Les résultats de la RATP dopés par le trafic... et l'international

 |   |  188  mots
La RATP a annoncé des résultats en hausse de 27,5% au premier semestre 2013 / Reuters.
La RATP a annoncé des résultats en hausse de 27,5% au premier semestre 2013 / Reuters.
La RATP a annoncé, ce lundi, un bénéfice net en hausse de 27,5% au premier semestre 2013, à 190 millions d'euros. Un résultat notamment dû au développement de son trafic en Ile-de-France et de ses filiales à l'international.

Les 100 millions d'euros perdus, chaque année, à cause de la fraude par la RATP ne l'empêche pas de faire des bénéfices. La Régie autonome des transports parisiens a présenté, ce lundi 2 septembre, un bénéfice net en hausse de 27,5%, à 190 millions d'euros au premier semestre 2013. Une progression notamment due à l'augmentation du trafic sur son réseau francilien et au développement de ses filiales à l'international. Son chiffre d'affaires a également gagné 4,1%, à 2,6 milliards d'euros.

Des investissements records au premier semestre

La croissance du trafic francilien a été boostée par le prolongement des lignes 4 et 12 de métro et de celles des tramways T1, T2, T3. Le renforcement du trafic en heures creuses et en soirée sur près de soixante lignes de bus semble également avoir attiré davantage de voyageurs.

La bonne dynamique des filiales du groupe à l'étranger a également porté ses fruits avec la mise en service des tramways de Casablanca (Maroc) ou d'Alger (Algérie).

La RATP a, cependant, battu son record d'investissements au premier semestre 2013 avec des dépenses à hauteur de 596 millions d'euros, soit +5,7% de plus qu'en juin 2012.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/09/2013 à 13:23 :
on devrait alors faire payer à la RATP ses régimes spéciaux de retraites
a écrit le 03/09/2013 à 11:25 :
Il est intéressant de voir sur certains bus londoniens le logp "RATP Group". Les entreprises publiques françaises ont le droit de s'exporter mais le marché domestique est totalement verrouillé.
a écrit le 03/09/2013 à 11:05 :
Super! Ils vont enfin pouvoir offrir quelques postes supplémentaires à des spécialistes gouvernementaux et augmenter les retraites de leurs salariés. Il y avait longtemps qu'on attendait qu'ils puissent le faire.
a écrit le 03/09/2013 à 10:28 :
feraient mieux de s'occuper du réseau francilien, c'est de pire en pire!
a écrit le 03/09/2013 à 10:07 :
la bonne recette:
compression et pression sur le personelle.
depuis deux ans maintenant a l entree lors de la prise de service :une grosse affiche "cherchons volontaire pour travailler aux dates : xxxxxxxx".voila le but est de ne pas embaucher mais de faire travailler plus ceux qui sont deja present sur leur repos .
et apres tout type de pression notament sur les malades qui ne sont pas malade mais fraudeur envers l entreprise et tout ca sous la menace permanente du licenciement pour une broutille au pretexte que y il "y en a plein dehors qui attende ta place " .c est ca aussi la realite a la ratp
quand au benefice que l enttreprise realise on a droit a un interressement limite a 950e annuel mais qui aurait pu etre pour 2012 s il etait calculer comme cela se fait dans les autres entreprises de plus du double .
apres je ne me plaint pas mais j informe.
a écrit le 02/09/2013 à 19:51 :
Question; monsieur le président de la RATP ALLEZ VOUS BAISSER LES PRIX DES BILLETS POUR PRENDRE LE METRO AU VUE DES BENEFICES QUE VOUS FAITES
a écrit le 02/09/2013 à 16:16 :
Comme la SNCF rien de surprenant pour une entreprise publique tel la RATP avec un archi-monopole qui de plus refuse toutes concurrences au niveau national français avec l'aide de l'état mais s'implante en faisant de la concurrence à l?international sans gêne. Ainsi vogue la monarchie parlementaire et ses vassaux de fonctionnaires qui envoient en grande vitesse notre pays dans le déclin.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :