La Tribune

Taxe sur la vente de la résidence principale : le projet qui fait peur aux propriétaires

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)
Stéphanie Tisserond avec Romaric Godin  |   -  490  mots
C'est une des pistes envisagées par la ministre de l'Economie dans le cadre de la réforme de la fiscalité du patrimoine.

Il n'y a pas de sujet tabou, en tout cas à ce stade précoce de la réflexion. Aujourd'hui, un ménage qui vend sa résidence principale et en tire une plus-value - quel que soit son montant et la durée de détention du bien - n'est pas imposé sur ses revenus. Demain, il n'est pas certain qu'il en soit encore ainsi. La ministre de l'Economie l'a indiqué vendredi, lors de ses voeux à la presse : la taxation des plus-values immobilières sur la résidence principale est une des pistes envisagées de la réforme de la fiscalité du patrimoine, que le gouvernement doit boucler au printemps prochain. « Aucune piste ne sera écartée dans le cadre des travaux sur la fiscalité du patrimoine, celle-là en sera une », a déclaré Christine Lagarde.

La veille, Nicolas Sarkozy avait expliqué lors d'un déplacement à Toulouse qu'il trouvait « plus logique » de taxer les revenus du patrimoine que de taxer la détention du patrimoine. Ce qui, pour l'immobilier, se traduirait de la façon suivante : plutôt que de taxer le patrimoine lui-même via l'ISF, impôt de solidarité sur la fortune, pourquoi ne pas taxer les revenus tirés de ce patrimoine lors de sa cession. Cette imposition existe déjà pour les plus-values immobilières... sauf dans le cas de la résidence principale, pour laquelle l'exonération est totale.

Convergence fiscale

Sans préjuger de son sort ? encore très hypothétique ?, l'idée sera expertisée par la Cour des comptes dans le cadre des travaux sur la convergence fiscale franco-allemande. Mais il n'est pas sûr que cette comparaison fasse avancer le débat, puisque outre-Rhin l'exemption s'applique aussi pour le vendeur qui a utilisé le bien comme résidence propre durant la période allant de l'achat à la vente, ou bien s'il occupe ce bien durant l'année de la vente et les deux années précédentes.

Pour le président de la commission des Finances du Sénat, cette piste est « judicieuse ». « L'assiette des plus-values mobilières et immobilières a été réduite au fil des ans. Pour que le compte y soit, il faut examiner toutes les pistes avec objectivité et sans tabou », assure Jean Arthuis. De son côté, Gilles Carrez juge logique que, si l'on modifie ou supprime l'ISF sur la résidence principale, on réfléchisse à une taxation sur la plus-value dans le cas des cessions « supérieures à un certain montant ». Le rapporteur général du Budget à l'Assemblée nationale pointe cependant un risque politique : une mesure de ce type affecterait des millions de ménages, contre quelques centaines de milliers pour l'ISF... Mardi, François Baroin réunira pour la première fois la vingtaine de parlementaires de la majorité chargés de plancher sur la réforme. Il organisera par ailleurs, début mars, un colloque sur le sujet.

Réagir

Commentaires

victoriasecret  a écrit le 28/08/2011 à 10:55 :

Quelle intelligence Mm Lagarde ministre de mes deux , vous n 'avez qu'a reduire votre train de vie , vous n'etes pas des rois ni des reines , souvenez vous il ont finit tous et toutes à l'echafau , et ca ne va pas tarder à recommencer ! oups pas de pitié pour ces cons qui ne voit que le profit , et à nous deculoter de nos deniers , nous la classe moyenne !

Sans Nadir  a écrit le 25/02/2011 à 15:13 :

Certains fond un choix.... acquérir leur logement et faire les sacrifices qu'il faut pour cela! C'est un choix qui s'amortie dans le temps et qui permet de se constituer un patrimoine pour ses vieux jours.... n'oubliez pas que que la loi Balladur a rognée nos retraite de près de 30%! De plus ces logements acquittent les taxes foncières et d'habitations...
D'autres font le choix de profiter de leurs revenus immédiats quitte à dépendre des aides sociales toute leur vie et à montrer du doigt ceux qui ont épargné...

wpjo  a écrit le 07/02/2011 à 6:32 :

Comme j'habite une commune où l'on fait beaucoup du social, la détention des biens immobiliers est très fortement taxée. Exemple : Un appartement de 85 m² (valeur 250 kE) rapporte à la collectivité 1800 eruros en 'impôts locaux et taxes foncières. Et en Paris, où les biens valent le double ou le triple, les impôts, calculé par m², sont deux fois moindres ! Avant de taxer la vente de l'appartement principal, on ferait mieux d'aligner les impôts locaux, c'est à dire, cette taxe sur la détention des biens.

ocorbel  a écrit le 24/01/2011 à 13:13 :

on ne voit pas bien pourquoi la plus value sur vente d'un logement fut il principal soit le seul profit qui echappe a l'impot en France. En dehors du fait que les lois sont votées par des corporation dont l'essentiel des biens est placé dans l'immobilier, il n'y a aucune justification intelligible à cette exoneration.

Laurent  a répondu le 25/01/2011 à 16:24:

Il n'existe pas de plus value sur la résidence principale dans aucun autre pays d'Europe.
De plus, vous revendez pour acheter un autre bien qui lui aussi a subi la même plus value, il n'y a donc aucun gain et aucune plus value réelle, elle est totalement virtuelle. On ne va pas taxer du vent !

Bossa  a répondu le 15/08/2011 à 12:38:

Hé bien ocorbel, j'espère pour vous que vous n'aurez jamais à changer de résidence suite à un divorce, changement de situation professionnelle ou autre... Ne vene pas vous plaindre une fois le nez dedans!

oliv  a répondu le 08/09/2011 à 10:14:

il ne faut pas oublier que lors d'un achat de résidence principale, l'état prélève 8% de la valeur du bien (les 10% de frais de notaire sont en fait 9% de taxe de l'état + 1% de taxe notariale). Si cette loi passe le propriétaire sera taxé 2 fois (a l'achat et à la revente) et une fois par an par la taxe foncière. Vive la France

lou-lou  a écrit le 23/01/2011 à 21:42 :

La valeur de votre bien lorsque vs l'achetez affiche un prix. Généralement les heureux propriétaire prennent un crédit sur 15 ou 20 ans ce qui fait qu'au final vous avez remboursé 3 fois le montant du prêt qui n'a plus rien à voir avec le prix affiché . Il ya 25ans les taux d'intérêt étaient de l'ordre de 12 %

mns  a écrit le 23/01/2011 à 14:42 :

Enfin une bonne nouvelle !! voyez le bon côté des choses...on va pouvoir réactiver le bon vieux système des dessous de tables aveugles de nos bons vieux notaires...et laisser encore l'argent dormir dans les bas de laine jusqu'à l'installation des enfants à qui l'on reversera au compte goutte ce black caché à Singapour, nouvel Suisse de l'évasion fiscale . Et pour ceux qui se disent impossible de passer les douanes avec autant d'argent qu'il sache que depuis longtemps la compensation est pratiquée par les banques (100 000 euro déposé à Genève et un compte de Singapour crédité en même temps.)
Trop fort ce gouvernement. Faire un cadeau aux très riches (suppression de L'ISF) et récolter 100 fois plus d'impôts en même temps sur les moutons que nous sommes...car comme tout le monde l'imagine les riches ne paieront pas d'impots sur les plus values immobilière car ils achètent tout en société, holding, trust .

reflex  a répondu le 25/01/2011 à 3:42:

enfin un commentaire lucide car en lisant les autre j ai vraiment tres peur pour ma maison

valeur  a écrit le 20/01/2011 à 15:35 :

D'accord si l'ontaxe à partir de plus de 1 million d'euros.

aiglenoir  a répondu le 20/01/2011 à 18:57:

Pourquoi? Ta maison ne vaut que 999 999 euros?

colette  a écrit le 20/01/2011 à 15:22 :

L'idée de taxer la plus value réalisée sur la résidence principale n'est pas mauvaise en soi mais il faudrait y apporter quelques bémols, la durée de détention et un plafond qui dépassé sera taxé.Prenez l'exemple d'une maison achetée 250000 euro il y a dix ans revendue aujourdhui 500000 euro. Bénéfice 250000 euro en 10 ans. non imposés. Est ce vraiment normal?

imbecile  a répondu le 20/01/2011 à 23:33:

Et avec les 500000? vous vous relogez où?
Vous rachetez une autre maison dans la meme ville, vous avez une maison équivalente.
Vous avez trouvé un travail dans une ville plus chere et vous acheter un deux pieces!! Essayez de réfléchir un peu avant de dire des anneries!

Laurent  a répondu le 24/01/2011 à 6:53:

Colette, il n'y a un bénéfice que le jour de notre mort ! Si on est vivant, on vend son logement principal pour se reloger ailleurs, plus grand et plus cher. Il n'y a aucun gain et même une perte de pouvoir d'achat quand l'immobilier PRINCIPAL augmente.
Cette loi va pénaliser lourdement la classe moyenne et les familles au profit des très riches.

buddy  a répondu le 01/02/2011 à 13:43:

"Cette loi va pénaliser lourdement la classe moyenne et les familles au profit des très riches". Mais c'est exactement son objectif pour le "club du Fouquet's" !!

giantpanda  a écrit le 20/01/2011 à 11:44 :

Bonjour,

On peut se poser la question suivante ( qui fera bondir beaucoup ):

Pourquoi est-ce que quand il s'agit d'immobiliers doit-on vendre à un prix supérieur à ce que l'on a payé! Finalement on l'a utilisé, et le plus souvent les investissements ne couvrent pas nécessairement l'usage!

D'un autre côté il y a le marché.

Pour les valeurs mobilières, si l'entreprise " s'use " ( perd sa position sur le marché) , la valeur diminue.

On pourrait même introduire une réduction de la valeur de base suivant le nombre d'années d'occupation pour établir la valeur de base en fonction de l'âge et ceci augmenterait la plus-value totale taxable ( réelle, en adoptant ce raisonnement ).

Investir sur le marché immobilier n'est pas donné à tout le monde - avec un certain patrimoine, c'est nettement plus facile.

Tout ceci rétablirait une certaine équité.

Cordialement,

giantpanda

aiglenoir  a répondu le 20/01/2011 à 19:04:

La vraie solution, on la connaît pourtant depuis longtemps: abolir la propriété privée, et la constitution qui découle de la soi-disant Révolution française ainsi que son cortège d'inepties telle que la déclaration des droits de l'homme (PROPRIETE PRIVEE INALIENABLE ET SACREE). C'est le communisme qu'il vous faut et que vous méritez, ce que tous ceux qui l'ont essayé honnissent!

logique  a répondu le 18/05/2011 à 11:08:

4.5% d inflation par an Giant panda .... deja a cause de l erosion monetaire et ensuite a cause de l inflation.... les 250 000e il y a dix avec l augmentation du cout de la vie (quoiqu'en dise l insee qui fabrique des stats) d el ordre de 4% l an et la devaluation monetaire....ne valent plus grand chose 10 ans apres ... 4 % x 10...

Jejed  a écrit le 20/01/2011 à 9:45 :

Idée loin d'être idiote. Il faut freiner la spéculation immobilière qui ne fait qu'augmenter les prix et donc baisser le pouvoir d'achat, je dirais même qu'il faut accompagner la mesure par une suppression de toute ces aides fiscales sur l'accession à la propriété qui in fine ne profitent qu'aux promoteurs. Il faudrait également que les gens comprennent que l'immobilier est un placement et que spéculer dessus peut engendrer des pertes. Certains ont tendance à penser que forcément la pierre est un investissement à plus valu garantie, c'est faut et le risque existe, d'ailleurs les irlandais qui ont été les rois de la spéculation immobilière sont en train de l'apprendre à leur dépend, tout comme les espagnol. Et enfin, beaucoup d'étrangers achètent en France, notamment dans le sud et les mettre à contribution permettrait de faire entrer des sous dans les caisses, surtout que ce sont en général des personnes aisés.

feeclochette  a écrit le 20/01/2011 à 5:21 :

Je trouve inadmissible de nous taxer ,car ce sont des privations de toute une vie pour accéder à la propriété.Nous avons choisi d'acheté pour pouvoir vendre notre maison au cas ou ils nous arriverait un problème de santé au cours de notre vieillesse.pour ne rien demander aux enfants si nous rentrons en maison de retraite.

abasourdi  a répondu le 21/01/2011 à 11:09:

Les efforts d'une vie???? L'acquisition d'un bien représente les efforts d'une vie, mais la plus value certainement pas...Ce n'est qu'une question de circonstances.

quick  a écrit le 19/01/2011 à 21:48 :

Gros frein à la revente donc marché gelé d'où hausse des prix. Seuls les obligés vendront. Les dessous de table vont être monnaie courante. Belle solution au manque de logement

On va rire  a écrit le 19/01/2011 à 17:10 :

Je suis impressionné par le nombre de personnes s'opposant à cette mesure.

Certainement des propriétaires ayant fait de belles plus values en raison du "moutonisme" qui a conduit leurs congénères à se ruer sur l'immobilier à n'importe quel prix...

Mais qu'ils se rassurent, avec une tel dispositif et compte tenu des prix actuels, la chute des prix qui en résultera les empêchera d'être taxé (pourquoi croyez vous que le lobby immobilier s'oppose à cette mesure!)...

ARCEAUX  a répondu le 19/01/2011 à 21:08:

Que répondez-vous aux enseignants mutés pénalisés par la hausse du prix du nouveau logement et la taxation de la plus-value naturelle sur le prix de vente de leur ancien ? A chaque changement, ils vont s'appauvrir. La vente de leur ancien logement, obéré par la taxation ne leur permettra plus d'acheter l'équivalent dans leur nouvelle ville.

bouchy  a répondu le 19/01/2011 à 23:41:

Qui vous dit que l'appauvrissement du citoyen au profit de la caste dirigeante n'est pas le but recherché ?

On va rire  a répondu le 21/01/2011 à 11:02:

Et vous que répondez vous aux actifs ne pouvant pas acheter car ils sont arrivés au plus de la hausse? Trouvez vous cela juste? Si vous réfléchissez un tant soi peu à la question et vous documentez, vous constaterez qu'une baisse de l'immobilier sera bénéfique pour tout le monde (cela rendra du "pouvoir d'achat" au français dont les revenus sont vampiriser par l'immobilier). Les seuls perdants seront les primos accédants ayant acheté au plus haut de l'envolée des prix. Mais c'est une des lois de la nature, les moutons se font toujours tondre...

Laurent  a répondu le 24/01/2011 à 6:56:

@On va rire : on parle de plus value sur la résidence principale, c'est une plus valie VIRTUELLE sauf le jour de votre mort (mais dans ce cas, ça ne sera plus votre résidence principale ;) ).
Quand vous vendez un petite studio pour acheter un deux pièce, puis quand les enfants arrivent un 4 pièces, puis à la retraite pour aider vos enfant ou changer de région, il y a ZERO plus value puisque vous rachetez pour plus cher.
Arrêtons d'être démago ! La plus value sur la résidence principale est virtuelle.

wpjo  a répondu le 07/02/2011 à 6:20:

Tout à fait d'aéccord. Mais les impôts à payer sont bien réelles.

CQFD  a écrit le 19/01/2011 à 17:08 :

J'en vois certains écrire : "vivement 2012!". Croyez vous vraiment que si on a un gouvernement de gauche nous serons exonérés des impôts nouveaux et taxes diverses ? Je ne crois pas aux recettes miracles et si la gauche passe, nous serons mangés à une sauce légèrement différente, mais mangés quand même. Les faits sont têtus.

Patrickb  a répondu le 19/01/2011 à 21:58:

@ CQFD: tout à fait d'accord. D'une façon ou d'une autre, il faudra bien combler les déficits.

Laurent  a répondu le 24/01/2011 à 6:58:

@CQFD : la gauche n'avait pas dans ces propositions pour la suppression de l'ISF la taxation de la résidence principale ! L'UMP est pire que la gauche sur ces taxations. Elle taxe n'importe quoi et lourdement la classe moyenne.
Sarkozy avait dit qu'il taxerait les revenus du capital à la place de taxer le patrimoine, ce n'est pas le cas puisqu'il taxe la résidence principale sur une plus value totalement virtuelle !
On peut dire que mon appartement vaut 5 millions d'euros ou 250 000 ?, vu que j'habite dedans, ça ne fait aucune différence et si je dois revendre pour acheter ailleurs, ça me coûtera plus cher, donc il n'y a aucun bénéfice. La plus value est virtuelle.

Justice  a écrit le 19/01/2011 à 16:56 :

Enfin une mesure qui a du sens, ce n'est pas si souvent que ce gouvernement envisage un dispositif intelligent!

Naturellement, les heureux propriétaires ayant acheté leur premier bien avant l'envolée des prix s'en offusquent.

Mais qu'ils n'oublient pas qu'ils n'ont fait une plus value qu'en raison de leur date de naissance (leur ayant permis d'arriver au bon moment...).

Pourquoi les jeunes d'aujourd'hui devraient s'endetter sur 30 ans pour vivre dans un deux pièces minable à Paris (pour ne citer qu'elle), alors que les générations précédentes ont fait des plus values hors de proportion leur permettant de continuellement s'agrandir en revendant leur logement ?

Outre, l'intérêt premier d'une telle mesure qui fera rentrer de l'argent dans les caisses pour éviter la faillite de notre cher Etat (Grèce, Irlande, Portugal puis viendront Espagne Italie et enfin France...), on ne doute pas que cela présentera également la vertu d'entrainer une baisse des prix de l'immobilier, en association avec l'augmentation des taux d'intérêts qui rappelons le a déjà commencé dans des proportions impressionnantes (0,10 point rien que sur le dernier mois).

C'est marrant ce sentiment de richesse créé par la bulle immobilière.

Mais chers propriétaires, souvenez vous que tout ce qui monte finit par redescendre un jour...

Ceux qui prétendent le contraire sont soit des menteurs, soit des imbéciles !

Laurent  a répondu le 24/01/2011 à 7:02:

Ce n'est pas intelligent, c'est très très con ! Ils vont taxer une plus value VIRTUELLE. Sauf le jour de votre mort, quand vous revendez c'est pour acheter plus cher ailleurs, donc vous ne gagnez rien, il n'y a pas de plus value, aucun gain financier.
Quant aux jeunes, si les parents sont taxés encore plus lourdement, ils auront de plus en plus de mal à se loger. La classe moyene n'a malheureusement pas le droit aux APL, logements sociaux et co.

Loauda  a écrit le 19/01/2011 à 15:57 :

L'etat nous apprend à voler !
Taxer la plus value sur le logement principal,c'est tout simplement du VOL !
C'est nous prendre de l'argent sur quelque chos qui a déjà payé pas mal d'impots !
C'est du vol,mais l'état n'en esr à cela prét *

Très déçu  a écrit le 19/01/2011 à 14:56 :

Choquant et absurde que de vouloir taxer les plus values dégagées en cas de revente de la résidence principale. Rappelons que pour la plupart des propriétaires les revenus ayant servi à l?achat ont été déjà largement taxés, que les taxes et frais notariés se sont également appliqués et que bien sur le jour venu les droits de succession s?appliqueront également. Soulignons également que cette plus value consécutive à la hausse du prix de l?immobilier permet en cas de déménagement ou d?agrandissement de racheter un nouveau bien. Taxer cette plus value ne sera qu?un obstacle de plus à l?accession à la propriété et au développement du marché de l?immobilier. Pour ma part, les choses sont claires, je me désolidarise de l?UMP et je ne voterai pas pour Sarkozy en 2012 : trop de fausses promesses, trop de reniements, trop de faveurs au vrai pouvoir de l?argent avec toujours le refus de vraiment taxer les revenus du capital, les bonus, les retraites chapeau, les ?uvres d?art etc. etc.

tartemuche74  a écrit le 19/01/2011 à 13:03 :

être propriétaire, c'est aussi payer une taxe foncière, donc déjà un impôt, payer des charges de fonctionnement et d'entretien, donc une contribution à l'activité économique le plus souvent locale, alors y ajouter un impôt sur la plus value encourage à ne plus faire de travaux d'entretien ou autre ?

Bouts de chandelles  a écrit le 19/01/2011 à 12:21 :

Le gouvernement taxe à tout va par petits bouts (tant pis pour les promesses) au lieu de restructurer sérieusement son budget. Les économies de bouts de chandelles sont mal placées, on tue les services publics par dogmatisme sans améliorer les choses, bien au contraire. Et on est en train de tuer la consommation. Un peu comme si un salarié, pour rééquilibrer son budget familial, décidait de supprimer ses dépenses de transport : il vendrait sa voiture, annulerait sa carte orange/passe Navigo et n'achèterait plus de billets de train/bus/métro. Moralité, il resterait à la maison et ne travaillerait plus : il aurait effictivement réduit ses dépenses, mais tué ses recettes. C'est un peu ce que fait ce gouvernement avec son budget idiot à 35% de déficit, qui taxe essentiellement les classes moyennes et les plus pauvres.

Rafistolage  a écrit le 19/01/2011 à 12:08 :

D'après le site de Bercy "Budget.gouv.fr", qui se félicite d'avoir respecté le budget 2010 (!), celui-ci prévoyait 422,7 Md de dépenses et 272,9 Md de recettes, soit un déficit structurel de 149,8 Md (35,4% de déficit). C'est loin d'être une gestion "en bon père de famille". N'importe quel PDG serait instantanément viré par son conseil d'administration s'il présentait un budget avec 35% de déficit, creusé pas seulement par la crise comme le prétend le gouvernement, mais surtout par les multiples exonérations accordées depuis 2002 et surtout depuis 2007. A force de réduire les recettes par ces exonérations (en faveur des très riches et des entreprises), il ne faut pas s'étonner que les "caisses soient vides" : on les a vidées sciemment, et en même temps on asphixie la consommation des ménages. Les micro réformes fiscales envisagées, comme la taxation de la résidence principale ne sont que du rafistolage, un cauthère sur une jambe de bois. Et par pure coïncidence, ces micro-réformes touchent essentiellement les classes moyennes. Le cadre qui vend sa résidence principale parce qu'il est muté doit en racheter une autre. S'il fait une plus value c'est que le prix de l'immobilier a monté : sa nouvelle résidence sera plus chère, il ne gagne rien, il ne fait qu'échanger deux résidences, au prix du marché. Taxer la résidence principale, sauf si c'est un "chateau", est idiot. Il ne faut taxer que les résidences très luxueuses, donc à partir d'un prix anormalement élevé (très luxueux ou très grand, hôtel particulier).

ENSO  a écrit le 19/01/2011 à 11:31 :

En général, le lobe droit des humains veut diminuer les dépenses publiques, et le lobe gauche veut augmenter les impôts. Hélas, tous nos dirigeants sont hémiplégiques, il ne leur reste que le lobe de gauche! Dieu, ayez pitié d'eux!

CQFD  a répondu le 19/01/2011 à 17:03:

Et de nous, SURTOUT DE NOUS ....

JOJO  a écrit le 19/01/2011 à 11:27 :

Magnifique idée !!! Et comment feront les futurs acheteurs qui seront obligés de payer une plus value SUR LEUR VENTE en cas de mutation professionnelle et qui seront obligés de racheter au prix du marché ? = Nouvel emprunt, nouvelles charges....
Y a t-on seulement pensé ????

Libre  a écrit le 19/01/2011 à 11:15 :

Vivement un gouvernement libéral, ça changera des éternels conservateurs ou collectivistes de tous poils qui dirigent le pays depuis 40 ans, car tous ceux la ne savent qu'inventer tous les jours des nouvelles taxes pour payer le train de vie exorbitant de l'état et de sa population de fonctionnaires en surnombre de plusieurs millions de personnes.
A quand la révolution à la Tunisienne en France ?

Asterix  a écrit le 19/01/2011 à 10:07 :

Je formule des voeux pour que les ministres en place et ceux à venir, arrêtent de racler les fonds de tiroirs pour trouver quelques millions par ci ou par là. Il y a mieux à faire et notamment à définir des initiatives pour relancer sérieusement l'économie française. C'est à travers une croissance et la création de valeur que l'état va pouvoir trouver les moyens financiers dont il a besoin. Comme tout bon gestionnaire, c'est un juste équilibre entre réduction des coûts (dégraisser le mammouth) et création de valeur ajoutée. Mais peut-être faut il organiser un séminaire de remise à niveau des connaissances?

claude  a écrit le 19/01/2011 à 9:52 :

Dans le temps il y avait beaucoup de discours pronant "la mobilité professionnelle".
Cette taxation constitue "un découragement".
D'autant plus qu'a chaque changement d'employeur vous perdez votre ancienneté.Dans le temps un changement de société correspondait à une augmentation de salaire et de niveau. Actuellement certains sont abligés de déménager pour retrouver un emploi quelque fois moins bien rémunéré. Si en pla l'etat vous punit en vous taxant, mieux vaut aller au chomage.

CQFD  a écrit le 19/01/2011 à 8:59 :

La TAXE fiscale est un prélèvement obligatoire perçu au profit de l'Etat, des collectivités locales, des EPA a raison d'un service public (collecte des ordures ménagères, routes, etc..). L?IMPOT est un prélèvement pécuniaire ayant un lien avec le fonctionnement du service public, sans contrepartie déterminée, en vue d'assurer le financement des charges publiques de l'Etat et des collectivités locales. Question : quel service aurions-nous en retour du prélèvement sur la vente de la résidence principale ?..... Aucun ! .....Il s?agit donc bien d?un IMPOT.

max  a écrit le 18/01/2011 à 16:24 :

Je suis commerçant;si ce projet voit le jour ;c la fin des haricots!

Tanguy  a écrit le 18/01/2011 à 14:47 :

Comment on peut changer mon résidence principale avec dix pourcents du frais de notaire + encore le taxe de la vente ???? C'est quoi notre politique ? Pourquoi pensez jamais sur la réduition de la dépense de l'état ??? Ce gouvernement devra partir le plutôt possible.

TAN  a écrit le 18/01/2011 à 10:21 :

Quand certains des politiciens français finisseront leurs vies politiques comme celle de Ben Ali ??? C'est déjà sur le point d'insupportable quand on voit ces gens continuent à gaspiller nos argents.

MUDA83  a écrit le 18/01/2011 à 7:51 :

on s'occupe plus de réelection que de véritable fiscalité.

Laurent  a répondu le 24/01/2011 à 7:04:

Réélection ? Si ce truc passe, Sarkozy ne sera pas au second tour en 2012.

bouchy  a écrit le 18/01/2011 à 7:48 :

Tiens, le voyage de 24 heures aux Antilles de N. Sarkosy pour "présenter ses voeux" a coûté, au bas mot, plus de 1,8 millions d'euros! Dont 50.000 euros pour la climatisation (pour une demi-heure!) de l'estrade pour son discours!!
Nous n'avons pas fini de voir créer de nouvelles taxes pour payer cette gabegie en période de crise!

bouchy  a écrit le 18/01/2011 à 7:40 :

Lorsque tous les riches ou "pseudo-riches" auront quitté le pays, alors peut-être le gouvernement comprendra quelles énormités il a commises... S'il est capable de comprendre qu'il a sabordé le pays pour son propre confort!
Vous avez entendu parler de la Tunisie ?

Pravda  a écrit le 18/01/2011 à 6:49 :

Rien sur la réduction des dépenses de l'Etat mais toujours des impôts et des taxes.
C'est facile de gérer avec l'argent des autres.......
L'UMP est devenue l'UMT Union pour la Multiplication des Taxes.

UMPboy  a écrit le 18/01/2011 à 6:25 :

Je propose une taxation majorée pour les biens qui n'ont jamais été occupé, une sorte de taxe sur la spéculation. 1) cela ferait rentrer des sous dans les caisses et 2) cela inciterait peut être quelques proprios à mettre leur biens en location. Il est difficile de trouver un bien à louer dans certaines villes la taxation des biens non loués éliminerait peut être le problème.

Taxo  a répondu le 19/01/2011 à 1:49:

Encore faut-il encourager la location, ce qui est loin d'être le cas.
Et, certains s'imaginent qu'il est impossible de ne pas rêver d'être propriétaire. C'est la pensée unique.

Tulip  a répondu le 19/01/2011 à 1:50:

Des situations de successions ou de refontes de biens les font laisser vides un temps.

nicsokar  a écrit le 17/01/2011 à 23:13 :

Quittons la zone Euro, cessons la braderie de la France et réduisons le train de vie de l'état, ça ira déjà mieux!!!

fatigué  a répondu le 18/01/2011 à 7:22:

avec la dette monstreuse de la France, quitter l'Euro c'est mettre la pays en faillite. aussi simple que cela malheureusement. ilfaudrait revoir le statut privé/public, frfaire le code des impôts quitte à bloquer le pays pendant plusieurs mois plutôt que d'ajouter une taxe sur un i^pôt et ainsi se suite...

Laurent  a répondu le 24/01/2011 à 7:06:

Si on quitte la zone euro, on aura une inflation monstrueuse, la planche à billet réduira peut être un peu la dette mais les salariés vont payer la note car ils n'auront pas un plus gros salaire vu la concurrence mondiale.

bouchy  a écrit le 17/01/2011 à 22:13 :

"Pas de sujet tabou" ? Et la diminution du train de vie de l'état, ce n'est pas un sujet tabou ? On n'en entends pas beaucoup parler!

Inflator  a répondu le 17/01/2011 à 23:09:

C'est très vrai , un petit coup d'oeil a sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Budget_de_l%27%C3%89tat_fran%C3%A7ais#D.C3.A9penses l'interpelle également :
Hormis les Engagements financiers de l?État , pour 44Mds? (dont plus de la moitié pour l'intérêt je crois), une ligne me semble étrange : "Remboursements et dégrèvements de 93Md? : près de 100 milliards logés dans une ligne générique, et qui ne rentrerait dans aucune des autres catégories... je suis épaté... Cela mériterait une vraie sulfateuse, et surtout d'être réaffecté dans les entités correspondantes, avec contrôle de cette masse intéressante ! Si on prend maintenant un sujet plus cohérent avec un journal financier, un petit détail qui tue : Gestion des finances publiques et des ressources humaines" 11,5 Md? pour gérer 21 Millions "de foyers d"abonnés" de la France, soit 45?/mois/foyer rien que pour gérer notre "abonnement au Fisc"... A ce prix là, chez n'importe quel opérateur de services, on a le service avec, que ce soit électricité, phone, eau, gaz, etc etc... On attaque quand ? :-)

lou-lou  a répondu le 19/01/2011 à 10:30:

gestion des F.P.et RH c'est un montant global et votre calcul ne veut rien dire.Car ça se décompose en chapitres et articles et savoir ce que cela englobe. J'espère que vs savez que le budget d'un Etat est complexe et lorsque on n'est pas un spécialiste.......!!!

aiglenoir  a écrit le 17/01/2011 à 22:07 :

Tout change, rien ne change. Allez-vous croire les propos des ministres et autres technocrates, sur ce sujet? Eux qui ont pour mode de fonctionnement quasi ''génétique'' de chercher et trouver où récupérer les sous nécessaires à assurer le train de vie qu'ils estiment mériter, et idem pour l'état qu'ils mé-gèrent! Allez-vous croire qu'ils soient réellement disposés à baisser ce train de vie à un niveau simplement décent? Non! Ils cherchent encore et encore de l'argent, et c'est bien là leur seul pouvoir. Sommes-nous si loin de l'ancien régime et de la gabelle, et de la taille, et de la dime? Ce qui est un peu plus étonnant, c'est qu'un gouvernement soi-disant libéral se conduise comme cela: on n'aura pas vu depuis longtemps (un siècle?) autant de nouveaux impôts créés, ou majorés, ou encore leur assiette élargie. Et qu'on n'aille pas rétorquer que c'est pour plus de justice, non! C'est pour plus de rendement, car ils ont faim, toujours plus faim, et ne se nourrissent ni de nouilles ni de pommes de terre...La justice, ce serait que tout euro de revenus (travail, placements financiers ou autres, mais aussi assistanats divers et variés...) soient imposable au même titre à l'impôt sur le revenu; et que toute plus-value (mobilière, immobilière...) subisse le même taux d'abattement, en fonction de la durée de détention du bien, et le même barème d'imposition. On n'en prend pas le chemin. On cherche de l'argent, point!

Feodax  a écrit le 17/01/2011 à 21:53 :

Il est urgent de rétablir le bail emphytéotique dans ce pays ou la propriété individuelle ne devrait plus avoir cours depuis longtemps ! Il est temps de préparer un retour de la monarchie, de la taille et la gabelle pour qu'enfin ce peuple d'insoumis finance les programmes de dépenses anarchiques décidés par l'Etat... Vous avez dit Tunisie ?? j'ai entendu Tunisie a ma droite ???

Plop  a écrit le 17/01/2011 à 21:44 :

J'entends aucune nouvelle mesure aucune solution concrète pour réduire le train de vie de l'Etat ni pour réduire les dépenses ni pour se désendetter , bien au contraire on contracte toujours plus d'emprunts qui alourdissent notre dette, et on nous invente tous les mois une nouvelle taxe parce qu'on nous dit qu'il faut réduire la dette....

bouchy  a répondu le 17/01/2011 à 22:06:

Le déficit français a DOUBLE depuis 2007 !!
Alors on peut taxer les français à 95% de tout ce qu(ils ont, cela ne suffira pas à payer le train de vie fastueux, les réceptions grandioses et lés voyages somptueux de nos chers élus...

dylon  a écrit le 17/01/2011 à 21:44 :

si la plus value est de 100, et que le taux d'imposition est de 30, il restera tout de meme 70

caravelle  a répondu le 17/01/2011 à 22:29:

Il faut se calmer un peu ! On ne connait même pas le taux d'imposition ! S'il est de 5% et que vous avez fait une plus value de 40000 euros ( déjà très bien ! ) ça vous ferait 2000 euros de taxe . Certes ce n'est pas agréable mais ce n'est quand même pas insurmontable et ce serait plus juste !

dylon  a répondu le 18/01/2011 à 6:10:

bonjour
beaucoup d'éléments sont encore inconnus (meme si le seuil évoqué de 1,2M me semble trop haut).
Je suis d'accord avec vous.

PROULETT  a répondu le 18/01/2011 à 7:19:

Exact le seuil est assez élevé. Il faudrait fixer le seuil à 750 000 ?.
Simplement nous avons un lobby immobillier qui est assez important et qui refuse toute mesure dans ce sens.

Politiquement incorrect  a répondu le 18/01/2011 à 19:17:

Il serait intéressant de connaître les raisons (autres que bassement politique) qui justifient la création d?un seuil d?imposition ? Il me semble que le principe d?égalité des citoyens devant l?impôt serait ici encore passé à la trappe un peu facilement pour des raisons purement électorales. De deux choses l?une, soit on estime nécessaire de créer une nouvelle taxe et tout le monde doit y contribuer à proportion du gain réalisé, soit c?est insupportable dans le principe et dans ce cas il n?y a pas de raisons de créer des catégories distinctes de contribuables les uns étant exonérés les autres étant taxés. Mon interrogation est d?autant plus grande sur la justification d?un tel seuil que les lois de finances pour 2010 et 2011 viennent justement de supprimer progressivement l?existence du seuil d?imposition pour les plus values mobilières (la première à propos de la CSG /CRDS la seconde à propos de l?impôt sur le revenu à taux fixe). Si une telle taxation devait voir le jour, la justice fiscale voudrait qu?elle soit assujettie au barème progressif de l?impôt sur le revenu afin de tenir compte de la capacité contributive réelle du contribuable et de ses charges de familles (i.e. nombre de personnes à charge). La seule limite de l?exercice tiendrait au fait qu?il conviendrait de ne taxer exclusivement que le gain en capital « réel ». Ceci induirait de pouvoir déduire du prix de vente non seulement les frais exposés à raison de celle-ci mais également le prix d?achat (ainsi que l?ensemble des frais et charges y relatifs) dûment actualisé de l?inflation ainsi que toutes les dépenses d?entretien qui ont été exposées pour la conservation et l?amélioration du bien pendant la période de détention. Ne pas prendre en compte ces éléments fondamentaux serait doublement injuste dans la création d?une imposition avec un seuil : d?une part il y aurait schématiquement les taxés des grandes villes et les exonérés des campagnes et d?autre part le gain « virtuel », à défaut de prendre en compte l?inflation et les frais et charges, serait d?autant plus important que la valeur initiale du bien est élevée et les frais d?entretien coûteux. Attention à ne pas créer une fracture sévère entre les exonérés systématiques et les victimes de la double peine.

dy-lon  a écrit le 17/01/2011 à 21:41 :

une taxe sur la plus value est juste.L'injustice venait surtout du fait qu'un bien augmente 100 à 150% sur un phénomène social sans rien donner à la société.
Taxons la rente, pas le travail.

Laurent  a répondu le 24/01/2011 à 7:07:

Le logement principal ce n'est pas de la rente mais du travail justement ! La rente c'est le logement secondaire, c'est lui qu'il faut taxer.

breve explication  a écrit le 17/01/2011 à 21:24 :

Plus value: moi j ai achete un 4 P à Paris (3 enfants ) fin 2001. L'appartement a pris de la valeur certe mais si je le revend pour racheter autre chose , je ne peux racheter qu'un 4 pieces ou je dois prendre un credit supplementaire pour une chambre de plus. Alors si en plus on me taxe sur la plus value je n'ose pas imaginer que les enfants aient chacun une chambre!!!

Nitro  a répondu le 28/01/2011 à 6:11:

Il vous suffit de prendre un "mini" crédit pour vendre et racheter plus gros. Avez-vous pensé à ceux qui travaillent comme vous, qui gagnent comme vous et qui doivent prendre un crédit de 20 / 30 ans pour acheter un 3p en banlieue aujourd'hui ?
Pourquoi auriez-vous plus de mérite qu'eux simplement parce que vous avez acheté en 2001 et eux en 2011 ?

contribuable  a écrit le 17/01/2011 à 21:20 :

La taxation des plus values sur la résidence principale est plus juste qu'un impot payé par tous les contribuables.

Politiquement Incorrect  a répondu le 18/01/2011 à 19:44:

Extraordinaire ! A vous lire, les impôts payés par tous les contribuables sont injustes là ou ceux payés par certains (de préférence les "autres")sont vertueux...C'est certain qu'avec la moitié des ménages français exonéré d'impôt sur le revenu vous feriez un tabac si vous décidiez de faire de la politique.

simple  a écrit le 17/01/2011 à 21:12 :

Madame Lagarde a raison. Pas de sujet tabou, il faut supprimer l'ISF, comme l'on fait les allemands, les espagnols et taxer lorsqu'il y a un gain.

klir  a écrit le 17/01/2011 à 21:10 :

Si l'on ne supprime pas l'ISF tel qu'il est taxé actuellement. Il faudra alors un refondement complet de cet impot qui comprendra toutes les oeuvres d'art et batiments historiques qui sont exclus pour l'instant. Justice aussi.

baptiste  a écrit le 17/01/2011 à 21:07 :

Pourvu que la commission de parlementaires ne se laissent pas influencer par tous les états d'ame des uns et des autres et comprenne que la suppression de l'ISF est nécessaire pour l'économie de la France.

pauvre  a écrit le 17/01/2011 à 21:03 :

payez 19 % de taxe sur un gain de plus value il reste quand méme 81 % pour soi. Ne vous plaignez pas, ceux qui n'ont pas de résidence principale à vendre gagne zéro.

aiglenoir  a répondu le 17/01/2011 à 22:04:

Et les 12,3 % de CSG et autres taxes exceptionnelles tu en fais quoi? 19+12,3=31,3% . Détail...

Laurent  a répondu le 18/01/2011 à 14:21:

@pauvre : ceux qui n'ont pas de résidence principale, ne paient pas de taxe foncière, pas d'emprunt, pas d'intérêts et bénéficient souvent d'aides de l'Etat type APL.
Il y a zéro gain sur la résidence principale, si elle est vendue c'est pour déménager ou acheter plus grand et ça coûte de l'argent, ça n'en rapporte pas.

Effrayant  a écrit le 17/01/2011 à 20:26 :

Incroyable, notre gouvernement rajoute une taxe (a mon sens injuste) et la plus part des commentaires ci-dessous s'en réjouissent. Nous sommes dans un pays sur le déclin ou plus personne ne fera rien sauf vivre en HLM et réclamer des RSA et autres aides. continuer de vous mettre de la vaseline car sa va faire de plus en plus mal.

choisir  a répondu le 17/01/2011 à 21:00:

on ne se réjouit pas du rajout d'une taxe mais somme toute il vaut mieux taxer un une plus value à celui qui en bénéficie, que de créer de nouvaux impots pour tous. Non ,

blaise  a écrit le 17/01/2011 à 18:35 :

Mr Carrez ce n'est pas le risque politique qui intèresse les français mais de prendre des mesures justes et qui ne vont pas à l'encontre de notre économie par arapport à nos pays voisins dixit l'ISF

bouchy  a répondu le 17/01/2011 à 22:19:

Le problème de M. Carrez serait de ne pas être réélu, et de ne plus émarger grassement au budget de l'état, c'est à dire payé par les con-tribuables!
C'est là son seul et unique problème!

mathilde  a écrit le 17/01/2011 à 18:31 :

C'est vrai que les exonérations de plus values étaient de 22 ans sous la gauche et qu'elles ont été ramenées à 15 ans par la droite.

adri  a répondu le 17/01/2011 à 21:19:

Et pourquoi ne pas les ramener à 22 ans. Il y aurait davantage de rentrée d'argent par les plus values et c'est indolore pour les frcontribuables sauf ceux qui perçoivent une plus value mais il leur reste toujours une somme d'argent.

aiglenoir  a répondu le 17/01/2011 à 21:58:

Qui dit mieux...ou pire, Votez pour moi: je propose exonération au bout de cent ans de détention. Ceux qui y échapperont auront du mérite et donc ils le valent bien!

clio  a écrit le 17/01/2011 à 18:17 :

Il est indispensable de supprimer cet impot aberrant qu'est l'ISF, il faut trouver avec des moyens justes la façon de combler le manque à gagner.

music  a répondu le 17/01/2011 à 18:45:

oui et j'espère que la vingtaine de parlementaires aura les pieds sur terre et ne nous pondra pas que des mesurettes par manque de courage.

gwerz  a répondu le 17/01/2011 à 20:57:

Naturellement ils l'auront ce courage nos représentants godillots . Faire payer même les pauvres qui sont obligé de vendre leur habitation principale pour continuer à vivre ou pour payer la maison de retraite afin d'engraisser encore les très gros en supprimant l'Isf, ils en sont capables !

curieuse  a répondu le 17/01/2011 à 21:15:

Il serait intéressant de connaitre les noms de ces parlementaires

Bof  a écrit le 17/01/2011 à 18:08 :

Il vaudrait mieux taxer les loyers perçus par les bailleurs. Ca rapporterait plus, et cela aurait l'avantage d'aider à réaliser l'objectif du président (dit-il) : augmenter le nombre de propriétaires. En effet, taxer les loyers pousserait les bailleurs à vendre, ce qui ferait chuter les prix, et permettrait à plus de français de devenir propriétaire. Tout en remplissant les poches de l'état. Qui dit mieux ? (malheureusement il semble que l'UMP protège massivement les bailleurs... Voir les milliards déversés pour le Scellier et autres... en contradiction totale avec l'objectif d'aider les Français à devenir propriétaires... une contradiction de plus....)

impot  a répondu le 17/01/2011 à 18:38:

Avant d'écrire renseignez vous , les loyers perçus par les bailleurs sont bien imposés

yo  a répondu le 17/01/2011 à 19:42:

Les bailleurs payent la csg sur les loyers encaissés , puis l'impôt sur le revenu sur ce qui reste, les réductions fiscales ne s'appliquant que sur des opérations spéciales.Parfois la tva est due également selon le bien ou le régime fiscal choisi ,pour un minimum de 10 ans .

aiglenoir  a répondu le 17/01/2011 à 21:55:

A yo: sans oublier de rajouter l'impôt payé sur la CSG qui comme chacun sait est une taxe et non un impôt. L'impôt sur la taxe, alors pourquoi pas en plus la taxe sur l'impôt, je vous le demande...

Laurent  a répondu le 24/01/2011 à 7:09:

@yo : oui mais les bailleurs peuvent utiliser des tas de niches fiscales comme Robien et Scellier.

JP  a écrit le 17/01/2011 à 18:06 :

Il est préférable de taxer les plus values de la résidence principale qui ne touchera que ceux qui font des plus values que d'avoir une augmentation d'impot pour tout le monde

stop  a répondu le 17/01/2011 à 21:05:

Et le principe ALORS !
TROP D'IMPOT TUE L'IMPOT

legal  a écrit le 17/01/2011 à 18:06 :

Sarko n'a vraiment pas envie de se représenter. Après avoir renié sa parole sur l'assurance vie en cas de décès, maintenant la résidence principale. Pas fut-fut!

alareg  a répondu le 17/01/2011 à 20:16:

Non il ne le fait pas exprès. C'est maladif. Marine finira par le dépasser en 2012, ce qui ne me réjouit pas.

noé  a écrit le 17/01/2011 à 18:04 :

Avant d'avoir peur, il faut voir les conditions et savoir si on est concerné.

impot  a répondu le 17/01/2011 à 21:02:

Il ne s'agit pas de peur ! Il s'agit de principe !
Il y a trop de taxe en France !
On ne sait que taxer ! et taxer encore ! Mais tout est taxer en France, les français sont ransonnés !
STOP A l'IMPOT

manon  a écrit le 17/01/2011 à 18:02 :

La justice c'est que tout gain soit imposé. Libre à chacun de vendre sa résidence principale mais s'il en tire un bénéfice il doit subir l'impot comme n'importe quel autre revenu.

Photoscope  a répondu le 18/01/2011 à 10:52:

Et comment fait-il pour se racheter une résidence principale derrière ?? Imaginer quelqu'un obliger de vendre sur la Côte d'Azur parce qu'il est muté à Paris. Expliquez-moi comment va-t-il faire pour se loger !

maruis  a écrit le 17/01/2011 à 17:56 :

Quelle est la fiscalité de la résidence principale dans les pays voisins qui eux n'ont plus l'ISF.

bouchy  a répondu le 17/01/2011 à 22:01:

C'est simple : aucune taxe!!

anette  a écrit le 17/01/2011 à 17:46 :

Sous François Mitterand les plus values étaient exonérées qu'au bout de 22 ans. Je ne me souviens plus si la résidence principale était exonérée.

oui  a répondu le 17/01/2011 à 19:35:

oui

incas  a écrit le 17/01/2011 à 17:38 :

Je ne comprends pas tous ces débats, alors qu'il s'agit d'une lacune de notre législation, puisque toute plus value,, suivant certaines conditions, doit etre imposée mobilière ou immobilière alors pourquoi la résidence principale continuerait d'étre exonérée.

la plus-value n'est que la hausse du logement quand tu déménages  a répondu le 17/01/2011 à 18:33:

parce que la vente de la résidence principale sert à en acheter une autre quand on déménage. La plus-value correspond juste à la hausse des prix de l'immobilier qui s'applique aussi sur le prix d'acaht du nouveau domicile. Si demain, je dois déménager pour trouver du travail, je ne pourrais pas car la vente de ma maison ne me permettra plus d'en acheter une là où il y aura un nouveau poste, à cause de cette taxation. Donc je resterai au chomage dans ma région plutot que de travailler dans une autre. Au passage, une étude récente a montré que la propriété était un facteur de chomage car elle diminue la mobilité.

lou-lou  a répondu le 17/01/2011 à 21:37:

Mais enfin !!nous sommes dans un pays où l'on ne vous demande pas de travailler , de déménager, mais de percevoir des subventions et de rester chez vous

alareg  a écrit le 17/01/2011 à 17:01 :

Faire payer les plus values sur la résidence principale c'est de la folie et dire que cela va faire baisser les prix c'est une malhonneté intellectuelle.
Quand on vend une résidence principale on doit en racheter une autre sur le marché. Par essence que le marché monte ou baisse le prix de la résidence principale importe peu. C'est la raison principale pour laquelle on recommande aux jeunes couples d'acheter petit au départ puis revendre pour racheter plus grand au fur et à mesure que la famille s'agrandit.
Les frais de notaire sont déjà élevés en France et toute sorte d'imposition supplémentaire serait un frein supplémentaire à la nécessaire adaptation géographique des emplois.

Dany  a répondu le 17/01/2011 à 17:41:

Il y a aussi ceux qui ont acheté grand et qui se rabattent sur du plus petit et moins cher.

Stormy  a répondu le 17/01/2011 à 17:49:

Tout a fait d'accord, autrement dit c'est une taxe de plus sur les jeunes pour privilégier les vieux. En fin de vie ont a accumulé du patrimoine et on ne va plus déménager alors qu'en début de carrière la mobilité professionnelle oblige de déménager plus souvent et on achète d'abord petit en espérant pouvoir vendre plus tard pour acheter un peu plus grand. On voit bien quel est l'électorat de l'UMP a privilégier...

alareg  a répondu le 17/01/2011 à 20:19:

Vous devez faire partie soit des rêveurs soit des bourgeois pour penser qu'on peut acheter grand au départ.

lou-lou  a répondu le 17/01/2011 à 21:46:

@storny rassurez vous chaque minute qui passe vous rapproche des vieux !!!! vous devez énormément à la génération précédente et j'espère que la génération qui vous suit pourra en dire autant de la vôtre . la France devient un pays d' assistés.

sel  a écrit le 17/01/2011 à 16:43 :

Etre propriétaire de sa résidence principale ,c'est le sel de la vie on peut travailler beaucoup pour cela , pourquoi rétablir un impôt sur le sel ? Est 'on revenu à la période monarchique ? Enfin si on veut changer de résidence l'impôt diminuera la somme disponible pour se reloger .

epoque coloniale  a répondu le 17/01/2011 à 18:06:

Dans les pays chauds, en inde par exemple, il y avait monopole royal sur l'extraction et la vente de sel !
Sous ces lattitudes, on ne vie pas si l'on ne possede pas d'eau et pas de sel ! En inde controler le sel, c'est controler le "coeur" du pays !
C'est aussi pour cela que Gandhi à fait la marche du sel !

oli  a écrit le 17/01/2011 à 16:34 :

pour moi c'est clair..
encore une ânerie de ce gouvernement d'incapables...
encore une voix de moins pour l'UMP en 2012.
je me suis laissé avoir en 2007 alors !!

clodo  a répondu le 17/01/2011 à 20:12:

bienvenue au club une chose est sur on ne fera pas la meme betise en 2012 qu il continu comme ca et de tous ces ruisseaux d injustices il generera un raz de maree!!!! a vos bouees de sauvetage!!

ivo  a écrit le 17/01/2011 à 16:34 :

L'art en politique est de rendre possible ce qui est impossible , mais créer sans cesse des impôts ou taxes est à la portée de n'importe quel imbécile ,taxer la résidence principale d'un citoyen est intolérable , ceux qui ont la chance de vivre sur la richesse nationale devraient s'en souvenir ,quand ils utilisent cette richesse commune .

marion  a écrit le 17/01/2011 à 16:31 :

On croirait à lire certains que tous les français sont concernés. La plupart d'entre eux gardent longtemps leur résidence principale, et avec les abattements, les plus values sont souvent faibles.

Ethic  a répondu le 17/01/2011 à 17:06:

C'est la maniere de faire, on epargne ceux qui paient l'ISF le gouvernement se tourne lachement vers la majorite et leur demande de payer a leur place. C'est lache et ca cree une taxe de plus. Bref c'est pathetique, en 2012, les urnes vont trembler.

ISF  a répondu le 17/01/2011 à 17:44:

Ceux qui paient l'ISF paient aussi sur le revenu de leur patrimoine immobilier et sur la plus value s'ils vendent.Ce qui n'est pas normal c'est de les faire payer deux fois la deuxième étant la détention de ce patrimoine.

Pratique  a répondu le 17/01/2011 à 18:09:

@Marion,
Et comment on fait pour faire les calculs ???
J'ai acheter il y a 30 ans, en francs français pas en euros !
Alors qu'elle plue value devrais je payer !
Et si je dois payé, cela sera une manne pour l'etat !

Marion  a répondu le 17/01/2011 à 18:42:

Vous n'aurez aucune plus value au bout de 30 ans donc quelque soit le montant rien à payer tout bénef.

bouchy  a répondu le 17/01/2011 à 22:11:

Pas de plus-value aujourd'hui....
Aujourd'hui........
Faites donc confiance pour cela à notre président qui n'augmente pas les impôts....

ENERM  a écrit le 17/01/2011 à 16:23 :

Ciel, que la droite est bêêête! Elle supprime l'ISF, devenu insupportable car il incommode 600 000 x 2 = 1,2 millions de ses électeurs, et elle va taxer la résidence principale, ce qui lui en fera perdre 6 millions!

Aqaarteaste  a répondu le 17/01/2011 à 16:47:

Si je comprends bien cet article (que je trouve particulièrement peu intelligible), la majorité veut taxer la revente des résidences principales. Et ce, histoire de compenser les pertes suite à la fin de l'ISF.
Euh!!! comment vous dire chers lecteurs que cela sent la vaseline?

doute  a répondu le 17/01/2011 à 18:10:

@Enerm
Erreur !
L'isf n'est pas supprimé !

bouchy  a écrit le 17/01/2011 à 16:21 :

N. Sarkosy a raison d'augmenter maintenant fortement toutes les taxes: comme cela, en 2012, il pourra promettre de les baisser.....

C_Les_soldes  a répondu le 17/01/2011 à 18:26:

C'est comme pour les soldes... D'en un premier temps on augmente les tarifs... Et ensuite on fait des remises !

hagar  a écrit le 17/01/2011 à 16:12 :

La piste que nous envisageons en tant que propriétaire est de ne pas voter à droite aux trois ou quatre prochaines élections;simple mesure de rétorsion à la betise

françois  a répondu le 17/01/2011 à 16:29:

Parce que vous croyez que les autres partis n'adopteront pas des mesures pour faire rentrer de l'argent. Au moins dans le cas présent vous ne payez que si vous vendez et faites une plus value.
Rien dans le ca contraire

bouchy  a écrit le 17/01/2011 à 15:56 :

En France, ce qui plait au gouvernement c'est de ne rien avoir, être chômeur subventionné et travailler au black!

GG  a répondu le 17/01/2011 à 18:11:

Lu & approuvé

guy  a répondu le 17/01/2011 à 18:21:

Vous avez raison alors que lorsqu'on a on ne demande rien et ça ne coute pas cher à la collectivité.

Taxons !  a écrit le 17/01/2011 à 15:49 :

Oui taxons ! Cela évitera peut être que se reproduise la hausse faramineuse des prix de l'immo, qui se fait sur le dos des générations futures ! Comme tout en France, d'ailleurs...

Taxman  a répondu le 17/01/2011 à 16:08:

Ou as-tu vu que la taxe empêchera l'augmentation des prix ? L'augmentation des prix immo est liée au ratio offre/demande, et les taxes n'y changeront rien...
Ce sera juste une surcouche que l'acheteur devra payer à la finale, car je vois mal le vendeur faire un rabais sur ses possibles plus values... et donc ca contribuera simplement a amplifier cette fameuse augmentation des prix... tout le contraire de ton rêve...

bruno  a répondu le 17/01/2011 à 18:18:

je pense que cette taxe va faire baisser les prix.

La hausse des prix actuelles est due a une bulle immobiliere, l'immobilier etant vu comme valeur refuge.



Taxman  a répondu le 17/01/2011 à 23:12:

Une taxe vient en sus d'un prix... et ne contribue qu'a en augmenter la valeur finale. Le reste n'est que fantasme de fin de beuverie, et aucun autre exemple de l'histoire de la taxation ne me semble montrer le contraire...

alibaba  a écrit le 17/01/2011 à 15:45 :

Bonsoir,
Pendant la campagne électorale , notre président à promis de supprimer l'impôt sur la transmission du patrimoine , encore une promesse qui s'envole!!

COMMENT va être calculé cette plus value?

J'ai acheté une petite maison que j'ai agrandi, embellie, par mes propres moyens, allez vous taxer mon travail?

Je n'est aucune confiance dans vos discours, je voterai FRONT NATIONAL à toutes les élections.
Ne vous présentez pas a en 2012 , vous serez fortement déçu !!

Loyer fictif imposable  a écrit le 17/01/2011 à 15:30 :

Ce n'est pas la plus-value qu'il faut imposer, mais le loyer fictif que l'on économise si l'on investi dans la pierre pour en faire sa résidence principale. En effet si la même somme est investie en bourse, le revenu du capital sera imposé (dividende ou intérêts). On peut donc considérer que le loyer fictif, sans les charges, équivaut au revenu du capital.

MoquetteMan  a répondu le 17/01/2011 à 16:04:

Donc si je comprends ton raisonnement, a chaque fois que tu achètes quelque chose pour ne plus avoir besoin de payer une prestation a autrui, tu payes une taxe sur ce qu'un autre aurait du gagner sur ton dos, que la prestation soit fournie ou non ??? c'est pas mal comme approche ca... La monarchie moyen-ageuse se rapproche a grands pas dans notre présipauté :-)

aiglenoir  a répondu le 17/01/2011 à 22:42:

Excellent!MoquetteMan, de tout coeur avec vous et vive l'humour. Mais si le ridicule pouvait tuer, au moins, quel ménage cà ferait parmi les cons!

EVIDENCE  a écrit le 17/01/2011 à 15:27 :

Cette nouvelle éventuelle imposition ne devrait pas favoriser la mobilité des salariés. Par ailleurs, il conviendrait de revoir les exonérations sur les successions, il y a sur ce point une inégalité injustifiée entre celui qui herite d'un bien et celui qui durant sa vie durant n'a pas cette "chance tombée du ciel".

cheapmunk  a répondu le 17/01/2011 à 20:19:

pour sur ca va favoriser ma mobilite je liquide tout et vive! non vivre a l etranger!!

aiglenoir  a répondu le 17/01/2011 à 21:48:

Excellent!MoquetteMan, de tout coeur avec vous et vive l'humour. Mais si le ridicule pouvait tuer, au moins, quel ménage cà ferait parmi les cons!

TOTO  a écrit le 17/01/2011 à 15:00 :

et si je revend à perte??? on me rembourse?

info  a répondu le 17/01/2011 à 18:13:

La bonne Blague !

solution  a écrit le 17/01/2011 à 14:37 :

Une autre solution serait de passer à 18 ans au lieu de 15 ans l'exonération de toutes les plus values immobilières.

marc  a écrit le 17/01/2011 à 14:05 :

Mr. Sarkosy a raison. Et si ce qu'il dit est appliqué, par les résultats obtenus avec le recul tout le monde comprendra qu'il aura pris une bonne décision.

a marc  a répondu le 17/01/2011 à 14:32:

Avec autant de reflexion, sur l'impact d'une telle reforme dites nous tout vous avez un appartement de fonction dans le 7eme , vous etes son conseiller privé ?

bouchy  a répondu le 17/01/2011 à 15:25:

" il aura pris la bonne décision" qui lui évitera d'oser se représenter en 2012 !

proprio  a écrit le 17/01/2011 à 14:01 :

Cette mesure fait peur aux propriètaires, alors que la plupart ne serait pas concernés, car la majorité ne changent pas de résidence principale tous les deux ans.Seuls seraient concernés ceux qui en font un métier, acheter, retaper vendre avec une plus values et recommencer l'opération régulièrement.

a propio  a répondu le 17/01/2011 à 14:26:

S'ils en font un métier de retaper pour revendre leur residence principale c'est alors une façon de s'en sortir parce que leur boulot principal ne paie pas assez pour finir les fins de mois . Vous vous voyez vivre constamment dans un chantier ? moi pas.
Pourquoi mettre en place des prets à taux zero d'un coté pour faciliter l'acces à la residence principale, et taxer celui qui revend pour s'agrandir.C'est d'une stupidité remarquable!

mimosa  a répondu le 17/01/2011 à 14:31:

il y a ceux qui a Paris ont commencé avec un deux pièces en 2000 et finissent avec un 4/5 pièces et qui ont déménagé plusieurs fois profitant de la hausse de l'immobilier et des bas taux d'intérêts! "ça s'explique" !!

dikic  a répondu le 17/01/2011 à 15:59:

Mimosa, ça vous choque que l'on veuille commencer sa vie dans un deux pièces et pouvoir 10 ans après avoir enfin un 4 pièces avec deux chambres ? Pas moi, mais je sens une once de frustration et de jalousie dans vos propos..

Bref, encore une fois , on pénalise ceux qui déménagent,Change de région, rénovent, empruntent, pour le plus grand bonheur des frileux ...

incompréhensible  a écrit le 17/01/2011 à 13:55 :

Vous étes propriétaires d'un patrimoine important, il est tout à fait normal de payer en proportion de ce que vous rapporte ce patrimoine, ce qui est le cas actuellement mais pourquoi aussi payer pour sa détention ?

abcourriel  a répondu le 17/01/2011 à 15:44:

afin de toucher le patrimoine "dormant", ou plutôt non investi dans l'économie productive. Ce qui est investi dans l'économie, génère des revenus et l'ISF ne représente donc qu'un prélèvement sur ces revenus. Mais si ce patrimoine n'est pas investi, il dort et ne génère aucun revenu... et c'est là que l'ISF fait mal...

incompréhensible  a répondu le 17/01/2011 à 18:24:

C'est bien ça on paie sur le revenu et on repaie sur la détention.

bouchy  a écrit le 17/01/2011 à 13:55 :

Messieurs Besancenot et Mélenchon peuvent arréter de se faire du souci: Baroin vient d'annoncer qu'il ne supprimera pas l'ISF! Juste un "petit aménagement"! Mais le bouclier fiscal, lui, sera bien supprimé...Bref, ils ont gagné ! Merci M. Sarkosy pour cette politique d'ultra-gauche, où les seuls qui ont le droit de s'enrichir sont les membres de votre clan!
(Tiens cela me rapelle un pays méditerrannéen!)
La chute de la France a encore de beaux jours .....

nicole  a répondu le 17/01/2011 à 14:21:

Quand Mr Baroin a t il annoncé cela , qui va à l'encontre des propos de N. Sarkosy. Qui commande dans ce gouvernement ?

mimi  a répondu le 17/01/2011 à 14:26:

Alors tout seul Baroin a décidé. Alors inutile d'attendre plus longtemps comme beaucoup envisageons notre départ de France Et VIVE L'ESPAGNE.Eux ils seront bien contents de profiter des capitaux français.

Bouchy  a répondu le 17/01/2011 à 15:24:

Aujourd'hui, à l'assemblée:
"François Baroin a redit que cette réforme, qui pourrait se traduire par la suppression du bouclier fiscal et un petit aménagement de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF), devrait se faire à "coût neutre" pour les finances publiques."

C'est clair, n'est-ce pas ?

abcourriel  a répondu le 17/01/2011 à 15:48:

oui mais il n'a pas dit que ce serait à coût neutre pour chaque contribuable... en gros, certains très riches en bénéficieront au dépens de beaucoup d'un peu moins riches. Pas de surprise, c'est ce à quoi Mr. Sarkozy nous a habitué.

Babeth  a écrit le 17/01/2011 à 13:51 :

Quand on pense aux économies que l'on ferait en supprimant bouclier fiscal et ISF, et à tous les capitaux qui resteraient en France et seraient investis en France au lieu d'aller ailleurs, il y aurait une bonne réponse au relévement de notre économie, et du chomage. Qu'attendons nous. Copions les autres pays qui n'on pas eu peur de supprimer l'ISF.

bouchy  a répondu le 17/01/2011 à 15:17:

Il faudrait expliquer cela à toutes les têtes pensantes qui nous gouvernent. Depuis 30 ans elles refusent de comprendre!
Mais le courage n'est sans doute pas leur fort!!

abcourriel  a répondu le 17/01/2011 à 15:51:

C'est n'importe quoi: rien ne garantie d'investir à l'étranger lorsque vous êtes imposables en France et vice versa. Qu'est ce qui vous empêche de détenir des actions allemandes ou japonaises lorsque vous êtes imposés en France et l'inverse?

bouchy  a écrit le 17/01/2011 à 13:40 :

Qu'est-ce-qui, en France, n'est pas taxé?
Cela doit devenir difficile pour un ministre de trouver de nouvelles idées de taxes!!
Par contre, si on taxait la stupidité, alors là nos dirigeants seraient obligés de payer des impôts...

Osalteccino  a répondu le 17/01/2011 à 14:43:

C'est une bonne idée. Mais selon un personnage de Voltaire il y a mieux. Celui-ci (le personnage, pas Voltaire) proposait une idée d'impôt au surintendant des finances: taxer l'esprit (l'intelligence) car chacun prétendant en avoir ne pourrait refuser d'en payer l'impôt. Et le surintendant de répondre en souriant: "Je vous en dispense."

lamp  a écrit le 17/01/2011 à 13:39 :

Lorsque l'on vous taxe un revenu il vous reste toujours quelque chose, lorsuque l'on vous taxe à la fois sur les revenus et sur la détention de votre patrimoine, vous etes imposés deux fois. Normal ? Certainement pas. Il n'y a qu'en France que l'on voit ça.

bouchy  a répondu le 17/01/2011 à 13:57:

La France est le pays le plus taxé du monde. Mais nous avons un président qui n'augmente pas les impôts!

navré  a écrit le 17/01/2011 à 13:35 :

Je crois qu'il serait bon que certains se renseignent sur la fiscalité des plus values immobilières telle qu'elle existe aujourd'hui pour pouvoir faire des commentaires.

bouchy  a répondu le 17/01/2011 à 16:49:

Et aussi sur la fiscalité des plus-values immobilières chez nos voisins! C'est édifiant!!

bouchy  a écrit le 17/01/2011 à 13:35 :

Et pendant ce temps Fillon fait la promotion d'une "France de propriétaires"!!!
Pour pouvoir mieux les taxer ?

niel.  a répondu le 17/01/2011 à 13:41:

Encore une fois précisez les taxer s'ils font un bénéfice.

Laurent  a répondu le 18/01/2011 à 14:24:

@niel : non même sans bénéfice. Si vous revendez votre logement principal pour acheter plus grand, vous ne faites pas de bénéfice mais vous serez taxé ! C'est inacceptable.

Nansouty  a écrit le 17/01/2011 à 13:32 :

Ils rient bien de nous nos voisins européens avec notre ISF que eux ont eu l'intelligence de supprimer. Avec cet impot les gens n'ont vraiment pas envie de s'installer ou d'entreprendre en France.

bouchy  a répondu le 17/01/2011 à 15:50:

Et beaucoup de français quittent le pays vers ces voisins qui sont très heureux de profiter de ces capitaux dont la France ne veut pas!

chrytel  a écrit le 17/01/2011 à 13:28 :

Vous pouvez etre soumis à l'ISF parce que vous possédez un patrimoine souvent hérité et sur lequel vous avez dèjà payé des droits de succession, et n'avoir que peu de revenus. Il serait donc normal de taxer les revenus de ce patrimoine mais pas sa détention.

abcourriel  a répondu le 17/01/2011 à 15:59:

pour rappel, les droits de succession ont quasiment été supprimés par la loi TEPA. Plusieurs études (i.e. "Le capitalisme d'études") prouvent que c'est la source d'un retard de croissance de la France car elle oblige à une plus grande taxation par ailleurs (comme le travail)

nadine  a répondu le 17/01/2011 à 16:26:

La loi TEPA ne date que de2007 ou 2008, avant les droits de succession payés étaient très importants.

Sarkoz1z1  a écrit le 17/01/2011 à 13:28 :

Donc, résumons nous... charges sociales, impôt sur le revenu, impôt foncier, taxe d'habitation... Et oui ! il nous en manquait une belle dans le catalogue de la TaxoDiversité : voici venir la taxe sur l'inflation !!

Un peu de décence svp, sinon on ne Lagarde pas en 2012...

themisII  a écrit le 17/01/2011 à 13:27 :

La fiscalité locale reste ,de loin , le plus grand scandale du système d'imposition.A quand la grande réforme dans ce domaine pour des taxes foncières et d'habitation plus justes et surtout plus supportables pour les classes moyennes qui en assument actuellement ,d'une manière révoltante, le plus gros du fardeau?Cette fiscalité parait au demeurant non conforme à la Constitution.

villeroy  a écrit le 17/01/2011 à 13:24 :

Taxer les plus values sur la résidence principale c'est encourager les Français soumis aux mutations professionnelles à rester locataires. Ce que dit le Premier Ministre d'un côté est donc contredit par sa ministre des finances. Pour y voir clair, qu'en disent les Guignols de l'info ?

bouchy  a répondu le 17/01/2011 à 15:53:

Il n'y a pas que les guignols de l'info, il y a les guignols du gouvernement...

gardonne  a écrit le 17/01/2011 à 13:10 :

l'ISF est un impot pervers qui fait depuis de nombreuses années le plus grand mal au pays., car il touche des gens qui ont un patrimoine, mais pas forcément des revenus importants. Il faut donc le supprimer et taxer tous les revenus.

lili  a écrit le 17/01/2011 à 13:07 :

Oui il faut pontionner les revenus du patrimoine mais pas sa détention

MARINETTE  a écrit le 17/01/2011 à 13:05 :

le GOUVERNEMENT DEVRAIT DEJA COMMENCE PAR PAYER DES IMPOTS SUR LEUR REVENUS ANCIENS PARLEMENTAIRES ANCIEN PRESIDENT ET TOUS CES FONCTIONNAIRES AVEC LOGEMENT GRATUIT ILS N ONT PAS DE PLUS VALUES ILS N ONT JAMAIS RIEN PAYE. MAIRE DE VILLES IMPORTANTES TOUTES CES INDEMNITES NON IMPOSEES LA GAUCHE PROFITERA DES MESURES DE M. SARKO. NOUS VOTERONS FRONT NATIONAL

....  a répondu le 17/01/2011 à 18:00:

ET VOUS ALLEZ AUSSI APPRENDRE A ENLEVER LA MAJUSCULE DE VOTRE CLAVIER? Vous allez voir comme c'est agréable AU LIEU DE HURLER PAR ECRIT !!!!!!!!!

cleo  a écrit le 17/01/2011 à 13:04 :

Avec cette taxe la droite se tire une balle dans le pied car s'il y a 58% de propriétaires il y aura surement 58 % de voix en moins une taxe aussi stupide ne peut être pensé que par des nantis! Je suis d'accord avec fatigué! Je crois que cette fois-ci la droite n'a pas les pieds sur terre mais s'ils veulent que l'opposition passe ils n'ont qu'a continuer les réformes de Mr Baroin

kléber  a répondu le 17/01/2011 à 13:21:

Bien au contraire il y a beaucoup de français qui approuvent la taxation des plus values de la résidence principale puisque c'est un gain et que tous les autres gains sont taxés. Pourquoi cette injustice serait pérennisée.

Laurent  a répondu le 24/01/2011 à 7:13:

@kléber : il n'y a aucun gain puisque vous revendez pour acheter plus cher ! Donc le bien que vous rachetez a lui aussi augmenté et avec toutes les taxes déjà présentes !
Arrêtons, la plus value sur la résidence principale est virtuelle. Que votre bien soit valorisé 150 000 ? ou 10 fois plus, c'est une valorisation virtuelle si vous habitez dedans et si vous revendez pour acheter plus grand.

marcel  a écrit le 17/01/2011 à 13:04 :

Bravo Mr. Sarkosy enfin vous avez tout compris il vaut mieux taxer les revenus du patrimoine que la détention du patrimoine, qui est injuste

effrayant  a répondu le 17/01/2011 à 14:07:

OK on doit acheter et garder c'est ça ! les pro-Sarko n'y comprennent vraiment rien. 2012 promet d'être rigolo.

marcel  a répondu le 17/01/2011 à 14:28:

Vous gardez si vous voulez mais si vous vendez avec un gain en plus vous payez une taxe.

effrayant II  a répondu le 17/01/2011 à 20:18:

ouais et les "frais de notaire" ce ne sont pas déjà des taxes ?
Puis-je déduire les intérets d'emprunt que j'ai payé aux banques (ce qui m'a fait payer deux fois le prix du bien) ?

cactus  a répondu le 17/01/2011 à 20:58:

sachez qu'on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre.

injuste  a écrit le 17/01/2011 à 12:59 :

Mis à part l'achat d'un logement délabré remis à neuf la plus value de la résidence principale n'existe pas, au plus elle reflete juste l'inflation. Vendre plus cher que le prix d'acquisition 5 ans avant est une chose mais comme les prix d'un meme secteur augmentent simultanément se reloger au prix du m2 d'il ya 5 ans est impossible!! generalement on change de logement parce que la famille s'agrandit ou parce qu'on est muté professionnellement. Il est ainsi particulierement injuste de taxer la plus value de cession sur la residence principale!

Winny  a écrit le 17/01/2011 à 12:58 :

Taxer la plus-value de la residence principale est un non-sens!....Quand vous avez paye votre bien pendant 20 ans, voire plus, et que vous n'avez qu'une residence principale de surcroit qui vous mette a l'abri des lendemains difficiles...quand vous atteignez la retraite par exemple, revient a taxer les revenus moyens une fois de plus!.....Ce pays est desolant. Reduisez donc vos budgets de fonctionnement les elus!... Cessez de ponctionner toujours les memes!.... Heureusement que je ne vis plus dans ce pays .....

compta  a répondu le 17/01/2011 à 13:13:

Si vous gardez votre bien 20 ans vous ne payez pas de plus values puisque au delà de 15 ans il y a exonération

à compta  a répondu le 17/01/2011 à 14:21:

Jeune celibataire ou marié , vous achetez d'abord un studio puis vous faites des enfants vous avez besoin de pieces supplementaires. Tout le monde ne peut pas acheter le 6 pieces à 25 ans !! qui plus est à Paris ...

paul  a écrit le 17/01/2011 à 12:56 :

Il y a des personnes qui se sont enrichies en changeant régulièrement de résidence pricipale avec des plus values non taxables jusqu'à présent. Gain net d'impot. Vous trouvez cela normal ?

Pipot  a répondu le 17/01/2011 à 13:52:

Qui achete une résidence principale, attend quelques années (souvent en faisant des travaux) puis revend en faisant une plus value puis rachète sans que le marché ne soit plus chère ? Merci de me répondre, je suis curieux.

paul  a répondu le 17/01/2011 à 14:31:

Souvent ces personnes achètent bon marché des biens en mauvais état et font des réparations et revendent la plupart avce une belle plus value

abccourriel  a répondu le 17/01/2011 à 16:06:

oui, mais pour rénobver, vous payez des artisans ou achetez des matérieux (fenêtres, parquet...)! et in fine, votre gain est nul!

karim  a répondu le 17/01/2011 à 18:28:

Ne pensez pas ça, beaucoup avec cette façon de procéder font leurs choux gras.

Pipot  a répondu le 17/01/2011 à 20:12:

Ouais mais ils passent leur temps dans les travaux avec tout ce que ça implique.

cathy  a écrit le 17/01/2011 à 12:54 :

On se demande pourquoi la résidence principale continuerait d'etre exonérée de plus values alors que tout le reste mobilier ou immobilier subiraient des plus values.Lorsqu'on fait une plus value c'est un gain comme un autre donc plus value sur résidence principale ou autre tout doit etre imposé.Tout à fait d'accord avec le Président de la République taxer les biens qui rapportent a un sens, taxer le patrimoine qui ne rapporte rien n'a aucun sens.

effrayant  a répondu le 17/01/2011 à 13:48:

Incroyable de lire ça. un jeune couple ne pourra plus acheter un petit appartement puis au fure et à mesure que la famille grandi, agrandir aussi son habitat. il devra acheter directement sa résidence définitive. les plus values sont réinvesties dans le nouvel achat qui est aussi plus chère. aura t'on des abattements ?

vérité  a répondu le 17/01/2011 à 14:07:

Documentez vous sur le régime des plus values

matheo  a écrit le 17/01/2011 à 12:50 :

il serait plus logique de taxer les plus values(sauf mutation chomage)que de RETAXTER la détention par l'isf . la TAXATION EST DEJA FAITE par les impots fonciers mais, nos politiques ne savent pas calculer en euros ils ne calculent qu'en voix

michel  a répondu le 17/01/2011 à 13:18:

Mille fois d'accord. J'espère qu'ils vont enfin comprendre

balivet  a écrit le 17/01/2011 à 12:47 :

Madame LAGARDE, du haut de son visage tout bronzé, annonce sans vergogne une potentielle taxation lors de la vente de la résidence principale. Envisage t-elle, elle, la vente de sa résidence principale, et quand bien même, elle ne s'en trouverait certainement pas affectée comme des millions de français. Une tartuferie de plus...

bouchy  a répondu le 17/01/2011 à 22:29:

Elle a une résidence aux Etats-Unis...

renard  a écrit le 17/01/2011 à 12:43 :

une fois de plus on s 'attaque aux petits

marie  a répondu le 17/01/2011 à 13:02:

Pourquoi dites vous on s'attaque aux petits ? Ce ne sont pas les petits qui bénéficent de l'exonération actuelle, mais ceux qui profitent de cette lacune dans les taxations pour se faire un pactole.

michelD  a écrit le 17/01/2011 à 12:33 :

Une mesure injuste et stupide :
- les classes moyennes vont payer à la place des hauts patrimoines
- une taxation de l'épargne (juste récompense pour ceux qui ont travaillé pour acquèrir leur logement)
- le marché de l'immobilier va en supporter les conséquences : rarification de l'offre (pourquoi vendre sa résidence si l'on paie des impôts à cette occasion?),
réduction de la demande (pourquoi acheter un appartement si celà génére un impôts)

leonidas  a répondu le 17/01/2011 à 12:59:

Le paiement d'un impot est logique si vous faites une plus value, c'est un bénéfice, donc imposable, ou alors continuons et changeons de résidence tous les 2 ans et prenons des plus valuesnettes d'impots alors que toutes les autres sont imposables.

vousavez raison  a répondu le 17/01/2011 à 13:01:

oui cela ne fera qu'accroitre la sedentarité, pourquoi aller postuler dans une autre region??

pipot  a répondu le 17/01/2011 à 13:40:

A leonidas : ta position va générer que des gens en HLM, et un marché sans offres crée des hausses. déjà que l'immo est hors de prix.

abcourriel  a répondu le 17/01/2011 à 16:12:

la plus-value est systématiquement mangée par le nouveau bien acquis sans parler des dépenses liées aux investissements réalisés: ravalement, toiture, ascenseur...

impots  a écrit le 17/01/2011 à 12:18 :

Taxer, c'est la seule réponse des gouvernants !
Taxer, c'est la seule chose que les gouvernants estiment faisable !
ASSEZ DE TAXE ! IL Y A TROP DE TAXE !
A quand la diminution des dépenses ? JAMAIS !?!
Je croyait que notre président de la république voulait une France de proprietaires !
Donc on pousse les personnes a acheter un bien pour mieux en taxer la revente ! Ils vont bloquer le marché ! Plus personne ne vendra sa maison !

raslebol  a répondu le 17/01/2011 à 12:41:

oui ras le bol, diminuez les dépenses et le faste!

Cédric  a répondu le 17/01/2011 à 12:49:

On parle de résidence principale. Quand on vend c'est pour racheter. Si le marché a augmenté pour la vente, c'est vrai aussi (en tout cas localement) pour l'achat. La plus value est donc fictive car obligatoire mangée par l'achat suivant. De plus un propriétaire paie déjà des droits de mutation à l'achat et des taxes foncières chaque année. En fait la résidence est déjà très fortement taxée...

colludol  a répondu le 17/01/2011 à 13:16:

D'accord avec vous et si vous etes soumis à l'ISF vous payez encore

abcourriel  a répondu le 17/01/2011 à 15:36:

sans oublier les frais de notaire sur l'acquisition (7%) + TVA sur les frais d'agence lors de la cession de son bien...

fatigué  a écrit le 17/01/2011 à 12:15 :

je prends mon cas :changement de région pour retouver un travail. Je vais revendre ma maison suite à mon déménagement en faisant une petite plus- value. Soucis, dans ma nouvelle région, les maisons sont au minimum environ 50 % plus chères à l'achat (basse normandie/pays de loire). Comment racheter à nouveau si une imposition de 30 % est ponctionnée sur ma vente. Des chiffres : achat 150 000 ? (30 000 ? de travaux) et revente espérée 200 000 ?. Taxe sur la différence entre prix d'achat sans travaux -ou avec- et revente ? La plus value réelle n'est pas la même...J'espère que cette piste ne sera pas retenue. Sinon réponse dans les urnes en 2012...

vousavez raison  a répondu le 17/01/2011 à 13:05:

Pourquoi se casser la tete à essayer de trouver du travail dans une autre région si c'est pour etre taxer sur la vente de sa maison??
Rien de tel pour casser le dynamisme des plus courageux!

Exact  a répondu le 17/01/2011 à 13:33:

S'ils taxent la vente on doit pouvoir avoir des abattements sur l'achat. Dans le cas contraire, reste ou tu es et vie des aides + petit boulots au black.

champi  a répondu le 17/01/2011 à 16:09:

Et les droits de mutation ? Ce ne sont pas déjà des taxes ? C'est déjà 7% du montant (dans l'ancien) + la taxe foncière.

Quand on achète une action on paie des droits de mutation et la taxe foncière ?

Quand je pense que les droits sur les successions ont été quasi supprimés par Sarko premier (avec la bénédiction du PS et de la gauche caviar toute entière)...