Lending Club démarre en Bourse sur les chapeaux de roues

 |   |  267  mots
Lending Club, fondée en 2007 et dirigée par le Français Renaud Laplanche, 44 ans, est le premier prêteur alternatif à tenter une aventure en Bourse.
Lending Club, fondée en 2007 et dirigée par le Français Renaud Laplanche, 44 ans, est le premier prêteur alternatif à tenter une aventure en Bourse. (Crédits : Reuters)
Près de 9 milliards de dollars de valorisation aux premières heures de cotation... La plateforme de prêts entre particuliers dirigée par le Français Renaud Laplanche a fait une entrée remarquée à Wall Street jeudi, s'envolant de 60% dans les premiers échanges.

La start-up de finance participative flambe à la bourse de New York pour sa première cotation. Lending Club a gagné 60% lors des toutes premières transactions, atteignant une valorisation de près de neuf milliards de dollars.

58 millions de titres à céder

Le titre "LC", dont la cotation a commencé vers 15H40 sur le New York Stock Exchange, est monté jusqu'à 25,44 dollars dans les minutes suivantes avant de légèrement ralentir l'allure. Il s'échangeait à 23,98 dollars à 15H55 GMT, ce qui représente une progression de 59,87% comparé à son prix d'introduction fixé la veille à 15 dollars, déjà au-dessus de la fourchette prévue de 12 à 14 dollars.

Autre signe d'une forte demande, le nombre d'actions placées auprès des investisseurs avait également été plus important que prévu, avec 58 millions de titres au total, permettant une levée de fonds de 870 millions de dollars. Ce montant pourrait même atteindre un milliard de dollars en cas d'exercice (possible dans les 30 jours) d'une option de surallocation portant sur 8,7 millions d'actions supplémentaires.

Valorisée à 8,66 milliards de dollars

Le cours de Lending Club en ce début d'échanges valorise l'ensemble de la société à 8,66 milliards de dollars. Lending Club, fondée en 2007 et dirigée par le Français Renaud Laplanche, 44 ans, est le premier prêteur alternatif à tenter une aventure en Bourse.

Lending Club a généré plus de 4 milliards de dollars de prêts aux particuliers et aux petites entreprises sur les neuf premiers mois de l'année 2014. Les sommes prêtées vont de 35.000 à 100.000 dollars, avec un taux annuel moyen d'environ 6,78% contre une moyenne nationale de 9,06%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/12/2014 à 0:34 :
Profit or not profit, that is the question?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :