417 millions de dollars d'amendes pour JP Morgan et Crédit Suisse.

 |  | 134 mots
Lecture 1 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)
JP Morgan et Crédit Suisse n'ont pas admis leurs rôles dans la crise des subprimes mais les deux banques ont accepté de payer 417 millions de dollars à la SEC pour oublier ce triste épisode ayant conduit à la crise financière de septembre 2008

JP Morgan et Credit Suisse ont accepté de payer 417 millions de dollars à la SEC pour avoir induit en erreur des investisseurs en leurs vendant des dérivés de crédits immobiliers. JP Morgan a versé 269,9 millions de dollars pour mettre fin aux poursuites tandis que Credit Suisse a versé 120 millions. Les banques n'ont toutefois pas reconnues ni déniées être coupables de maldonne. Ce paiement met fin aux poursuites contre elles sur les prêts immobiliers à risques (les subprimes). Les fonds seront redistribués par la SEC à des investisseurs lésés. Dans un communiqué Robert Khuzami, le directeur de la division de répression de la SEC a expliqué que les produits similaires à ceux vendus par JP Morgan et Credit Suisse avait été le ground zero de la crise financière.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/11/2012 à 10:02 :
.... petit détail ... la crise est loin d?être terminée !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :