Deutsche Bank verse 1,4 milliard d'euros pour solder un litige aux Etats-Unis

 |   |  327  mots
Deutsche Bank a signé un accord afin de résoudre son litige portant sur des titres dérivés de prêts hypothécaires avec l'Agence fédérale américaine, a détaillé la banque dans un communiqué..
"Deutsche Bank a signé un accord afin de résoudre son litige portant sur des titres dérivés de prêts hypothécaires" avec l'Agence fédérale américaine, a détaillé la banque dans un communiqué.. (Crédits : Reuters)
Dans le cadre d'un litige avec l'Agence fédérale américaine pour le financement du logement , la première banque allemande va payer 1,4 milliard d'euros, selon un communiqué.

La plus importante banque allemande tente tant bien que mal de redorer son image. Deutsche Bank vient d'annoncer ce vendredi 20 décembre qu'elle allait verser 1,4 milliard d'euros pour mettre fin à des poursuites aux Etats-Unis concernant ses activités passées sur le marché hypothécaire américain.

"Deutsche Bank a signé un accord afin de résoudre son litige portant sur des titres dérivés de prêts hypothécaires" avec l'Agence fédérale américaine pour le financement du logement (FHFA), régulateur des organismes de financement immobilier para-publics Fannie Mae et Freddie Mac, a détaillé la banque dans un communiqué.

Des prêts risqués camouflés entre 2005 et 2007

Ce versement met un terme aux poursuites de la FHFA contre Deutsche Bank. La première banque d'Allemagne est en effet accusée d'avoir dissimulé entre 2005 et 2007 la nature risquée de prêts sur lesquels étaient adossés certains titres dérivés vendus aux deux organismes para-publics. Résultats : ces derniers ont accusé de lourdes pertes.

Par ailleurs, le communiqué précise que seize autres institutions financières ont été visées par une plainte similaire. Jürgen Fitschen et Anshu Jain, les deux co-patrons de Deutsche Bank, reconnaissent :

"L'accord d'aujourd'hui marque un pas supplémentaire dans nos efforts pour résoudre les problèmes juridiques de la banque et nous prévoyons de faire d'autres progrès au cours de 2014".

Une entreprise en reconstruction

Le montant à payer est déjà constitué dans les réserves de la banque pour litige juridique et ne nécessitera aucune réserve supplémentaire, souligne le communiqué.

La première banque allemande est engagée dans une rénovation de sa culture d'entreprise, après que son nom a été cité dans une pluie de litiges aux Etats-Unis, en Europe et au Japon. Elle prévoit d'investir un milliard d'euros d'ici 2015 pour améliorer ses procédures et ses systèmes de contrôle.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/12/2013 à 13:10 :
Actuellement la Deutsche Bank prend des claques de tous les cotés, aux USA a cause du magouillage avec les Subprimes. en Europe a cause du magouillage avec le LIBOR et maintenant une enquete est en cours :manipulation des cours de l´or !!
Ca fait beaucoup a la fois mais ceci demontre bien que la qualification de Bankster pour ces instituts financiers est bien jusitfiée !
a écrit le 21/12/2013 à 10:10 :
A mon avis c'est pas très cher payé par rapport aux milliards de gain réalisés. De nombreux établissements anglo- saxons ont été pris et sont entre les mains de la justice (américaine essentiellement). Ce monde là n'a de cesse de donner des leçons de vertu et de fustiger les "pourris" des PIIGS.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :