La Tribune

Très haut débit : et si la fibre optique s'arrêtait à la porte des logements ?

Copyright Reuters
Copyright Reuters
Delphine Cuny  |   -  1335  mots
C'est la nouvelle piste avancée par certains opérateurs télécoms pour réduire la facture du chantier de la fibre : déployer jusqu'à l'entrée du pavillon ou l'entrée d'un appartement. L'idée serait aussi de laisser à la charge des propriétaires ce raccordement final.

Et si l'on réduisait un peu la facture du déploiement de la fibre optique en s'arrêtant à la porte des logements ? C'est la dernière tentation des opérateurs télécoms et une piste regardée avec bienveillance par les pouvoirs publics, qui ont estimé à 20 milliards d'euros le coût de ce grand chantier, hors celui du raccordement final du client (voir les annonces du président de la République le mois dernier). Ce dernier kilomètre ou dernier mètre pourrait coûter environ 10 milliards d'euros supplémentaires. « Entre un quart et un tiers des coûts de déploiement de la fibre se situent sur la partie privative. Ce surcoût est un vrai handicap, tant en zone urbaine que rurale », a fait valoir Laurent Laganier, le directeur de la réglementation d'Iliad-Free, ce mercredi lors d'une audition de tous les opérateurs devant la commission du développement durable du Sénat (voir la retransmission en différé).

Un crédit d'impôt pour subventionner le raccordement des particuliers ?
« En vrai, la fibre à l'intérieur du logement appartient au propriétaire. S'il veut jouer à la corde à sauter avec ou la casser avec son aspirateur, on ne peut l'en empêcher », a-t-il lancé. « L'équipement du logement a vocation à rester à la charge du propriétaire du logement. Une piste pourrait être un crédit d'impôt comme mécanisme subventionnel transitoire du raccordement final », a suggéré le représentant de Free. Il propose une autre piste : « On pourrait réutiliser le cuivre », celui du réseau téléphonique traditionnel utilisé par l'ADSL, à l'intérieur des logements, avec un boîtier spécifique du type « dispositif terminal d'intérieur », ou bien « le câble coaxial (du réseau câblé) dans la partie terminale, comme le fait Swisscom. » Double avantage donc pour l'opérateur qui diminuerait son coût de déploiement ou ferait ensuite supporter par le client final le raccordement ultime si ce dernier le souhaite.

Eric Debroeck, le directeur des affaires réglementaires de France Télécom, lui a emboîté le pas : « Le coût du raccordement final est un vrai sujet et peut représenter des sommes considérables, en moyenne 400 euros par foyer, qu'il faut multiplier par 30 millions » de ménages, soit 12 milliards d'euros. D'ailleurs, « aux Etats-Unis, quand on parle de prises FTTH (fiber to the home, c'est-à-dire la fibre jusqu'à l'abonné), la fibre s'arrête au pavillon, elle le touche mais n'y entre pas. Il faut explorer cette piste de réutilisation du câblage interne, en coaxial (réseau câblé) ou en cuivre », a-t-il plaidé. Même s'il y a forcément de la déperdition en matière de débit...

Free ne veut « pas enterrer trop vite le cuivre »
« Les opérateurs sont très intéressés par les solutions de fiber-to-the-door (FTTD), qui vont jusqu'au palier d'un immeuble ou jusqu'au pied d'une maison, sur lesquelles travaillent certains équipementiers comme Huawei et aussi Alcatel-Lucent », explique un haut fonctionnaire bien au fait du dossier. Le coût de raccordement serait alors bien inférieur, autour de 250 euros par prise (par foyer). Autre avantage : « Ce n'est pas la peine de prendre rendez-vous avec l'occupant du logement, il faut changer la Box, mais sans rentrer chez le client, cela augmenterait fortement le taux de transformation. Car on estime à 40% le taux d'échec (de refus) quand l'installateur vient avec sa perceuse faire des trous dans le mur pour poser la fibre au domicile, des réticences qui peuvent être compréhensibles », explique ce bon connaisseur du sujet. Bercy semble donc envisager ce glissement du FTTH vers le FTTD avec bienveillance, d'autant qu'il pourrait s'agir d'une étape intermédiaire. Aux yeux de Free, « on enterre le cuivre un peu vite. Il est loin d'être mort. Il y a des technologies d'amélioration du cuivre qui sont sous-estimées, au moins sur la partie terminale », a fait valoir au Sénat son représentant.


L'extinction du cuivre remise en question ?
Or de nombreux acteurs, des collectivités locales en particulier, prêchent pour une extinction du cuivre, c'est-à-dire une bascule totale du réseau traditionnel au nouveau, dont la date devra être fixée, à l'issue d'une expérimentation en cours à Palaiseau. « Il n'y a pas d'incitation plus forte au déploiement de la fibre que l'extinction du cuivre », a plaidé Olivier Henrard, le nouveau secrétaire général de SFR, au Sénat mercredi, une perspective « bien plus efficace que d'éventuelles sanctions » en cas de non-respect des engagements des opérateurs. Cette extinction qui peut s'apparenter à « une expropriation », a souligné le représentant de France Télécom, doit s'opérer à un rythme « raisonnable et mesuré » selon Didier Casas, le secrétaire général de Bouygues Telecom qui relève que « l'abandon brutal et proche du cuivre peut poser des problèmes », juridiques et opérationnels. Mais aussi sociaux pour France Télécom, dont de nombreux salariés sont en charge de sa maintenance. « Cette discussion sur la fermeture du cuivre n'est engagée nulle part ailleurs en Europe et n'est d'ailleurs pas encouragée par Bruxelles. Personne ne parle de fermer les réseaux câblés par exemple », a observé Eric Debroeck. En revanche, l'Australie a prévu de basculer totalement vers la fibre fin 2014. L'extinction du cuivre est-elle doucement remise en cause ? La mission Très haut débit gouvernementale a affirmé qu'elle constituait un point stratégique et essentiel pour assurer la visibilité d'investissement des opérateurs et des collectivités pour les réseaux d'initiative publique.

« Vraie fibre » contre technologies hybrides
Pour les puristes, prolonger la vie du cuivre et envisager des déploiements hybrides est une hérésie : on revient au vieux débat entre « vraie fibre » (jusqu'à l'abonné, de bout en bout), promettant des débits de 100 mégabits par seconde voire plus, et très haut débit avec de la fibre, typiquement celle des réseaux câblés comme Numéricable, plutôt de l'ordre de 30 Mégabits. Ironie de l'histoire, il y a quelques mois les opérateurs télécoms déployant de la fibre ne cessaient de dénigrer l'offre de Numericable comme n'étant pas de la vraie fibre. Même le gendarme des télécoms, l'Arcep, qui a longtemps fait comme si Numéricable n'existait pas dans le paysage, a fini par reconnaître que le câblo-opérateur était en tête en nombre de foyers raccordés et en abonnés (635.000). « C'est un débat qui rappelle ceux de l'empire byzantin. La Commission européenne a reconnu le seuil de 30 Méga. Il y a deux définitions : 30 Mégabits pour le très haut débit sur les réseaux câblés et plus de 100 méga pour le FTTH, la fibre jusqu'à l'abonné », a fait valoir Jean-Ludovic Silicani, le président de l'Arcep, auditionné lui aussi mercredi au Sénat. La veille, Antoine Darodes, le directeur de la Mission très haut débit gouvernementale, a d'ailleurs déclaré, lors d'un petit-déjeuner sur ce thème, que « Numericable est l'opérateur leader en très haut débit, sur le marché de gros et sur celui de détail. » Le câblo-opérateur estime de son côté que le tarif du dégroupage, payé par les alternatifs à France Télécom pour utiliser le cuivre, est « trop bas pour inciter à l'investissement dans la fibre. » Il suggère de l'augmenter, ce qui au passage handicaperait ses concurrents... SFR a une autre idée : affecter une partie des sommes du dégroupage pour financer le très haut débit. C'est effectivement une des pistes explorées par le gouvernement (une sorte de taxe sur le dégroupage pour alimenter un fonds national de financement de la fibre). Ce sera arbitré en juin, dans le cadre du projet de loi de finances 2014.
 

Réagir

Commentaires

Toledo  a écrit le 26/03/2013 à 18:21 :

Numéricable Fibre : entre 8 et 20 Méga
Adsl (Bouygues, puis SFR) : 18 Méga CONSTANT
CQFD

PetitsPetons  a écrit le 26/03/2013 à 17:54 :

On peut aussi avoir du 100 Megas avec le réseau câblé (cuivre), j'ai la chance de l'avoir depuis peu (via Bouygues sur le réseau Numericable). Débit vérifié.

AtrabilaireCynique  a écrit le 21/03/2013 à 14:13 :

Dans contribuable il y a C**.
Est-ce de la paranoïa?
Nos impôts vont financer les opérateurs pour faire l'infrastructure, puis nous allons payer, le raccordement.
Bravo!
On nous a fait le coup avec les autoroutes: investissements publics, exploitation rentable au privé.
Rebelote avec GDF.
Raz le bol, de ces politiques qui détournent au profit du privé, les biens communs.
Si encore le privé payer ses impôts, ce serait un moindre mal.
Mais via l'OPTIMISATION FISCALE, il pique encore dans les poches des C**tribuables

JulioG  a écrit le 17/03/2013 à 14:04 :

J'écoute... enfin je lis les arguments de beaucoup et je rigole doucement quand on parle de Adsl/Vdsl comme étant viable... Aujourd'hui (pas demain) on parle de Cloud... de Cloud computing... de Cloud Gaming... de vidéo 4k...de 3DHD.... Si certains pensent qu'un foyer (l'état préconise 2 parents pour 3 enfants) se contentera (demain) de 20/30/100Mo théorique difficilement atteint aujourd'hui ... Mais bon comme tout à un coût il faut relativiser et ciblé les besoins...c'est c'est qui a été fait hier (et avec quel résultats). Cela n'exclut pas une dépense maîtrisé et graduelle les sociétés suportant parfois une partie dû coût immergé de l'iceberg.

auditer les initiatives publiques DSP  a écrit le 14/03/2013 à 21:58 :

il serait surtout temps d'auditer les DSP pour savoir où passe l'argent, état de lieux des pratiques anticoncurrentielles nombreuses dans ce cadre, les tarifs exorbitants, les modalités de passation des AO... surtout vu les sommes en jeu et l'absence de résultats, pourquoi les projets sont à dépense maximale et jamais optimisés sur des solutions intermédiaires avec un meilleur rapport débit/coût, le jeu des cabinets d'étude qui poussent à la dépense maximale en étant payés au pourcentage des travaux sans aucun objectif de performance, pourquoi les collectivités sont complices de ce jeu de gaspillage de la dépense publique sans résultats, quels sont les délais de dégroupage sur les DSP par rapport aux délais imposés à l'opérateur historique, le nombre de clients raccordés, le coûts par clients, le bilan économique comparé par régions...pourquoi cet acharnement pour des projets de diamantaires alors même que les finances sont défaillantes..? une mine à creuser et qui reste étonnamment sans aucune investigation, étrange non ?????

CRC32  a écrit le 14/03/2013 à 21:45 :

Encore un faux débat pour remettre aux calendes grecques le déploiement de la fibre optique en France. En ce moment tout est fait pour distraire l'attention des français des vrais problèmes. Dire que les derniers mètres jusqu'à l'abonné sont les plus chers à déployer c'est purement et simplement se foutre de gueule du monde. Comme si percer quelques trous dans les parties communes des immeubles et un seul pour atteindre le logement de l'abonné coûtait plus cher que défoncer la rue lorsqu'il n'y a pas d'égout disponible comme pour atteindre un petit pavillon dans un lotissement isolé du centre ville.
La question de la réutilisation du réseau cuivré est un leurre puisque le cuivre a démontré ses limites avec l'ADSL. Le VDSL demande également des lignes de cuivre plus courtes pour augmenter simplement le débit et légèrement le temps d'accès. Le plus cher c'est le coût du génie civile et aucun opérateur ADSL français n'a eu d'expérience significative dans ce domaine pour estimer le coût réel d'un déploiement d'un réseau en fibre optique en France. Il n'y a que France Télécom qui avec l'argent du contribuable a eu à déployer un réseau téléphonique au coût exorbitant. Ca ne m'étonne guère qu'aucun charognard de la boucle locale ne souhaite s'aventurer en terre inconnue.

terres bien connues  a répondu le 14/03/2013 à 23:43:

c'est vous qui ne connaissez vraisemblablement rien des réseaux. Les structures de coûts sont parfaitement connues des opérateurs qui ont déjà déployé des réseaux en FTTh et en version montée en débit que ce soit NRAZO, MED ainsi que bien d'autres réseaux....il ne s'agit pas des derniers mètres mais de savoir si on tire une fibre par client depuis le central jusqu'au client (coûts maximum de 1000 à 3000e par lignes), ou si on tire une fibre jusqu'à une armoire bien située sur le parcours de la BL pour utiliser le cuivre en place (de 250 à 400e par ligne client en fonction de la géographie. D'où des projets FTTH qui coûtent des dizaines de milliards (avec nos impôts), ou adsl et vdsl qui coûtent 10 fois moins tout en apportant de 20 à 100M. tout ceci est opérationnel et parfaitement maitrisé, c'est une question de dépense utile et efficace. et une fois de plus, le réseau historique n'a pas été payé par le contribuable, il y a toujours eu un budget annexe avec équilibre recettes dépenses. C'est au contraire l'acharnement à vouloir dépenser des milliards pour des débits dont n'ont pas besoin la majorité des clients qui est vraiment suspect, c'est ça qu'l faut auditer pour y voir clair (pour ceux qui ne sauraient pas comment ça se passe !!!)

LED  a répondu le 25/04/2013 à 11:53:

Je ne sais pas si vous êtes expert en réseau, mais en coût de réseau vous êtes pas au top. Un réseau VDSL en ligne directe au NRA ne couvre que 15% de la population. Pour couvrir plus, il faut fibrer à la sous-répartition. Avec des équipements actifs qu'il faut alimenter (donc passer le courant en plus de la fibre), c'est un coût à la sous-répartition qui peut vite monter. De mémoire, le coût du NRA montée en débit (MED) est à l'ARCEP de 140K?. Il y en a 109000 en France. Donc 2 questions : le vdsl cuivre est-il moins cher que le FTTH ? Le VDSL cuivre va t'il plus vite que le FTTH ? Mes réponses sont que rien n'est moins sûr.

complexité  a écrit le 14/03/2013 à 17:40 :

dire sur des sujets aussi complexes, c'est évident, il faut mettre des dizaines de milliards... montre de suite qu'il ne faut pas écouter ces affirmations péremptoires gratuites (avec notre argent). L'évidence est mauvaise conseillère et ça montre surtout l'absence de connaissance du domaine, de toute analyse de calculs économiques et surtout d'analyse de risques. Et ce sont les mêmes qui ont dépensé des milliards de façon inutile, sans le moindre bilan sur les projets antérieurs, qui proposent de recommencer sans en tirer le moindre enseignement - inconcevable dans n'importe quelle entreprise. Ce n'est pas parce que c'est de l'argent public qu'il ne doit y avoir aucune justification, aucune transparence, aucun contrôle de gestion, bien au contraire (vaut pour toute la depense publique). les besoins en usages sont trés variés en fonction des clients, les technologies multiples et avec des évolutions au quotidien, que ce soit les équipements, les supports, les fréquences, les protocoles... il faut se souvenir que tout le monde ne misait pas un kopeck sur le cuivre dans les années 90, limité à environ 1M, on fait actuellement du 100M, et demain ? et les mobiles 4G, 5G ?..ce qu'il faut c'est revoir les règles du régulateur pour faire en sorte que la couverture soit maximale (beaucoup de contraintes et de freins injustifiés) et surtout encadrer et professionnaliser la gestion et la performance des dépense publiques s'il est nécessaire de compléter la couverture.Par contre, il n'y a que les opérateurs pour faire les meilleurs choix technologiques dans une vision technico-économiques globale incluant bien sûr les supports , les décisions ex nihilo sont obligatoirement défaillantes, comme si on voulait imposer à heuliez le moteur électrique linéaire, et l'investir à sa place s'il ne le fait pas. chacun son métier et nos deniers seront bien gardés.

john galt  a écrit le 14/03/2013 à 17:16 :

Je me suis renseigné auprès du service informatique de mon Ministère (les Anciens Combattants). Nous avons un accès internet à 10 gigabit par seconde en fibre optique et il m'on dédié un VLAN (je ne sais pas ce que c'est !) à 1 gigabit pour pouvoir accéder au site de la Tribune et à Wikipédia.

iCitoyen  a écrit le 14/03/2013 à 16:01 :

Une fois de plus les politiques, en particulier locaux, veulent ponctionner les particuliers pour payer leur danseuse et permettre au passage aux opérateurs de se faire financer leurs équipement par l?utilisateur qui payera 2 fois : équipement puis utilisation.
La fibre optique pour tous est une lubie résultant d?un manque d?analyse réelle.
Le débit nécessaire pour une image Full HD, se réduit progressivement. Les capacités des téléviseurs permettent de reconstruire de la 3D dans l?équipement (cela existe depuis 10 ans en démonstration même sans lunette cf L?Echangeur). Les écrans 4k ne sont utiles que pour les très grandes dimension (pro). En dessous , la définition est supérieure à la capacité de l??il.
Le nombre d?équipements d?un foyer nécessitant un fort débit plafonne. L?application la plus lourde étant l?image full HD. Nombres de transferts concerne de la vidéo type utube dont les formats ne nécessite pas de qualité cinéma.
Le débit utile réel nécessaire plafonne donc.

De plus, si tous les foyers étaient équipés, les réseaux backbone ne pourraient pas écouler tout ce trafic, et plus encore, les serveurs ne pourraient pas pousser tout ce contenu.

Enfin, un bon politique devrait se soucier d?appliquer une bonne gestion et donc de rentabiliser au maximum les investissements tout en améliorant les services rendus.
Dans ce cas, l?avenir est au VDSL- vectoring permettant de monter à 100 Mb utile dans de nombreux cas.
Pour les zones plus difficiles, un transit des derniers km en fibres puis un passage en cuivre ou radio réduira les investissements tout en apportant du débit.

La technologie pour la technologie ne sert à rien qu?à faire perdre de l?argent ! Mais pas pour tout le monde !

autre citoyen  a répondu le 14/03/2013 à 16:24:

on est bien d'accord, il faut faire moins cher et plus adapté aux besoins, la dépense maximale est inqualifiable. Et il faut enquêter sur les retours d'ascenceur, autant d'insistance à ces dépense colossales injustifiées doit bien servir à financer des partis politiques

enfin un propos de gestionnaire visionnaire pro  a répondu le 14/03/2013 à 17:43:

tout à fait d'accord avec icitoyen, quand on connait les technos, on ne préche pas la solution unique antiéconomique, on colle les bons réseaux en fonction des besoins, de l'éparsité, des coûts, de l'évolutivité des solutions.... il est urgent de couper les finances à nos élus inflationnistes et irresponsables qui gréve la dette et plombe et l'emploi. qu'ils gérent le social et de façon pro, ça sera déjà bien

ouvrir le monopole de numéricable  a écrit le 14/03/2013 à 14:50 :

numéricable a 4 millions de prises FTTLA (fibre + coax dans l'immeuble), donc il peut amener le 100M sans faire de FTTH sur un réseau privatif, le client ne peut pas accéder à d'autres fournisseurs de services, et le régulateur a mis les contraintes d'opérateur dominant à Orange qui part de zéro en démarrant sur le FTTH !!!! n'y aurait il pas corruption ?? il set urgent d'ouvrir le réseau de numéricable à tous les fournisseurs de service (dégroupage) dans l'intérêt des clients

Bubu  a répondu le 14/03/2013 à 15:16:

4 millions d'appartements câblés (homes passed), c'est pourquoi on parle d'une fusion (ou rachat) entre Numéricable et SFR.

yan  a répondu le 14/03/2013 à 15:17:

tout à fait d'accord, numéricable est un gros monopole que l'arcep "n'a pas vu" (combien je vous doit ?) et la preuve que l'hybride est plus adapté que le rouleau compresseur de la fibre de bout en bout, d'autant plus que les fibres évoluent comme toutes les technos

CRC32  a répondu le 14/03/2013 à 22:00:

Numéricable devait disparaître suite à l'essor de l'ADSL bien plus compétitif que le câble par l'exploitation de la boucle locale sans aucun amplificateur sur le trajet du signal. Le câble est limité et cher à entretenir contrairement à l'ADSL. Si vous avez bien observé les offres de Numéricable depuis plus d'une dizaine d'années, elles n'ont jamais été bon marché cependant l'ARCEP (ex-ART) a fermé les yeux sur le rachat de tous les opérateurs câble de France pour maintenir à flot cette technologie. Pour ceux qui pensent que le câble est une technologie d'avenir c'est une erreur. L'augmentation du débit suite au passage à la norme DOCSIS 3.0 ne changera pas les bases d'un réseau câblé. Si les opérateurs ADSL souhaitaient réellement investir dans le "très" haut débit (VDSL ou FTTH) ils pourraient certainement le faire à moindre coût que le câble qui je le rappelle a été financé également par l'argent du contribuable via France Télécom Câble acquis par Numéricable.

Bubu  a répondu le 14/03/2013 à 22:17:

@ CRC32: je n'aime pas les inexactitudes, Numéricable est issu de la fusion des 4 cablo-opérateurs NC Numéricable (Générale des eaux), FT Câble, Noos (Lyonnaise des eaux) et UPC, donc 3 opérateurs privés.

CRC32  a répondu le 14/03/2013 à 22:34:

@Bubu

En effet, étant donné le coût du déploiement du câble, la fusion qui était la solution la plus économiquement accessible à Numéricable. Ceci étant dit, le coût d'entretien du câble le rend économiquement moins bon marché par la nature de son infrastructure.

taxer pour financer la roleix  a écrit le 14/03/2013 à 14:45 :

le bilan de la fibre n'est pas bon : 10% d'utilisation, donc 90% de l'investissement inutile, mais pas de problème, comme chacun sait, on est riche, car la fibre coûte 10 fois plus cher que le vdsl !!! et solution pour cabler tout le monde, même la grand mère de corrèze, on taxe l'adsl pour financer la fibre !!! inoui de bétise économique et de gaspillage !!!! la logique normale est que les clients choisissent ce qui est utile et les opérateurs déploient les réseaux qui collent à la demande de façon économique. Mais pas question, c'est la formule 1 pour tous et on taxe les berlines au cas où ça intéresserait les clients !!! est ce qu'on peut faire grève des impôts pour gaspillage patent et appauvrissement indu ??

Le Haut Débit Pour Tous  a écrit le 14/03/2013 à 14:42 :

On agit dans ce dossier comme si déployer de la fibre dans les villes était une priorité alors qu'une partie de nos concitoyens n'ont toujours pas accès de l'ADSL.
Il me semblerait plus judicieux de commencer par équiper en ADSL les foyers qui ne le sont toujours pas. Si la fibre peut y aider, c'est tant mieux, mais il faut qu'elle aille jusqu'à la porte de l'abonné, y compris en rase campagne, et là j'ai comme un doute sur le fait que les opérateurs acceptent de faire passer les zones blanches en priorité dans leur plan de déploiement.
Il est donc temps de se mobiliser pour que tout les français soient enfin mis sur un pied d'égalité face à l'accès à internet. Soutenons la démarche le 'Haut Débit Pour Tous' : http://lehautdebitpourtous.com

les mêmes loyers pour tous  a répondu le 14/03/2013 à 15:34:

on ne peut pas tout avoir, l'air pur, pas d'embouiteillage, le jardin, le loyer pas cher... et les mêmes services qu'en ville, il y a des avantages et des inconvénients, ou alors je réclame que les loyers soient taxés à la campagne pour les ramener au niveau de la ville, le même loyer pour tous ....par contre, il faut avancer mais de façon raisonnable, et la montée en débit est la bonne solution, le meilleur compromis en fonction de nos finances..et si on arrête de tordre le système dans tous les sens au point que les opérateurs n'ont plus aucune visibilité sur les règles stupides de l'arcep, il est possible de baisser encore les coûts et d'améliorer la couverture des opérateurs. Et si les 5 milliards gaspillés par les élus avaient été mieux utilisés, il y aurait du 20M partout

5 milliards, 5 milliards, mais d'où ils sortent  a répondu le 14/03/2013 à 15:51:

J'arrête pas de vous entendre (c'est peut être la 7 ou 8e fois...) parler de 5 milliards gaspillés, mais je ne sais toujours pas d'où vous êtes allés les sortir.
Oh, c'est sûr que 5 milliards gaspillés, ça doit se trouver dans pas mal de poste de dépense public ET privé, mais ce serait bien que vous développiez.
Surtout qu'on est dans une conversation sur le très haut débit grand public, et vous (apparemment) mélangez les réseaux entreprises et grand public...ce qui n'est pas vraiment la même chose. Je pense qu'un maire est tout à fait légitime pour tenter de sauvegarder l'emploi dans sa commune.

Chopp3r  a répondu le 14/03/2013 à 15:53:

Et les autoroutes, les périphériques, les rocades ?
Et les métro, les tramways, les RER ?
Ils sont pour les citadins à ce que je sache, financés sur des deniers publics...

marie  a répondu le 14/03/2013 à 15:55:

je suis d'accord, c'est la surenchère, on va là où c'est pas cher et après on réclame l'autoroute, la garderie, le travail pas loin ,et si l'usine disparait c'est le drame, pas question de déménager ! l'assitatnat sur le dos des autres ! venez en ville, il y a du débit, ou alors restez là où vous êtes et venez pas nous ponctionner notre portefeuille pour des projets totalement injustifiés par leurs coûts et manque de ciblage, il y a moins cher

les mêmes loyers pour tous  a répondu le 14/03/2013 à 16:20:

les 5 milliards au minimum c'est ce qu'on couté tous les projets foireux sans résultats : plans câbles, le wimax, la radio dans la boucle locale, les délégations des services publics qui foisonnent n'importe où n'importe comment, alors que s'il avaient été investis de façon intelligente, en montée en débit, il y aurait du 20M min partout. Les projets privés ? ce que font les opérateurs est rentabilisé, et s'ils font des erreurs, ils seront les premiers sanctionnés. Dans le public, il n'y a pas d'objectifs, encore moins de résultats mesurés '(sinon beaucoup d'élus seraient trés trés mal ...) et permettez qu'en temps que citoyen je demande des comptes, même si nos élus ont plutôt l'esprit monarchique à s'irriter si on montre leur gaspillage ; la dette publique qui tue l'emploi, les 1900 millards, c'est l'état la sécu les collectivités, des antigestionnaires inconséquents

5 milliards  a répondu le 14/03/2013 à 16:38:

Mais justement, vous mélangez tout. La seule ligne directrice de votre raisonnement, c'est de dire que tout ce que fait le public est automatique mauvais. Et là, c'est de l'idéologie à 2 sous.

Le WiMax est une grosse déception commerciale (financé pour moitié par des opérateurs privés, donc vous voyez bien que ces mêmes opérateurs privés peuvent se planter) mais pas une faute. Beaucoup (privé comme public) y ont cru, mais les comportements de consommateurs des français ne changent pas si facilement.
Les DSP qui foisonnent comme vous les appelez sont en grande majorité des réseaux entreprise qui fonctionnent tout à fait et qui atteignent leurs objectifs : attractivité des territoires, compétitivité des entreprises, dégroupage...
N'oubliez pas que la moitié des entreprises françaises meurent dans les 3 années après leur création, c'est donc tout à fait normal que certaines actions des collectivités réussissent et d'autres non.

les mêmes loyers pour tous  a répondu le 14/03/2013 à 17:01:

l'opérateur historique a déployé l'adsl avec 2 milliards, en gérant au mieux avec ce qui existe, ce qui a permis de raccorder 16 millions de clients y c pour tous les FAI via le dégroupage et autres obligations, les DSP des collectivités ont coûté plus de 5 milliards et ont trés peu de clients et qui ne correpondent à aucune carence puisque toute entreprise est raccordable à n'importe quel débit sur l'ensemble du territoire, chaque opérateur posera ce qu'"il manque y compris la fibre, les réseaux des DSP doublonnent des réseaux existants, pourquoi pas aussi refaire ds autoroutes parallèles des premiers !. Personne n'a cru au wimax, des prestataires ont répondu aux appels d'offres pour encaisser le montant à déployer sans problème puisqu'il n'y a pas d'objectifs de clients et de rentabilité!. Les réseaux des DSP sont vides et certains élus sans scrupules interdisent aux opérateurs de poser leur support pour les obliger à utiliser leur réseau, sauf qu'il n'y a pas de maintance, pas de gestion...inqualifiable. les initiatives publiques sont un énorme gaspillage sans résultats, c'est de l'affichage électoraliste. c'est un désastre qui confirme l'absence totale de gestion et de mesure de performance. Et si certains opérateurs sont intéressés c'est uniquement parce que ça leur permet de concurrencer les réseaux en place avec des réseaux subventionnés, ce qui est interdit, mais ça ne gène pas les élus !!!! mais s'il y avait une mesure de performance publique, coût du client raccordé, nombre de clients... certains seraient blèmes et ne repasseraient pas aux élections...il est urgent d'arréter cette escroquerie mais qui n'est pas perdue pour tout le monde !!!

Meronoute  a écrit le 14/03/2013 à 14:41 :

Pourquoi la fibre:
-1- Le débit à l'évidence.
-2- Le marché de la VOD, du télétravail.
-3- La fin du vol de cuivre.

-- Dire que la fibre ne sert à rien que l'adsl est suffisant, c'est comme affirmer à une époque que le Blu-ray n'était pas nécessaire ou que la TNT ne marcherait pas, ni la HD...

-- C'est très français de ne pas aimer le changement. Mais quand l'outil de progrès est disponible, tout le monde est content.
-- Beaucoup de gens se plaignent de la mauvaise couverture de la 3G mais personne n'aurait proposé qu'on installe une antenne près de chez lui.
S'il fallait demander l'avis des français sur le progrès, nous en serions encore à la tv en secam mono.
-- L'adsl à 10mgbits diffuse une fausse HD (1440x1080 avec 50% d'image en moins qu'une vraie HD 1920x1080 P (50 images et non des demie images entrelacées.)
-- Le succès récent du Blu-ray montre que les français qui ne trouvent plus en magasin que des TV en HD veulent profiter de leur matériel.

Il faut toujours des gens pour se plaindre des impôts, mais TOUTES les routes que prennent les français sont à la base financées par les impôts et presque à perte sauf pour les autoroutes mises en gérance. C'est grâce à ces routes que la France est un pays développé et s'en sort aussi bien en Europe. Un réseau traversé par plusieurs pays= payages.

Ces infrastructures qui servent notre économie sont une dette certes, mais ils permettent à ce pays de tenir face à la crise.

La fibre est une infrastructure. Ce n'est pas parce que certains n'y voient pas d'intérêt immédiat, qu'il faut reculer sur l'investissement que devrait faire l'état et les collectivités.
Le travail de demain sera la conséquence du niveau de développement des infrastructures de ce pays.
Qui aurait cru en 1995 qu'internet créerait des emplois en France?

---- L'adsl est suffisant pour maintenant (pas pour moi en tout cas), mais quand les français seront face à de nouvelles technologies indispensable pour l'économie, cet adsl sera notre épine dans le pied. L'entretient du réseau en cuivre coûte cher.

--- La fibre n'est pas que la tv 3D: c'est aussi la tv en vraie HD (15 mgbits minimum), la V.O.D en HD, mais c'est aussi un foyer et plusieurs connexion à internet à haut débit: Chacun des parents, un enfant ou 2. Les usages font que la bande passante sera vite insuffisante. Imaginez si EDF n'avait jamais augmenté la puissance en Kw pour les foyers. En s'équipant, les besoins grandissent. Alors SVP, pas de vision à court terme, car vous finirez par trouver nécessaire d'avoir plus de débit. -- Les technologies sur l'adsl comme le VDSL ne sont que pour les personnes en ville à moins de 500 mètres d'un central, après les débits chutent bien plus que l'adsl.
Et à propos de partage du débit sur une fibre, tout le monde ne prend pas 100 mgbits/s en même temps.La fibre permet justement de libérer plus vite du débit pour d'autres, un peu comme si on construisait une autoroute à 10 voies au lieu de 4 = Plus d'embouteillages ou moins.
Pour ceux qui doutent encore après ce long commentaire, lisez l'actu sur FREE et YOUTUBE: les usages sont si fort que le réseau de FREE ne suit pas. Il y aura une augmentation de la demande en vidéo HD, seul la fibre pourra solutionner ces problèmes.

payez si vous voulez, pas avec l'argent des autres  a répondu le 14/03/2013 à 14:58:

le vdsl est faisable partout, un central ne coûte pas cher, c'est une petite armoire sur trottoir. Le FTTh apporte aujourd'hui du 100M, le VDSL aussi pour 10 fois moins cher. si vous voulez payer le prix du FTTH, le vrai, ok, mais pas le FTTH avec l'argent des autres... parce que surtout c'est une bétise énorme, il faut avancer le réseau progressivement pour engranger du chiffre d'affaires, et après le VDSL, on peut passer au FTTH à moindre coût puisque les lignes individuelles seront plus courtes,par ailleurs, il serait plus économqiue de tirer la fibre à la demande ... le FTTH est une vision de techniciens profondément antigestionnaires, comme dit ailleurs, si on imposait la solution unique de la formule 1 pour tous. Pour le moment c'est 10% de clients, et canal+ aui arréte sa chaine 3D ! avec 2000 milliards de dette il serait temps d'arréter les dépenses pharaoniques irresponsables quand on sait faire aussi bien pour 10 fois moins cher, c'est irresponsable parce que la dette tue l'emploi tous les jours !

y'a de la coc dans la fibre ?  a répondu le 14/03/2013 à 15:15:

menoroute a pété un plomb à moins qu'il y ait de la coc dans la fibre !!! et la 4G c'est pour qui ? ceux qui auront investi vont comme d'habitude passer en pertes et profits le ftth sous le tapis sans rien dire à personne, comme pour le wimax, et tous ces projets d'élus à la con qui nous ont coûté une fortune et ne servent à rien. Les opérateurs tirent la fibre pour les entreprises quand le client a besoin d'un haut débit, fait bien avant que l'adsl existe, et vous voulez cabler tous les clients, les écolos, les mamis, les pécheurs, les geeks... tous le monde a la solution unique décrétée par un illuminé ???? si vous payez pour quoi pas, mais montrez moi le business modéle avec hypothèque de tous vos biens si les retour sur investissement ne suite pas !!! c'est fini le temps des pyramides, il faut investir en fonction des besoins et de la rentabilité, et les opérateurs savent trés bien migrer les technos. quand à ceux qui vous bourrent le mou, assurez vous que ce ne sont pas des équipementiers qui n'ont rien à cirer des résultats ou des élus qui financent les partis par les appels d'offre !!! les gens censés et désintéressés préfèrent la vdsl qui coute pas cher et apporte 100M, étrange non ?

Meronoute  a répondu le 14/03/2013 à 16:23:

Le vdsl n'est pas techniquement viable après 500 mètres du NRA ! Purée, c'est pas possible d'écrire sans savoir ça.
--- Svp: renseignez-vous sur google, vous comprendrez le problème du VDSL = perte plus importante que l'adsl après 500 mètres!!
------ http://www.zdnet.fr/actualites/le-tres-haut-debit-en-vdsl2-une-fausse-bonne-idee-pour-la-france-39775634.htm ----

--- C'est pour cela qu'on parle de fibre.---


--- Le délire c'est de vouloir faire des économies pour que vous payiez moins d'impôts.
Sans investissement pour des besoins d'ici 10 ans, la France sera aussi développée qu'un pays de l'Est de l'Europe.

------ Vous ne comprenez pas que c'est l'investissement parfois à perte qui fait la richesse d'un pays et de ses habitants. Sans l'argent public, pas de routes départementales ni nationales ou alors si peu.
Vous avez une vision américaine de l'économie et quand on voit l'état de leurs infrastructures tout en ayant une giga dette, on se dit que le modèle français a de bon que les infrastructures tiennent le coup avec un taux d'endettement faible par rapport à ce qu'a investit l'état.
----- Votre vision conduit au chacun pour soit, à l?égoïsme américain. Si on ne change pas de technologie, on reste dans le passé, dépassé donc fini.
Seul celui qui va vers le progrès créé de la richesse pour des gens qui à la base n'avait comme vision que le bout de leur nez.

----- Le réseau TGV n'aurait jamais vu le jour avec une vision comme la vôtre. Vous ne voulez pas payer, mais moi je ne veux pas subir votre immobilisme.
---- La crise ce n'est pas à cause de l'investissement, mais à cause de l'attentisme. C'est à cause d'une telle mentalité française du refus des technologies, qu'aucun google, ni microsoft ou apple n'a vu le jour en France. Les français disent toujours en premier qu'ils n'en veulent pas, que ça sert à rien. C'était le même refrain avec la 3G, et avec l'iphone en 2007. Il faut parfois imposer à un peuple si peu créatif, l'avenir qui se construit maintenant.

--- La fibre n'a pas vocation à être rentable tout comme le réseau routier "local". Ou alors il faudra payer le réseau ferré de France à son vrai prix ainsi que l'entretient des routes nationales et départementales et aussi le vrai coût de l'éducation. S'il y a un déficit, c'est qu'il manque de revenus. Plus d'impôts sauvera ce pays. Les français ont beaucoup d'argent de coté, il faut qu'ils mettent la main à la poche. Prenons l'argent des économies qui dorment et ne produisent pas de richesse. On aura un pays en meilleur sante.

Meronoute  a répondu le 14/03/2013 à 16:27:

Je cite: "il faut investir en fonction des besoins et de la rentabilité" NON! Il s'agit d'une infrastructure qui à terme doit remplacer le cuivre. On investit pas en fonction des besoins actuels mais des besoins à venir = ANTICIPER! Un mot qui fait mal à certains français qui sot blessés par la hausse des impôts et ne veulent plus d'état fort pour payer moins d'impôts.--- Ne voyez-vous pas les problèmes de débits que rencontrent de plus en plus de français? Ne voyez-vous pas les tv HD vendues et la demande grandissante pour du contenu HD? Vous avez une vision à court terme. Avec vous, Paris n'aurait qu'un seul boulevard...imaginez les embouteillages...

y'a de la coc dans la fibre  a répondu le 14/03/2013 à 17:14:

vous etes bien dans la fonction publique qui a créé les 1900 milliards pour affirmer qu'il ne faut pas être rentable !!! merci pour le résultat qui nous ridiculise à l'échelle de la planèrte. les opérateurs sont assez grands pour savoir ce qui est utile, ce qui évolue. parce que les fibres posées aujourd'hui seront peut être obsolètes demain. savez vous que les fibres actuelles ne supportent pars toutes le WDM ????? votre raisonnement est profondément anti-économique, ça se voit que vous n'avez jamais rien géré. ceux qui investissent trop tôt payent trop cher et avec le risque du mauvais choix. il n'y a pas d'infrastructures dans les réseaux, ce sont des technologies qui s'étudient avec les équipements et les réseaux, et les réseaux sont multiples, ils évoluent au quotidien. Il faut ne rien comprendre pour penser qu'on investit pour l'éternité. que savez vous des parts de marchés à 5ans avec la 4G à 100M ? puis la 5G ? comment vous dimensionnez les réseaux ? à quel endroit vous mettez les points actifs en fonction d'évolutions technos probables ? faut il une fibre ou plusieurs en fonction du multiplexage en longueur d'onde ? comment coupler les parcours avec des chemins communs pour le mobile ? comment évolue le budget optique des équipements et prévoyez vous des sites d'amplification ?.......on pose des réseaux, ça sert ou non, et si ça boucle pas on augmente les impôts, voila la logique constatéee en place !!!! merci pour nos impôts, ramassez vos billes et allez jouer ailleurs, mais de grâce pas avec nos impôts

délire d'élu  a répondu le 14/03/2013 à 17:22:

anticiper ne veut pas dire jeter l'argent par les fenètres sans aucun calcul de rentabilité ni ROI, mots tabous dans le public. anticiper c'est conjuger tous les critères comme l'a expliqué y'a de la coc et d'autres, et la vision très réductrice des élus ne peut qu'aboutir au casse pipe, parce que les réseaux c'est très compliqué et il y a des tas de solutions qui se complètent, se concurrencent...décréter la solution unique pour le client unique est en soi suffisant pour montrer l'ignorance du domaine et la première disposition est surtout de supprimer tout financement aux élus, ça ne peut être que du gâchis d'autant plus que ces projets d'aménagement du territoire sont transformés en projets politiciens clientélistes, du détournement de finances à des fins électorales

Madieron  a répondu le 22/03/2013 à 11:01:

Anticiper, c'est prévoir les mutations économiques et investir (en s'ENDETTANT OUI OUI) afin de pouvoir capter des parts de marchés futures.
Avec de la fibre performante et stable on pourra généraliser ça : http://www.e-sante.fr/premiere-operation-chirurgicale-plus-7-000-km-distance/actualite/657 L'opération chirurgicale à distance et profiter des meilleurs praticiens partout.
Développer enfin le télétravail, une connexion stable et performante en UPLOAD pour envoyer ses réalisations au travail (du graphismes/vidéos par exemple).
Faire des captations live d'évènements (musicaux, rencontres de programmeurs) et diffusés en live sur internet.
Faire pousser plus facilement les WebTV
Et que sais-je encore !

désastre de la fibre, roselyne bachelot à la rescousse  a écrit le 14/03/2013 à 14:27 :

étant donné que le taux de pénatration de la fibre est catastrophique, moins de 10%, que ça coûte une fortune en dehors des zones urbaines alors que le VDSL est bien moins cher, et afin de sauver la face des politqies qui ont décidé tout et n'importe quoi san sregarder la dépense (comme d'habitude), c'est roselyne bachelot qui a été mandatée pour trouver des débouchés. Et elle a trouvé ! la fibre va servir à se faire les coloscopies à domicile, elle a appelé son projet : la fibre, là où il faut se la mettre ! avec le même bilan que pour les vaccins !! donc il faut y aller c'est rentable, foi d'élu !!!

hervé  a répondu le 14/03/2013 à 14:38:

excellent, ça résume la logique administrative de pilotage des projets et la bonne utilisation de nos deniers !! pas étonnant qu'on ait 2000 milliards de dette et 5 millions de chômeurs

Roselyne  a répondu le 14/03/2013 à 15:49:

Excellent pour la coloscopie à distance, vous avez inventé le FTTC !

désastre de la fibre  a répondu le 14/03/2013 à 16:11:

dommage, FTTC c'est Curb (trottoir), terminaison en vdsl ou adsl, mais on peut rebaptiser le terme, je trouve aussi aussi que c'est une bonne idée,

Roselyne  a répondu le 14/03/2013 à 16:26:

J'avais oublié le Curb ! je complète mon acronyme par FTTCul...

désastre de la fibre  a répondu le 14/03/2013 à 17:16:

shocking roselyne, j'avais bien compris ! et je vous laisse imaginer le même acronyme si la fibre bouge ...la fibre c'est une mine en fait !

Simplet  a répondu le 14/03/2013 à 19:20:

La grande famille du FTTx s'agrandit !

dépenses pour qui ?  a écrit le 14/03/2013 à 14:22 :

les élus poussent à la dépense maximale qui ne sert à rien. Or les avenants aux marchés publics avaient été supprimés (saine gestion) mais ils ont été rétbalbis par les députés.....ces sommes pharaoniques inutiles n'auraient pas par hasard un autre objectif de financement ??????

bien vu  a répondu le 14/03/2013 à 14:30:

collectivités : avec l'état et la sécu, 3eme source de notre colossale dépense publique, 30% de plus en effectifs et dépenses que le reste des autres pays. Avec de tels projets, pas étonnant !! il faut surtout leur supprimer toute finance et leur donner des billets de monopoly, ils sont incapables de gérer, donc surtout pas d'ingérence dans le secteur concurrentiel, sinon on va passer à 3000 milliards de dette !!!!

Meronoute  a répondu le 14/03/2013 à 14:44:

De toute façon ces prochains 3000 milliards de dette, ce sera une partie de dette que détiennent les français: il suffit de lancer l'hyper inflation et l'état ruine les épargnants dont certains argentiers mais il se désendette...et avec les impôts aussi haut, il peut toujours emprunter car il garantit une source de revenus aux argentiers non ruinés... :)

total délire  a répondu le 14/03/2013 à 15:06:

ce n'est pas l'europe qui va lancer l'hyperinflation, par ailleurs c'est détruire la monnaie donc on s'appauvrit (on paye la dette par la monnaie qui ne vaut plus rien). de plus c'est au japon que la dette est détenue par les japonais (qui ont un sens civique), la dette française est surtout détenue par des capitaux étrangers, et si on gére à votre sauce, il suffit que les taux augmentent pour qu'on soit en faillite. Votre logique est profondément irresponsable, de coloration fonction publique mélanchonnienne, et destructrice de la nation.Gérer c'est ne pas dépenser plus qu'on ne gagne, et emprunter c'est avoir un business plan où on identifie les retours en s'engageant sur les résultats, pas à saupoudrer à tout hasard des milliards parce que c'est séduisant !!!! votre modèle de corée du nord n'est pas vraiment une référence, et merci pour la ruine de la classe moyenne pour vos caprices technos et propos économiques totalement délirants, on est au bord du gouffre, et on a besoin de gestionnaires sérieux

Meronoute  a répondu le 14/03/2013 à 16:14:

Le délire c'est de vouloir faire des économies pour que vous payiez moins d'impôts.
Sans investissement pour des besoins d'ici 10 ans, la France sera aussi développée qu'un pays de l'Est de l'Europe.

Vous ne comprenez pas que c'est l'investissement parfois à perte qui fait la richesse d'un pays et de ses habitants. Sans l'argent public, pas de routes départementales ni nationales ou alors si peu.
Vous avez une vision américaine de l'économie et quand on voit l'état de leurs infrastructures tout en ayant une giga dette, on se dit que le modèle français a de bon que les infrastructures tiennent le coup avec un taux d'endettement faible par rapport à ce qu'a investit l'état.
Votre vision conduit au chacun pour soit, à l?égoïsme américain. Si on ne change pas de technologie, on reste dans le passé, dépassé donc fini.
Seul celui qui va vers le progrès créé de la richesse pour des gens qui à la base n'avait comme vision que le bout de leur nez.

Le réseau TGV n'aurait jamais vu le jour avec une vision comme la vôtre. Vous ne voulez pas payer, mais moi je ne veux pas subir votre immobilisme.
La crise ce n'est pas à cause de l'investissement, mais à cause de l'attentisme.

total délire  a répondu le 14/03/2013 à 18:29:

c'est vous qui devrais être interdit de responsabilités vu votre absence de logique de gestion. Les TGV sont utiles parce qu'il font mieux que l'existant et ils sont remplis, la fibre ne fait pas mieux que le VDSL et coûte 10 fois plus cher que le vdsl et plafonne à 10% d'utilisation. Il faudrait que la paye de chaque élu et administratif soit à 30% indéxée à salaire constant sur l'évolution de la dette, de l'emploi, du commerce extérieur, comme dans toute entreprise surles résultats. La france a la plus grosse dépense publique d'europe, et si les choix étaient les bons, on serait donc excédentaire ! que néni (et évident) 100 milliards de déficit du commerce extérieur, 5 millions de chomeurs, vous ne trouvez pas que ça suffit ? la crise en france est due uniquement à notre dépense publique et dette et 30 ans de budget en déficit voté par des irresponsables comme vous, on en créve !!! si on avait voté des budgets optimisés (dépense utile), on aurait sans doute des centaines de milliards d'excédent et un million de chomeur et les spéculateurs n'auraient aucune emprise ! l'argent public, le notre ! , passe notre armée rouge de 5 millions de fonctionnaires qui absorbent la moitié au passage pour se financer. Moins de dépenses inutiles, c'est moins d'impôts, plus de pouvoir d'achat, moins de charges pour les entreprises, donc relance de la consommation et de l'emploi et les gains faits dipos pour financer les pme... plus de dépenses c'est l'inverse sur chaque rubrique, la descente aux enfers... ce n'est pas une logique américaine, c'est une logique à la suédoise, et le résultat est à la hauteur ! votre modèle est celui de la corée du nord, des irresponsables qui n'ont jamais mis les pieds dans une entreprise et veulent décider de ce qu'ils ne comprennent pas ou ne se rendent pas compte à quel point ils sont à coté de la plaque ! allez y et laisser nous gérer intelligemment

Polo  a répondu le 15/03/2013 à 7:39:

Pour info, la SNCF touche chaque année 2 milliards d euros de subventions de l'Etat pour le seul TGV. C est a dire que le TGV remplit parce que ses billets sont subventionnés. Supprimez les subventions, faites en sorte que le prix du billet soit a sa juste valeur, donc tres elevé, et il n y aura plus personne dans les TGV. En clair, TGV = projet non rentable maintenu en vie artificielle par l'Etat et les con-tribuables.

que chacun paye ce que ça coûte  a écrit le 14/03/2013 à 13:54 :

dans ce système on nepeut plus flou, où les opérateurs financenent, mais aussi les syndics, les élus, ....personne n'a une bonne vision de ce que ça coûte... à notre portefeuille via le simpôts, taxes... Que chacun paye réellement le vrai tarif représentatif, et on va voir qu'il y aur quantité d'avis moins gratuits. Il est clair que la solution est d'uliser au mieux ce qui existe et l'améliorer,n logique qui a prévalu pour l'adsl et qu'il faut poursuivre par la montéen en débit (centraux plus près des clients pour booster le débit sur civre. A noter que la justification de la fibre c'est la 3D, le taux de pénétration n'est que de 10%, canal+ a fermé sa chaine.. à quoi ça sert de câbler les 90% quin'enveulent pas et à prix d'or par rapport au vdsl ? les élus sont les pires gestionnaires, il ne savent pas ce qu'est la gestion ! ils travaillent pour les lobbys, retour d?ascenseur pour les élections ?

chopp3r  a répondu le 14/03/2013 à 14:04:

Belle preuve de solidarité nationale.

Le coût de déploiement du FTTH pour un logement peut varier de 200? à 2000?.

Sûr que nos campagnes vont apprécier votre solution.

la campagne  a répondu le 14/03/2013 à 14:20:

les coûts sont une réalité, et équiper la campagne en fibre coûte une fortuen au contribuable, fortune qui ne sert à rien, puisque d'une part le FTTH n?intéresse que 10% des clients et qu'on sait faire du VDSL à 100M pour 10 fois moins cher. La solidarité ce n'est pas dépenser des milliards qui alimentent la dette et tue l'emploi !! un peu de bon sens économique, assistanat finit par abimer les neurones mais détruit surtout l'emploi

chopp3r  a répondu le 14/03/2013 à 14:44:

Vous êtes conscients que le VDSL ne fonctionne qu'à moins de 1,5 Km du NRA ?

Comment construire un nouveau réseau peut-il détruire l'emploi ?

On paie bien 7 milliards ? pour quelques minutes gagnées en TGV (Lyon-Turin, Paris-Bordeaux), 350 M? pour un stade de Foot (Lille) ou des milliards (impossible à quantifier) pour des médicaments inefficaces.
Alors un tout nouveau réseau qui permettra de satisfaire les besoins des 30 ou 40 prochaines années pour 20 milliards, c'est pas cher payé.

Eddy  a répondu le 14/03/2013 à 15:03:

@chopp3r
+1. Excellent réflexion.

que chacun paye ce que ça coûte  a répondu le 14/03/2013 à 15:44:

il est possible de mettre des cartes vdsl même sur poteaux, la couverture n'est pas un problème si on débride les règles stupides de l'arcep. dépenser des milliards qui ne rapportent rien, c'est augmenter la dépense publique, donc la dette donc augmenter les charges qui diminuent le pouvoir d'achat et augmentent les charges des entreprises, tout le drame de la france et ces dépenses totalement incontrolées qui nous ruinent Logique de toute personne normale qui n'a pas été déprogrammée en passant par la fonction publique. le bon retoru sur investissement est la montée en débit avec option vdsl, plus tard la fibre si c'est justifiée, ce qui n'interdit pas de faire de la fibre BL à la demande s'il y a des clients. il faut comparer le business plan FTTH en comparaison du scénério progressif, avec un facteur 10 de coût, le résultat est sans appel, parce que personne ne parle du vrai prix que devrait payer le client, et qui paye la différence ? le contribuable, le pére noel de la dépense publique, c'est pour les petits !!!!

marc  a répondu le 14/03/2013 à 15:47:

100% d'accord ave cla campagne, on veut le beuure et l'argent du beurre et lancer des dépenses sans compter comme si on était le quatar, un vrai délire, ilest urgent d'afficher la vérité des coûts et des tarifs sinon on alimente l'assitanat et c'est le contribuable qu ipaye. ces investissements sont bien plus utiles à aider les pme pour développer l'emploi

yvon  a répondu le 14/03/2013 à 15:49:

+1 avec que chacun paye, on est en plein réve, on dépense, on passe le rouleau compresseur pour 10% des clients qui ne paient pas le vrai prix sinon ils seraient que 1%. il faut commencer à améliorer l'existant avec la montée en débit sur cuivre et équiper la campagne, le 20M partout n'est pas cher et rien ne justifie de dépenser 10 fois plus.

Papy Mougeot  a répondu le 14/03/2013 à 17:20:

Surtout qu'à la campagne on a la TV TNT, pour regarder le JT de 13H sur TF1 c'est bien suffisant ! On a pas besoin de ce machin le FTTH !

chimimlimili  a répondu le 14/03/2013 à 17:48:

t'as bien raison papi mougeot, parce que les élus c'est pas le chimilimili qu'ils font avancer, ce sont nos impôts et en décidant sans nous demander notre avis ce qui est bon pour nous et notre portefeuille (ou plutôt le leur)

Asimon  a écrit le 14/03/2013 à 13:43 :

Tout ce que veulent les élus locaux, c'est laisser leur marque dans l'Histoire : ils vont donc, comme toujours, faire moderne. Et la fibre, c'est moderne : peu importe les trois milliards. Et surtout pas de vDSL sur la paire de cuivre : du passé faisons table rase !

pemmore  a écrit le 14/03/2013 à 13:04 :

le plus logique est de remplacer par de la fibre optique tout ce qui est cable cuivre de répartiteur à répartiteur et laisser la paire terminale en cuivre.
Seule chose, on n'a aucune notion du prix de mêtre de fibre optique et ni de celui des convertisseurs optiques cuivre.
y a t'il une concurrence dans ce marché?
Et quelle drôle d'idée de vouloir enterrer tout le réseau, une fibre optique est bien plus légère que son homologue cuivre.
Quand aux réseaux enterrés il y a urgence d'installer la fibre optique car la grande mode est de tirer le cable avec un camion pour en récupérer le cuivre (plusieurs km dans le département) et ça serait bien étonnant qu'il y ait une aiguille pour le remplacement éventuel.
Autant prévoir.

bonne solution  a écrit le 14/03/2013 à 12:45 :

il faut mettre à plat les coûts plutôt que tous ces discours gratuits. la fibre coûte 10 fois plus cher que le cuivre, et on sait faire de 20 à 100M par la montée en débit, en faisant des centraux plus près des cleints (200e/ligne contre 1000 à 3000e pour la fibre. et il faut partir des besoins, tousles clients n'ontpas besoin de la fibre, il y a diversité des usages, des débits, des coûts, des tarifs. la solution unique à cout maximal est la solution des lobbys, équipementiers, collectivités qui révent de projets clientélistes et électoralistes avec l'argent qu'elles n'ont pas et sans jamais faire de bilans. Ils ont déjà gaspillé plus de 5 millairds dans des projets inutiles, il faut arréter ces bétises ..les opérateurs savent ce qui est rentable et pertinent, ils savent faire les bons choix. chacun son boulot, est ce que les instances publiques passent leur temps à expliquer aux avionneurs comment contruire un avion, est ce qu'on va mettre une usine d'avion par département ?

pemmore  a répondu le 14/03/2013 à 13:13:

Si la fibre coûte dix fois plus cher c'est qu'il y a un problème bien Français.
Ca explique pourquoi l'île de la Réunion a été équipée par une société sud-africaine.
Et le prix n'a pas été prohibitif.
Donc faire appel à des installateurs étrangers me semble tout naturel,
Faudra bien un jour qu'on cesse de tomber sur des margoulins vivant aux dépends des collectivités locales.

chopp3r  a répondu le 14/03/2013 à 14:00:

Construire des centraux plus près des usagers a un coût également. D'ailleurs, on pourrait comparer "la bonne solution" à une solution fibre puisqu'il s'agit en réalité d'amener la fibre jusqu'à des sous répartiteur ADSL au plus près des usagers.

Et si les opérateurs connaissent leur boulot, et qu'ils déploient en FTTH, mais que le FTTH ne sert à rien, là je suis perdu...

qui a payé quoi ?  a répondu le 14/03/2013 à 14:01:

le prix est de 1000 à 300e par raccordement (en moyenne) alors qu'il est possible de faire du 100M de 200 à 350e/ligne, pourquoi dépenser plus ? pour le plaisir de la techno ? il faudrait d'abord partir des besoins, et il y a une grande diversité. Quand aux autres modèles, si le client paye 40e de service mais qu'il paye 100e d'impots (sans qu'on lui dise comme d'habitude) est il gagnant ? c'est fou dans ce domaien chacun ramène son grain de sel sans rien connaître aux réseaux, comme si on expliquait à renault qu'il est idiot, il faut faire les bielles en alu et les pistons en titane...laisson sles opérateurs faire les bons choix, ils sont les seuls à tout maitriser et à développer les outils en fonction des besoins, et il n'y a pas de client unique sauf pour ces illuminés dépensiers avec l'argent des autres

réalité réseaux  a répondu le 14/03/2013 à 14:18:

réponse simple : il faut une fibre pour alimenter le central, il en faut une par client en FTTH, d'où les prix pharaoniques pour le FTTH et 10 fois moins cher pour faire du VDSL et le central est amorti pour l'ensemble des clients aval. Laissez travailler les opérateurs, ils connaissent leur boulot !

dilapidation de l'argent public  a répondu le 14/03/2013 à 14:36:

à penmorre : les collectivités ont tous les leviers pour dépenser utile et pas cher. Mais ils ne connaissent rien à la technique, posent des réseaux là où il n'y en a pas besoin et pas les bons.., ont déjà dépensé plus de 5 milliards de façon totalement inefficace. Et en plus ils ne savent pas gérer des marchés, aucun objectif clair, une simple logique de dépense... donc le résultat est à la hauteur de leur compétences et de leur maitrise !! ils sont les seuls responsables de ce gâchis invraisemblable !! ile st temps d'interdire aux élus toute dépense dans ce secteur, c'est voué à l'échec, mais surement pas pour tout le monde ..pourquoi ils insistent à vouloir continuer sans rien changer ???????...

Bubu  a répondu le 14/03/2013 à 15:02:

@ dilapidation de l'argent public : +1, une collectivité locale gère un budget donc sur un projet donné, elle va le dépenser. Dans un passé récent, j'avais vendu une étude sur un projet Très Haut Débit en Savoie et pour faire mon prix, j'ai tout simplement posé la question "quel est votre budget" et je me suis aligné sachant que j'étais choisi. Il y a quelque cabinets de consultants (on dit bureaux d'études en province) qui se sont gavés avec toutes ces études et plans directeurs !

dilapidation de l'argent public  a répondu le 14/03/2013 à 21:38:

c'est clair qu'il y a des connivences avec renvois d'acenseur. les cabinets d'étude poussent à la dépense maximale sachant qu'ils sont payés au pourcentage des travaux, don cil vaut mieux un pj FTTH à 10 millions qu'un pj de montée en débit à 1M, et comme il n'y a aucun objectif de performance ni de résultats, tout va bien. et si jamais le mandataire a un problème financier, on fait un AO de renflouement, pas la peine aux autres prestataires de candidater. des milliards évaporés en projets creux. dans ce contexte, il y a surement des renvois d'ascenceur, d'où l'obstination à maintenir ces projets en or !! et quand les réseaux sont vides, certains vont jusqu'à interdire aux opéreteurs de déployer leur propre réseau en tout impunité d'entrave anticoncurrentielle ! que fait l'arcep, l'autorité de la concurrence, on n'a rien vu !!!! et comme dit bubu, absolument aucune approche d'optimisation de la dépense, de ciblage, de pilotage par la performance, on a décidé un budget, on le dépense !!!! toute la logique publique !! dramatique !

CRC32  a répondu le 14/03/2013 à 23:08:

@pemmore

Et à la Réunion on sait tout de suite où est passé le différentiel par rapport à l'estimation du coût métropolitain... D'ailleurs la connexion ADSL est "seulement" deux fois plus chère qu'en métropole. Rien qui ne puisse rebuter les 2/3 des actifs employés dans la fonction publique bénéficiant d'une généreuse prime de "vie chère". Comme vous citez la Réunion en exemple alors parlez-nous aussi du seul département français ayant sa propre compagnie aérienne (Air Austral) financée à fond perdu par le conseil général lui même financé à fond perdu par la métropole.

pmxr  a écrit le 14/03/2013 à 11:37 :

La fibre optique est elle une nécessité pour les particuliers?????

Germaine Michu  a répondu le 14/03/2013 à 13:12:

Si l'on en croit nos zélus locaux, c'est indispensable pour créer des centaines de milliers d' emploi et pour développer la filière numérique ! Avec mon mari Marcel, cela nous fait une belle jambe...

Grincheux  a écrit le 14/03/2013 à 11:32 :

Le "last mile" a toujours été coûteux pour les opérateurs et là on est dans les 10 derniers mètres chez le particulier. Et oui, ça coûte cher d'amener la fibre dans le salon de Mme Michu sans lui abîmer son papier peint à fleurs !

chopp3r  a écrit le 14/03/2013 à 11:13 :

Un truc que la plupart des commentateurs oublient, c'est que le DSL, le câble ou la fibre pour les particuliers présentent des débits théoriques...partagés.
Lorsqu'on dit 100 Mbps avec la fibre optique, c'est 100 Mbps à partager avec vos voisins.
Pour les besoins de débit, la télé 3D, c'est entre 10 et 15 Mbps. En ADSL, c'est difficile de l'avoir en pleine soirée. Or, la 3D peut se généraliser dans les ménages français d'ici 5 ans. Prévoir un peu n'a jamais fait de mal. Et je ne parle que des usages que l'on connaît aujourd'hui. Pensez que tout ce que vous faites sur internet à heure actuelle, personne n'y avait pensé il y a 15 ans, car personne n'avait accès à plus de 512 Kbps...
C'est le débit qui crée les usages, pas l'inverse.

Bubu  a répondu le 14/03/2013 à 12:13:

@ chopp3r : c'est votre box câble ou fibre qui limite le débit à 100 Mbps, avec la fibre multipoint (GPON) ou la fibre d'une poche de réseau câblé, le débit à partager entre les utilisateurs est de 2,5 Gbps en flux descendant et de 1 Gbps pour les flux montants.

chopp3r  a répondu le 14/03/2013 à 12:34:

@ Bubu : Vous avez raison bien sûr.
Mais avec une ZAPM de 1 000 logements, ça nous fait 2,5 Mbps par logement.Un peu tiré par les cheveux comme calcul, mais cela montre que les 100 Mbps ou les 200 Mbps resteront théoriques.

faux  a répondu le 14/03/2013 à 13:56:

le débit n'est pas partagé par les supports mais par les équipements dans les centraux. Il est possible de faire encore plus de débit, mais au prix que payent les entreprises !!!! la réalité économique est la tare de la fance, ce pays d'assistés qui croit que l'argent public vient d'une corne d'abondance, c'est notre pognon, et il est trés trés mal utilisé !!!!!!!

chopp3r  a répondu le 14/03/2013 à 14:48:

Les entreprises disposent d'une fibre dédiée...

Je comprends pas. Tu crois que l'eau, l'électricité, le téléphone et les routes ont été construites pour des raisons de rentabilité financière?
Non, il a bien fallu desservir l'ensemble de la population.
C'est pas de l'assistanat, mais de l'aménagement du territoire.

Bubu  a répondu le 14/03/2013 à 15:53:

@ chopp3r: les opérateurs facturent les frais d'installation (construction de la fibre de leur Point de Présence PoP au site client) soit en mode one shot, soit réparti dans les mensualités du services avec pénalités si résiliation anticipée.

janego  a écrit le 14/03/2013 à 10:37 :

Dans ma commune, comme dans des dizaines de milliers d'autres, les canalisations d'arrivée d'eau en plomb ont été remplacés par des tuyaux en "PVC" ?
J'ai demandé au responsable du chantier si il était prévu de passer un fourreau (gaine) pour la fibre optique ou autre.
Réponse: pas cette année.
Traduction: on reviendra défoncer les trottoirs.
Bon pour le chômage,mauvais pour les coûts.

Bubu  a répondu le 14/03/2013 à 19:12:

Il y a toujours une bonne raison pour défoncer les rues et les trottoirs: eau, gaz, EDF, égouts, télécom. Le moyen le moins dérangeant c'est de passer par les égouts comme à Paris.Comme on disait chez Cegetel au début de la boucle locale fibre, la fibre et la m...e ça va bien ensemble...

gerard71  a écrit le 14/03/2013 à 9:56 :

Quoi de nouveau ? FTTD FTTH. Cette différenciation m?interpelle
Ayant habité une grande ville, un projet d?accés à la fibre optique avait été proposé à l?assemblée des co-propriétaires.
La fibre passait sur le trottoir d?en face. Il fallait lui faire traverser la route et la faire arriver jusqu?à chaque appartement. Le cout était à la charge des co-propriétaire et plutot élevé. Bien entendu, ce projet a été refusé
Cela remonte à une dizaine d?années.

Maintenant quel particulier a besoin de 100 Mbs ? 30 Mbs serait déjà un grand progrés
ET une ligne ADSL capable de fournir le débit théorique annoncé dans le contrat serait suffisant pour beaucoup d?entre nous
Aujourd?hui, j?habite la campagne. Mon contrat ADSL prévoit 18 Mbs et lors des tests que j?ai effectué (avec les outils de l?opérateur), j?atteint péniblement 4 Mbs
Mais je ne peux pas recevoir la TV par ADSL
Pour de l?internet et meme du téléchargement cela suffit
Pour regarder de la vidéo il y a parfois des saccades voir arret du film. Mais est-ce du au mode de transmission ou à l?opérateur qui diffuse la vidéo. Parfois tout passe bien, d?autres beaucoup moins. J?ai cru comprendre que les opérateurs et diffuseurs bridaient la vitesse de transmission quand cela les arrangeaient

Chich  a répondu le 14/03/2013 à 12:15:

@gerard71 : vous n'avez donc pas du tout compris l'interet de la fibre ! Le souci majeur de l'ADSL c'est la perte de puissance du signal à mesure que l'on s'élogne du "noeud". Le débit théorique donné sur les sites internet des fournisseurs par exemple n'est valable que pour 1 km grand maximum de distance entre chez vous et le fameux "noeud". La fibre optique permet de ne plus avoir à de se soucier de ça le signal ne perdant pas du tout en puissance que l'on soit à 100m ou 100km du point de départ.

Yves  a répondu le 14/03/2013 à 13:33:

Chich, c'est totalement faux. La distance d'atténuation des fibres n'est guère plus grand que pour l'ADSL !

Corning  a répondu le 14/03/2013 à 14:12:

@ Yves: Google est votre meilleur ami, allez faire un tour, au moins sur Wikipedia, pour vous renseigner.

CRC32  a répondu le 14/03/2013 à 19:24:

@Yves

Chich a raison, une fibre optique même plastique engendre une atténuation bien plus faible au kilomètre d'un signal LUMINEUX qu'une paire torsadée de cuivre pour un signal ELECTRIQUE. De plus un signal LUMINEUX voyage considérablement plus vite dans une fibre optique. Le seul point noir concernant l'installation ce sont les angles droit qui peuvent casser les fibres de verre.

Pas chaud  a écrit le 14/03/2013 à 9:11 :

Confondre le net avec un service public c'est confondre les "moyens" avec le "but", a l'heure de la mondialisation, ce n'est pas aux Etats de s'occuper de cela mais aux privés qui en auront tout bénéfice a nos dépends- ex: Les autoroutes.

serge84  a écrit le 14/03/2013 à 8:56 :

"Une piste pourrait être un crédit d'impôt comme mécanisme subventionnel transitoire du raccordement final "... Ben voyons, on demande, une fois de plus à l'Etat (c'est à dire au contribuable) de mettre la main à la poche. Les industriels Français n'ont vraiment pas honte... On a bien vu ce que les restaurateurs faisaient de la baisse de TVA !

Thargor  a répondu le 14/03/2013 à 11:21:

Si le particulier veut s'équiper qu'il le fasse à ses frais et non à celui des contribuables. Le cuivre est suffisant pour une utilisation raisonnable d'Internet.

c'est quoi la fibre optique ?  a écrit le 14/03/2013 à 8:40 :

je connais la fibre patriotique .. ( très dépassée de no jours ) mais l'optique ! non . au fait , avant hier soir je voulais mettre à jours les drivers de ma carte graphique !!! taux de chargement .......10ko/s soit 8:00 de temps estimé ! pas mal . alors la fibre est probablement encore loin d'arriver dans nos contrées reculées ( pas de l'univers ! ) de france . c'est la raison pour laquelle quand on parle de service public ( QUE pour les villes ) je pouffe et pourtant je serai surement sollicité pour payer ( mutualisation des coûts ) la note globale..

Bubu  a écrit le 14/03/2013 à 8:36 :

@ Delphine Cuny: Pour la clarté du débat et pour montrer qu'il y a des alternatives intéressantes au "pur FTTH", je me permet d'insister en apportant les précisions suivantes:
1) "on revient au vieux débat entre « vraie fibre » (jusqu'à l'abonné, de bout en bout), promettant des débits de 100 mégabits par seconde voire plus, et très haut débit avec de la fibre, typiquement celle des réseaux câblés comme Numéricable, plutôt de l'ordre de 30 Mégabits": c'est faux, depuis 2008 Numéricable déploie du 100 M avec des équipements CMTS aux normes EuroDOCSIS 3.0 et propose une offre standard à 30M.
2) Si vous regardez les chiffres du THD de l'ARCEP vous trouvez 630 000 abonnés 30M et 650 000 abonnés 100M pour Numéricable.
3) Les nouvelles offres sont passées de 100M/30M à 200M/100M.
4) Pour les puristes de la fibre, le câble permet des débits descendants de 200M/100M et montants de 10M/5M, sachant que les flux TV (3 canaux HD) sont transmis en dehors de la bande passante (outband).
5) Les opérateurs câbles sont dominants sur le marché US et très implantés en Europe du Nord ce qui explique le pragmatisme de ces pays.
En vous remerciant pour vos articles qui sont parmi les mieux documentés de la presse.

CRC32  a répondu le 14/03/2013 à 21:17:

Vous êtes commercial chez Numéricable? Parce que parler de fibre optique (sous l'acronyme FTTB) pour une connexion câble c'est une demi-vérité qui peut être assimilée à un mensonge pour le consommateur qui lui ne voit que la terminaison physique de son installation. Un câble "augmenté" par un débit supérieur n'en fait pas pour autant une fibre optique à la réponse (Ping) quasi-instantanée.

Bubu  a répondu le 15/03/2013 à 9:10:

@ CRC32: dès 2007, j'ai vendu à Numéricable les équipements Cisco CMTS (équivalent des DSLAM en ADSL) pour faire évoluer leur réseau en Docsis 3.0 permettant au départ,des débits de 100M/5M pour les sites éligibles et une généralisation à 30M/1M pour tous les autres abonnés. Actuellement les offres ont évoluées avec des débits de 200M/10M, des essais en laboratoire ont permis d'atteindre 4 Giga sur du coax. Vous qui êtes un spécialiste des télécoms, regardez bien (sur des sites spécialisés) les possibilités du "câble", notamment en diffusion TV HD, les comparatifs de performances de Numéricable vs FAI ADSL et vous réviserez votre jugement péremptoire affirmant que l'ADSL est supérieur au HFC (Hybrid Fibre Cable). Pour conclure, cela fait 2 jours qu'il y a une information erronée dans cet article et bien évidemment la fibre de bout en bout est la meilleure solution technologique, mais elle à un coût et on en revient à l'éternelle question: qui va payer ?

CRC32  a répondu le 15/03/2013 à 11:33:

@Bubu

Voilà un avis qui n'est pas dépourvu de conflit d'intérêt. Ceci ne m'étonne pas que vous êtes un fervent défenseur de Numéricable en constant l'énergie déployée pour promouvoir votre "champion". Pour ma part je n'ai ni action ni intérêt dans une technologie plus qu'une autre cependant je ne suis qu'un abonné lambda à l'ADSL. Numéricable comme ses concurrents fait la course au débit descendant dit "téléchargement" mais aucun ne compte s'attaquer au débit montant chasse gardée du business de l'hébergement. De même Numéricable ne mets pas en avant son temps d'accès (Ping) pour les joueurs en ligne car le coaxial est bien plus "lent" que la fibre optique. Le seul domaine où le câble peut mettre hors compétition ses concurrents, ceci ne concerne alors que la télévision (numérique notamment) ce qui fut la base de sa conception. Le câble me semble bien plus pertinent dans ce domaine que le satellite ou la TNT cependant la qualité a un prix!

isithran  a écrit le 14/03/2013 à 4:21 :

Tout d'abord, il ne s'agirait pas de FTTD (fiber to the door) mais de Fiber To The Distribution point (FTTDp). Désolé d'être un peut tatillon, mais il existe tellement d'acronymes dans la famille FTTx qu'on ne peut pas se donner le luxe d'en improviser ;)

La technique et tout à fait viable et des technologies adaptées sont déja standardisées/en cours de test (comme G.Fast par exemple): http://www.itu.int/dms_pub/itu-t/oth/06/5B/T065B0000320009PPTE.ppt.

Il faut savoir que dans la majorité des cas, l'installation des derniers mètres de fibre sur la propriété de l'utilisateur qui coute très cher, car il y a une main d'?uvre pas négligeabl (pose de la fibre). Sans compter qu'un propriétaire peut prendre son locataire en otage en refusant cette installation.

la technique ... stop ! du concret pour tous  a répondu le 14/03/2013 à 8:54:

en vous lisant monsieur je me demande si vous écrivez de la terre où d'une bulle en suspension dans votre univers technique . le seul G.FAST que je connais roule en Audi . chez nous ( la majeure partie du terrain en france ) c'est encore du 512 ..et pour très longtemps dixit orange . alors Votre technique fumeuse on s'en tape un peu .

isithran  a répondu le 14/03/2013 à 12:25:

Je comprends votre réaction, mais le réseau n'est pas un monde où tout marche après le branchement (à l'exception de ce qui se passe chez l'abonné, et encore, c'est sujet à débat).

On ne peut pas demander à des gens qui veulent tout tout de suite de comprendre que l'arrivée d'une technologie se planifie, qu'on doit y associer une dimension économique viable, une stratégie de déploiement, de maintenance, de vérifier que ça s'intègre bien avec l'existant, etc.

Quoi qu'il en soit, le FTTH coute cher à l'installation chez l'abonné et n'est pas simple à gérer logistiquement dans le sens où, par exemple, on envoie aujourd'hui des techniciens pour poser la fibre dans le logement d'un abonné. D'ailleurs ça ne peut être fait autrement car la pose d'une fibre n'est pas à la portée technique (coucou) de l'utilisateur lambda.

bibopaloula  a écrit le 14/03/2013 à 1:58 :

Ça sert à rien la fibre et ça coute hyper cher.
Ne peut on pas mettre l argent public pour créer des emplois ?
Problèmes numéros un en France, le chômage et les dettes publiques ... pas avoir un débit internet de folie. Et on peut avoir internet rapide avec l ADSL, c'est déjà plus que suffisant. Que ferait on avec un débit de 1 gigabit ? Mater cinquante six chaines en même temps en super hd 3d hyper rapide de folie ? .... Bref...

@bibo  a répondu le 14/03/2013 à 8:21:

+1, j'ai un peu de mal à percevoir l'utilité réelle d'un débit de 100 Mbps en downlink pour un particulier, d'autant qu'à partir d'un certain débit ce sont les serveurs qui vont se retrouver à genou...Une dizaine de Mbps est un débit fort acceptable pour un usage courant.

utilité  a répondu le 14/03/2013 à 9:01:

Si vous avez 20Mb/s en adsl, l'utilité supplémentaire de la fibre se discute pour un particulier. Si vous avez moins de 5Mb/s comme 50% des abonnés adsl et des parasites dans vos conversations téléphoniques, la fibre ne se discute pas.

@utilité  a répondu le 14/03/2013 à 9:44:

Si fait, mais dans ce cas le point n'est pas le débit mais la qualité de la liaison et en particulier la connection terminale sur votre ligne cuivre intérieure qui est souvent la cause majeure d'une mauvaise liaison.

Madieron  a répondu le 22/03/2013 à 10:38:

Je suis d'accord l'utilité est discutable mais par exemple les débit en Upload de la fibre sont généralement bien plus conséquents.
Un petit exemple, vous avez de la famille qui vit à l'étranger (Russie et UK comme moi par exemple), vous faites une fete de famille avec des vidéos en HD (sans le rechercher mais les caméras actuelles le font)... Comment transférer vous près de 25Go de vidéo avec un UL de 1Mb au mieux en ADSL (soit 125Ko/s max soit 25000000ko environ à transférer, soit 25000000/125 = 200000s soit près de 200000/3600 = 55 HEURES !)
Ca peut avoir une utilité. Quant à créer de l'emploi, il faut des sociétés pour déployer toutes ces fibres.

Aucun problème  a écrit le 14/03/2013 à 1:23 :

Au moment de payer ma facture à mon opérateur télécom, je ferais le chèque, je le mettrai dans l'enveloppe, je ferai le chemin jusqu'à la poste, puis je rentrerai chez moi avec le chèque dans la poche...

djo59  a écrit le 14/03/2013 à 0:36 :

NC pas de la "vraie fibre"??? Jusu'à ce que je déménage il y a3 mois j'étais chez et débit mesuré en moyenne: 93Mbits. Aujourd'hui je suis répassé en Adsl "classique" car pas de fibre où j'habite. Je ne me plaint pas mais 12Mbits çà se ressent sur les streaming (youtube/daylimotion,...) adieu hd, et meme 480 parfois ca saccade. Alors si l'on veut un jour voir de vrais offres de Vod de qualité, une seule solution. Ave l'adsl, si tu veux de la vod de qualité sans saccade, à la date d'aujourd'hui la seule vraie solution c'est le (Censuré par Hadopi)

kally  a répondu le 14/03/2013 à 7:37:

Si avec 12 méga vous avez des problèmes de streaming c'est que votre opérateurà des problemes d interconnexion avec les services google... Vs etes surement chez Free car 12méga suffit largement pour faire du strealming HD ss saccade !!! Free n est pas le seul à avoir ce probleme, mais c chez cet opérateur que le probleme est le plus flagrant..... parlez en au service client ils vous conseilleront d utiliser Daily Motion;;;; mdr!!!

claude34  a écrit le 13/03/2013 à 22:50 :

NC ce n'est clairement pas de la fibre, mais la fibre ne sert à rien. C'est ça la réalité. J'aime bien la solution de fibrage à la porte, si la personne est un vrai geek, elle peut payer au prix fort pour avoir son gigabit, sinon elle a un équivalent NC à un coût raisonnable.

Patrickb  a répondu le 14/03/2013 à 0:32:

@claude34: je suis pas sûr que tu saches ce que veut dire "geek", mais peut-être vas-tu nous donner ta définition du "dork" en même temps :-)

Théophile  a écrit le 13/03/2013 à 21:49 :

Je pense qu'on redécouvre un peu le fil à couper le beurre. En 81 aussi la toute puissante DGT avec Jacques Dondoux fraîchement nommé à sa tête par tonton avait convaincu le ministre Mexandeau que l'avenir industriel de la France passait par le câblage des abonnés en fibre. Après on a fait une expérience à Biarritz puis un réseau TV ruineux à Rennes et on s'est vite rendu compte que le business model ne serait jamais au rendez vous. Bon mais c'est bien après tout que les jeunes fassent aussi leurs expériences ;o)

pm  a répondu le 14/03/2013 à 0:19:

Mais avant que les rêveurs réalisent qu'il faut redescendre... Cela rappelle la radio hertzienne numérique: valeur ajoutée par rapport aux standards actuels ?: aux alentours de pas loin de zéro... Sauf (bien sûr ?) pour les industriels car il faut changer tout le matériel...

Bubu  a écrit le 13/03/2013 à 21:10 :

@ La Tribune: merci de corriger votre article pour les débits de Numéricable en FTTB qui sont de 100 Mbps en THD et de 30 Mbps en HD. Les débits en DOCSIS 3.0 peuvent atteindre 200Mbps en réception et 10 Mbps en émission.

Alucard  a répondu le 20/03/2013 à 4:15:

Bonsoir,

Je trouve bizzar que personne ne rale sur le choi des offres actuelles, j'ai une connection de 1 mega, je n'ai pas le choix je suis obliger de prendre une offre triple play.

Peu importe l'operateur, la tv par adsl je peu me brosser mais je la paie, le debit annoncer de 8 a 20 mega pareil.

Si je veut prendre un abo sans tv n'y telephone ben je paie tout autant car 16euro abo FT.

Alors oui je donne une partie de mon petit salaire pour financer les gros debit des villes sans avoir le choix et ceux depuis des années.

C'est pour quand un debit qui me permettra reellement de pretendre a l'offre que je paie?

Oui vous oublier que les campagnard paie aussi cher que vous pour des services moinde, merci de nous respecter.

Amicalement, Alucard.