Les pertes de Tepco vont toucher trois banques japonaises

 |   |  258  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les trois plus grandes banques japonaises estiment avoir perdu 1,34 milliard d'euros après l'effondrement en Bourse de la valeur de Tepco, l'opérateur électrique Tepco, qui gère la centrale de Fukushima.

Les trois plus grandes banques japonaises prévoient de faire état d'une perte combinée de 160 milliards de yens (1,34 milliard d'euros) en raison de l'effondrement de la capitalisation boursière de Tepco, ont déclaré des sources au sein des trois établissements.

L'opérateur électrique Tepco, qui gère la centrale de Fukushima, a perdu environ 80% de sa valeur boursière depuis le 11 mars, date du séisme qui a ravagé le site et causé un accident nucléaire majeur. De plus comme nous le précisions, le 21 mars dernier, "La centrale de Fukushima n'était plus assurée depuis 7 mois !".

Le groupe s'efforce à présent de reprendre le contrôle de la centrale gravement endommagée. Elle se prépare également à devoir verser de lourdes indemnités en raison des contaminations.

La banque Sumitomo Mitsui Financial Group (SMFG) devrait annoncer la perte la plus importante, avec environ 80 milliards de yens, suivie par Mizuho Financial Group, à 50 milliards de yens, et Mitsubishi UFJ Financial Group (MUFG), à 30 milliards de yens, ont indiqué des sources au sein de ces établissements.

Les sources s'exprimaient sous le sceau de l'anonymat, les chiffres n'ayant pas encore été annoncés officiellement. Des représentants des trois banques ont indiqué que rien n'avait encore été décidé et n'ont pas voulu faire d'autre commentaire.

Au 30 septembre 2010, Sumitomo Mitsui Banking, une filiale de SMFG, détenait 2,7% de Tepco et Mizuho Corporate Bank, filiale de Mizuho, en possédait 1,8%. Le mois dernier, les trois banques ont accordé un prêt d'urgence de 1.400 milliards de yens (11,7 milliards d'euros) à Tepco.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :