Eiffage affiche sa confiance pour 2014 après un premier semestre solide

 |   |  260  mots
(Crédits : reuters.com)
Le groupe de BTP Eiffage (FGR.FR) signe l'une des plus fortes progressions du SBF 120 après avoir rassuré sur ses marges malgré le ralentissement du secteur du BTP en France.

MonFinancier

Le groupe de BTP Eiffage (FGR.FR) signe l'une des plus fortes progressions du SBF 120 après avoir rassuré sur ses marges malgré le ralentissement du secteur du BTP en France. Le groupe a publié des résultats en hausse au premier semestre et confirmé s'attendre à une nouvelle progression de son résultat net et de son résultat opérationnel sur l'ensemble de l'année. 

Le troisième groupe français de BTP a dégagé un résultat net de 68 millions d'euros, en hausse de 17% sur un an. Le résultat opérationnel a pour sa part augmenté de 7,3%, à 556 millions d'euros, dans un contexte de redressement des marges dans la branche travaux et de nouvelle progression de la rentabilité des concessions, notamment autoroutières. 

Déjà publié, le chiffre d'affaires semestriel de la maison mère d'Autoroutes Paris-Rhin-Rhône, ou APRR, est stable à 6,5 milliards d'euros, malgré un repli de 1,7% de l'activité à périmètre et changes constants. Le groupe a expliqué avoir subi un contexte défavorable aux travaux publics, évoquant "une activité traditionnellement moindre au sortir d'élections municipales". 

Autre point positif, le carnet de commandes qui s'élevait à 12,3 milliards d'euros à la fin juin, en hausse de 4,8% par rapport au début de l'année, grâce notamment à des contrats liés au "Grand Paris", qui ont gonflé le carnet de commandes. La publication ainsi que les perspectives sont saluées par le marché. Le titre s'adjuge 3,6%, à 48,90 euros.

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct 

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :