Les traders au chômage technique

 |   |  403  mots
Marc Fiorentino | REUTERS
Marc Fiorentino | REUTERS
Chaque matin, l'actualité commentée par Marc Fiorentino...

MonFinancier

Depuis la décision surprise de la banque centrale Américaine de ne pas ralentir sa planche à billets, les indices boursiers se sont envolés et les taux d'intérêt ont fortement chuté. La victime collatérale de cet optimisme retrouvé chez les investisseurs, c'est la volatilité, cet indice de nervosité des marchés.

LA CHUTE DE LA VOLATILITÉ
La volatilité a chuté sur les indices boursiers, sur les marchés de taux et même sur le marché des changes. Un marché des changes qui avait connu des variations extrêmement brutales notamment du côté des marchés émergents. Que se passe t'il quand la volatilité baisse comme ça ?

DEUX SCÉNARIOS
Soit on entre dans une période longue de plusieurs mois d'optimisme béat des investisseurs, et les traders peuvent faire le pont jusqu'au nouvel an au moins. Soit on est à la veille d'un accident qui peut refaire paniquer les investisseurs. Pour l'instant, c'est l'optimisme qui prévaut. Lire l'édito

L'ITALIE À NOUVEAU SOUS PRESSION
La Bourse Italienne a chuté hier entraînée par ses valeurs bancaires. La raison ? Toujours la même : Berlusconi. Son groupe menace de quitter l'assemblée si Silvio est éjecté du Sénat. Il est temps que l'Italie dégage ce bouffon.

LA GRECE ENCORE
À la une du Wall Street Journal. Le patron du fonds de sauvetage européen déclare que les prévisions de dettes données par la Grèce sont totalement bidons. Et qu'il ne leur prêtera pas à nouveau de l'argent à fonds perdus. Et en gros , les 300 milliards déjà prêtés ne seront jamais remboursés…

UN BON POINT
On a eu un bon point à Bruxelles ! Youpi ! Notre budget a passé l'examen avec succès. On est vraiment trop forts.

DUFLOT ENVOIE VALSER
Manuel Valls (super blague…). Après avoir chauffé Taubira, Valls a rendu furieuse l'amie Cécile sur les Roms. Pour elle, il a mis en danger le pacte républicain. Elle devrait démissionner… et partir avec sa loi sur les loyers et son dispositif de défiscalisation immobilière qui est un bide total.

TRÈS DRÔLE
Il y a un Salon des Grands. Il s'ouvre aujourd'hui à Paris. 1.7 million de Français sont « grands » et ils ont besoin de produits...

>> Lire la suite sur MonFinancier.com

>> Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :