L'Italie a une chance historique

 |  | 383 mots
Marc Fiorentino | REUTERS
Marc Fiorentino | REUTERS
Chaque matin, l'actualité commentée par Marc Fiorentino...

MonFinancier

Berlusconi est tombé. Ce jour marquera peut-être la fin de son règne et de sa capacité de nuisance. Il a finalement voté la confiance au gouvernement de crainte d'un éclatement de son parti. Le gouvernement a la possibilité, s'il agit vite, de modifier la loi électorale pour mettre fin à des décennies d'instabilité gouvernementale. Finalement la crise peut avoir des conséquences positives.

LES ÉTATS UNIS TOUJOURS A L'ARRÊT
Mais personne, vraiment personne, ne croit que les Républicains tiendront. Les paris sont lancés pour savoir s'ils lâcheront au bout de 5, 8 ou 15 jours. Il y a consensus. Mais parfois le consensus me fait peur.

DÉMARRAGE FULGURANT DE L'OBAMACARE
C'est l'Obamacare que les Républicains n'ont toujours pas avalé et il vient d'être lancé officiellement. Le sites sur lesquels les Américains peuvent s'inscrire pour bénéficier de la couverture santé ont été pris d'assaut. L'Obamacare est lancé, les Républicains vont devoir se faire une raison.

DRAGHI SHOOTE L'EURO
En confirmant que la croissance en Europe reste finalement assez pourrie et qu'il continuera à arroser les banques d'euros, Draghi a permis à l'euro de dépasser les 1.36 €. On va pouvoir voyager aux États-Unis ou dans les pays émergents dont les monnaies se sont écroulées.

LA RÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE
Cette année, les États-Unis vont détrôner la Russie et devenir le premier producteur mondial de pétrole et de gaz. La face du monde va changer.

L'EXCUSE POURRIE
Pierre Moscovici pense que le "shutdown" américain pourrait ralentir la croissance française. Et les inondations en Chine aussi? Et la disparition des baleines ?

PAUVRE AYRAULT
c'est finalement lui, le grand mou, qui s'est pris une claque de son pote François après la querelle Valls/Duflot. Pas assez autoritaire, il ne tient pas ses troupes. Étonnant. Il a l'air pourtant d'avoir l'étoffe d'un leader. Bartolone attend son heure, tapi dans l'ombre.

A PARTIR DE 21 HEURES
interdiction d'acheter de la bouffe dans une supérette. Monoprix est déjà en ligne de mire et les autres vont suivre. Un grand bravo aux syndicats pour ce formidable travail de destruction massive de l'emploi. Pas grave, on finira par...

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :