À Toulouse, l'assemblage final du premier A350 a commencé

 |   |  345  mots
Le président d'EADS Louis Gallois pose devant une maquette de l'Airbus A350 avant la présentation des résultats du groupe le 8 mars 2012 - Copyright AFP
Le président d'EADS Louis Gallois pose devant une maquette de l'Airbus A350 avant la présentation des résultats du groupe le 8 mars 2012 - Copyright AFP (Crédits : AFP)
Le futur avion long courrier en composite du constructeur aéronautique européen Airbus doit entrer en service en 2014 pour concurrencer les Boeing 777 et 787.

L'avionneur européen Airbus a annoncé jeudi le démarrage de l'assemblage final du premier A350, futur avion long-courrier en composite qui doit entrer en service en 2014 pour rivaliser avec les Boeing 777 et 787. "L'assemblage final du premier A350 XWB (pour "Xtra wide body") a maintenant débuté sur la toute nouvelle chaîne d'assemblage final de Toulouse", indique Airbus dans un communiqué. "Cette étape (...) est marquée par le début du jonctionnement de la partie centrale du fuselage (19,7 m de long) avec la partie avant du fuselage (21 m de long)", précise-t-il.

La partie centrale du fuselage a été acheminée mercredi en provenance de Saint-Nazaire

Un porte-parole d'Airbus avait déclaré vendredi à l'AFP que l'assemblage était imminent. Airbus confirme également que cette première cellule d'A350 XWB sera utilisée pour les essais statiques que tous les nouveaux avions doivent effectuer dans le cadre de leur processus de certification. "L'assemblage du MSN1, premier A350 XWB destiné aux essais en vol, débutera au cours de l'été", poursuit le constructeur. La partie centrale du fuselage, provenant du site de Saint-Nazaire, a été acheminée à Toulouse en avion cargo Beluga mercredi. La partie avant du fuselage avait auparavant été livrée de Saint-Nazaire à la chaîne d'assemblage final A350 XWB le 23 décembre 2011, précise encore le groupe.

Six mois de retard pour l'assemblage et près d'un an pour la mise en service

"La livraison et l'installation de la partie arrière du fuselage provenant de Hambourg (en Allemagne), auront lieu au cours des semaines à venir, suivies de la livraison de la voilure, acheminée depuis le site Airbus à Broughton (au Royaume-Uni)", ajoute l'avionneur. L'A350 XWB est la nouvelle famille de gros-porteurs de moyenne capacité d'Airbus. Le programme accuse six mois de retard. Le démarrage de l'assemblage a ainsi été décalé de fin 2011 au premier trimestre 2012. Concernant la mise en service de l'appareil, Airbus affiche un retard de près d'un an par rapport au calendrier initial. L'avionneur prévoyait une première livraison mi-2013 finalement repoussée au premier semestre 2014.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/04/2012 à 18:39 :
... et on espère bien récupérer le siège social d'EADS ! L'immobilier toulousain ne s'est jamais aussi bien porté, même si il y a une une contraction des actes.
a écrit le 05/04/2012 à 15:19 :
Nouvel avion européen avec des sous-ensembles techniques et technologiques produits au Maroc et Tunisie ... Y a pas que Renault qui produit ailleurs pour importer en Europe ...
Réponse de le 05/04/2012 à 15:42 :
Là n'est pas le problème, ce machin en plastique sera, j'espère, vendu hors Zone Euro. Car vous n'allez pas être déçu par le "vieillissement prématuré et presque inattendu" de ce genre de coucou. En gros, c'est de l'avion jetable.
Réponse de le 05/04/2012 à 17:29 :
Rarement lu de telles anneries... Ceux qui connaissent un peu ce secteur apprécieront.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :