Sur les plateaux du désert d’Atacama

 |   |  482  mots
Le Salar d’Atacama, au pied des volcans Licancabur et Lascar, est le plus grand dépôt salin du Chili. Il s’étend sur une surface de 3000 km2 et bénéficie d’une visibilité exceptionnelle | © Marcel Hurni
Le Salar d’Atacama, au pied des volcans Licancabur et Lascar, est le plus grand dépôt salin du Chili. Il s’étend sur une surface de 3000 km2 et bénéficie d’une visibilité exceptionnelle | © Marcel Hurni (Crédits : © Marcel Hurni)
Le Nord du Chili est aujourd’hui une des régions les plus sèches au monde. Entre l’Océan Pacifique et les Andes, une mince fosse coincée dans un désert hyperaride a créé des paysages dramatiques, une faune et flore uniques, capables de résister aux températures les plus extrêmes

La province est étonnamment habitée par plus d'un million de personnes, pour la plupart des mineurs qui extraient les richesses de la terre depuis des décennies. On y trouve de charmants petits villages ou villes de pêcheurs sur les côtes, qui offrent des haltes bien sympathiques : San Pedro de Atacama, Caspana, Chiu-Chiu Calama, Antofagasta... Les paysages lunaires et absolument surréalistes viennent compléter le tableau et font de la région d'Atacama un immanquable lors de votre voyage au Chili.

 

L'Altiplano

 

 Les hautes plaines, d'une altitude variant de 3000 à 4800 mètres, abritent des marais salés et sont le repère d'espèces animales, caractéristiques de la région. On retrouve de grandes familles de flamants roses, des vigognes, des renards et des lions des montagnes pour n'en citer que quelques uns. Explorez le parc national Lauca pour espérer apercevoir l'un de ses hôtes du désert... Admirez le Salar d'Atacama, au pied des volcans Licancabur et Lascar. Plus grand dépôt salin du Chili, il s'étend sur une surface de 3000 km2 et bénéficie d'une visibilité exceptionnelle. Ainsi, la vue s'étend d'une berge à l'autre du salar ! Une découverte magique.

 

Le geyser El Tatio

 

Il s'agit en réalité de 80 geysers actifs, situé à 4200 mètres d'altitude, soit la plus grande concentration de l'hémisphère sud. Le site se visite à l'aube, quand les différences de températures sont les plus importantes  et que les cheminées de vapeur sont les plus impressionnantes : elles peuvent atteindre 6 mètres de hauteur ! Traversez les plaines à pied et reposez-vous dans l'une des piscines en ciment. Baignez-vous dans les eaux bienfaitrices des eaux du geyser refroidies avant de redescendre vers des zones plus hospitalières.

 

Observatoires astronomiques

 

Le désert d'Atacama est une destination remarquable pour les amateurs du genre. Grâce à la sécheresse et la très faible pollution lumineuse, le ciel est ici exceptionnellement clair et propice à l'observation des étoiles et de la voie lactée. Il existe pléthore d'observatoires scientifiques, parfois ouverts au public et il existe des observatoires entièrement dédiés aux touristes, avec visites guidées. Rendez-vous à l'observatoire du Pangue où plusieurs télescopes et tours astronomiques permettent d'observer planètes, étoiles et nébuleuses. Session de groupe ou privée, un souvenir inoubliable pour vos enfants !

 

En fonction de vos envies, ne maquez pas non plus la Mano de Desierto, gigantesque sculpture de 11 mètres en plein cœur du désert, la mine de cuivre de Chuquicamata, exploitée encore aujourd'hui à ciel ouvert ou la Cordillera del Sal, dans la Valle de la Luna où l'on écoute le "bruit du silence". Partout, des paysages pétrifiés de sel et de rocailles, un univers lunaire emprunt d'une certaine profondeur que l'on ne voudrait jamais quitter.

 

 

Pour aller plus loin, retrouvez tous nos voyages

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :