Téléchargez
notre application
Ouvrir

Marc Fiorentino : le 7 mai, la France sera attaquée !

Par Marc Fiorentino, MonFinancier.com  |   |  636  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : VIA BLOOMBERG NEWS)
Scénario-fiction ? Dés le lendemain de l'élection présidentielle, une fois François Hollande à l'Elysée, la finance se vengera. Et ce n'est que quand le nouveau président fera un discours « pour rassurer les marchés financiers », et qu'il suppliera Angela Merkel de l'aider en lui promettant de ne pas toucher aux traités que l'Allemagne interviendra.

Ecartons tout d'abord le volet politique de cette anticipation.. Je n'ai aucune arrière-pensée politique. Je ne milite pour personne, ni contre personne. Je voterai blanc. Mais c'est une réalité. Le 7 Mai la France sera attaquée. Et mise à genoux. Dans la City et dans les plus grands hedge funds américains, c'est la veillée d'armes. On se prépare. Dans le calme mais avec une détermination froide et inquiétante.Il faut dire que depuis que l'Allemagne a mis la zone euro sous tutelle, les « spéculateurs » s'ennuient. Du coup l'euro et les indices boursiers européens rebondissent. Même les dettes Italiennes et Espagnoles se placent sans problème. Quant à la France, elle n'a presque jamais été aussi bien que depuis qu'elle a perdu son Triple A avec des taux à 10 ans inférieur à 3%. Tout cela attriste le monde de la spéculation qui cherche un angle d'attaque.
Heureusement il y a eu Le Bourget. François Hollande a fait une erreur magistrale lors de son discours. Un discours pourtant réussi qui lui permet aujourd'hui de surfer en tête sur les sondages. Pour gratter quelques points sur le dos de Jean Luc Mélenchon, François Hollande a déclaré la guerre à la finance, sa "seule ennemie". C'est un thème porteur depuis la crise de 2008. Les Français détestent les financiers et certains le méritent bien. Mais s'attaquer à la Finance avec un grand F quand on dépend des marchés financiers pour financer 1700 milliards d'euros de dettes et qu'on ne propose aucune mesure de réduction des dépenses publiques, c'est une grave erreur. Une bonne idée pour se faire élire mais une très mauvaise idée pour la France.
Si on en croit les sondages François Hollande sera élu. Le 6 Mai à 20h son visage apparaîtra sur nos écrans. Quelques heures plus tard à l'ouverture des marchés asiatiques, la Finance, à qui il a déclaré la guerre, va se venger. Et ce sera d'une simplicité enfantine. Les taux Français vont s'envoler. Les fonds spéculatifs, unis, vendront la dette française à découvert. Sans pitié. Et même avec un certain plaisir. On montera jusqu'à 4.5% sur les taux à 10 ans Français. L'euro sera sous pression. Sous forte pression.
Alors, me direz vous, ce n'est pas possible. L'Allemagne ne laissera jamais la France se faire attaquer. Malheureusement si. Car non seulement, par populisme, François Hollande s'est attaqué à la Finance, avec un amalgame entre les petits épargnants et les fonds spéculatifs, entre le guichetier de la banque du quartier et le patron d'une banque de la City, mais il s'est également attaqué à Angela Merkel. Il va « rééquilibrer » la relation entre la France et l'Allemagne, il va expliquer à l'Allemagne que nous ne sommes pas aux ordres de Berlin, il va même redemander une renégociation des traités.... : un crise de lèse majesté pour Angela Merkel.
Le 7 Mai, quand la France sera attaquée, l'Allemagne ne bronchera pas. Lors de la visite de François Hollande à Berlin, Angela Merkel promettra un sommet européen de la dernière chance sans fixer de date. Elle le laissera affronter seul les fonds spéculatifs. Et ce n'est que quand François Hollande fera, la mort dans l'âme, un discours « pour rassurer les marchés financiers », et quand il suppliera Angela Merkel de l'aider en lui promettant de ne pas toucher aux traités que l'Allemagne interviendra.
On ne s'attaque pas à la Finance et à Angela Merkel pour gagner quelques électeurs quand on n'a pas les moyens de ses ambitions.
François Hollande devrait relire l'Art de la Guerre de Sun Tze et ne pas déclencher une guerre qu'il ne pourra jamais gagner.
Le 7 Mai la France sera attaquée.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
bib a écrit le 21/03/2013 à 19:03 :
tu t'es trompé mon grand, comme d'habitude.
Je prie pour qu'on arrête d'entendre dans les médias tes prédictions et tes analyses trompeuses.
djea a écrit le 07/12/2012 à 9:13 :
Jeudi 6 décembre 2012 :

France : taux des obligations à 10 ans : 1,991 %.

Record historique battu.

Les taux n?avaient jamais été aussi bas."

On nous enfume pour voter dans le "bon" sens. CQFD!

Aucun article en une sur l'ESSENTIEL par contre! :

L'Etat doit donner cette année 450 MILLIONS d'euros pour le bouclier fiscal et sarko et sa clique n'ont prévu dans le budget que 162 MILLIONS pour ça. Y'a comme une erreur de calcul!

Ils ont baissé l'impôt sur la fortune et ça rapporte 462 MILLIONS DE MOINS que prévu dans leur budget!!!

Maintenant, où prendre l'argent?

CECI EST UNE AFFAIRE D'ETAT!!
Carlos a écrit le 01/11/2012 à 15:34 :
au lieu d'etre discrédité à tout jamais pour une telle manipulation politique, car il s'agit bien de cela, on entend les fausses analyses de ce monsieur partout.
billardos a écrit le 19/06/2012 à 14:22 :
Quel effet ça fait de passer pour un con, eh! charlot!
jany a écrit le 14/06/2012 à 0:01 :
De plus en plus de lecteurs sur ce forum denoncent les manipulations honteuses de fiorentino de l'information economique française.
La direction de Latribune sait ce qu'il lui reste a faire pour répondre à ses/ces lecteurs en colére.(d'autant qu'il ne lui manque pas de plumes alliant competences et honnetete).
Gérard Blanc a écrit le 13/06/2012 à 22:44 :
Le scénario-catastrophe de M. Fiorentino ne s'est pas produit le 7 mai. Ces gens là se prétendent économistes et voudraient des leçons d'économie au bon peuple, le but étant de les inciter à voter Sarkozy. M. Fiorentino avançait masqué d'un faux nez pour pas que l'on sache qu'il roulait pour le Président sortant. C'est raté. On a sorti Sarko; il faudrait aussi sortir M. Fiorentino car c'est un mauvais économiste.
stam a écrit le 06/06/2012 à 10:27 :
Monsieur Fiorentino
Vous citez toujours l'Allemagne en exemple mais vous n'allez jamais jusqu'au bout de vos investigations. Parlez nous de l'accroissement de la pauvreté en Allemagne (plus de 8 millions de pauvres !!) et c'est un pays qui en génère de plus en plus.
L'Allemagne n'est surtout pas un exemple. C'est un pays où les thèses de Ricardo ,sont encore en vigueur ! Vous qui ironisez sur l'approche kénésienne des socialistes que faut-il penser d'un pays qui préconise des thèse d'un autre âge.
jany a écrit le 28/05/2012 à 9:29 :
j'apprecie enormement l'humour de BROUSSARD !!!
BROUSSARD a écrit le 27/05/2012 à 16:50 :

J'apprécie beaucoup ce grand économiste j'adore ses prédictions toujours pertinentes toujours confirmées !!
Il faut l'inviter souvent, c'est un toujours un grand moment !!!
lolilol a écrit le 25/05/2012 à 14:20 :
Si les 1.7trilliards de dette etait refinance a 10ans, l'economie de charge d'interet serait de 1700 x (2.50% - 2.83%) = 5.6 milliards..
Kikoo a écrit le 25/05/2012 à 14:16 :
Lecon? Marc a dit de vendre alors j'ai achete le 4 Mai le 10ans a 101.56 qui traite aujourd'hui a 104.39 :)
jany a écrit le 25/05/2012 à 0:04 :
Taux a 10 ans du 24/05 : descendus a 2,64 !!!!!
On aimerait toujours avoir une explication à cette grossiere manipulation ou chantage a la peur .
boule de cristal a écrit le 20/05/2012 à 18:32 :
Anne, soeur Anne, ne vois-tu rien venir ???
décidement tous les moyens sont bons !!!!
jany a écrit le 20/05/2012 à 11:26 :
taux français a 10 ans le 17/05/2012 : 2,86
10 jours déjà depuis la prédiction boule de crystal : toujours pas d'attaque .
Les amis de MF (je vous en donne un : JFC) s'arrachent les cheveux.
Lolo a écrit le 20/05/2012 à 10:18 :
Mort de rire !
Mich79 a écrit le 19/05/2012 à 21:16 :
M.F n'a pas fait d'études d'économie, ce n'est pas possible ! Il faut approfondir ses connaissances Monsieur !
antontre a écrit le 19/05/2012 à 11:35 :
RAPPELLEZ NOUS A COMBIEN S ELEVENT LES INTERETS DE LA DETTE DEPUIS 1973 OU L ETAT A ABANDONNE SON POUVOIR REGALIER DE BATTRE MONNAIE ??????
A PART L ART DE LA GUERRE EXISTE IL UN AUTRE LIVRE SUR TERRE ?????
jany a écrit le 16/05/2012 à 19:00 :
J'avais oublié:
taux a 10 ans français: 07/05/2012 : 2,81
15/05/2012 : 2,84
jany a écrit le 16/05/2012 à 18:57 :
Excellent lousla , excellent.Les hommes qui refusent de se laisser manipuler sont tellement rares. Vous en faite partie.
lousla a écrit le 16/05/2012 à 17:09 :
il est ou cher monsieur , cette attaque en masse de la france au 7 mai ? c'est à vous de vous mettre à genou et de nous demander pardon pour vos analyses à deux balles , des références abjectes , sans fondement . allez allumer un siège
surois a écrit le 15/05/2012 à 23:54 :
M. Fiorentino est un gentil garçon. Il est aussi économiste. Et même, dit-on dans les milieux informés, spécialiste des questions financières. Là je crains... Pourquoi je crains ? Parce que M. Fiorentino me fait penser aux grands savants des agences de notation qui nous faisaient encore au printemps 2008 de doctes leçons sur l'état financier du monde et qui n'ont en rien vu la crise des supprimes puis la crise financière nous arriver en pleine gueule ! Les mêmes qui nous font encore et toujours, "naturellement sans aucune arrières pensées politiques", de grandes leçons de choses sous couvert de technicité et de savoir comme Madame Irma et d'autres astrologues du même acabit nous avaient prédit, avec le plus grand sérieux, la victoire d'Icelui. M. Fiorentino est donc un sympathique garçon, dont le grand sourire carnassier n'en cache pas moins un imaginaire qui ne l'est pas moins à compter du moment où le bonhomme, mine de rien, bouffote du socialo à défaut d'étayer une pertinence dont la qualité première relèverait non de la science par nature cartésienne mais, à tout le moins, de l'humilité. Cette cardinale vertu qui semble échapper à nombre de ces messieurs qui de la banque au traiding en passant par le pipeau s'accommoderaient volontiers, sans le dire tout le disant sans le dire vraiment, d'une mise sous le boisseau de la démocratie et de la République, cette gueuse qui risquerait de faire quelques bras d'honneur aux tenants -finalement- de absolutisme des marchés, leur religieuse fascination...
Réponse de jany le 20/05/2012 à 23:31 :
Tout a fait correcte surois, mais je note dans ton post quelques erreurs
1 fiorentino est le contraire d'un gentil garçon
2. fiorentino est le contraire d'un economiste
3. fiorentino est le contraire d'un sympathique garçon
Pour terminer j'inclus surois, apres lousla , à ma liste des personnes dites non-manipulables

Réponse de stam le 06/06/2012 à 10:38 :
Je pense effectivement, comme vous, que monsieur Fiorentino a une vision bien étroite des règles élémentaires de l'économie.
Tout le monde sait bien que le libre échange, la mondialisation et l'omniprésence des marchés financiers, avec leurs dérives, tout cela ne marche pas et, en fait, ne génère que pauvreté.
Que ceux qui prônent la rigueur commencent par eux-mêmes.
Monsieur Fiorentino est d'accord pour baisser son salaire de combien ? 20 %, 30 %, 40 % 50 % ?
Il est toujours facile de dire à quelqu'un qui meurt de faim de manger encore moins !
jc a écrit le 08/05/2012 à 9:28 :
Pour info, le CAC a progressé !!!! dans son sillage toutes les places mondiales.... je n'ai pas vu l'attaque... bien au contraire..
MINDELO a écrit le 08/05/2012 à 6:59 :
Ce bourgre avait raison ... la dette a commencé à être vendu , comme ce fut le cas avec la grèce !!je ne sais pas comment il a fait pour le savoir ??? !!
attaque a écrit le 07/05/2012 à 19:24 :
C'est a quelle heure l'attaque? J'ai pas reçu de faire part...
xoff a écrit le 07/05/2012 à 18:02 :
Il est déjà 18h00... Madame Irma ?
Amine a écrit le 07/05/2012 à 15:43 :
Sinon, l'attaque, c'est à quelle heure ?
Réponse de soso le 07/05/2012 à 17:07 :
Brillant!!
vidau a écrit le 07/05/2012 à 10:08 :
Mais MR MF est comme tous les economistes qui ont voulu faire parler d'eux, ils ont foncé dans le mur et entrainé les peuples, par leur incompetence, leur idée qu'il n'y vait que l'argent dans ce monde , heureusement qu'il y a encore qq qui pensent autrement et qui ont des idées plus moralisantes.
gordon a écrit le 03/05/2012 à 0:31 :
a partir de dimanche ce sera comme d'habitude!MF est comme tous les economistes qui n'avaient rien vu et n'ont rien fait!et ne savent pas de quoi sera fait le futur ,encore de la masturbation intellectuelle!
Guépaula a écrit le 02/05/2012 à 13:06 :
Même si je partage le pessimisme de MF quant aux conséquences pratiques d'une victoire de F HOLLANDE, son approche du sujet est assez déconcertante :

- pourquoi choisit-il, en votant blanc, de favoriser un candidat dont il prévoit (à juste titre selon moi) que l'élection et le programme auront des effets économiques désastreux ?

- comme il le sait évidemment, "la finance" n'est pas une personne monstrueuse qui déciderait seule... Elle est composée pour l'essentiel, de par le monde, d'innombrables gestionnaires (parmi lesquels nos créanciers) qui s'emploient légitimement à satisfaire leurs clients en plaçant dans les moins mauvaises conditions les fonds (fonds de pension, caisses de retraite, fonds de placements, trésoreries d'entreprise, épargne de particuliers, et même simples spéculateurs...) qui leur sont confiés. Ces acteurs s'observent, mais chacun voit midi à sa porte.

- la "vengeance", notion affective, ne fait pas partie des instruments d'analyse de ces gestionnaires de fonds. Selon les stratégies adoptées, elles-mêmes fonction des attentes de leur clientèle, ils se déterminent en termes d'appréciation des risques et de la rentabilité escomptée, elle-même contrepartie d'une prise de risque.. Le 7 mai, ils procéderont à une analyse comparative, par rapport aux autres opportunités internationales dont ils disposeront. Il est effectivement à craindre que ces analyses nous soient très défavorables (qui d'entre nous prêterait de bon coeur à quelqu'un qui n'aurait pas l'intention de prendre les mesures manifestement nécessaires au redressement de sa situation financière ?) , compte-tenu du programme irréaliste, clientéliste et très disqualifiant de F HOLLANDE. Mais que vient faire ici l'idée de "vengeance" ? Ils prêteront à la France s'ils pensent y trouver un intérêt, et s'y refuseront dans le cas contraire... On peut d'ailleurs observer avec étonnement, alors que depuis plusieurs mois FH est donné gagnant, que la France, jusqu'à présent, continue à bénéficier, comme le relève MF, de taux favorables... Jusques à quand ?
Réponse de Pascale le 02/05/2012 à 18:34 :
"""Mais que vient faire ici l'idée de "vengeance" ? """
Je crois que c'était simplement une manière pour MF de se placer (de descendre ?) au niveau de Hollande qui avait affirmé bêtement que son seul ennemi était la finance. Car faut-il être bête pour affirmer une telle chose lorsque l'on est dans la situation dans laquelle nous sommes, ce qu'a parfaitement démontré FM dans son article.!
mraydi a écrit le 28/04/2012 à 9:43 :
quel connerie de dire ça. 17 ans de gouvernement a droite voila le résultat .
Jose a écrit le 27/04/2012 à 18:51 :
Cette analyse est très juste et remercie monsieur Fiorentino pour apporter un èclairage objectif et très professionnel lors de l'èmission C dans l'air!Dans ces diffèrentes èmissions on a qu'un but:rejeter le projet de Mr Sarkozy et pour cela on est prêt à falsifier la vèrite.
lavérité a écrit le 26/04/2012 à 14:57 :
Votre plus grosse erreur est encore de croire que les financiers n'attaqueront pas la France si Sarko est élu... Comme si il avait du pouvoir sur ces gens-là... Arrêtez de vous voiler la face, si c'était le cas, nous aurions encore notre Triple A. Vous me faites bien marrer ! lol
Réponse de mraydi le 28/04/2012 à 9:46 :
l'homme d'affaire qui ne connais pas les raison de la grise je rigole
polym a écrit le 24/04/2012 à 15:23 :
Un moyen très simple d'éviter que les financiers assujettissent les pays souverains : les services secrets.

On les utilise bien pour contrer le terrorisme religieux au nom de la raison d'Etat ... pourquoi ne faire de même avec le terrorisme financier ?

Après quatre cinq banquiers suicidés ou mort dans de "tragiques accidents", ils feront moins les malins ...
brocéliande a écrit le 23/04/2012 à 23:21 :
Pas besoin d'être économiste pour savoir que la France sera attaquée si l'élu était capitaine de pédalo .
Une fragile fraise des bois que tous piétineraient
Rouge a écrit le 23/04/2012 à 12:37 :
Quand on est au-dessus des lois...

Marc Fiorentino ne s'est pourtant pas illustré par une moralité exemplaire et a été condamné à multiples reprises par l'AMF. Ses prévisions de marchés se sont révélées aussi également pour le mieux inexactes, Marc Fiorentino déclarant en octobre 2008 que la crise financière avait "touché le fond". De 2005 à 2006, Marc Fiorentino présida la chaîne Télévision française juive.

Le 6 juin 2008, l'Autorité des Marchés Financiers a publié la condamnation à amende de 100 000 euros à l'encontre d'Euroland Finance4.

Le 9 juin 2008, l'Autorité des Marchés Financiers a publié la condamnation à un avertissement et une sanction de 100 000 euros à l'encontre d'Euroland Finance d'une part et à un avertissement et une sanction de 50 000 euros à l'encontre de Marc Fiorentino d'autre part5.

Le 27 février 2009, l'Autorité des Marchés Financiers a publié la condamnation à un avertissement et une sanction de 50 000 euros à l'encontre d'Euroland Finance6.

Et qu'on se prend pour le titanic ...

J'ai toujours raison", dit-il, un rien crâne

Jeune homme pressé et médiatisé, un rien bling-bling avec son cigare, son bel appartement et son goût pour les palaces, il poursuit sa brillante carrière, continuant à s'enrichir ... l'incursion de cet ambitieux dans la restauration s'est soldée par un échec cuisant. Tout comme certains investissements trop spéculatifs qui l'ont mis sur la paille. Sans jamais toutefois aller jusqu'à douter de lui. "J'ai toujours raison, mais j'ai parfois un problème de timing", dit-il, un rien crâne.
Réponse de M. le 02/05/2012 à 23:17 :
"Je n'ai aucune arrière-pensée politique. Je ne milite pour personne, ni contre personne." dès la seconde phrase, on rentre dans la science-fiction. Pour comprendre les raisons de cet article, une petite lecture est conseillée : "Les imposteurs de l'économie" (Laurent Mauduit).
Réponse de marcrest le 04/05/2012 à 19:18 :
En effet, ses prévisions ont laissé peu de traces dans le passé si ce n'est par leur profonde inexactitude. Il n'y a pas que Sarkozy qui s'accroche...
Chtulu a écrit le 22/04/2012 à 5:46 :
C'est certain ! Avec Hollande au pouvoir, la France sera à genou !
St Thomas a écrit le 20/04/2012 à 0:22 :
Don Quichotte (hollande) qui veut réviser les traités européens et mettre au pas la finance internationale risque de déchanter rapidement. Pour les déficits, il barre à l'inverse des états qui viennent de voter la règle d'or, quant aux marchés, si on veut les mettre au pas, il vaut mieux ne pas en avoir besoin, ce qui n'est pas le cas depuis et pour un bon moment. Hollande risque effectivement un retour de manivelle plus ou moins violent et c'est les français qui règleront la note comme dab.
Bardon a écrit le 19/04/2012 à 21:10 :
Rappelez moi le nombre de condamnation de la société Eurolanf Finance de M Fiorentino?
Ronceveaux a écrit le 12/04/2012 à 16:15 :
Depuis quand les requins-marteau de la finance internationale prennent-ils au sérieux les déclarations des homme politiques, fussent-elles de soi-disant "déclarations de guerre" ??? Qui plus est quand il s'agit de simples candidats, et pire, d'un candidat dont tout le monde (tous ceux du camp adverse comme bon nombre de son propre camp) prétend qu'il est mou et sans envergure !!! Les requins-marteau deviendraient-ils soudain de vulgaires poissons-rouges, apeurés au point de menacer l'ennemi prétendu de représailles avant même qu'il ait reçu son uniforme, son bardas et surtout ses galons...??? Hilarant ! Conclusion : soit Hollande est un mollasson sans envergure et les requins-marteau n'ont aucune raison de jouer à la guéguerre avec une poule mouillée, soit ils devinent en lui un superhéros capable à lui seul d'ébranler les piliers de l'Ordre Mondial de la Très Haute Finance Internationale. Si la seconde hypothèse est la bonne, on ne va quand-même pas se priver d'élire un super-héros qui fait trembler les grands requins-marteau avant même d'enfiler son costume...!!!
eltrigo a écrit le 12/04/2012 à 11:40 :
Pour empêcher la spéculation sur la dette française, une seule solution : La banque de France ouvre à la CDC une ligne de crédit de 1600 milliards d'euros à 0,1 % d?intérêt le lendemain de la présidentielle. La CDC rachète l'intégralité de la dette française. Et le tour est joué, plus de spéculation ! Le budget de l'état se trouve instantanément allégé de 45 milliards d'euros d?intérêts, qui trouveront bien à être utilisé à une relance, des investissement, de la formation, des augmentations de salaires, etc... Vous allez me dire, mais c'est interdit par les traités ! Et alors, y a t il des mesures contraignantes prévues pour aller contre une telle décision ? Non ! Rien ! Alors, Mad Merkel va déclarer la guerre à la France, ou peut être le Luxembourg ? Cher Monsieur Fiorentino, vous avez peut être raison, peut être que Mr Hollande n'aura pas les couilles pour faire ça !!!
Lucius a écrit le 06/04/2012 à 18:41 :
Je suis doublement effaré à la lecture de cet article.
D'une part je suis effaré par cette manoeuvre frauduleuse employé par l'auteur qui consiste en gros à dire si vous votez Hollande, on vous aura prévenu, votre monde va s'écrouler (sous entendu il vaut mieux voter à droite mais j'ai rien dit puisque je voterais blanc).
Je suis également effaré de voir que l'on en est encore à croire que l'un ou l'autre de la droite ou de la gauche classique, pourrait (enfin encore faudrait il le vouloir) nous sortir à coup de baguette magique du grand merdier financier mondial et nous proteger des bandits de la finance.
Mais dans quel monde vit on franchement?
Pendant que certains se gargarisent de prédictions aussi stupides que fantasques et entretiennent le bon peuple dans la peur et la culpabilité, les gens eux se soucient de survivre au quotidien.
Affirmer que le monde va s'effondrer demain, on ne nous l'avais jamais faite celle là,!
Ce Monsieur serait il le premier économiste apocalyptique?
Mr Fiorentino, permettait moi de vous dire ceci, les gens qui constituent ce peuple dont vous ignorez tout, se fichent royalement de vos conjectures politico financière, eux ils regardent leurs comptes en banques et voit que le 15 du mois ils sont déjà dans le rouge!
Et si le système venait malgré tout à imploser (ce qui tôt ou tard finira par arriver) ce ne serait sans doute pas grave pour ces messieurs cachés dans les arcanes du pouvoir puisque c'est ce qu'ils veulent.
En revanche Mr Fiorentino, vous et vos amis, prenez garde à ce que vos souhaits ne deviennent pas réalité, car si la finance française venait à s'effondrer et que les conditions de vies des français n'en viennent encore à se détériorer, il se pourrait bien que ces gens que vous méprisez tant n'en viennent à s'agiter dans les rues et n'en viennent à réclamer des têtes dont la votre pourrait bien faire parti.

A trop vouloir se faire mousser et à trop vouloir entretenir les gens dans la peurs, ont fini par y perdre la tête dixit un certain roi!
Guy a écrit le 06/04/2012 à 17:53 :
Cela revient à dire que le peuple français a, suspendue au-dessus de sa tête, une véritable épée de Damoclès prête à s'abattre pour le sanctionner s'il ne vote pas comme il faut. Nous sommes bien loin des concepts de liberté, de démocratie et de souveraineté nationale ! Ces valeurs sont à reconquérir, 1789 est à refaire !
jmjbest a écrit le 04/04/2012 à 21:27 :
il suffit de voir dans sa page Wikipédia quelles ont été ses prédictions tellement brillantes avant la crise !
ce type est stipendié par l'UMP... un point c'est tout
clem64 a écrit le 19/03/2012 à 19:20 :
Je vous ai connu plus combatif et moins partial M. Fiorentino. Quelle tristesse. Penser que la Finance est toute puissante et marche d'une seule voix, voilà une idée bien peu moderne. Les financiers iront là où la situation est la pire et c'est la raison pour laquelle ils resteront en Europe, où nos dirigeants ont pourri les finances publiques depuis tant d'années.
Guest a écrit le 17/03/2012 à 21:16 :
Voilà une personne intelligente!
Badaboumpaf a écrit le 13/03/2012 à 10:21 :
A l'attention de Mr Fiorentino,
quelles sont vos sources, faits et informations vérifiables qui vous permettent de prédire avec une presque certitude, une "attaque" de France le 7 mai prochain? Les fond spéculatifs n'ont pas pour habitude de se confier sur un divan de psychanalise avant de mettre en ouvre leurs stratégies.
chamberlain a écrit le 12/03/2012 à 23:45 :
le plus urgent serait donc d'aller rechercher un accord à Munich ?
marc a écrit le 11/03/2012 à 17:44 :
on s'en fou ca sera lepen, puis la révolution ! et honnetement a ce moment là, vous aurez autre chose a penser qu'a vos putain de finances !
Julian44 a écrit le 11/03/2012 à 17:36 :
Triste réalité.. Mais le peuple francais est de traidtion égalitaire, au contraire du peuple US (dressé a l'individualisme) et donc nous saurons nous reveiller et dire STOP a la finance toute puissante en Europe (Monopole des banques privées dans le financement des Etats) et en France (Licenciements car cout de productivité plus faible chez les émergents).. Si la France ne montre pas une nouvelle voie pour l'Europe, et si on laisse les Allemands controler seul NOTRE monnaie on va surement vers une Revolution.. Car 8 Millions de pauvres en France, imaginé ce que c'est dans les 27 autres pays européens moins riche que nous.. Derriereles chiffres (allemnands par exemple, chomage, croissance) il y a des réalités humaines : Souffrance, repli sur soi, précarité, désillusion.. Pauvre France (qui pourtant a un PNB qui a doublé entre 1980 et aujourd'hui)...
Réponse de Pascale le 02/05/2012 à 18:38 :
Nuance : le peuple français est dressé à l'égalitarisme
Falempin45 a écrit le 11/03/2012 à 10:08 :
A jiuseppe Vous incluez, je pense, vos amis socialos/communistes ? Dans ce cas, il ne faudra pas 5 millions de personnes mais 20 millions de personnes et 50 ans pour en voir le bout, en ne remontant encore qu'en 1981, et la mère JOLY devra vivre jusqu'à 300 ans pour juger tout ça en travaillant 20 heures par jour, 365 jours par an ! mort de rire je suis !!
Brodnik a écrit le 02/03/2012 à 21:08 :
Quelle fascination pour l'Allemagne ! Qui expliquera cette récurrente tendance à la Collaboration de nos " élites " avec l'Allemagne ? M. Fiorentino - Vous ne proposez rien - Vous instillez le défaitisme, votre article désespère, alors qu'un véritable élan de patriotisme est nécessaire dans ce pays. Mais, j'oubliais que c'est démodé de parler de patriotisme - cette résistance - honni des guichetiers et des commis ...
ninou a écrit le 01/03/2012 à 0:39 :
oui monsieur Marc Fiorentino fuyez vite avec votre pactole , vous nous soulagerez et en france on pourra enfin respirer
maurice a écrit le 29/02/2012 à 17:15 :
Ce Monsieur est sans doute un bon " client" médiatique mais de plus en plus insupportable avec ses insinuations sur C+ vers midi . Intrigué j'ai été voir sur Wikipedia ce qu'on dit sur ce trouble personnage..EDIFIANT !
jiuseppe a écrit le 29/02/2012 à 15:09 :
Il y en a qui croient encore en sarko ? plié de rire là...

Clearstream, vous avez oublié ? C'est lui qui a donné son aval, de toute façon, on le sait, si il passe, c'est trafique de bulletin et ça va aller très loin...

Ahhh si Eva Joly pouvait avoir le ministère de la justice, ça ferait du travail por les juges d'instruction, enquêter sur les 30 dernières années, je pense que l'on peut même donner du travail à tout le monde. 5 millions de personnes pour enquêter, on devrait quand même mettre plusieurs années pour en voir le bout.

De toute façon, il nous a dit lui même de ne pas voter pour lui, donc ceux qui le font sont des gentils moutons et méritent le pâturage...

http://www.dailymotion.com/video/xnsgqz_quand-sarkozy-proposait-aux-francais-de-le-sanctionner-s-il-ne-parvenait-pas-a-5-de-chomeurs_news
Réponse de Falempin45 le 11/03/2012 à 10:09 :
A jiuseppe Vous incluez, je pense, vos amis socialos/communistes ? Dans ce cas, il ne faudra pas 5 millions de personnes mais 20 millions de personnes et 50 ans pour en voir le bout, en ne remontant encore qu'en 1981, et la mère JOLY devra vivre jusqu'à 300 ans pour juger tout ça en travaillant 20 heures par jour, 365 jours par an ! mort de rire je suis !!
justement a écrit le 29/02/2012 à 12:21 :
Cet article, censé déplorer le discours de mr Hollande, finalement, lui donne raison sur toute la ligne... on dirait même du Mélenchon dans le texte! Alors comme ça ce sont les marchés spéculatifs qui décident? Alors comme ça l'Allemagne joue perso? Alors comme ça le modèle social européen est mort, comme vient de le dire mario Draghi? Merci à mr Fiorentino de nous rappeler quelles sont les vraies priorités de l'Europe de demain!
chris a écrit le 24/02/2012 à 11:04 :
quelle ânerie. J'hésite à réagir, je me demande si vous le faites exprès ou si c'est réellement le fond de votre pensée, (au passage, les marchés ne se portent jamais aussi bien que lorsque les démocrates aux US ou la gauche en France, gouvernent. ça ne me fait pas plaisir de le dire mais c'est pourtant la vérité). Si la rédaction d'une rubrique quotidienne devient trop difficile, passez au rythme hebdomadaire...
JAC a écrit le 23/02/2012 à 17:08 :
Réveillez vous!
- Le bilan de Sarkozy est l'un des meilleurs que puisse obtenir un président en temps de crise. La liste de ce que d'autres n'ont pas eu le courage de réaliser est longue et impressionnante. C'était nécessaire, urgent et vital, d'enfin relever les défis des temps présents.
- Que des gens de gauche votent Hollande, à la rigueur cela peut se comprendre. Que des gens de droite ou du centre les imitent, c'est tout simplement ahurissant. Est-ce parceque Sarkozy n'appartient pas à l'énarchie, est-ce parce qu'il est un esprit libre? Une énigme pour moi! Par contre une certitude, ils s'en mordront les doigts.
Je ne suis inscrit à aucun parti. Ce que dit Marc Fiorentino ne doit pas être pris au pied de la lettre mais ne doit pas être considéré comme impossible. C'est un type de scénario envisageable mais qui ne se prolongera pas car les promesses faites ne seront pas tenues.
Ezial44 a écrit le 22/02/2012 à 1:57 :
Mr Fiorentino est lucide et cartésien, l'idéologie ne doit plus être de ce monde , c'est pour celà que nous avons besoin d'un patron "France" dont les belles promesses PS sont remplacées par l'arithmétique chère à nos anciens, à savoir diminuer la dette en diminuant le nombre et les salaires de certains fonctionnaires , notamment dans les collectivités territoriales (calcul savant mis en place par Mitterand pour créer des voix socialistes ) : il nous faut le Patron Sarkozy, d'autant plus qu'il ne sera pas tenter d'être calculateur pour une réélection.
Galmaril a écrit le 21/02/2012 à 17:51 :
Alors monsieur Fiorentino, les pôles de puissance financière ont donc gagné dans leur bataille pour le contrôle des manettes du monde ? Quiconque proteste est un imbécile ? Vous ne soutenez personne mais François Hollande encore moins que quiconque, on dirait. On suit assez facilement votre regard.
Wildleech a écrit le 21/02/2012 à 11:13 :
Alors autant brisé la finance et voter à gauche... un peu plus à gauche.
Bernique a écrit le 21/02/2012 à 10:55 :
Mr FIORENTINO devrai relire les mémoires du Général De Gaulle. Si celui-ci avait eu son résonnemment il n'aurai jamais mis les pieds en Angleterre!
Arto a écrit le 21/02/2012 à 9:25 :
je vous ai lu avec attention et je souris à l'idée que vous puissiez encore penser que madame la chancelière de l'Allemagne a encore du poids dans son propre pays. Comment pouvez vous imaginer que les fonds vont "attaquer" la dette de la France? au motif que l'Islande a refusé de payer et se voit avoir une "note" améliorée par les agences ?
que vous empêche de penser que la Grèce, l'Espagne, le Portugal ne vont aussi se mettre à refuser de payer à leur tour ?
alors permettez moi de vous exprimer mon scepticisme quant à la possible réalisation de votre scénario catastrophe.
:)
ggbobo a écrit le 20/02/2012 à 17:23 :
Ce marc fiorentino ne vote pour personne ok il vote blanc dit'il ok par contre si son article n'est pas un soutien sans faille à un sarko je veux bien être ordonné prêtre dans la seconde qui suit (il ne s'est rien passé !)Monsieur ayant en dans votre pantalon et appelez un chat un chat et si par malheur pour la France Sarko était réélu vous serez son ministre des finances.Vous êtes Monsieur de ces gens que l'on ne voudraient plus voir sur le sol Français allez oust dehors
pinchon a écrit le 18/02/2012 à 17:37 :
Que ne faut-il entendre comme sornettes pour se faire mousser ! Non Mr Fiorentino tous les moyens ne sont pas bons pour faire parler de soi. Votre égo n'a d'égal qu'à votre mauvaise foi : vous n'avez aucune arrière pensée ! Cette réflexion idiote est de la même nature que celui qui nous dit, à propos d'un sujet dangereux, "ne vous inquiétez pas". C'est justement quand il nous dit de ne pas nous inquiéter que c'est inquiétant ! Passez votre chemin, exilez-vous, vous ne nous manquerez pas !
KCM67 a écrit le 17/02/2012 à 13:19 :
Tines, un spéculateur qui spécule...étonnant,non?
CouteauEntreLesDents a écrit le 15/02/2012 à 13:15 :
Toujours les même rengaines, avant l'élection de Mitterand on prédisait les chars russes à Paris, là on fait mine d'oublier que la crise a d'abord été celle de la Finance avec un grand F, pas celle du guichetier mais celle des subprimes puis de la spéculation à crédit. Aujourd'hui l'égoïsme suicidaire de Merkel à pousser la zone Euro dans la récession mérite effectivement qu'on négocie plus pas re négocier mais négocier autrement.
PS: voter blanc c'est favoriser le candidat qui sera élu, étonnant n'est-ce-pas ?
Réponse de Rigueurintellect le 27/02/2012 à 17:11 :
Si vous avez des amis qui travaillent dans la finance ou dans des hedge funds (notamment a NY), vous savez que le scenario decrit est pertinent et que l' on est appelle a bien prendre nos responsabilites en cas d'election de FH, non pas parce qu'il est socialiste mais en raison d'un programme irrealiste du point de vue economique et d'une mauvaise lecture du contexte international. Ce n'est pas tant la question d'une dictature des financiers que celle d'une prise de responsabilites pour faire les reformes necessaires, avoir un cap clair et mettre le pays a l'abri d'attaques speculatives. Et pour cela, notre destin est encore entre nos mains. D'ou l'interet d'avoir un capitaine a la barre.
Réponse de rb le 03/03/2012 à 15:19 :
@Rigueur: Vous vous etes relu....Il faut avoir un cap clair blablabla sinon la finance ne sera pas content.Le cap il est tres clair,plus de justice sociale,moins de cupiditee. Pour rappel ce sont les agences de notation qui ont note triple A les subprimes,quelques mois avant qu'elles ne fassent exploser le monde.... Alors votre tirade sur la finance responsable qui a besoin de voir clair,vous pouvez repasser,plus personne n'est dupe des responsabilitees de la crise et les gens disent stop!
??????? a écrit le 14/02/2012 à 21:04 :
M. Fiorentino,

En soit, l'éléction de M. Hollande risque d'être une triste nouvelle pour la France, au moins de prime abord, car elle subira le choc, avant d'autres. Mais est-ce là une mauvaise nouvelle pour le France, voire, je m'y risque, pour l'occident ?


L'économie occidentale (et française, en particulier) a entamé un virage il y a 200 ans : la révolution industrielle. Les agriculteurs sont devenus ouvriers. Notez qu'il n'est pas beaucoup plus difficile pour un individu d'appuyer sur un bouton plutôt que de trainer une brouette.

Ces dernières décennies, une autre transition s'est opérée.

On a voulu faire croire, que le quidam lambda serait tout aussi apte à produire de la richesse assis derrière un bureau toute la journée qu'à produire des biens.
Et ils ont y cru.
En effet, les premières années, il n'y a pas eu de perte de pouvoir d'achat ; voire, un gain.
En délocalisant les travaux productifs vers des pays dits émergents, les coûts de production ont été abaissé ; celà a considérablement diminué le coût de création des richesses (d'un point de vue occidental, parce qu'in fine, cela occupe toujours autant de monde sinon plus).
Une part de ces bénéfices a été reversée au peuple : directement (baisse du temps de travail) et indirectement (augmentation du pouvoir d'achat).
Néamoins, la majorité de ces bénéfices a été saisie par l'élite dirigeante, désormais financière, ce qui explique la concentration des richesses d'aujourd'hui, particulièrement dans cette sphère.

Seulement voilà, il y a un moment où ce tour de magie cesse. Les coûts de production dans les pays émergents augmentent aussi vite que leur peuple réclame et acquiert des avantages sociaux. Le pouvoir d'achat diminue proportionnellement dans les pays développés.

M. Fiorentino, je vous rejoins. La branche brisera certainement plus vite si M. Hollande remporte l'élection (et non M. Sarkozy).
Néanmoins, laissez-moi vous dire que quoi qu'il arrive, la branche rompra. Que si ce n'est pas dans 10 mois, ce sera dans 10 ans.

Et lorsque la branche aura rompu, le peuple cherchera des coupables.

Il y a un peu plus de 200 ans, nous avons guidé le peuple vers ceux qui les ont opprimé, et vous savez ce qu'il est advenu.
Ne vous méprenez pas ; l'histoire se répète et votre temps est compté.
Guillaume a écrit le 14/02/2012 à 19:33 :
Vous aviez raison et voici en primeur et officiel le discours de Hollande pour rassurer les marchés

http://www.guardian.co.uk/world/2012/feb/13/francoise-holland-uk-city-london?CMP=twt_gu
Pabou a écrit le 14/02/2012 à 10:41 :
Cet article me rappelle ce que disaient certains en 1981 en prédisant l'arrivée des
chars russes à Paris su François Mitterrand était élu.
C'est tout aussi stupide.
noa a écrit le 12/02/2012 à 16:33 :
Ce n'est pas très gentil pour la mémoire du grand père et arrière grand père de sa compagne Valérie que Hollande dise que son ennemie est la finance, puisque ces personnes étaient propriétaires d'une banque à Angers. Mais il est prét à tout pour se faire élire.
le belge a écrit le 12/02/2012 à 16:19 :
Sarko a été un mauvais ministre du budget, un détestable ministre de l'intérieur et un président incompétent et cupide;de plus il est détesté et raillé dans la plupart des pays européens. Je n'ai jamais voté à gauche mais je voterais Hollande si j'étais français. Tout autre choix serais suicidaire pour la France et l'Europe.
Réponse de gérard le 12/02/2012 à 16:37 :
Oui mais vous n'ètes pas français, et donc vous n'auriez pas à subir les consèquences d'un vote favorable à Hollande.
michel a écrit le 12/02/2012 à 15:42 :
Je ne peux pas croire à cette hypothèse car je ne pense pas que les électeurs seront assez inconscients pour voter Hollande, car dans ce cas le pays va droit dans le mur.
Réponse de alschreib le 14/02/2012 à 12:56 :
Il y est déjà, merci Sarkozy.
Curiosus a écrit le 12/02/2012 à 8:41 :
J'ai lu avec amusement et .... intérêt, votre scénario concernant l"éventuelle victoire de F.Hollande aux élections.
A vrai dire, c'est vraisemblable quand on suit les déclarations successives du candidat.
J'aime bien vos chroniques, toujours pertinentes.
Mais l'objet de mon commentaire est le suivant : Pourquoi vouloir voter blanc ? Vous savez bien que voter blanc va en fait, favoriser Hollande; or, celui-ci serait un malheur pour notre pays comme l'a été Mitterand. Vous le savez bien !
Donc, même si Sarkozy n'est pas parfait, qui d'autre fera mieux avec qq chances d'étre élu ? Ainsi, tout en vous comprenant, je regrette que vous n'ayez pas été plus "directif" car bcp de gens vous écoutent.
Réponse de Malheur ?? le 12/02/2012 à 16:27 :
Je ne sais pas si vous êtes un adepte de la théorie du magnétophone, mais votre commentaire relève plus de l'idéologie politique et de la communication en boucle que l'esprit critique distancié. Vous nous dites que "Mitterrand a été un malheur pour notre pays" et qu'on "le sait bien". Ah bon ? Mais pour qui ? Pour la droite française ? Le gaulliste que je suis conteste cette assertion. L'ancien président de la République a finalement incarné la fonction avec la dignité qui sied, ce qui n'est pas donné à n'importe quel politicien. Il a soutenu une politique étrangère très ferme à l'égard de l'URSS ( rappelez vous de l'affaire des SS20 ! ) puis équilibrée à l'égard de la Russie de Gorbatchev. Sans jamais remettre les pieds dans la commandement intégré de l'OTAN? il a été d'une solidarité sans faille à l'égard de l'allié américain lors de la première guerre du Golfe. Il a renforcé, et de quelle façon, le couple franco-allemand et l'ancrage européen de la France en faisant notamment voter le traité de Maastricht. Il poursuivi avec plus de netteté que son prédécesseur "la politique arabe" de la France dont la voix a été plus qu'écoutée dans tout le Moyen Orient lors de ses deux septennats (je ne reviens sur son fameux discours de la Knesset) et a géré, c'est exact, ce serait ma seule resserve, avec une certaine hésitation le conflit des Balkans? Mais bon, à moins d'être aveugle et politiquement sourd je ne vois pas en quoi son bilan extérieur, au demeurant reconnu par Jacques Chirac, relèverait d'un "malheur pour la France". Alors la politique intérieure ? Mais pour qui vous prenez vous, d'où jugez vous ? Je ne suis pas socialiste, mais au delà de ce qu'on a appelé facilement "le virage de 1983" son bilan n'est pas non plus négligeable. Ou nullissime. Abolition de la peine de mort, 5e semaine de congé payée, 39h, libéralisation des ondes, nouvelles chaines de télévision et première coupure du cordon ombilical entre le pouvoir et les médias avec la création de la Haute Autorité, grande réforme de décentralisation, fin de la guerre scolaire dont il a orchestré l'exorcisme, réconciliation des Français avec l'entreprise et de la gauche avec l'économie, oui ! Fin de l'inflation et première loi? d'autonomie des universités !! Ce que tout le monde a oublié en se gargarisant de la loi Pécresse qui n'est qu'une loi de continuité dans le droit fil de la loi Savary? En bref là aussi, et fors de lui chercher des poux en gueulant scrogneugneu tous les matins, je ne vois pas en quoi il fut aussi du point de vue de la politique intérieure "un malheur pour la France" dont il a représenté l'Etat avec dignité et donné à l'opposition une culture de gouvernement qu'ii est malhonnête aujourd'hui de lui contester. Que vous n'ayez pas approuvé sa politique est une chose et vous en avez le doit, mais assener ces messages de peu d'ouverture sans aucun recul historique en est une autre. Que diriez vous si j'assenais de brutale façon - et bien que cette assertion soit, ce me semble aujourd'hui, fort partagée?- que Nicolas Sarkozy est un malheur pour la France ? Cher ami, je vous salue bien bas..
morad42 a écrit le 12/02/2012 à 0:10 :
La corbeille n'a jamais brassé autant d'argent que du temps de mitterand. C'est pas en donnant libre court a ce genre d'individu que vous allez ameliorer votre situation economique à la tribune...Ce ramassis de betise est juste bon a faire fremir 2/3 mamies reac.
Réponse de surois le 12/02/2012 à 17:14 :
Ce que j'apprécie dans votre commentaire ce sont vos mots, votre ton et vos fautes d'orthographe. Ils relèvent aussi d'un "ramassis" d'inculture. Et d'un niveau de QI proche de zéro... Mais si cela vous amuse, cela m'en fait bouger une sans... Je subodore que vous connaissez la suite.
direct34 a écrit le 11/02/2012 à 21:25 :
Vous ne roulez pour personne. Mais bien sur..."Je ne milite pour personne, ni contre personne". Mais vous ne citez qu'un seul nom celui de Hollande. Otez moi d'un doute : c'est pas Sarko qui veut mettre en place une taxe sur les mouvements financiers spéculatifs ? Ce n'est pas Sarko qui voulait moraliser la finance ?Ce n'est pas Sarko qui voulait chasser les états voyoux qui favorisent la fuite fiscale. Vous avez tellement peur de perdre le 07 Mai que vous ne voyez plus vos propres contradictions. Lisez bien le programme de Sarko concernant les chômeurs car le 08 Mai, vous ferez parti de la 1° charette...
lool a écrit le 11/02/2012 à 21:06 :
vous êtes un vendeur de merguez pilier de PMU Mr Fiorentino
Gros Looseur!
Réponse de Tikarol le 22/02/2012 à 14:16 :
Lool , un peu de respect pour les vendeurs de merguez , je vous en prie
chantalon a écrit le 11/02/2012 à 20:50 :
Cela fait 40 ans que l'umps est au pouvoir ; écoutons les économistes et conseillés financiers sérieux . A ce titre, le livre "sauvez votre argent" de Marc Fiorentino m'a beaucoup aidé, ses conseils sont pratiques et faciles à suivre .
Un seul peut sauver la France :"C'est DDV".
Agrippine a écrit le 11/02/2012 à 20:36 :
L'objectif de l'article est clair. Votez toujours à droite pour ne pas fâcher les "marchés". C'est ça la démocratie vue par Mr Fiorentino et quelques autres ... On est des démocrates mais à une condition : à droite ad vitam aeternam, y'a que ça de vrai !!!!
popolus a écrit le 11/02/2012 à 20:34 :
Les pouvoirs de la finance sont bien moins fort que supposés ,; la preuve en est l?extrême fragilité des banques en 2008 (à deux doigts des nationalisations massives)
arkooo a écrit le 11/02/2012 à 20:24 :
J accuse Mr Fiorentino de discours partisan . C'est scandaleux .
valerianf a écrit le 11/02/2012 à 19:46 :
En 1981 certains prédisaient que les chars russes descendraient le Champs Elysées. Les banques ont été nationalisées. Une premier ministre (Edith Cresson) a même dit aux journalistes que la bourse, elle n'en avait rien à cirer!
La France était plus grande sous Miterrand que sous Sarkozy: elle n'était pas dans l'ombre de l'Allemagne.
L'Histoire nous apprend que la France brille dans l'adversité, pas la collaboration!
monteils a écrit le 11/02/2012 à 18:51 :
regarder l'article du site market watch qui est suivi par tous les traders du monde
Matthew Lynn's London Eye
Francois Hollande will spark next euro crisis

Last Update: 5:11 AM ET Feb 8, 2012
il dit la même chose et ce n'est pas un article politique mais un conseil pour investisseur
Français ouvrez les yeux
monteils a écrit le 11/02/2012 à 18:12 :
Regardez sur le site Marketwatch qui est vu par tous les traders du monde
L'article de Matthew Lynn's London Eye
"Francois Hollande will spark next euro crisis"
Last Update: 5:11 AM ET Feb 8, 2012
limpide
Français ouvrez les yeux
Jasmina a écrit le 11/02/2012 à 16:40 :
Scenario tres probable oui. Hausse des taux de la dette francaise, augmentation du deficit renforce par quelques reformettes sociales sans but. Apres 12 mois, realignement sur l allemagne et passage "a la Delors" de mesures structurantes "de droite" parcequ il n y aura pas d autre choix...
pbill a écrit le 11/02/2012 à 15:06 :
La France, c'est à la fois petit, mais à la fois trop gros.
Je vous rappelle qu'il y a 10 fois le pib mondial qui traîne dans l'éther financier.
Ces "actifs pourris" n'ont aucun intérêts à se présenter comme "pourris".
C'est ce qui arriverait si un pays comme la France décidait de dire "allez vous faire voir" à ses créanciers. En Effet, avec 5% de "défaut", cela devient 50% du PIB Mondial une fois passé dans les multiplicatrices providentielles de la Finance..
Je ne sais pas si vous avez imaginé réellement l'impact? non... trop gros pour être crédible. Et pourtant.. avant qu'une machine soit en panne, elle fonctionne.

Avec 10 fois le PIB mondial en actifs pourris,il n'y a aucune espèce de chance de s'en sortir, lorsque l'on est dans le système financier hors circuit économique, on jettera par les fenêtres des brouettes de billets. Il faut qu'ils s'en rendent compte AVANT d'aller trop loin. Mais .. Il y a cette habitude de toujours croire qu'on va se refaire... Non, pas cette fois. L'économie mondiale prendra une autre direction, d'ici peu. Il faut le sentir, c'est réel.
Fifi62 a écrit le 11/02/2012 à 15:00 :
Ah les bons vieux scénarios de politique-fiction !!! Quel Président a réconcilié les Français avec l'entreprise ? Quel Président avait appliqué un taux exorbitant pour IRPP ? Le premier : F Mitterrand, le second : VGE. VGE a tondu les classes les plus aisées contrairement au discours des apparences. Alors pitié ! Qu'un économiste se contente modestement de faire de l'économie (et encore combien de prévisions ridicules ces 10 dernières années !) et que les politologues fassent de la science politique, les autres scenarii ne sont que de la poudre aux yeux journalistique dans le meilleur des cas, de la propagande politique dans le pire des cas. Et qui peut encore croire que la gauche va révolutionner le monde ?
Rnrt a écrit le 11/02/2012 à 14:33 :
Mr Fiorantino a malheureusement raison, et nous pouvons nous attendre à des lendemain très difficiles, voire violents.
Ce qui arrive à la Grèce n'est rien a côté de ce qui nous attend.
Fatman a écrit le 11/02/2012 à 14:27 :
Ridicule. C'est sûr qu'il ne sera pas révolutionnaire notre flamby national mais il faut arrêter de se soumettre à cette dictature des marchés. J'aime croire qu'un jour les gens seront moins cons. Être esclave de quelque chose que l'on a créé, c'est tout de même une belle preuve d'irrationalité de la situation actuelle.
Réponse de nanote le 11/02/2012 à 14:43 :
comme je suis d'accord avec vous
Réponse de tzarin le 11/02/2012 à 15:11 :
Il ne s'agit pas de "soumettre à une dictature", le problème est juste celui d'un emprunteur qui est tenu par le couilles par son créancier.
Il est trop tard pour pleurer, il fallait y penser avant !
JACK a écrit le 11/02/2012 à 14:21 :
TOUT A FAIT D ACCORD AVEC MONSIEUR FIORANTINO.
lolo77 a écrit le 11/02/2012 à 14:18 :
C pas grave, on sortira de l'euro
Hash a écrit le 11/02/2012 à 14:04 :
Et si nous déclarions la guerre aux marches financiers nous. Par exemple en leur envoyant quelques uns de nos tueurs des services actions ? Ce serait pas mal non ?
Grootna a écrit le 11/02/2012 à 13:56 :
Les financiers ont déjà anticipé la victoire de M. Hollande (comme ils avaient anticipé la dégradation de la Note française), et la meilleure preuve est au contraire cette embellie des bourses. Que M. Fiorentino constate par ailleurs que celui qui songe (timidement il est vrai) à attaquer la finance est bien M. Sarkozy avec sa taxe sur les transactions bancaires.
SaneFive a écrit le 11/02/2012 à 13:10 :
Article navrant tant sur le fond que sur la forme.
Sur la forme, outre le "un crise", permettez moi de relever que l'auteur de la L'Art de la Guerre (que vous n'avez probablement pas lu, sinon vous n'auriez pas fait la faute), s'appelle Sun Tzu et non Sun Tze.
Sur le fond, votre manoeuvre évidente de susciter la peur en menaçant des représailles de la Finance pour dissuader de voter Hollande montre bien vos inquiétudes quant à la remise en cause de règles dont vous faites partie des bénéficiaires, et que vous ne voulez pas voir remises en cause.
Soit la Finance ne se venge pas et votre démonstration est caduque (scénario le plus probable), soit elle se venge, et dans ce cas il est plus que temps de mettre au pas un système qui punit l'expression démocratique d'un peuple.
feezy a écrit le 11/02/2012 à 13:07 :
quel raisonnement minable encore un qui se croit indispensable
Nostradamus a écrit le 11/02/2012 à 12:56 :
C'est sur que la finance Anglo-Saxonne se délecte à l'avance de l'élection d'Hollande, elle va pouvoir spéculer sur la dette française. Et ce n'est plus 45 milliards d'intérêt qu'on va payer mais 80 milliards. Le pauvre Hollande, déjà qu'il sait que son programme est inapplicable et qu'il ment consciemment à ces naïfs d'électeurs de gauche, mais quand il va leur annoncer qu'on passe la retraite à 65 ans, qu'on baisse le salaire des fonctionnaires et les pensions de retraite, c'est là qu'ils vont se marrer.
Vous voulez enrichir les traders de la city et de wall-street : votez Hollande !
Réponse de repars vite le 11/02/2012 à 20:34 :
C'est vrai que le programme de Sarkozy est d'un réalisme économique flamboyant! Mieux vaut en rire... Quelle réussite depuis 5 ans! On en redemande ! Vite, une autre loi TEPA!!
Muzzo a écrit le 11/02/2012 à 12:44 :
C'est de la science-affliction !
Will Lemieux a écrit le 11/02/2012 à 12:39 :
Et M Fiorentino trouve ca normale que des financiers puissent mettre en peril le bien etre de a population francaise comme ca?

Tant mieux pour F Hollande. Au moin il est de 'notre cote'. Sarkozy est la sans vision et proutte-prouttant toutes ses bettises depuis bien plus que 5 ans SANS RESULTATS reels. Il parle, il parle, il parle de lui.....

Nous devons changer de modele et c'est pas Sarko qui va nous faire ca!
Martin97 a écrit le 11/02/2012 à 12:22 :
Pfff. Vous pensez vraiment que ces quelques personnes de wall street et de la City peuvent se permettre de menacer les Français ? Ben alors, si c'est comme ça, y a plus qu'a quitter l'euro et l?Europe.
Loone a écrit le 11/02/2012 à 11:43 :
Quelle déchéance pour un libéral comme vous deviez l'être d'utiliser les procédés des sbires de toutes les dictatures pour défendre votre place ! Votre stratégie de la peur - celle de toutes les dictatures - ne passera pas. Nous n'avons pas peur. Nous voterons Hollande et attendrons votre bordée de boulets financiers avec sérénité. Si cette attaque se produit et que son caractère délibéré est établi, nous répliquerons avec vigueur car nous en avons encore les moyens. Nous n'avons pas peur de l'avenir.
Y.Duteuche a écrit le 11/02/2012 à 11:43 :
Et après on va se demander pourquoi la Tribune a disparu, warf warf !!
C'est pitoyable d'écrire de telles conneries
Alia a écrit le 11/02/2012 à 11:22 :
Entre ce qu'a déclaré François Hollande et ce qu'il fera effectivement s'il est élu, il y a une large marge comme nous le savons. Les promesses électorales n'engagent que les naïfs qui y croient.
phil a écrit le 11/02/2012 à 11:01 :
Pas de problème, nous demanderons de l'aide à la Corée du Nord ! Ramassis de stupidité sans limite...
libertad46 a écrit le 11/02/2012 à 10:44 :
Encore une ineptie d'expert bidon !
Vous votez blanc ? Je ne crois pas, vous êtes un de ces Trolls de l UMP, reconnaissable dans tous les médias!
Les Marchés n'existent pas. Il y a 1 investisseur + 1 investisseur +1 investisseur +...etc
La Politique ne se fait pas à la Corbeille, et nous vivrons aussi bien sans rembourser Goldman Sach...Avertissement...
Vivement Mai 2012
beru a écrit le 11/02/2012 à 10:38 :
Et avec quelle délectation l'auteur de l'article semble nous faire part de sa grande menace... Il se défend de toute volonté politique.... La seule qui vaille nous dit-il en substance c'est de se soumettre à des mécanismes. Serf du Moyen Age, obéis!
Esclave antique, soumets-toi! Homme de peu de bien, ne bronche pas, les marchés ont raison!
LUC a écrit le 11/02/2012 à 9:53 :
Encore une prophétie d'expert ! Il y en a eu combien ? Souvent fausses mais qui s'en souvient.J'en cite une: Jacques ATTALI (expert, sherpa, gourou patenté) qui avait titré son éditorial dans l'Express en octobre ou novembre 2011 "L'euro ne passera pas Noël"
Apparemment, M.ATTALI a su " digérer" son erreur, son assurance et sa suffisance sont intactes. Prêt pour d'autres prophéties péremptoires et malheur à ceux qui les croient.

dumoudugenou a écrit le 11/02/2012 à 9:48 :
Pour ma part je n'ai pas dans l'idée de voter pour un françois, au contraire mon vote va le côté droit, non celui là un peu plus à droite encore. Mais bon ce n'est pas le problème. Mais ce que je tiens à dire c'est que l'art de la guerre ne va pas forcèment dans le sens de ce que dit ce monsieur; En fait si les marché financier font ce qu'il, et que notr président se trouve fasse à un mur de la finance sans qu'angela lève le petit doigt, ce sera simple pour lui de prendre son téléphone et de dire à angela, qu'il n'y a plus qu'une seule solution: C'est la sortie de l'euro! et Angela se mettra en 4 pour faire tout ce qu'il est possible pour éviter l'amputation; Et on continuera à injecter dans le malade euros de milliards en perfusion pour qu'il continue à faire fructifier la finance.
pbx a écrit le 11/02/2012 à 9:16 :

En 1981 c'était les chars Russes si la gauche arrivait au pouvoir,
en 2012 Monsieur Fiorentino a oubliè de dire qu'en décembre ce serait la fin du monde. !!!
pnadito a écrit le 11/02/2012 à 8:34 :
si il en est si sur, il n'a qu'a vendre de la dette dés maintenant au lieu de clamer sur les toits!! ou alors il sait que tout le monde va anticiper cela et donc il fera l'inverse, au quel cas il nous manipule. La guerre économique est une geurre comme une autre, il faut bien que quelqu'un la mène vis à vis des financiers sans vergognes qui nous rappellent les sombres jours de l'humanité....
pdu a écrit le 11/02/2012 à 8:15 :
Marc Fiorentino aura une place au Figaro le 7 mai
johnmckagan a écrit le 11/02/2012 à 8:12 :
Le but de la finance n'est pas de se venger mais de faire de l'argent. Si se venger ne leur rapporte pas de l'argent, les financiers ne se vengeront pas. Si se venger leur rapportait de l'argent, les financiers auraient déjà commencé à se "venger" puisque Hollande est déjà favori dans les sondage.
Comme si la finance était une personne ... morale.
Mario a écrit le 11/02/2012 à 7:48 :
Nous découvrirons alors le 7 mai, un poil trop tard, que Mélenchon avait raison, qu'une guerre est en cours, et qu'il faudra frapper fort.
Il suffira de faire défaut pour que les financiers soient privés de la seule arme dont ils disposent, la dette.
Une semaine plus tard, ils viendront à genoux pour prier la France de reprendre un petit crédit, pour qu'ils puissent vivre.
Pas d'inquiétude : dans ce domaine, nous serons encore plus forts qu'une poignée de vautours.
Engage09 a écrit le 11/02/2012 à 7:48 :
La finance se vengera....

Quelle finance ? La finance des banquiers dont l'objectif est de prêter aux acteurs économiques ? La finance des spéculateurs qui choisissent n'importe quel support pour faire (toujours) plus d'argent, (toujours) plus vite et (toujours) plus fréquemment?
Les spéculateurs ne s'intéressent pas à la France, à ses élections ou à la politique qui sera déployée. Contrairement aux banquiers qui recherchent la stabilité de leurs clients, les spéculateurs souhaitent l'instabilité (celle qui est aussi appelé la loi du marché, la mondialisation, le libre échange) qui ne doit pas être perturbée par des lois de régularisation, de taxation, ...
De plus, ils sont prévisibles car ils chercheront toujours à augmenter leur profit.
Alors qu'ils se désintéresse de la France, tant mieux car la France à besoin d'investisseurs pour développer son économie sur de longues années, pas de robots financiers qui investissent sur des secondes pour faire mieux que la moyenne du marché.
Quelle finance souhaitons nous avoir en France? La finance qui investit ou bien la finance qui spécule ? voilà le débat qui doit être posé.
Je souhaite la premiere et je souhaite que les hommes politiques mettent tout en ?uvre pour que la finance qui investit recevoir en bonus ce que la finance qui spécule paiera en malus.
PIERREB a écrit le 11/02/2012 à 7:33 :
Votre analyse soit disant limpide de la situation vous fait ometre une seule chose:la France est et restera une nation souveraine possedant une armee operationnelle! Vous parlez de "guerre"? Ce sera au mieu une escarmouche!... La vraie guerre sera declenchée rellement quand vous et vos amis de la finance tenteront de prendre l ascendant comme en 2008.... Nous restons les descendants de beaucoup de generations de revolutionnaires qui ont toujours su faire respecter leurs droits par le dialogue et le plus souvent par la violence. Alors Messieurs les cols blancs , prenez bien garde a la reaction des peuples... vous pourriez un jour perdre la tete au figure mais surtout au propre!
Chuchen a écrit le 11/02/2012 à 6:53 :
Comment Fiorentino peut-il voter blanc alors qu'il prevoit et anticipe une France "attaquee" suite a l'election presidentielle en France? C'est au mieux de la lachete face aux futurs "attaquants", au pire de la complicite.

"La France sera attaquee, ne faisons rien et votons blanc". Belle image de ce que represente pour lui l'utilite d'un vote...

Par ailleurs je suis plutot d'accord avec sa prevision.
richardon a écrit le 11/02/2012 à 6:34 :
et Fiorentino ! tu dis que tu va voter blanc et que tu ne prends pas parti mais vu ton article tu essaie de faire le lit de sarkozy !!le 7 mai si c'est sarkozy qui passe là oui il y aura " la guerre" mais elle sera intérieure ! les Français ne supporteront plus 5 ans de plan de rigueur et ce sera des émeutes dans toute la France ! la "crise " monsieur et la faute justement des financiers et ce n'est pas au peuple à la payer !hollande à raison et les Français l'ont compris quoi que tu en dise !
yanou a écrit le 11/02/2012 à 4:08 :
Super économiste cet ex trader.Lisez son roman "autobiographie" (je n'ai pas réussi a le finir tellement c'est niais et pathétique) et vous comprendrez qu'il n'a aucune légitimité cet Attali de la collection Harlequin!
big combo a écrit le 11/02/2012 à 2:55 :
Après la finance votre grande passion c'est les tarots ou le mar
big combo a écrit le 11/02/2012 à 2:34 :
Si M. Fiorantino est convaincu de ce qu'il avance et qu'il vote blanc à l'élection presidentielle: 1) il n'est pas très patriote ou/et 2) c'est quelqu'un qui défend une vision des choses mais ne fait rien pour qu'elle soit appliquée? Peut-être pourrait-il nous expliquer dans un prochain "papier" les raisons qui le poussent à vouloir voter blanc à l'élection présidentielle?
Réponse de Alia le 11/02/2012 à 11:27 :
Que chacun vote comme il le doit. Nul n'a à s'en expliquer. Le problème se pose plutôt dans la représentativité du vote blanc qui est équivalent à une abstention.
Réponse de Gengiskhan le 11/02/2012 à 12:41 :
Le vote blanc n'a jamais été l'équivalent d'une abstention !... C'est la manifestation d'un désaccord avec l'ensemble des options proposées !
big combo a écrit le 11/02/2012 à 2:26 :
Après la finance internationale vos grandes passions ce sont les tarots ou le mare de café?
Jim a écrit le 10/02/2012 à 20:01 :
félicitation Mr fiorentino, le seul conseil que vous donnez est donc de nous aplatir devant le dieu Finance, les politiques que nous "le peuple" devont élire ne sont là que pour valider leur main mise sur nos avenirs...
Je ne sais pas pour les autres, mais moi, je ne me soumettrai pas, et fait le max de choses possible dans ma vie de tout les jours pour faire échapper mon argent aux mains de gens comme vous.
busant a écrit le 10/02/2012 à 19:15 :
tout cela est lamentable et relève de l'intoxication médiatique la plus honteuse et la plus perverse ,merkel dans un an ne sera plus au pouvoir, elle n'a aucune majorité en allemagne, cela est bien connu, quant à la fameuse crise c'est l'opération de propagande organisée la plus massive qui soit,que les journalistes y participent est bien dans leur fonction d'employés et de valetaille stipendiée
Réponse de yanou le 11/02/2012 à 4:32 :
....le pire est qu'il n'est pas journaliste mais ex trader
Réponse de 3 le 11/02/2012 à 10:35 :
Le pire c'ets qu'il faut soit disant faire une grande école, être trader, et raconter des conneries pareilles pour finir.
T137 a écrit le 10/02/2012 à 15:05 :
Bonjour.Personnellement je suis pour une guerre ouverte avec la finance et on verra du peuple Français ou des banquiers escrocs qui aura le dernier mot.Tout le monde ne vote pas blanc qui plus est.Plus la finance se croira tout permis plus elle prend le risque de disparaître sous sa forme actuelle pour d'autres alternatives économiques.On vous attend, vivement l'effondrement de ce système ubuesque.
boggle a écrit le 10/02/2012 à 14:26 :
Bonjour,
Mr Fiorentino pense que l'ensemble des Financiers tirent toujours dans le même sens, il se trompe chaque acteur tire vers lui et si demain Mr Hollande met en place, comme il semble l'évoquer, un livret spécial pour l'aide à l'ndustrie avec des taux proche de 3% et supérieur au Livret A. Ce sera l'épargne des Français qui viendra financer notre dette. Il vaudra mieux donner 3% en rémunération aux Français que de donner 4% aux financiers étrangers. C est juste une volonté politique qui est nécessaire.
Et la mise en place d'obligations d'état suivra et là encore ce sera le particulier qui sera sollicité.
amnesique a écrit le 09/02/2012 à 15:01 :
Le round 1 de la guerre financière a été gagné par l'europe, en partie grace à l'axe franco-allemand.
L'hypothèse ci dessus est relativement audacieuse, en effet les pertes anglo-saxonnes sont très importantes. Rien ne laisse penser que les anglo-saxons disposent de ressources suffisante pour relancer une attaque. Mais effectivement, l'arrivée de FH au pouvoir est une possibilité d'attaque avec succès.
Ensuite, ce n'est pas parce que Fh est incompétent que ses maitres le sont ...
Donc plus hypothétique que possible ...
Jules a écrit le 09/02/2012 à 12:03 :
Sachant que la vente à découvert d'obligations souveraines est interdites en Europe et que les CDs nu sont taxables en France et vont être interdits en septembre dans l'UE, comment faire monter les les taux sur l' OAT à 10ans. En ne se présentant pas aux adjucations souveraines, ok mais dans ce cas là où est le payoff?
Réponse de lio le 13/02/2012 à 9:24 :
et la traduction pour des novices?
Ronan a écrit le 09/02/2012 à 11:37 :
Mr. Hollande a du envoyer deja des emissaires pour rassurer les "milieux fianciers", et leur dire que tout cela n'est que du "lip service" (une posture sans consequence)
Réponse de Alia le 11/02/2012 à 11:28 :
Bien entendu.
Pour être libre il faut d'abord rembourser a écrit le 09/02/2012 à 9:59 :
Avant de faire les fanfarons il faudra rembourser les sous ! Maintenant que les français ont signé un pacte avec le diable il faut assumer.
Réponse de richardon le 11/02/2012 à 6:41 :
qui a signé un pacte avec le diable? Les Français ? MOI je suis Français et je n'ai rien signé ! les sous , il n'y a qu'à les faires rembourser par ceux qui les ont dépensé et non par les travailleurs de ce pays qui n'y sont pour rien !!
Réponse de Nostradamus le 11/02/2012 à 13:07 :
C'est les travailleurs de ce pays qui ont vécu à crédit. Comment croyez vous qu'on paye la retraite à 60 ans, le RSA, la CMU, toutes les alloc, le chômage, les soins quasi gratuit ? Avec de la dette, il faut la rembourser maintenant, et pas en bossant 35h ! Les "riches" ils ont surtout payés des impôts.
stéphanie a écrit le 09/02/2012 à 9:40 :
Déclarer la guerre à la finance n'a pas de sens, si l'on est tous seuls à le faire et c'est bien le cas.. Il faut donc étre prudent, lorsqu'on veut diriger un pays, aux mots que l'on emploie malheureusement M. Hollande dans un but électoral ne l'a pas été. Et la France et les français paieront durement ce manque de maitrise s'il est élu.
Réponse de surois le 11/02/2012 à 10:20 :
Ben voyons, le citoyen de l'Elysée a ponctionné de quasi 500 milliards de manque à gagner notre bourse commune à force de défiscalisations à outrance, je passe sur les tonnes d'or malencontreusement vendu lorsqu'Icelui était à Bercy, et les pékins devaient tous mettre la main à la poche sans que jamais les responsables politiques ne soient inquiétés ! Sans que jamais les banquiers qui ont joué avec le feu des dettes publiques européennes soient interpellés ! Et quand on parle de séparer le secteurs d'affaires des secteurs de gestion bancaires, les mêmes poussent des cris d'orfraies ! En oubliant que les "libéraux" américains et britanniques sont en train d'effectuer cette réforme... Non mais on marche sur la tête là. Faut changer de logiciel culturel là ! Autrement vous allez voir comment la "crise" va nous revenir à la figure...
bmfh a écrit le 09/02/2012 à 5:58 :
Est-ce un auto goal pour F. Hollande, la France ou l'euro.
That'is the question.....
gvlurtz a écrit le 09/02/2012 à 0:11 :
Les humanistes bien pensants ne font qu'améliorer l'enfer.
Que dire des financiers paumés dans leur roulote devant leur boule de cristal ?
Réponse de jk le 09/02/2012 à 13:43 :
Au Moyen Age c'est le diable qui n'avait pas de visage, et qui était responsable de tous les maux. Aujourd'hui dans notre monde athée, plus personne ne croit au diable, c'est la finance qui a pris sa place dans l'inconscient collectif. A une autre époque, vous auriez pu écrie qu'il faut expier ses péchés. Les archétypes ont la vie dure.
Réponse de maximus le 11/02/2012 à 8:06 :
dans notre monde athée??...Parle pour toi,je ne suis pas athée ainsi que des milions de personnes ..
Réponse de Alia le 11/02/2012 à 11:31 :
Effectivement, nombreux sont ceux adorent le veau d'or. Ils ont donc un dieu et par conséquent ne sont pas athées.
gringo a écrit le 08/02/2012 à 23:46 :
Quelle bêtise!

Je me demande pourquoi la tribune laisse écrire de tels torchons.

Réponse de nescafé le 09/02/2012 à 10:42 :
malheureusement ,je ne crois pas que cela soit si bête.Mais comme toujours à gauche on pense que le monde se pliera à la pensée unique.Rien appris ,tout oublié .téléphonez à votre Tonton,il vous parlera de ce qui lui est arrivé en 1981 dans une conjoncture autrement plus positive
Réponse de gringo le 09/02/2012 à 16:31 :
Tonton avait un autre programme que Hollande!

Même Mélenchon est petit joueur à côté de Mitterrand 81!

Il vous est donc difficile d'argumenter sur ce sujet, sauf à comparer ce qui n'est pas comparable. Vos propos vous discréditent!

pfff a écrit le 08/02/2012 à 23:38 :
Mon cher Marc,
Allez bosser à la caisse d'un supermarché quelconque, reprenez vos études, étudiez les maîtres zen ou mieux encore allez prendre exemple sur les islandais qui ont eu le courage, eux, de dire merde au système véreux afin d'en créer un meilleur. Vous n'êtes qu'un sbire prompte à ramasser les miettes que quelques sous-fifres de sous-sbires ont bien voulu vous laisser... Le buzz n'est pas tout, vous n'êtes pas une midinette de cours d'école.
lueur a écrit le 08/02/2012 à 23:32 :
Nous voulions tous devenir européens! L'ennui c'est que l'idée de la création de l'europe est une idée américaine et que nous sommes leurs vassaux par l'intermédiaire de ses technocrates et de l'oligarchie qui s'y est imposée. Nous sommes donc attaqués. Sarko a perdu le triple A et vous efforcez d'effrayer la ménagère en promettant la guerre avec l'arrivée d'Hollande. Ca rappelle l'alternance attendue en 81 avec Mitterand, qui a dû "se rendre" aux pouvoirs des financiers dès 83 faute de pouvoir composer avec l'époque : celle de Reagan (abolition de glass steagle) et de Tatcher qui ont tous deux livré l'économie occidentale au pouvoir des marchés. Vous ne voyez rien, vous espérez, supputez tout en faisant de la propagande. Mais vous êtes mal informés car la Haute Finance a choisi Hollande (à mon corps défendant) et il sera bien élu. Nul besoin d'une boule de cristal, en la matière, les choses sont belles et bien écrites. Peu importe qui car pour les peuples ce qui est avant tout dommageable c'est que F.H ou N.S ne change rien à la donne. Le soulevement des peuples seul pourrait aujourd'hui remettre les choses à leur juste place. Car en matière de gouvernance et de finances, il est clair qu'aujourd'hui les jeux sont faussés. Nous sommes prêts à financer nos états si nous avons le pouvoir de la direction et du contrôle de celles-ci. Aujourd'hui c'est juste que les conditions ne sont pas remplies. Mille solutions existent pour sortir du virus des marchés et de la finance qui en aucun cas ne remplissent leur rôle initial. Les marchés sont incontrôlables et il est nécessaire que cela change.
L'europe se meurt mais dormez braves gens, la BEI, banque européenne d'investissement qui paye ses cadres 13 000 euros net d'impot mensuel prête en dehors de l'europe, monte des projets, finance la chine etc.
Le monde marche sur la tête et ce n'est ni sarko ni hollande qui le remettront à l'endroit. Seuls les peuples le peuvent. Eux seuls ont un réel pouvoir.
Réponse de hades le 09/02/2012 à 9:16 :
l'europe est une idee americaine..ce qu'il faut pas entendre . ! !
Réponse de surois le 11/02/2012 à 10:24 :
Vous avez raison citoyen, mais juste avant que j'aille quand même voter, vous me donnerez l'heure à laquelle le peuple doit se mettre en marche que je ne sois pas idiot...
Réponse de titine le 30/04/2012 à 22:38 :
"Nous voulions tous devenir européens! " ??? ça c'est nouveau ! et le référendum sur le traité européen auquel nous français avons dit "NON" ainsi que quelques autres... balayé ! non mais, qui c'est qui commande ??
??? a écrit le 08/02/2012 à 20:21 :
Non mais c'est quoi ce délire ? IL serait interdit de critiquer les financiers, les banquiers ? M. Fiorentino êtes vous en train de nous faire comprendre que nous ne sommes plus dans un monde démocratique mais dans un monde bancocratique ? Et vous croyez vraiemnt que nous devons accepter cela ???
Réponse de Wiki le 08/02/2012 à 23:46 :
Ravie de voir que vous vous éveillez enfin. Non, nous ne sommes plus dans un monde démocratique! Mais où diable trouvez vous votre information???
Monti, Draghi, Papadimos : ces noms vous disent quelque chose? Nous vivons dans une parodie de démocratie, une oligarchie.
Nous vivons une sorte de Truman show, un Goldman Sachs, Rockefeller show et comme moi, quelque soit vos moyens et situations : vous êtes in fine la Proie.
Réponse de Alia le 11/02/2012 à 11:34 :
Certes mais une fois que faisons-nous après cette prise de conscience ? Allons-nous rester spectateur du désastre ?
Pierre a écrit le 08/02/2012 à 19:07 :
Le trait est forcé, mais l'article est savoureux...
Quand tous ces pourfendeurs du système financier comprendont ils que les banques ne jouent que leur rôle de banquier en demandant qu'on leur rembourse l'argent qu'elles ont prêté??
Si l'Etat Français est incapable d'équilibrer son budget (régimes spéciaux, fonctionnaires, êtes vous là??), le banquier n'y peut rien...
Réponse de Sir le 08/02/2012 à 20:40 :
.. et tant pis pour lui . On ne prête pas à qui ne peut pas rembourser, donc le banquier "y peut" oui . Viens pas nous dire que les banques sont là par phylanthropie . OK, beaucoup de choses ne serait pas possible sans elles, mais est-ce trop demander de garder de l'éthique quand on est banquier ?
Réponse de Pierre le 09/02/2012 à 8:46 :
L'éthique du banquier n'est elle pas de demander son dû à échéance? Sans banquiers, la France serait en cessation de paiement... Traitements des fonctionnaires et prestations sociales ne seraient plus réglées... Mais tu as raison, les banques n'auraient pas du prêter à un état si déraisonnable. Si l'état était père de famille, il serait en commission de surendettement depuis bien longtemps...
zut alors a écrit le 08/02/2012 à 18:54 :
vite des blockhauss
1789 a écrit le 08/02/2012 à 17:15 :
Prédiction crédible. Pourtant FH est probablement la meilleure protection du système actuel : pas sûr que les masses le supporteraient avec 5 ans de d'ultra liberalisme de plus !
Réponse de 21 decembre 2012 le 08/02/2012 à 20:08 :
Ahbon les mayas ont dit que la fin du monde c'était la fôt à Hollande ?
surois a écrit le 08/02/2012 à 16:11 :
Le papier de Marc Fiorentino - qui sait en général tout sur la finance et qui n'a "aucune arrière pensée politique", ce qui fait marrer tous ceux qui ont en peu ou prou entendu parler ou qui ont lu ses bouquins - me fait penser au discours de mon grand oncle en 1981. Ce n'était pas encore les fonds de pension, mais je l'entends encore me dire (avant d'aller planquer une partie de son fric à Lausanne) que la Bourse allait être attaquée "dés le 11 mai", tout juste "avant les mouvements de troupes du pacte de Varsovie" ! Pour le reste, je n'ai même pas envie de discuter du papier de M. Fiorentino tellement il induit la culture néo conservatrice néolibérale dont les tenants, qui sont par ailleurs responsables des désordres du monde, se passeraient volontiers de la démocratie pour continuer à faire leur business. Quitte à écraser les peuples dont ils se contrefichent sans l'ombre de morale publique et de culture historique. La folie des veaux d'or finit toujours de lamentable façon. Tout comme les prévisions à la louche dont les fantasmagories sinon les désirs cachés traduisent le plus souvent la peur des conservateurs qui n'ont à la bouche que le mot réforme en le confondant avec la dynamite sociale. Et politique. Que ces gens là poursuivent en cette voie suicidaire, ceux qui redresseront les choses, sous leurs uniformes bruns, n'apporteront alors que des cendres. Mais ils s'en tapent, il fait faire tourner la machine, s'engraisser sur la bête étatique en la dérèglementant à outrance au nom d'une idéologie dépassée de la dette pourtant dénoncée par un prix Nobel d'économie et fournir les Chinois en oubliant l'argile de leurs pieds !
Il sera bien tard demain d'invoquer Tocqueville.
Réponse de pm le 09/02/2012 à 15:08 :
J'aime assez. J'irai même jusqu'à suggérer à La Tribune qu'on remplace les billets de Fiorentino par les votres. Ce serait certainement plus intelligent.
Réponse de surois le 10/02/2012 à 16:55 :
Sympa votre commentaire. Mais je dois dire que le côté "je suis un technicien et pas un militant pour deux sous" du citoyen Fiorentino, dont je ne mets pas en cause, l'agilité d'esprit, m'a gonflé... Il fait à chaque fois le même coup sur la Cinq quand il participe à "C dans l'air". Et puis ce gentil garçon, me fait penser aux joyeux déconneurs des agences de notation qui balançaient encore leurs triple A aux banques américaines pourries par les supprimes avant qu'elle ne se cassent la gueule. Et nous avec ! Non, ça suffit là. Bon WE.
Think'It a écrit le 08/02/2012 à 15:33 :
Ca me conforte. S'il faut un taux à 4.5% au lieu de 3.5% pour redonner le pouvoir au peuple...je suis près a payer! Si cette analyse s'avère vraie, c'est simplement scandaleux. Si elle est fausse, nous poursuivrons la remontée. Hors de la zone euro les financiers/dictateurs please. Nous sommes un peuple souverain, et nous assumerons, quitte à retarder la reprise. De toute facon, leur appat du gain ne les gardera unis que peu de temps dans cette attaque, c'est bien la définition : un pour tous et tout pour moi!
Réponse de RolandBonnin le 08/02/2012 à 15:54 :
Compèmet stupide. Dans quel monde pensez vous vivre?
Réponse de revolution le 08/02/2012 à 20:09 :
Think'it vi certainement plus prêt de la vrai vie que toi Roland qui doit être a Neuilly ou équivalent ....
Crise de la dette salvatrice a écrit le 08/02/2012 à 13:53 :
Cette crise de la dette tombe à point nommé pour empêcher la génération des soixantehuitards égoistes de saigner d'avantage le pays en s?endettant sur le dos de leurs jeunesse.
Que les marchés stoppent cette hémorragie est une chance pour toutes les jeunes générations.
En effet, les marchés vont sans doute sanctionner la démagogie PS. Cela nous éviteras de perdre du temps.
Maintenant il faut REMBOURSER les sous.
Réponse de hades le 08/02/2012 à 16:01 :
une chose qui est fortement bien dite : les 68ards ont ruinés le pays et pensent etre les maitres de la france . ! ! !
ils meprisent les jeunes qui ont deux fois plus d'etudes qu'eux... une genration qui a eu de la chance
Réponse de hades le 08/02/2012 à 16:01 :
une chose qui est fortement bien dite : les 68ards ont ruinés le pays et pensent etre les maitres de la france . ! ! !
ils meprisent les jeunes qui ont deux fois plus d'etudes qu'eux... une genration qui a eu de la chance
Réponse de @hades le 08/02/2012 à 22:04 :
Si vous avez fait tant d'études: soignez votre orthographe, ça vous aidera à trouver du boulot.
Réponse de a @hades par hades le 09/02/2012 à 15:11 :
je ne cherche pas du boulet , j'en ai , j'y suis ..meric de vous inquiétez ...
j'aime les donneurs de lecons sur l'orthographe...qu'est ce qu'il y en a ici. !!!
j'aime ...
Réponse de a @hades par hades le 09/02/2012 à 15:12 :
vener ? ? ? parce que vous etes 68ard ? ? ? ?
Marie a écrit le 08/02/2012 à 13:17 :
Marc Fiorentino vous me faites rire et pleurer à la fois!
Ce que vous devriez condamner c'est cette absence totale de pouvoir du politique -qui est censé être le nôtre- face à l'agresseur, ici même les marchés financiers.
Notez en passant que ni la "finance", Bruxelles, La BCE, le FMI ou Merkel (en refusant à la Grèce tout repli acceptable) n'appliquent non plus les recommandations de Sun Tse dans leur combat face à ce pays sacrifié pour effrayer tous les autres ; dès lors son peuple se battra -énergie du désespoir- jusqu'au bout, entraînant ainsi la perte probable de chacun, à moins que les autres peuples ne se lèvent dans un même mouvement. Car si 2500 ans n'ont pas suffit à changer les seigneurs, leurs banquiers et leurs militaires, le monde et ses citoyens ont, eux, beaucoup évolué, suffisamment pour souhaiter s'affranchir d'un insupportable servage.
Cette guerre de la dette menée par la haute finance est le véritablement instrument d'austérité dont l'objectif est clairement de remettre les peuples à leur soit disant place d'antan, avec pour tout salaire, du pain et des jeux éventuellement.

Mais combien de temps doit on ainsi se laisser berner ? Pendant combien de temps encore, les politiques et les citoyens devront ils encore se "coucher" devant ce chantage, cette escroquerie et ces leurres? Hollande ou un autre, en l'état actuel du "Tao", ne changera rien. Ce qu'il faut changer c'est justement le flux actuel pour un autre paradigme. Parce que le monde a définitivement changé.
Réponse de bancopasillico le 09/02/2012 à 14:28 :
tout a fait, et le peuple, aussi peu instruit soit il a suffisemment de flair pour se rendr ecompte qu'il est grugé quoiqu'en dise les médias. l'argent y'en a, on sait comment en créer. reste plus qu'à mieux le partager
européen a écrit le 08/02/2012 à 12:49 :
il suffit de voir les visages respirant l?intelligence des Moscovici, Hamon, Valls, Lang, Fabius et bien sûr Hollande pour comprendre que seuls ceux qui ont la foi, ne risquent rien. Courage, ce ne seront que quelques mauvaises années à passer.
Réponse de Hum le 08/02/2012 à 20:24 :
C'est sûr que quand on voit le gouvernement actuel, on a vraiment l'impression d'être dirigé par des gens intelligents et compétents... IL n'y a qu'à voir le nombre de démissions pour cause de scandales divers et variés, tous plus ridicules les uns que les autres : cigares, jets privés payés par le contribuable, légion d'honneur donnée par le type qui embauche la femme du ministre, et tant de phrases intelligentes, la France qui craint le retour de la fellation etc... Quelle débauche d'intelligence dans ce gouvernement !!!
Réponse de patviro1@yahoo.fr le 08/02/2012 à 20:48 :
tout z fait d accord avec vous
a sulet de l intelligence qui transpirer a travers leur beaux visages.....vous oubliez..... Mamere le magnifique.....joly la foldingue.....harlem desir .....l arriviste quel qu en soit le prix.....melanchon qui a partage pdt pas mal de temps son salaire d eurodepute du sud ouest (220000 euros /an+ senateur essonne 220000 euros an....il naime pas les riches aussi ils doivent bien de degouter qd ils se regardent devant la glace tt ces guignols de goooooocheeee
Marie a écrit le 08/02/2012 à 12:28 :
Marc Fiorentino vous me faites rire et pleurer à la fois!
Je ne suis d'aucun parti politique et je condamne comme vous le populisme. Ce que vous devriez condamner c'est cette absence totale du pouvoir politique qui est censé être le nôtre face à l'agresseur.
Notez que la "finance", Bruxelles, La BCE, le FMI et Merkel n'appliquent pas plus les recommandations de Sun Tse dans leur combat face à la Grèce ; dès lors son peuple se battra -énergie du désespoir- jusqu'au bout, entraînant ainsi la perte probable de chacun, à moins que les autres peuples ne se lèvent dans un même mouvement. Car si 2500 ans n'ont pas suffit à changer les seigneurs, leurs banquiers et leurs militaires, le monde et ses citoyens ont, eux, beaucoup évolué, suffisamment pour souhaiter s'affranchir d'un insupportable servage. Cette guerre de la dette menée par la haute finance est le véritablement instrument d'austérité dont l'objectif est clairement de remettre les peuples à leur soit disant place d'antan, avec pour tout salaire, du pain et des jeux éventuellement.

Mais combien de temps doit on ainsi se laisser berner ? Pendant combien de temps encore, les politiques et les citoyens devront ils encore se "coucher" devant ce chantage, cette escroquerie et ces leurres? Hollande ou un autre, en l'état actuel du "Tao", ne changera rien. Ce qu'il faut changer c'est justement le flux actuel pour un autre paradigme. Parce que le monde a définitivement changé.
Proposez-nous donc une autre voie...
babu a écrit le 08/02/2012 à 12:01 :
c'est un scenario ecrit si la gauche passe au pouvoir .le monde de la finance qui n'est pas la banque francaise sur laquelle de fait les francais se defoulent ,n'a rien à faire de la france .Elle va,malheureusement nous le demontrer si flamby passe ,sans avoir besoin de nous attaquer ...il lui suffit de nous laisser tomber !
chaadm a écrit le 08/02/2012 à 11:52 :
Même pas peur. De toute façon, les chars russes et nord coréens, aidés par l'aviation syrienne défileront sur les champs Elysées le 7 mai après l'élection de FH. Et qu'importe la fin du monde est prévu le 21 Décembre..........
Réponse de letroll le 08/02/2012 à 15:39 :
ne pas oublier l'épidémie de grippe aviaire si FH est élu ( c'est Angela qui l'a dit :-))
nimportequoi a écrit le 08/02/2012 à 11:46 :
Si les taux s'envolent, ce sera davantage lié au programme et à la non certitude que le déficit baissera, PAS au fait que François Hollande ait fait de "la finance" son ennemi naturel.
Les socialistes ont prouvé qu'ils savaient gérer.
Etrange que ce Monsieur ne sache pas non plus comment fonctionne la politique!!! Quand M. Hollande parle, il stigmatise ce milieu et érige ses idéaux. Il ne dit pas qu'il n'est pas pragmatique et qu'il faudra adapter sa politique au terrain! Le fait d'être contre les idées de Hollande, vous amène à des propos tronqués. Il faut savoir lire derrière les lignes, distinguer les principes des promesses.
Réponse de babky le 08/02/2012 à 13:16 :
En même temps, le monde de la finance est contre FH par nature. Elle ne s'encombre pas d'analyse entre les lignes. Et je doute que les auditeurs du Bourget aient eu le temps d'analyser entre les lignes.
Réponse de Pauvre France le 08/02/2012 à 14:22 :
Avant que de prétendre que "les socialistes ont prouvés qu'ils savaient gérer" je vous conseille de lire les quelques ouvrages suivant édités chez Albin Michel:
-Rendez l'argent de Jean Montaldo,
-Les voyous de la République de Jean Montaldo
-Les assistés de la République de Bertrand Deveaud et Patrick Lelong...
Réponse de toccata le 08/02/2012 à 16:27 :
Ah ça, pour prouver qu'ils savaient gérer, les socialistes l'ont prouvé! Il y a eu un récent scandale avec des emprunts à taux variables. Quand les taux de ces emprunts ce sont envolés, ces emprunts ont été unilatéralement qualifiés de "toxiques" _ eh oui les "ennemis" ont déjà eu un aperçu de comment ils seront traités (c'est sûr, ça va les inciter à beaucoup prêter!). Mais ce qu'il faut savoir, c'est que les taux de ces emprunts dépendaient des variations entre le Franc suisse et l'Euro. Donc deux questions. Ces élus (tiens comme par hasard une majorité de municipalités socialistes) savent-ils lire et comprennent-ils ce qu'ils signent? Et deuxièmement, peut-on me dire qu'elle est l'intérêt de prendre un tel emprunt?
pm a écrit le 08/02/2012 à 11:13 :
Totalement idiot ! Comme l'a dit un commentateur, AUCUN financier n'est capable de "voir" à 3 mois. D'autant plus que d'ici là, si l'Allemagne/Europe continue à "tuer" la Grèce, l'Euro, et l'Europe n'existeront plus; donc...
Réponse de Idiot ! le 08/02/2012 à 11:56 :
Les politiciens de tous bords sont incapables de voir au-delà de leur élection ou de la suivante, ce qui explique la nocivité de la plupart de leur décisions. Les financiers ont des horizons bien plus longs que les politiciens, jusqu'à plusieurs dizaines d'années, tout en gérant le quotidien.
Réponse de Pascal C le 08/02/2012 à 15:45 :
C'est certainement loin d'être idiot mais probablement exagéré. Nous restons dans une vision franco-française qui consiste à croire que le Monde a les yeux braqués sur notre hexagone, ce qui est évidemment faux (et ça, c'est stupide !).
La finance est comme la notion du temps dans la civilisation chinoise, le temps passé par un individu sur terre est pitoyablement minuscule par rapport au temps de la civilisation. La finance passe à travers les guerres, les révolutions et les crises, et renaît toujours. Vouloir 's'attaquer à la finance" est une prétention bouffone. Et crassement ignorante de la réalité.
GhisBer a écrit le 08/02/2012 à 10:01 :
Cela me semble logique et convaincant,la France n'a plus l'aura d'entan pour se permettre d'être donneur de leçons. Nos compatriotes manquent de lucidité .
Realiste a écrit le 08/02/2012 à 9:35 :
J'avais la même analyse mais je donne plutôt 6 mois a Hollande avant qu'il soit obligé de renier ces promesses populiste...
toccata a écrit le 08/02/2012 à 9:11 :
Je ne crois pas aux théories du complot. Mais si Hollande gagne sans changer de discours, les établissements financiers risques d'être frileux avant de prêter leur argent à un pays dont le dirigeant les traite d'ennemis! Et si les banques françaises ne peuvent plus prêter sans descendre sous les ration Bâle III, la France risque de voir ses taux d'intérêts s'envoler face au peu d'enthousiasme des établissements financiers étrangers. Cette situation, je suis d'accord, les fonds spéculatifs l'anticipent (pléonasme). Ils gagneront de l'argent, mais je doute qu'ils ne puissent influer autrement qu'en refusant de prêter leur argent. De plus, tout cela ne se fera pas en un jour. Je n'aurais donc pas écrit "la France sera attaquée le 7 Mai", mais "les fonctionnaires seront-ils payés à Noël?".
villeroy a écrit le 08/02/2012 à 9:10 :
Car, effectivement, que vaut notre "dette souveraine" qui n'est gagée sur rien de tangible. Affecter aux créanciers le produit d'impôts existants ou nouveaux, mettre en garantie Notre Dame de Paris (et le produit de ses troncs), la Seine ou la place du Tertre soumise à péage, les recettes du Château de Versailles (ou le produit de sa cession à Carnival Cruises)?. M. M.Fiorentino fait bien de tirer la sonnette d'alarme ou d'être le whistle blower des comportements politiques bravaches.
appollo0 a écrit le 08/02/2012 à 9:06 :
On connait ce raisonnement, il y a peu de temps a droite disait, avec la gauche on va perdre notre triple A, puis c'était la gauche veut que la France perde son triple A avant les éléctions, puis finalement le triple A ce n'est pas tellement important

Il faut savoir que Sarkozy c'est au minimum 500 milliards de déficit en plus voila le vrai bilan de la droite

capcha a écrit le 08/02/2012 à 8:35 :
Tous les pays étrangers se demandent comment la France fait pour avoir encore un tel niveau de vie en faisant autant de bêtises depuis des décennies.
Je disais dans un commentaire sur l'article de l'aide de Mme Merkel à l'élection de M. Sarkosy, la même chose (en moins bien) que M. Fiorentino. Il e faut pas se leurrer, un certains nombre de candidats oublient que le monde à évoluer et qu'ils peuvent simplement parce que l'un ou l'autre sera élu qu'il auront le pouvoir d'obliger les autres pays ou les puissants de l'économie à se mettre à genoux.
Même si je ne le souhaite pas, le faire croire aux électeurs, c'est d'abord se mentir à soit même.
Qui vivra verra!
Chapelle18 a écrit le 08/02/2012 à 8:29 :
Donc a vous lire pourquoi voter blanc, vous etes mazo, il faut voter Marine! Elle ne s'est pas attaquée a la finance !!
janpi13 a écrit le 08/02/2012 à 7:58 :
Tremblez chinois, allemands, créanciers, prêteurs, et autres maitres du monde....Monsieur Hollande, probable futur président d'un pays surendetté arrive et va vous faire la leçon !!!!!.....
Pourvu que vous vous trompiez, Monsieur Fiorentino.....mais je ne suis pas loin de considérer que votre analyse est simplement juste et lucide.
Bob D a écrit le 08/02/2012 à 7:58 :
Drôle d'article. A en croire MF, la finance n'est pas machine régie par des objectifs pragmatiques de profit, mais bien un outil au service de personnes désireuses d'influer sur la politique d'un pays et donc de régler la vie des peuples. Ces personnes "déclarent la guerre", se "vengent". Les peuples vont souffrir...
Voyons, si c'est la guerre, qu'attendons nous(les peuples) pour envoyer nos meilleur commandos égorger ces présidents de edge funds et autre directeurs à la City? A l'attaque! Il faut bien se défendre...
ingratitude a écrit le 08/02/2012 à 7:38 :
Saint Marc le dévoué serviteur des spéculateurs va voter blanc. Vraiment, tout part à vau l'eau même sa foi envers les politiques qui l'ont si bien servi, quel ingrat!
soul9575 a écrit le 08/02/2012 à 7:32 :
Arrêtons de donner la parole à des prédicateurs médiatiques !
Où en est la plainte des 220 petits porteurs de Proximania à l'encontre d'Euroland Finance en tant que listing sponsor, société que vous présidez ?
Je dis ça, je dis rien ;)
http://appyjimmy92.over-blog.com/article-proximania-l-autopsie-d-un-desastre-financier-74026695.html
Toviere a écrit le 08/02/2012 à 7:31 :
1 > après une si brillante analyse ... Voter blanc n'a aucun sens ... Si ce n'est garder des clients de tous bords...
Les marchés ont déjà compris qu'Hollande allait passer
alfred a écrit le 08/02/2012 à 7:09 :
Hélas, le mal est plus profond ,les membres sont gangrenés : voir les commentaires!
Gaëtan a écrit le 08/02/2012 à 6:52 :
Bravo pour cette déclaration, il faut que cette derniére soit largement médiatisée car les futurs électeurs socialistes lisent peu le figaro .... Comment?
merki a écrit le 08/02/2012 à 3:49 :
Toute l'Europe est dans la 5 lettres! un peu plus , un peu moins cela ne changera pas grand chose! Si M. Hollande est élu ? Le monde tournera quand même sans M. Sarkozy!
TARTARIN a écrit le 08/02/2012 à 3:38 :
Le petit Nicolas non plus ne propose aucune mesure de réduction des dépenses publiques et ne dit pas comment il envisage de rembourser la dette de l'Etat français qu'il a allègrement plombée de 630 milliards d'euros en 5 ans !!!!

Réponse de UMPS le 08/02/2012 à 9:40 :
UMPS meme combat, car ils ont peur de la rue.
Réponse de @Tartarin le 08/02/2012 à 9:49 :
... Ah bon ? Pourtant les socialos passent leurs journées à se plaindre des économies de la Sécu, de la réforme de la retraite et du retrait de l'Etat en général... Il faudrait un peu de cohérence ! Quand aux 630 Md que vous attribuez à la gestion de M. Sarkozy, les socialistes demandaient là aussi plus de dépense pour contrecarrer la crise. Là aussi, un peu de cohérence !
Junk bond a écrit le 08/02/2012 à 2:11 :
Nostradamus a parlé ! Si Hollande passe, c'est l'apocalypse !
Visionnaire !
Réponse de Rayback le 08/02/2012 à 6:15 :
Mai 1981 on emm.... le monde entier avec nos communistes au gouvernement ! On a payé très très cher , enfin les autres nous on fait payer. Attention nous français sommes meilleurs que tout le monde. Voyagez et vous verrez que nous sommes insupportable pour les autres nations On risque de casquer cocorico !
Réponse de Pascal C le 08/02/2012 à 15:59 :
@Rayback. J'adhère à 100% ! Voir mes autres commentaires ci-dessus (dans les réponses).
Lutner a écrit le 07/02/2012 à 23:44 :
Fiorentino fait parti de ces économistes chouchous des médias, catégorie vue à la télé. Comme ses comparses N. Bouzou ou M. Touati, Fiorentino est la pour vendre son fond de commerce. C'est à dire pas grand chose de valeur comme en témoigne une fois de plus sa "brillante" démonstration sur la mémoire de la finance... Ceci dit la finance n'attend pas l'arrivée de Hollande pour se venger de je ne sais quoi, elle l'ignore tout simplement comme elle ignore les politiques en général
AtoM a écrit le 07/02/2012 à 23:08 :
Grotesque! Comme si la finance était quelque chose de physique, contre quoi on ne pouvait rien... Ca n'est jamais qu'une science humaine vaguement statistique qui d'ailleurs se loupe assez souvent... On peut changer les paradigmes comme on veut dans ce domaine.
Par ailleurs le monde financier est sur la brèche, il vit toujours sur un avenir global meilleur, c'est son principe sinon il commence à perdre de l'argent si il ne le prête pas ou s'il le prête à perte. Et agresser n'importe quel rouage c'est agresser l'ensemble d'une mécanique économique mondiale.
Réponse de Atom le 08/02/2012 à 9:39 :
Atom=Francais moyen ne comprenant pas l?arithmétique. On ne peut pas depenser plus que l'on a.
Actuellement la France dépend de ses créanciers du fait de la mauvaise gestion de nos politiques Français.
En promettant des choses irrealiste Mr Hollande ce coupera de ces creancier qui nous octroie une bouffé d'air...
lemans a écrit le 07/02/2012 à 22:43 :
C'est evident que c'est la finance qui gouverne pour la bonne raison que sans finance on creverait de faim.
Réponse de Patrickb le 07/02/2012 à 23:32 :
@lemans: je compte plus sur les agriculteurs pour me nourrir que sur ma banque. Mais bien sûr, si tu préfères le papier des poubelles de ta banque à un bon vieux steak frites, c'est ton choix :-)
Trau a écrit le 07/02/2012 à 22:27 :
Dans ce cas, ca serait criminel de voter blanc...
Réponse de memobroc le 09/02/2012 à 15:55 :
Peuple de France , Ne vote pas blanc , voter c est un acte citoyen qui te permet de faire connaitre tes souhaits pour un monde meilleur , C'est aussi aider à choisir celui ou celle qui sera '' le ou la moins pire '' de tous ces politiques qui ont mis la France '' à genoux '' depuis des années .
Crie ta révolte , parles en autour de toi , aide les indécis à se faire une opinion même si elle ne correspond pas à la tienne , aide les a prendre conscience que
leur voix est plus utile qu'ilsšne le pensent . Il faut voter c'est la meilleure façon de se faire entendre...et peut-être qu'un jour nous serons tous entendus .
letroll a écrit le 07/02/2012 à 22:02 :
Fiorentino ??? c'est pas ce gars qui se trompe toujours ?
widerstand a écrit le 07/02/2012 à 21:17 :
Si je comprends bien, Mr Fiorentino confirme les propos de Mr Hollande et d'autres politiques, c'est la finance qui gouverne dans le monde et non les politiques.
Réponse de gg le 07/02/2012 à 21:54 :
Non !
Mais les politiques pour être élus ont eu recours de manière abusive aux créanciers pour financer des politiques électoralistes !!!
Maintenant ils en sont dépendant !!
Donc etape 1 : UN BUDGET EN EQUILIBRE !
C'est la condition pour dire M aux banquiers !
Réponse de portnouac le 07/02/2012 à 22:12 :
Mais si tous les pays du monde étaient en équilibre budgétaire que diraient nos journalistes économiques ?? C'est une catastrophe ?!?!!! Il y a une chute énorme des marchés obligataires , le peu de dettes mises sur les marché trouvent preneur dans une furie incroyable, tous les traders se jettent dessus quitte a se marcher dessus ...!!
Horreur !!!! a écrit le 07/02/2012 à 21:05 :
Avec Hollande le 7 mai la France perdrait son triple A !!!!!!!! HORREUR !!!! , .... bon c'est déjà fait .... va falloir trouver autre chose ... et d'un peu plus argumenté .... Au fait, ça coute combien un char soviétique ???
miguel a écrit le 07/02/2012 à 20:59 :
la finance dirige le monde. ou plus exactement les politiques ont laissé à la finance la direction du monde, et le candidat qui sortira de l'umps, (s'il sort de l'umps, parce d'autres alternatives existent) quel qu'il soit, ne l' inquiète pas.
Arhhhhhhh a écrit le 07/02/2012 à 20:57 :
Ce sera la GUERRRRRE !!!! Yesss , car si la France est attaquée massivement financièrement l'Europe sombrera (il faut peu pour qu'elle ne sombre) et au cas ou François Hollande ne se laisserait pas faire (il aura 5 ans devant lui contrairement a Angela qui sera en campagne ...) , l'Allemagne ne pourra pas tenir a elle seule l'Europe la tête hors de l'eau !! Ce sera la fin de l'Euro , la fin de l'Europe et des perturbations financières mondiales (le premier client de la Chine c'est ... l'Europe !!!) Monsieur Fiorentino n'a peut être pas tord ... et il faudra pour toucher le fond quelques semaines pour passer du 7 mai au 21 décembre !!!!!!!!!!!!!!!
Cac500 a écrit le 07/02/2012 à 19:42 :
De la fiscience fiction. Le marche resiste et anticipe deja la reprise. Les tx poursuivent leur baisse... Les HF ont acces aux memes sondage que nous. Un petit coup de pouce de la grece, dont vous annonciez la faillite en mars et les 4000pts Sont de retour. Les socialo vont ramasser le jackpot de la reprise...tout benef !
Réponse de Pascal C le 08/02/2012 à 16:02 :
Bien vu, ça. Réaliste. Et tellement vrai !
bellini a écrit le 07/02/2012 à 19:34 :
Et bonheur! l'Allemagne est obligé de quitter l'Euro qui s'effondre ce qui relance les exportations françaises, augmentent le prix de l'énergie et nous oblige enfin a réduire notre consommation....le bonheur
Réponse de Yves le 07/02/2012 à 20:52 :
Sauf qu'on n'a plus grand' chose à exporter...
Réponse de Pascal C le 08/02/2012 à 16:04 :
Même quand on triomphe pour avoir vendu des Rafale, en fait le lendemain on apprend qu'il ne sont pas vendus du tout et que la concurrence (européenne, Euro Fighter) casse les prix. Ah elle est belle, l'Europe !
TR a écrit le 07/02/2012 à 19:25 :
1/ Hollande explique que la finance est un adversaire
2/ c'est mal, car la finance peut comploter et se venger en mettant le pays à genoux
Bref, conclusion Hollande a raison, non ?
Plus sérieusement, on a quand même du mal à imaginer que la finance se remette à faire turbuler le système (au risque de perdre beaucoup d'argent) juste pour embêter Hollande ...
Réponse de François le 08/02/2012 à 0:02 :
S'ils jouent tous short ils vont s'en mettre plein le portefeuille t'inquiète pas pour eux.
Un peu à la Paulson avec les ABS.
Tant que la France leur devra de l'argent et en aura besoin pour financer son économie à perte comme le promet Hollande, ils se lècheront les babines.
Mr Glandu a écrit le 07/02/2012 à 19:13 :
La France de 2020 sera-t-elle l'Alemagne de 1930 ? Mon Dieu, où va-t-on par la faute de tous ces incompétents...
popcastle a écrit le 07/02/2012 à 19:04 :
je vous aime bien Marc, mais ne pas parlez du rôle de la BCE et de son pouvoir, c'est écarté la solution et faire croire que seul la droite nous sortira de la crise... c'est trop léger pour crédible, ça donne l'impression que vous êtes plus un partisant qu'un citoyen libre....
Réponse de lucifer le 07/02/2012 à 20:54 :
Parce que vous croyez que la BCE bougera sans l'accord de Berlin. Hollande va faire plier Merkel. Il fera plier la BCE. Ne rêvez pas trop.
legal a écrit le 07/02/2012 à 18:56 :
N'étant ni de droite ni de gauche, au moins je sais pour qui ce monsieur roule.
demi72 a écrit le 07/02/2012 à 17:40 :
D'après ce monsieur puisque c'est ainsi , il n'y a plus besoin d'aller voter .... C'est la finance qui décide de notre politique .... Il me semble que cela s'apparente à une DICTATURE , et je pèse mes mots . Enfin la finance ce dévoile, elle se montre sous son vrai jour. C'est bien pour cela qui faut en finir . Moi je suis un Gaulliste et je dit comme le Général :" La politique ne ce fait pas à la CORBEILLE (la bourse).Il faut en finir avec tous ces politiques qui osent se prétendre Gaulliste , ils trahissent et démolistent tous ce que le DeGaulle a construit avec le CNR.
Réponse de pmxr le 07/02/2012 à 18:06 :
"il n'y a plus besoin d'aller voter ." nuance il vote blanc, la véritable dictature n'est pas pas reconnaître ce choix!

Pierre vous propose d'aller au restaurant
Jacques au cinéman

aucun de ces choix vous fait envie ... donc vous votez blanc !
Réponse de ceyal le 07/02/2012 à 20:34 :
Eh oui, si on veut faire sa politique, il ne faut pas avoir besoin des autres. Et notre cher futur président devra financer ses promesses électorales et les 1700 Mds de dette induite par la vie à crédit des français.
pmxr a écrit le 07/02/2012 à 17:33 :
http://www.urtikan.net/dessin-du-jour/la-finance-ennemi-designe-du-candidat-hollande/
Dan75 a écrit le 07/02/2012 à 17:32 :
En 1981 Simone Veil et d'autres prédisaient que des soviets se mettraient en place partout en France dès l'élection de Mitterrand! Aujourd'hui on cherche à faire peur avec d'autres arguments.
De plus l'Allemagne ne va pas si bien que ça. Beaucoup d'emplois sont mal payés et précaires. Les femmes doivent s'arrêter de travailler si elles ont des enfants car elles ne peuvent les faire garder, faute d'infrastructure, et du fait de la pression sociale. Cela améliore les chiffres du plein emploi mais plombe aussi la démographie car les femmes ne veulent plus dépendre de leurs maris! Alors comme la démographie est déplorable les allemands peuvent se permettre de repousser l'âge de la retraite; et ils empruntent peu puisqu'ils n'ont pas d'enfants.
Bref cessons de prendre l'Allemagne pour modèle. La France a été un modèle pour l'Europe et pour le Monde bien plus puissant par le passé que tout ce que le monde de la Finance peut offrir. Et récemment ce qu'il a offert n'est pas glorieux, tant s'en faut !
Donc il ne faut certainement pas avoir peur. Car si le monde de la Finance est capable de s'attaquer à la France seulement par "vengeance", alors les temps seront de toute façon tellement sombres que nous ne serons pas les seuls à devoir réagir dans le Monde.
Réponse de pmxr le 07/02/2012 à 17:54 :
Je partage votre avis !
Réponse de Shenirrix le 07/02/2012 à 19:57 :
Au sujet de l'Allemagne, tout à fait d'accord. J'y vis depuis 20 ans.
Quant au reste, qui peut vraiment prédir l'avenir?
Réponse de chaac le 08/02/2012 à 9:33 :
La production industrielle allemande en forte baisse en décembre .
pmxr a écrit le 07/02/2012 à 17:32 :
"Je voterai blanc" ... moi aussi ... pour le reste de votre article .. je ne sais pas !
£eo de $eine a écrit le 07/02/2012 à 17:24 :
Que voici un argument partisan et qui me déçoit beaucoup par rapport à vos participations pertinentes dans la nouvelle édition (ou émission je ne sais plus) de Canal + ! Serait-ce une sorte de chantage, votez "bien" ou la Finance viendra nous occuper ? Indigne de vous et de votre talent pédagogique à la TV, ce n'est pas ce genre de menace qui rehaussera l'image très négative de la finance spéculative chez les français...
Réponse de Pascal C le 08/02/2012 à 16:39 :
Si vous saviez à quel point "la finance", comme on l'appelle ici, se moque éperdument de l'image qu'elle peut laisser ici ou là, encore moins en France, vous éviteriez ce genre de remarque...
bonsens a écrit le 07/02/2012 à 17:07 :
en 24h on peut arrêter tout cela, il suffit d'autoriser al France a emprunter auprès de la BCE... et dans ce cas la Finance ne pourra rien.

La France peut aussi s'endetter auprès des concitoyens francais.

Si c'est la Finance qui doit faire la loi alors supprimons les élections


marko a écrit le 07/02/2012 à 17:00 :
Les ficelles sont vraiment trop grosses.On sent tellement que vous cherchez à faire le "buzz" et,en tout cas,et bien que vous vous défendiez du contraire mr Fiorentino,pour qui vous roulez,que c'en est pitoyable.La seule chose qui me restera de votre article,c'est que si votre description des hypothetiques réactions des "marchés" est proche de la réalité(ce dont je doute),ce n'est qu'une preuve de plus que ce systeme est non seulement nuisible mais completement délirant et qu'il est plus que temps de s'en débarrasser,comme on le ferait d'un furoncle.A quand une vraie révolution citoyenne et mondiale ?
gandhela a écrit le 07/02/2012 à 16:26 :
Beurk
100% d'accord a écrit le 07/02/2012 à 16:17 :
Hélàs M. Hollande ne peut pas avoir raison tout seul. Il ne vaut déclarer la guerre que si on est déjà en position de force.
A quoi sert l' ENA ?
RORA a écrit le 07/02/2012 à 16:03 :
la finance ,cela suffit ,il faut rembourser les dettes avec un taux d interet que que l on choisi comme les financiers savent si bien le faire ,en effet il ne travaille pas mais gagne toujours innaccetable ,changeons ,vite la guerre contre cette finance qui nous gouverne
jefda a écrit le 07/02/2012 à 16:00 :
Pour les naïfs que cela intéressent Monsieur Fiorentino "éminent financier" a fait l'objet d'une condamnation :
La Commission des sanction de l'AMF a en effet infligé une sanction pécuniaire de 50.000 euros à sa société et décidé que celle-ci serait rendue publique, pour deux manquements graves aux règles qui encadrent le fonctionnement des marchés.
On ne peut dans ce cas dire où est le bien et où et le mal, il me semble.
Réponse de hades le 07/02/2012 à 16:15 :
pour info : avez vous les deux dits manquements grave aux regles de fonctionnement ...cela m'interesse.. .
merci
Réponse de François le 08/02/2012 à 0:09 :
Ce sont des délits d'initié en gros.
titi a écrit le 07/02/2012 à 15:52 :
M. Fiorentino, vous avez un raisonnement enfantin. Les marchés financiers sont des animaux sans tête et grégaire et vous le savez. Ils vont dans le sens de leurs intérêts, vivent au jour le jour et les élections présidentielles sont bien trop loin pour eux.
Réponse de Pascal C le 08/02/2012 à 16:41 :
C'est un peu ce qu'il écrit, à quelques endroits de son papier (les milieux financiers s'intéressent au quotidien et au long terme, avant tout).
dsdomdom a écrit le 07/02/2012 à 15:40 :
Désolé Monsieur Fiorentino mais vote vision est partisane en pensant que la finance représente une vision de l'économie réelle (les PME ou l'industrie) puisque elle n'apporte aucune valeur ajoutée, aucun bien créé. Régulée votre finance n'en sera que plus maitrisée car les fond de pensions US ne cherche qu'a financer les retraités des US. Pour ceux du moyen orient et même chinois c'est une course à la diversification pour anticiper la chute du pétrole dans moins de 100 ans. L'attaque n'aura pas lieu car l'instabilité effraie encore plus les marchés la preuve la perte du Triple A n'a pas eu d'impact sur les taux malgré les cris et hurlement d'avertissement de ces messieurs nous dirigeant. Après la Tttrisation, la spéculation sur les matières premières puis celle sur les dettes souveraines on peut dire que la finance est une arme de destruction massive. C'est bien la spéculation qui est à proscrire et non pas la "finance régulée". La masse ne peut plus survivre monsieur Fiorentino et ce n'est pas un ré-équilibre Nord/Sud qui est en cours mais un ré-équilibre Riche /Pauvre. N'en déplaise au fond ! Pour Berlin la solution viendra sans doute d'une alternance en 2013 !
Réponse de Pascal C le 08/02/2012 à 16:42 :
Que de doux rêveurs dans ce pays... A pleurer !
excellent a écrit le 07/02/2012 à 15:38 :
Bravo !!
Un excellent article très lucide qui reflète ma propre vision des évènements.
Avec les socialistes et Hollande, c'est toujours la même chose : 1) la critique primaire 2) aucune proposition intelligente 3) on tape sur la finance parce que c'est facile et démago.
Si Hollande passe, cela sera comme avec Mitterrand et le plongeon des marchés qui s'en est suivi ...
Réponse de erreur le 07/02/2012 à 18:54 :
http://www.boursorama.com/forum-f-ullman-statistiques-de-marche-depuis-1900-371613798-1
Evolution de la bourse : 1981 choc pétrolier -20%, 1982 +5%, 1983 +55%, 1984 +15%, 1985 + 45%, 1986 +45%, 1987 -30%, 1988 +45%, 1989 +30%.
Réponse de Pascal C le 08/02/2012 à 16:43 :
SI FH passe, allez, vous aurez 15 jours dans le rouge à la bourse ! Et puis les choses rentreront "dans l'ordre". Comme d'hab'.
walter99 a écrit le 07/02/2012 à 15:33 :
Pas du tout . Hollande fera comme Roosevelt en 1932 : une loi bancaire avant juin (le fameux "Glass Steagall act") pour museler la spéculation , avec pour conséquence la fin de la peur des faillites des banques de dépôt (un scandale ) Puis viendra aussitôt la Taxe Tobin qui obligera à tracer tous les flux financiers et permettra enfin de pouvoir taxer à volonté les flux vers ou depuis les "paradis fiscaux" où dorment hors taxe de 11 000 à 60 000 milliards selon les estimations : conclusion : retour à l'économie réelle
Réponse de Presque le 08/02/2012 à 0:11 :
Et le prince retrouve Cendrillon. I love it !
jipes60 a écrit le 07/02/2012 à 15:28 :
J'aime bien le bagout de monsieur Fiorentino mais étant un ancien trader mais toujours conseiller financier pour qui s'y intéresse, il ne pouvait dire guère autre chose sachant que finalement, François Hollande s'attaque à son fond de commerce. Comme il est maintenant consultant à "La grande édition" de Canal+ et qu'il a été moult fois invité à l'émission Cdansl'air, on a pu constaté que les finances n'ont pas de secrets pour lui. Par contre, ses pronostics sur résultats de la crise en 2011 ne se sont pas révélés justes. Maintenant, asséner que la France sera attaquée par les marchés, si le 7 mai 2012 François Hollande, qui a déclaré être en guerre contre le monde de la finance, est élu président, me parait bien maladroit pour pas dire prétentieux (ce que MF me parait être).
Nostradamus a écrit le 07/02/2012 à 15:28 :
Amusant les commentaires des gens qui ne croient pas ce scénario crédible et qui ne connaissent manifestement rien aux marchés financiers. Le genre de mec qui vit depuis 30 ans en dépensant 130 à 150% de ce qu'il gagne, qui est couvert de dette, qui travaille 35h et espère partir à la retraite à 60 ans, et qui va voir son banquier en lui expliquant qu'il va continuer à augmenter ses dépenses, mais que les taux de crédit doivent baisser. Soit le banquier lui explique poliment que pour lui les taux vont monter à 10%, et qu'il aille voir Mario l'italien pour savoir comment redresser ses fianances, soit il est moins polis et il l'envoi balader comme les grecs, en assurant qu'il peut toujours aller voir sa cousine germaine qui, elle, à décidé de ne plus vivre au dessus de ses moyens et de se remettre au travail.
Réponse de dsdomdom le 07/02/2012 à 15:53 :
Pour info le commercial de la banque de détail ne spécule pas il récupère les fonds via les assurances si c'est un accident de la vie et surtout les Hypothèques.
En + il est commissionné sur sont CA et la vente de crédit comme le vendeur de la grande consommation d'ailleurs !
Par contre pour la finance c'est le principe je récupère des titres, des dettes , des créances en ne sachant pas ce que cela représente mais en imposant 15% de rendement/an :)

Le PB c'est pourquoi on doit financé par le privé de la dette public ! Pourquoi on a interdit le financement par la BCE ! Ca marche la preuve par nos éminent Amis US et leur taux de fed à 0% c'est bien un format allégé non !
juanitopablo a écrit le 07/02/2012 à 15:26 :
Monsieur Fiorentino , comment pouvons nous vous croire lorsque vous dîtes que vous"n'avez aucune arrière pensée politique" . Vous savez très bien qu'il ne s'agit pas de s'attaquer à "la Finance " en général, mais mais à la finance spéculative celle que vous décrivez si bien dans la deuxième partie de votre propos qui tels les chacals guettent les cadavres en décomposition - celle qui nous a conduit à une crise généralisée . Malheureusement votre scénario catastrophe risque de se produire et si je suis bien votre raisonnement de l'art de la guerre , il faut baisser les bras des maintenant puis que vous concluez "qu'il ne faut pas déclencher une guerre qu'il ne pourra gagner" .Hélas la guerre existe déja , sans M. Hollande , sans M. Mélanchon et j'oserais dire sans M. Sarkozy . Les états y vont à coups de plans d'austérités successifs qui ne sont jamais suffisants aux yeux " de la Finance " (spéculative) Alors dans cette tourmente l'Allemagne apparait comme la référence en oubliant un peu trop rapidement que la société allemande n'est pas la société française , que les relations patronat salariés ne sont pas les mêmes, et la situation sociale de l' Allemagne est loin d'être paradisiaque malgré une apparente réussite économique
Alors quelle voie suivre , quel espoir entrevoir ? Je ne suis pas assez économiste et politique pour apporter une réponse intelligente . Ce que je pense c'est que si nous voulons faire face aux enjeux d'aujourd'hui il y aura deux conditions à respecter :
1°) si des mesures d'austérité sont inévitables , elle doivent se faire dans un esprit de justice sociale afin que tous les français se sentent à part égale concernés dans les efforts à entreprendre
2°) Nous devons nous engager dans un renforcement de l'Europe à la fois sur le plan politique , économique et social; la faiblesse actuelle de l'Europe sur ces différents points laissent libre cours aux attaques spéculatives ; nous n'avons plus les moyens au niveau de chaque état de mener isolément des politiques étrangères , et économiques dans le contexte de mondialisation actuel
s1b a écrit le 07/02/2012 à 15:24 :
Si hollande est élu, la France perdra son triple A, ce qui est synonyme d'une catastrophe inégalée, pire qu'en 1929, qui nous fera sombrer dans dans la crise et nous réduira à l'état de pays du tiers monde.
Réponse de laura le 07/02/2012 à 15:42 :
en plus on l'a déjà perdu il me semble et hollande se croit dans le monde des bisounours et il ne va pas tenir ses promesses au contraire par exemple il a offert a tout les collegiens un ipad en sixième chose qui ne leur servent à rien c'est juste un gadget , à cause de ça il a fait suprimé les bus gratuit pour instaurer un prix de 200euro par ans et par enfant pour les transports scolaire , et en m'interessant à ma région qui est le limousin j'ai remarqué que nous étions la région la plus endetté de france donc je pense l'éléction d'hollande serait une grosse erreur
Réponse de SMET le 07/02/2012 à 16:18 :
@LAURA Vous dites que vous etes la région la plus endettée de france, mais cela semble parfaitement vous convenir, car chaque fois que l'on nous montte hollande, c'est la ruée pour les embrassades!! A n'y rien comprendre!!!
IN CAUDA VENENUM a écrit le 07/02/2012 à 15:23 :
Ainsi donc le prétendant socialiste M. Hollande chante pouilles à la Finance ! Esbaudissons nous et restons zen : tandis que l? « horrifique » Président Nicolas Sarkozy réunissant le congrès à Versailles modifiait la constitution, toute l?opposition mutique ne proposa pas, comme aux USA, la clause de nationalité :

« La nationalité et le droit de vote sont consubstantiels à l?impôt : tout citoyen français où qu?il réside dans le monde doit l?impôt à la France. ».

Tempête dans un bocal, ON N?INSULTE PAS LA FORTUNE AVANT l?ELECTION
GERARDC27 a écrit le 07/02/2012 à 15:22 :
Dois-je signaler que la bourse ne s'est jamais aussi bien portée que sous les divers gouvernements de gauche, qui eux savent parler à leurs extrêmes avec conviction mais surtout avec le pragmatisme des gens qui savent qu'un sou est un sou. Ils savent aussi que le travail désormais ne suffit plus car la "phynance" peut produire de l'argent avec du vent.
Réponse de IRT le 07/02/2012 à 15:47 :
SAUF qu' en 1936 et en 1981 ....
Réponse de 1981 le 07/02/2012 à 19:02 :
En 1981 choc pétrolier la bourse baisse de 20% mais ensuite l'évolution a été la suivante : 1982 +5%, 1983 +55%, 1984 +15%, 1985 + 45%, 1986 +45%, 1987 -30%, 1988 +45%. Pas si catastrophique que ça pour les boursiers non ?
Réponse de Pascal C le 08/02/2012 à 16:49 :
La finance n'est pas que du trading. Mais faire de l'argent avec de l'argent, scriptural de surcroît, remonte à la nuit des temps. Pas de combat inutile !
dubitatif a écrit le 07/02/2012 à 15:21 :
une fois à gauche,une fois à droite,l'alternance fait partie de la démocratie.D'ailleurs les Français aiment le changement.Faisons leur confiance.
ALAIN92 a écrit le 07/02/2012 à 15:20 :
Merci monsieur FIORENTINO.
Avec des Français comme vous, tout ce qui est de gauche est mauvais et tout ce qui est de la droite proche de l?extrême droite allemande ( proche de MERKEL) est parfait Les Allemands sont venus de 1940 à 1945 et sont repartis en très mauvais état .
Avec vous la révolution est proche car les faibles quand ils en auront assez d'être grugés par des escrocs se révolteront et là ce seront les riches qui auront peur car quoique vous puissiez écrire et penser tous ne partiront pas car l'essentiel de leur fortune est en France sous forme patrimoniale .
Qui sera le vrai perdant, la France ou les préteurs qui devront comme pour la Grèce restreindre leurs prétentions sur les remboursements .
Et enfin, qui sera le plus grand perdant, l'Allemagne qui est le premier fournisseur de la France ( Mme MERKEL reviendra très vite sur sa décision d'ostracisme envers M.HOLLANDE et la France )
Le deuxième grand perdant sera ensuite l'Europe avec la disparition de l'Euro qui n'a pas apporté que des succés .
Pour mémoire, avant son arrivée, la baguette était à 1 franc et maintenant à 1 euro soit prés de 700% d?augmentation .
Bravo Mr FIORENTINO et vos amis de l'UMP et votre Président si proche de son compatriote Mr ORBAN .
Amusez vous bien pour les quelques mois qui arrivent après vous danserez sans doute sur un air différent .
cosinussinus7 a écrit le 07/02/2012 à 15:16 :
Vous avez le mémoire courte ! Rappelez quand Mitterand était élu, le franc est attaqué plusieurs fois à cause de l'idéologie socialiste comme encore maintenant ! c'est pour eux Dépensons, Dépensons en prenant l'argent des Riches pour les donner aux Pauvres ! mais quand il n'y a plus rien ce sont encore les classes moyennes qui vont trinquer comme d'habitude!!! Noah est bien au chaud aux USa quel grand hyprocrite celui la !
Réponse de erreur le 07/02/2012 à 19:05 :
Mr Noah a vécu aux USA en 1993 et 1994. Il est résident en France et paye ses impôts dans notre pays.
marc a écrit le 07/02/2012 à 15:10 :
Quoi d'étonnant ? Vous croyez que ces gens vont se laisser tondre sans réactions ? Avec Hollade, c'est la perspective du mode de vie actuel grec.
CQFD a écrit le 07/02/2012 à 15:03 :
Hollande Don Quichotte va se battre contre les moulins à vent. Il sait parfaitement que Mme Merkel l'enverra paître, mais en attendant, il aura été élu. C'est tout ce qui compte pour le PS. Ensuite, il évoquera je ne sais quel prétexte pour crier victoire et comme les français ont la mémoire courte, tout rentrera dans l'ordre et tous les problèlmes à venir auront été "de la faute à Sarko"
Réponse de OBJECTIF le 07/02/2012 à 15:23 :