LE VOTE : Le trading à haute fréquence subit un premier revers

 |   |  102  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La commission des Affaires économiques et monétaires du Parlement européen a voté la limitation du trading haute fréquence et une plus grande transparence sur les marchés obligataire et des matières premières.

La commission des Affaires économiques et monétaires du Parlement européen a voté mercredi à une écrasante majorité en faveur de limites au trading haute fréquence et d'une plus grande transparence sur les marchés obligataire et des matières premières.

La commission s'est prononcée par 45 voix contre aucune sur une révision de la directive Mifid des marchés d'instruments financiers.

C'est la première étape du processus d'adoption du nouveau régime des transactions haute fréquence. Le Parlement et les Etats membres devront se prononcer sur le projet de directive, appelé vraisemblablement à subir encore des changements.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/10/2012 à 16:32 :
quelle invention pourrie !! la on y est dans la folie des marchés !! completement deconnecter de la realite economique esperons que le robot ne s'emballe pas ou ne bug pas ... sinon gare a la bombe nucleaire boursiere ...
a écrit le 28/09/2012 à 12:17 :
Déjà une première bonne nouvelle. Encore un effort...
a écrit le 28/09/2012 à 11:48 :
A quand la taxe sur tout ordre passé à 0,001 des montants. Ça limiterait l'envoi d'ordres hameçons/bidons rendant ainsi le marché plus transparent et moins volatile.
a écrit le 26/09/2012 à 20:05 :
et aucun commentaire ? Bizzare ! Parce que c'est la commission des Affaires économiques et monétaires du Parlement européen.....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :