Guerre commerciale : la Chine abaisse (encore) le taux de réserves obligatoires des banques

La banque centrale chinoise a annoncé, dimanche 7 octobre, une réduction d'un point du taux de réserves obligatoires de ses banques. Objectif : les encourager à accorder davantage de crédits et abaisser les coûts de financement des petites entreprises confrontées à la guerre commerciale avec les Etats-Unis.

3 mn

Le siège de la banque centrale chinoise à Pékin.
Le siège de la banque centrale chinoise à Pékin. (Crédits : JASON LEE)

Cela commence à devenir une habitude. Pour la quatrième fois de l'année, la banque centrale chinoise a abaissé, dimanche 7 octobre, à hauteur d'un pourcent, la part des dépôts que les banques sont tenues de conserver dans leurs comptes auprès de la banque centrale (PBOC). Il s'agit à travers cette mesure d'encourager les banques à accorder davantage de crédits et abaisser les coûts de financement des entreprises, confrontées à la guerre commerciale avec les Etats-Unis.

Lire aussi : Guerre commerciale avec la Chine : Trump torpille... Apple

Ces réserves obligatoires - actuellement de 15,5% pour les grande banques et de 13,5% pour les plus petites - seront réduites de 100 points de base à partir du 15 octobre, a annoncé la PBOC dans un communiqué, soit une baisse similaire à celle intervenue en avril. La baisse permettra d'injecter 750 milliards de yuans (109,2 milliards de dollars) de liquidités supplémentaires en net dans le système bancaire chinois, a expliqué la banque centrale, ajoutant que 450 milliards de yuans de facilités de prêts à moyen terme pourront ainsi être financés.

Baisse du yuan

La banque centrale a ajouté que la réduction du taux des réserves obligatoires des banques ne pèserait pas sur le yuan et que la PBOC maintiendrait une politique monétaire prudente et neutre. Des économistes prédisent que d'autres réductions suivront. L'annonce de dimanche, estiment-ils, montre que la PBOC est inquiète de l'impact de la guerre commerciale avec les Etats-Unis sur l'économie chinoise.

"Je table sur une autre baisse de 1% d'ici la fin de l'année", a commenté Xu Hongcai, chef économiste d'un centre de recherches sur les échanges économiques (China Center for International Economic Exchanges), à Pékin. Les Bourses chinoises ont subi une forte baisse ce lundi 8 octobre - l'indice Hang Seng a perdu 1,4% de sa valeur et l'indice composite de la Bourse de Shanghai a, lui,chuté de presque 4% - en raison de cette nouvelle escalade dans les relations, commercialement tendues, entre les autorités américaines et chinoise et de la crainte d'une hausse plus rapide que prévu des taux directeurs américains.

(Avec Reuters)

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.