L'aide d'urgence à l'assureur néerlandais Aegon autorisée par Bruxelles

 |   |  120  mots
Les services européens de la concurrence ont autorisé l'aide d'urgence de l'Etat néerlandais au groupe d'assurance batave, afin de protéger l'institution financière de la crise mondiale.

La Commission européenne a donné ce jeudi son feu vert à l'aide d'urgence de l'Etat néerlandais à Aegon. Amsterdam avait en effet annoncé fin octobre son intention d'injecter trois milliards d'euros dans le capital de l'assureur, pris dans la tourmente de la crise financière.

Cette mesure "constitue un moyen adéquat de remédier à une perturbation grave de l'économie néerlandaise tout en évitant des distorsions excessives de la concurrence", ont expliqué les services européens de la concurrence.

"Elle est en particulier d'une durée et d'une portée limitées, appelle le versement d'une rémunération adéquate et prévoit des garde-fous afin de réduire au minimum les distorsions de concurrence", ont-ils ajouté.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :