L'euro cherche toujours la bonne direction

La monnaie unique ne sait pas sur quel pied danser aujourd'hui : la contraction industrielle en zone euro semble toucher à sa fin, mais l'élan peine à se faire sentir. L'euro s'adjuge à 1,32 dollar, en timide hausse de 0,21%...
Le marché redonne 0,85% après une vague de publications (c) Reuters
Le marché redonne 0,85% après une vague de publications (c) Reuters (Crédits : BLOOMBERG NEWS)

La monnaie unique européenne évolue en ordre dispersé, mais reste au dessus de la barre symbolique des 1,32 dollar, à la faveur d'une légère hausse de 0,21% qui lui permet de se hisser à 1,3221$. L'euro reste donc bien orienté et préserve ses plus hauts de un mois face à la devise de l'oncle Sam alors que les derniers indicateurs convergent vers un rebond de la croissance en zone euro. Surtout dans le domaine de l'industrie où la contraction semble toucher à sa fin à en croire les derniers PMI européens. De quoi redonner un peu d'élan à la devise européenne soutenue d'autre part par une remontée de la confiance des entreprises allemandes.

Regain de confiance au mois de juillet

L'indice IFO du climat des affaires en Allemagne est en effet ressorti à 106,2 en juillet, contre 105,9 en juin et 106 attendu, signe que la confiance s'est améliorée au mois de juillet. L'euro s'inscrivait pourtant en baisse face au yen, de 0,35% et repassait sous le seuil des 132 yens, pour s'échanger à 131,90 yens. Mais il s'agit plus de prise de bénéfices, le dollar aussi se dépréciant de 0,56% face à la devise japonaise pour revenir lui aussi sous la barre psychologique des 100 yens, à 99,76 yens.

A noter enfin que le dollar reculait face à l'ensemble des devises dans le sillage de prise de bénéfices à Wall Street et ce en dépit d'un bond de 4,2% des commandes de biens durables en juillet aux Etats-Unis.

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des devises en direct

 

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 26/07/2013 à 0:18
Signaler
en fait l euro dépend des décisions de la fed si celle ci cessait d imprimer des milliards de dollars t une monnaie bidon qui est artificiellement surévalué par les bons vouloirs des usa et de l allemagne alors cesse z de raconter des salades l euro ...

à écrit le 25/07/2013 à 23:35
Signaler
qui comprend cela est for mais pas logique en effet voilà une zone euro en pleine dépression avec un chomage castrophique des deficits considérables des millions de pauvres des pib en berne des pays en faillite totale des pouvoirs d achat en chute li...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.