Qui sont les géants de l'eau dans le monde ?

 |  | 732 mots
(Crédits : DR)
FOCUS DATA. En lorgnant le géant de l’eau Suez, le groupe Veolia se positionne clairement sur un marché mondial difficile à conquérir. Encore partagé par une multitude d’acteurs, il est principalement soumis aux règles des collectivités qui en sont les principales gestionnaires. Si la fusion Suez / Veolia voit le jour, la place de "super champion mondial" reste encore à acquérir, à l'heure où les acteurs chinois montent en puissance.

Largement dominé par les entreprises françaises, le marché de la gestion de l'eau dans le monde est encore fragmenté. De fait, en 2019, les chiffres d'affaires des 14 principaux géants mondiaux ont représenté au total moins de 7% des parts d'un marché estimé à 600 milliards d'euros, selon les données compilées par La Tribune. Si la fusion des deux géants Veolia et Suez voit le jour, quel poids pèsera le "super champion" dans la gestion de l'eau dans le monde ? Une goutte d'eau dans un océan de clients potentiels : seulement 3% du marché, d'après les chiffres de Veolia. En se mariant avec Suez, le numéro un des services à l'environnement (eau, déchets, recyclage, énergie) générerait pourtant un chiffre d'affaires de plus de 40 milliards d'euros (selon les chiffres d'affaires cumulés en 2019), dont 18 milliards dédiés uniquement à la gestion de l'eau.

Le marché de l'eau...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/09/2020 à 9:12 :
Un petit "n" et on passe de "géants" à "gênants", on passe du conte de fée à la réalité.
a écrit le 08/09/2020 à 7:07 :
S'il y a bien un domaine stratégique compte tenu de l'évolution du climat et des civilisations, c'est bien celui-ci, au même titre que l'agroalimentaire, l'agriculture, l'énergie et la défense. Pas sûr que nos énarques stratèges, serviles et aveuglés par le fric en aient conscience, ou qu'ils pensent à l'intérêt général du pays, notion perdue definitivement dans les limbes du libéralisme...
a écrit le 07/09/2020 à 11:10 :
"En lorgnant le géant de l’eau Suez, le groupe Veolia se positionne clairement sur un marché mondial difficile à conquérir."

Le patron de SUEZ dément cette phrase puisque nous affirmant que si Véolia achète Suez il vendra son activité "eau" à un spéculateur boursier, donc non c'est loin d'être clair. Par contre ce sujet est ultra important car entièrement stratégique et face à cette baisse des réserves d'eau française il est largement temps d'en parler mais surtout d'agir et certainement pas en l'offrant à des gens motivés que par leur cupidité.

Attention aux introductions qui se détachent d'entrée de jeu du sujet... le sujet sur l'eau étant un sujet primordial, le traiter à n'importe quel moment est de toutes façons légitime pas de souci, n'ayant pas besoin qu'on le rattache à une autre information faisant le buzz même si je comprends bien ce que cela peut apporter à court terme. L'eau est plus importante que véolia.
Réponse de le 08/09/2020 à 10:55 :
L eau est un secteur stratégique et donc un sujet sensible. Si le projet du rachat de Suez par Veolia interpelle et dérange il ne faut pas en revanche raconter n importe quoi.
Ils ont prévu de vendre l activité eau en France à Meridiam qui n est pas un spéculateur boursier mais une société qui finance et exploite des infrastructures publiques dans le monde. Pour information, jusqu à présent Meridiam n a encore revendu aucun projet dans lequel ils ont investi.
Enfin je veux rappeler qu il y a vingt ans lorsque Total a indiqué vouloir racheter Elf, ce qu ils ont fait, certains ont crié au scandale.
Aujourd hui avec le recul tout le monde s accorde à dire que cette opération était pertinente et bénéfique pour la France...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :