HSBC veut supprimer 35.000 emplois, après des performances "pas acceptables" en 2019

 |   |  383  mots
Le groupe basé à Londres mais actif à travers le monde est engagé dans un vaste plan de réduction de coûts et de remaniement de sa direction.
Le groupe basé à Londres mais actif à travers le monde est engagé dans un vaste plan de réduction de coûts et de remaniement de sa direction. (Crédits : Lim Huey Teng)
"Notre objectif est de faire passer nos effectifs actuels de 235.000 à 200.000 au cours des trois prochaines années", a déclaré Noel Quinn, le directeur général par intérim du géant bancaire, tandis que le bénéfice net du groupe a chuté de 53% en 2019.

Le géant bancaire HSBC envisage de supprimer 15% de ses effectifs à l'échelle mondiale, soit 35.000 emplois, dans le cadre d'un plan de réduction drastique de ses coûts, a annoncé ce mardi le directeur général par intérim.

"Notre objectif est de faire passer nos effectifs actuels de 235.000 à 200.000 au cours des trois prochaines années", a déclaré Noel Quinn dans une interview à Bloomberg News.

Le géant bancaire HSBC a par ailleurs annoncé une chute de son bénéfice net de 53% en 2019, à 5,97 milliards de dollars, avec pour certaines activités des performances "qui ne sont pas acceptables", selon le directeur général par intérim Noel Quinn.

"La performance du groupe en 2019 a bien résisté mais certains pans de nos activités ne produisent pas des rendements acceptables", a déclaré M. Quinn.

Vaste plan de réduction de coûts

Le groupe basé à Londres mais actif à travers le monde est engagé dans un vaste plan de réduction de coûts et de remaniement de sa direction.

HSBC, qui génère la majorité de ses profits en Asie, cherche à réduire ses coûts pour amortir l'impact de la guerre commerciale sino-américaine, du Brexit et désormais de l'épidémie du nouveau coronavirus.

Lire aussi : Coronavirus: Le FMI s'inquiète des effets sur la croissance

M. Quinn, qui assure l'intérim à la direction générale de HSBC depuis l'éviction surprise en août de John Flint, a la lourde charge de remanier en profondeur le groupe bancaire. "Nous avons commencé à mettre en oeuvre ce plan et mon équipe et moi sommes engagés à le réaliser en temps voulu", a-t-il assuré.

"Nous projetons de simplifier notre structure d'organisation complexe, en incluant une réduction des coûts", précise le communiqué.

HSBC a vu en 2019 ses résultats plombés par la dépréciation d'écarts d'acquisitions de 7,3 milliards de dollars, lié principalement à ses activités de marché et en Europe.

L'an dernier HSBC, qui emploie 240.000 personnes à travers le monde, a supprimé 2% de ses effectifs soit 4.700 postes, principalement hors de Chine, l'une des régions où ses activités sont le plus rentables.

Lire aussi : HSBC prépare une vaste restructuration alors que son bénéfice dégringole

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/02/2020 à 21:35 :
Il n'y a plus d'argent dans les paradis fiscaux!!!!!!
a écrit le 18/02/2020 à 14:23 :
Maintenant la jeunesse ira travailler ou même si la boîte gagne beaucoup d'argent il y aura toujours quelqu'un ou quelquechose qui aura envie de te mettre à la porte et tu ne l'aura pas vu venir.
Et si tu es indépendant, qui sait la mairie va préempter le bâtiment que tu loue, ta terre qui fait envie sans raison a l'aérodrome voisin, le tgv, l'autoroute, car la propriété privée n'est qu'une vue de l'esprit, des que tu es élu, l'urgence est de provoquer le maximum de peine et de misère autour de toi.
a écrit le 18/02/2020 à 14:01 :
La chute du taux d´interêts à zero et pas seulement dans la zone Euro, la digitalisation rend obsolete de nombreux postes. Ceci touche toutes les banques et les cie d assurance.
Ce sont des centaines de milliers de job qui sont disparaitre avec oun sans virus Corona.
a écrit le 18/02/2020 à 10:28 :
Le secteur de la finance est touché , idem pour les banques Allemandes , avec le Brexit beaucoup de suppressions...de postes , terribles pour ceux qui perdent leur emploi comme ça ...pour ces employés : se former en augmentant les compétences ou prendre ça au vol pour se réorienter et ne pas tomber dans la dépression

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :