Il n'y a plus un établissement français privé dans le Top 50 mondial des banques les plus solides

 |   |  561  mots
Seule la Caisse des Dépôts (public) reste dans le classement, toujours à la 7e position, grâce notamment à ses liens étroits avec l'État français.
Seule la Caisse des Dépôts (public) reste dans le classement, toujours à la 7e position, grâce notamment à ses liens étroits avec l'État français.
Il n’y a plus une seule banque française privée dans le classement du magazine Global Finance des banques les plus solides au monde. Seule la Caisse des dépôts, une banque publique, est parvenue à se maintenir en septième position.

Les banques françaises privées ne font plus parties des 50 banques les plus solides au monde, selon le classement biannuel du très sérieux magazine Global Finance.
Il n'en restait plus qu'une lors du dernier classement : le Crédit Mutuel, qui depuis a vu sa note dégradée d'un cran à de A+ à A par l'agence de notation Standard & Poor's. Cet évènement a clairement joué dans la disparition de la banque française du classement puisque pour effectuer son palmarès, le magazine a classé les banques en fonction de la qualité de leurs actifs et des notations -attribuées par les agences Moody's, Standard & Poor's et Fitch- de leurs lignes de crédit à long terme. Le Crédit Mutuel était 38ème lors du précédent classement.

La Banque Postale disparaît aussi

La Banque Postale, à capitaux 100% publics, a également été éjectée par le magazine alors qu'elle était 44ème lors du classement publié en mars dernier. Il faut dire que le 3 juillet, Standard & Poor's a abaissé d'un cran la note de sa dette subordonnée -qui correspond aux créances dont le remboursement, en cas de liquidation, n'intervient qu'après celui des autres dettes- à BBB. Ce, tout en confirmant la note A+ de la banque mais assortie d'une perspective négative. "Nous pensons qu'une récession économique prolongée en France conjuguée à l'environnement opérationnel difficile du secteur pourraient faire obstacle au renforcement de la rentabilité de la Banque Postale et à sa diversification", indiquait ainsi S&P début juillet.
La Caisse des Dépôts reste en revanche fidèle au poste à la 7ème position, grâce notamment à ses liens étroits avec l'État français.

BNP Paribas dégradée en octobre dernier

La disparition des banques privées tricolores était en fait à prévoir. L'année passée déjà, trois banques hexagonales étaient sorties du classement : la Société Générale, 35ème en 2011, le Crédit Agricole, 21ème, et LCL, 27ème. BNP Paribas était encore présent mais perdait 32 places et se retrouvait 47ème… pour ensuite disparaître après la dégradation de sa note de solvabilité financière en octobre 2012 par S&P. Seuls le Crédit Mutuel et la Banque Postale avait fait mieux en 2012 qu'en 2011, passant de la 39ème à la 36ème place pour le premier et entrant à la 43ème place pour la seconde.

Deux nouvelles banques américaines apparaissent

Pour le reste, les vingts premiers du classement les mêmes qu'il y a 6 mois. Il est donc toujours dominé par des banques européennes. Le « Top 10 » comprenant, outre la CDC, quatre Allemandes, trois Néerlandaises, une Suisse et une Luxembourgeoise. Les banques publiques trustent comme toujours les premières places du classement. L'Allemande KfW bankengruppe se positionne en tête, suivie par la banque néerlandaise BNG et la suisse Zürcher Kantonalbank.
Du côté des petits nouveaux, deux banques américaines font leur entrée dans le classement - AgriBank et AgFirst, qui s'adjugent la 34ème et la 39ème place -, ainsi que la japonaise Bank of Torkyo-Mitsubishi UFJ (50ème), précédée de LGT Bank du Lichtenstein. La banque de Hong-Kong Hang Seng bank fait une entrée fracassante à la 22ème place alors que la Korea Developpement Bank ( 43ème) émerge 6 mois après deux de ses compatriotes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/09/2013 à 12:12 :
est très présent en France.
a écrit le 30/08/2013 à 11:32 :
C'est une rigolade !!! La KfW est la signature de la République fédérale, ce n'est en rien comparable a une banque commerciale !!! Comme la CDC d'ailleurs...La KfW est classée par ceux qui connaissent quelque chose parmi les EDFI ( European development Financial Institutions), Institutions Financières nationales qui n'ont pas de réseaux, ne présentent pas de risques systémiques, en principe, et sont considérées comme une signature publique. Bien entendu, la KfW est une excellente Institution, comme la CDC, mais rien a voir avec une High Street Bank. Pourquoi alors ne pas aussi classer la BEI ou la BERD ? Clairement la BEI devrait sortir au haut du tableau, sauf un "leger" "bias" qui ne m'étonnerait guère dans ce type d'étude.... Ce sont des IFIs régionales particulierement performantes et sures. Vraiment, on mélange les pommes et les poires ,et en fait de poires, allez-y , mettez votre argent dans une banque anglaise,ou US ou même allemande, mais pour dormir tranquille choisissez bien, et évitez les titrisations de n'importe quoi....
Réponse de le 31/08/2013 à 17:37 :
Vous avez raison mais parlons titrisation... devinez qui y a à nouveau recours de façon massive depuis peu ? Alors bon, difficile de taper sur les banques US et UK maintenant.
a écrit le 30/08/2013 à 11:28 :
Ah les agences américaines de notation ... Aucune n'a vu venir la crise des subprimes et elles se permettent encore de la ramener... Il avait été proposé la création d'une agence de notation publique européenne. Où en est cette affaire ?
a écrit le 30/08/2013 à 9:35 :
Encore un coup des socialos!
Réponse de le 30/08/2013 à 10:24 :
franchement vous fumez quoi ?!
a écrit le 30/08/2013 à 9:35 :
Vu le classement des banques 2013 dans le top 50 mondial, on s'apercoit tout de suite de l'egemonie des banques allemandes .Premiere place pour les allemands et d'autres allemandes sont tres bien placees .Bravo.. Pas mal pour un pays qui rennait de ses cendres depuis 1945.Un banque francaises est 7eme dans le classemnet .donc le titre du haut errone ou tordu..
Réponse de le 30/08/2013 à 13:13 :
Le titre parle d'etablissement prive. CDC est public donc le titre est bon
Réponse de le 30/08/2013 à 14:35 :
Petit rappel, les allemands sauf erreur ou omission ont perdu la guerre de 45 suite à une erreur de stratégie, l'allemagne etait deja la premiere puissance mondiale avec une avancé technilogique superieur aux autre pays. D'ailleurs en réparation les pays laisés par la guerre ont resuperé la plupart de leur brevet. Donc l'allemagne n'etait pas en cendre désolé. Elle etait menée par un fou et a perdu la guerre c'est tout.
a écrit le 30/08/2013 à 8:58 :
Encore un classement sans interet se basant sur des critéres douteux qui favorisent des banques aux actifs douteux bien classés par les agences de notations (les même qui avaient bien classées les subprimes américains, la dette grecque....)
a écrit le 30/08/2013 à 8:16 :
Et vous avez oublié le classement des cabriolets le plus vendus cet été en France.
Réponse de le 30/08/2013 à 8:25 :
Diesel ou essence ?
a écrit le 30/08/2013 à 8:12 :
Un classement de plus sans grand intérêt.
a écrit le 30/08/2013 à 6:44 :
Si ce classement est etabli sur la base des notes de credit des agences de notation, compte tenu des errements de ces dernieres qui accordaient joyeusement un AAA a des emissions de produits subprimes permettez moi de me gausser et de tirer la chasse.
Réponse de le 30/08/2013 à 7:33 :
Ça vous fait cet effet là de vous gausser ? Vous avez le sphincter trop détendu !
a écrit le 30/08/2013 à 6:04 :
Le drame dans tout ca c'est que meme le journaliste ne comprend rien. La CDC ou la KfW ou bien d'autres sont des etablissements financiers publics specialises qu'il est tout bonnement idiot de comparer avec des banques commerciales privees . La CDC se nourrit entre autres des depots collectes par les banques commerciales. Elle n'ouvre pas de comptes pour le public ni n'accorde de credits. Quant a la LGT Lichtenstein, c'est a mourir de rire, banqie "tres" privee d'un paradis fiscal...
a écrit le 30/08/2013 à 5:37 :
Le classement des banques est un principe pas une vérité car avant les subprimes bien des banques distributrices de titre boiteux étaient parait-il les meilleures. En banque nous avons la fameuse et fumeuse Dexia banque!!! des collectivités distributrice de crédit plombée il est vrai qu'en face les clients, élus, locaux ne sont pas dans l'élite de la compétence mais pour cela pas de pb le contribuable paie l'irresponsabilité de nos clowns environ 6 milliards tient ce qu'il manque à la cnav.
a écrit le 30/08/2013 à 5:36 :
Et hop, toujours ce meme classement qui ne fait aucun sens en melangeant tout et son contraire et toujours la noria de commentaires de malheureux gogos qui gobent tout au premier degre sans prendre le temps ni de s'informer ni de reflechir, avalant tout avec une naivete (soyons polis) confondante.
a écrit le 29/08/2013 à 22:53 :
Il faut les nationaliser comme ça elles vont avoir un triple A et elles seront dans le top 50 et... ça nous fera une belle jambe.
a écrit le 29/08/2013 à 22:09 :
C'est normal ces établissements sont dirigés par des potes de promotion. Encore un effort et nous aurons fini de piller ce pays.
a écrit le 29/08/2013 à 21:34 :
Quand on voit la gabegie et le manque criant de compétences des banques françaises, il n'y a rien d'étonnant. Comment une banque sérieuse peut-elle se faire enfler 50 milliards sans que les dirigeants ne soient (soit-disant) pas au courant ?? C'est-y pas de l'incompétence caractérisée !!! C'est la Société Générale pour ceux qui n'aurait pas reconnu :-)
Réponse de le 29/08/2013 à 22:39 :
je leur proposerais bien l expertise alsacienne !!!
Réponse de le 29/08/2013 à 23:01 :
Plutôt 5 que 50, mais ce n'est pas grave, nous avons trouvé un coupable, et en plus il a été condamné à nous rembourser donc nous n'avons rien perdu ! L'honneur est sauf ! Mes potes sont de supers gestionnaires aux compétences que le monde nous envie. Allez hop je vais régler une horlode
Réponse de le 30/08/2013 à 5:38 :
Condamne a "nous" rembourser ?? Qui est "nous" ? Seriez vous proprietaire de la SG ?
a écrit le 29/08/2013 à 20:54 :
en 1980 il y avait des banques Françaises dans le TOP 5 oui cinq .....DEPUIS 1981 que des progres dans la finance!!!
Réponse de le 30/08/2013 à 5:58 :
Ah bon, et selon le meme classement ? J'en doute car les criteres pris en compte aujourd'hui n'existaient pas alors.
a écrit le 29/08/2013 à 20:48 :
C'est très difficile quand la confiance et remplacée par la défiance , d' être une banque française bien classée en pleine crise économique ...surtout, sous le joug du dernier gouvernement aux mains des socialistes en Europe..., qui ne cesse de modifier les règles fiscales et économiques...
Réponse de le 29/08/2013 à 23:52 :
Les banques françaises sont mal classées parce qu'elle sont mal gérés par leur dirigeants, c'est tout. Elles ne soutiennent pas l'économie, on fermé le robinet du crédit (même aux entreprises bénéficiaires) et explique cela en disant qu'elle ne "reçoivent plus de demandes de financement des entreprises". De qui se moque t-on ? Il n'y a que les Business Angels qui permettent de démarrer une activité en France (et encore, si le Friends & Family a bien fonctionné). Les banques ont la plus lourde responsabilité dans l'état de délabrement du paysage économique français.
Réponse de le 30/08/2013 à 5:42 :
Avec un pseudo pareil vous etes surement un droide qui repete mecaniquement les propos que vehiculent quelques esprits chagrins et qui a defaut de s'informer ou helas de comprendre prennent pour argent comptant n'importe quel troll. Affligeant de mediocrite.
Réponse de le 30/08/2013 à 6:39 :
Même Nadine Morano est meilleure que vous dans le maniement des éléments de langage UMPiste ! C'est dire ... Et les avis d'un parti qui ne sait même pas gérer ses propres comptes : mouaarrrf !
a écrit le 29/08/2013 à 18:39 :
les françaises sont mal classées mais POURQUOI? Surexposition aux bad debts ? Risque de crash immobilier ? Une interprétation de ce classement serait la bienvenue.
Réponse de le 29/08/2013 à 20:10 :
Les françaises sont TRES mal classées pour une raison très simple : Il ne s'agit pas de bad debts , elles n'ont pas la dimension suffisante dans ce compartiment. Alors , pourquoi ? C'est une bonne question.
D'abord , vous n'êtes pas sans ignorer la forte décélération de l'activité industrielle en France. Les profits des banques privées françaises suivent la même courbe. Elles décélèrent aussi. C'est le manque de projets industriels qui provoque le manque de profits bancaires. Investir sur des Index d'activités est simple , mais investir sur des projets au cas par cas , c'est une chose que les banque françaises ne savent pas faire.
Les américains diraient : No pain , no gain.
Réponse de le 29/08/2013 à 20:13 :
Peut être les informations que tu souhaites Bertlondon@, selon Euromoney, d?après une étude du Center for Risk Management de Lausanne, les banques françaises présentent le plus important risque systémique en Europe ! Forte concentration du secteur bancaire, le bilan de BNP Paribas est égal au PIB de la France. Devant un tel risque, nationaliser est envisageable.
http://www.contrepoints.org/2013/06/24/128908-les-banques-francaises-presentent-le-plus-important-risque-systemique-en-europe
Réponse de le 29/08/2013 à 23:55 :
@Wolf3 : c'est exactement ça. Les banques françaises payent leur frilosité à investir dans l'économie, et leur incompétence à évaluer des projets.
Réponse de le 30/09/2013 à 15:20 :
Article très juste : dans immobilier il y immobile !
Réponse de le 30/09/2013 à 18:43 :
Il ne faut pas oublier les droits de mutations, de successions que l'état touche au passage. Pas d'intérêts à ce que les prix baissent. Et je ne parle pas de csg... sur les loyers...
a écrit le 29/08/2013 à 18:24 :
"Seule la Caisse des dépôts, une banque publique, est parvenue à se maintenir en septième position."
Une seule conclusion, il faut nationaliser toutes les banques et que ces mêmes banques financent exclusivement l'Etat Français, sans intérêt.
Réponse de le 29/08/2013 à 18:36 :
mais oui bien sûr. Il faudrai peut-être songer à partir en vacances hein, il n'est pas trop tard vous savez, et ça fait du bien parfois.
Réponse de le 29/08/2013 à 18:55 :
Il ne faut surtout pas nationaliser des banques en perdition qui sont gavées de produits TOXIQUES, il faut les laisser choir s'effondrer sur elles même et tans pis pour leurs actionnaires qui ont joué au plus malins !!! Ceux qui ont de l'argent dans ces bad banques n'ont qu'à se dépêcher de retirer leurs avoirs avant qu'ils ne vaillent "tripette" ... chacun ses responsabilités.
Réponse de le 29/08/2013 à 19:03 :
Il est vrai que les banques publiques ou semi-publiques ont un track record formidable : Crédit Lyonnais et Dexia ont couté des milliards d'euros aux contribuables alors que les banques privées françaises n'ont pas couté un centime.
Réponse de le 29/08/2013 à 19:16 :
C'est pour ça qu'elle ont été nationalisée il y a 30ans environ (bnp et paribas !)
Réponse de le 29/08/2013 à 19:59 :
Oui JB 38@, nationaliser sans doute, mais l'urgence serait de séparer les banques de détail et les banques de spéculation, ce doit être plus que désagréable le jour ou l'on ne peut plus retirer de l'argent au distributeur, ne plus pouvoir payer ses factures ou accéder à son compte sur internet.
Réponse de le 29/08/2013 à 21:12 :
Lafronde nous confirme qu'il serait requis de retirer ses sous des bads banques françaises ... le plus tôt sera le mieux ...!... pour nous, prudents, c'est fait.
Réponse de le 29/08/2013 à 21:54 :
Je confirme rien BeinVOILA@ , je lis beaucoup d'alertes ces derniers temps, la marmite doit bouillir, voici un exemple : GEAB ! Alerte second semestre 2013, seconde crise mondiale qui s?annonce ??
http://www.leap2020.eu/GEAB-N-76-est-disponible--Alerte-second-semestre-2013-Crise-systemique-globale-II-seconde-deflagration-devastatrice_a14264.html
Réponse de le 30/08/2013 à 8:50 :
Oui exact, il vaut mieux ne pas laisser son argent dans les banques ... sauf pour les inconscients qui ne voient pas arriver le tsunami financier !...
Réponse de le 30/08/2013 à 11:38 :
@JB38
Je ne vois pas ce que les vacances viennent faire dans votre commentaire. Frustration peut-être? Les banques privées sont un cancer qui ronge l'économie et sauf pour ceux qui profitent du système, elles n'ont aucune justification. Les périodes où elles ont été nationalisées ne sont pas pires que maintenant. Elles ont trop de pouvoir et mettent en danger les Etats. Trouvez-vous normal que tous les salaires doivent transiter sur un compte bancaire, donc dans une banque privée, et n'avoir que ce choix? Trouvez vous normal que le financement de l'Etat soit assuré par des Banques privées françaises et étrangères? Moi, NON.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :