Forte baisse des résultats 2010 pour Groupama

 |   |  356  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Le groupe d'assurance mutualiste Groupama a annoncé ce mercredi une baisse de plus de 40% de son résultat net en 2010. Le groupe a également confirmé son introduction en Bourse mais celle-ci ne se fera pas cette année.

Groupama a publié ce mercredi des résultats annuels en forte baisse. Ces derniers ont été plombés à la fois par un contexte économique difficile, un environnement réglementaire et fiscal défavorable et une météo qui s'est déchaînée en Europe, notamment avec la tempête Xynthia en France ou la neige et le gel en Grande-Bretagne.

Le résultat net part du groupe s'élève à 387 millions d'euros pour 2010 contre 660 millions d'euros en 2009, soit une baisse de plus de 40%. Le chiffre d'affaires du mutualiste s'est lui élevé à 14,7 milliards d'euros, une hausse de 2,3% à périmètre et taux de change constants.

Le groupe d'assurance mutualiste Groupama a déclaré qu'il maintient sa décision de s'introduire en Bourse. Mais la concrétisation de cette option stratégique n'interviendra pas en 2011, a précisé son directeur financier à l'agence Reuters.

Attendue depuis de nombreuses années, la cotation de Groupama au Palais Brongniart est un véritable serpent de mer de la finance française, car cela constituerait une première pour un grand groupe mutualiste d'assurance français. "La décision est prise, maintenant cela ne se fera pas en 2011", a indiqué Christian Collin, précisant que ce calendrier permettrait notamment au groupe d'avoir une vision plus claire de l'impact des nouvelles normes prudentielles Solvency II.

Groupama souhaite que cette introduction en Bourse lui donne les moyens de financer une acquisition d'envergure même si le groupe n'a pas de "besoins immédiats" de financement. Christian Collin a ainsi déclaré que son groupe avait vu son endettement diminuer de huit points à 23,4% au 31 décembre 2010 et qu'il venait juste de renouveler par anticipation une ligne de crédit d'un milliard d'euros à cinq ans.

Groupama est présent dans de nombreux pays d'Europe centrale ou du sud comme l'Espagne, la Roumanie, la Hongrie ou l'Italie, pays où le groupe a récemment annoncé des accords pour acquérir 17% à 20% de l'italien Fondiaria et 17% de sa holding de contrôle Premafin. Christian Collin a indiqué que sur ce front, son groupe attendait toujours le feu vert des autorités italiennes pour concrétiser ces acquisitions.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :