La Banque Postale passe au 100% vert et durable dans la gestion d'actifs

 |   |  579  mots
L'épargne a besoin de sens. Nous allons participer à la démocratisation des produits d'épargne verts et solidaires, a déclaré ce jeudi Rémy Weber, le président du directoire de La Banque Postale.
"L'épargne a besoin de sens. Nous allons participer à la démocratisation des produits d'épargne verts et solidaires", a déclaré ce jeudi Rémy Weber, le président du directoire de La Banque Postale. (Crédits : DR)
La filiale de La Poste promet que les 220 milliards d'euros de sa gestion d'actifs seront conformes aux principes de l'investissement socialement responsable (ISR) d'ici à 2020. Au cours de ses assises de la banque citoyenne, l'établissement public a aussi annoncé une accélération de ses efforts d'inclusion bancaire par le numérique.

De la grande conférence One Planet Summit organisée par le président Macron en décembre au plan d'action pour la finance durable de la Commission européenne, la finance verte et responsable est devenue un sujet de premier plan. La Banque Postale a décidé de prendre des engagements forts dans le domaine, où BNP Paribas et le Crédit Agricole ont pris une longueur d'avance : la filiale de la Poste a annoncé ce jeudi 5 avril que l'ensemble de ses encours sous gestion serait conforme aux principes de l'investissement socialement responsable (ISR) dans deux ans.

« À La Banque Postale, nous pensons que nous avons une exigence d'exemplarité. L'épargne a besoin de sens. Le moment est venu d'oser : notre gestion d'actifs sera intégralement ISR d'ici à 2020. C'est une grande première », a déclaré Rémy Weber, le président du directoire, en ouverture de la deuxième édition de ses Assises de la banque citoyenne.

Et d'ajouter :

« Nous parlons de 220 milliards d'euros d'actifs : c'est extrêmement difficile, cela fait bouger pas mal de lignes dans les fonds. C'est très exigeant. Nous allons participer à la démocratisation des produits d'épargne verts et solidaires », a-t-il fait valoir.

De 50% à 100% en deux ans

S'il existe de nombreux fonds respectant les critères ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance) ou spécialisés dans l'investissement ISR (plus d'une centaine ont été labellisés ISR), La Banque Postale Asset Management (LBPAM), filiale à 70% de La Banque Postale, à 25% du néerlandais Aegon AM et à 5% de Malakoff Médéric, a l'ambition de « devenir le premier géant généraliste 100% ISR. » Actuellement, LBPAM détient « plus de 50% des encours en gestion ISR, soit environ 109 milliards d'euros. » Cinquième société de gestion française, LBPAM a lancé son premier fonds éthique en 1997 et dispose de 26 fonds labellisés ISR ou TEEC (Transition énergétique et écologique pour le climat), Finansol (épargne solidaire) ou CIES (ISR dans l'épargne salariale).

« Pour la Banque Postale Asset Management, l'Investissement socialement responsable (ISR) n'est pas une mode mais LE mode de gestion pertinent pour les années à venir. Nous sommes convaincus que la finance durable permet aux marchés financiers d'avoir un rôle vertueux dans l'économie et notre appartenance au groupe La Banque Postale fait de nous les dépositaires d'une responsabilité citoyenne qui nous engage », a déclaré Daniel Roy, le président du directoire de LBPAM, dans un communiqué.

Le gérant d'actifs dit prendre en compte les « grands enjeux de société » que sont le réchauffement climatique, les « limites démographiques de notre système de protection sociale » qui vont conduire les épargnants à se constituer une retraite complémentaire, ainsi que « la fracture entre les marchés financiers et la société [qui] ne s'est pas résorbée depuis la dernière crise financière. Ils doivent engager leur transformation pour se réconcilier avec elle. »

Concrètement, l'ensemble des produits ouverts gérés pour les clients particuliers et professionnels « convergeront vers une gestion responsable à horizon 2020 ». Le géant d'actifs mènera en parallèle « une campagne de sensibilisation des clients institutionnels » dont les encours n'intègrent pas encore les critères ISR ET ESG.

L'agence de notation extra-financière Oekom Research avait classé La Banque Postale meilleure banque française et seconde banque mondiale pour sa performance en matière de politique de Responsabilité Sociale de l'Entreprise (RSE) au 31 décembre 2017, sur un panel de 340 banques internationales.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/04/2018 à 15:10 :
La Banque Postale se ringardise toute seule,

leur site internet des PME est d'une affligeante médiocrité, avec des fonctionnalités digne de ce qui se faisait fin des années 90

il faut plus de 15 jours pour remplacer une carte bancaire dont le code a été perdu par son titulaire,

bref, la Banque >Postale pour les PME, c'est Zola.
Réponse de le 06/04/2018 à 8:31 :
Quant au service internet de l'etranger a la France, c'est peanut.
Peut mieux faire assurement.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :