prise de frein à main en forme de paume de main. Des matériaux de qualité mais qui dissimulent mal un habitacle assez étroit qui ne permet pas de faire suffisamment la différence avec une berline du même segment. A l'arrière, les places ne sont pas spécialement spacieuses, au grand bénéfice du coffre qui lui en revanche affiche 410 litres. Plutôt appréciable pour une jeune famille, même si on est encore loin des 455 litres du Captur de Renault.

Il faudra probablement attendre 2019 avec une nouvelle génération de 2008 pour rouler dans un véritable SUV au style plus assumé avec toutes les caractéristiques qui l'accompagnent (cette fameuse prise de hauteur qui fait du bien lorsqu'on conduit...).

Peugeot 2008 restylé

Agrément de conduite en progrès

Mais, on note toutefois de réels progrès dans l'agrément de conduite, et là encore, le 3008 n'y est pas pour rien. Elle accroche bien au bitume, et ses suspensions sont très bien dosées. Elle n'a pas encore la sportivité du 3008 notamment sur les relances, mais elle assure sur autoroute, y compris dans sa version 110 chevaux essence ! En ville, elle est tout simplement excellente ! Il est vrai qu'on est tenté de se mettre en mode sport pour gagner en réactivité, mais cette initiative se paye chèrement en consommation de carburant.

Au final, Peugeot nous offre un SUV de segment B aux prestations très honorables, avec le style en plus. Une excellente façon de patienter avant une nouvelle génération que d'aucuns attendent encore plus baroudeurs et radicale...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/04/2017 à 9:08 :
Je trouve que le re stylage de la calandre alourdi la silhouette.de ce petit SUV très bien réussi dans sa première version
a écrit le 29/04/2017 à 22:38 :
Le 2008 a été restylé avant la sortie du 3008,j'ai acheté un 2008 avec cette calandre agressive 3 mois avant la sortie du 3008.
a écrit le 29/04/2017 à 21:54 :
.... un restyage réussit ? ? ...
plus banal tu meurs !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :