Boeing : des commandes astronomiques de B777-X se préparent

 |   |  642  mots
Emirates pourrait commander entre 100 et 150 B777-X
Emirates pourrait commander entre 100 et 150 B777-X (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le constructeur américain pourrait annoncer au prochain salon aéronautique de Dubai qui se déroule du 17 au 21 novembre, 255 prises de commandes pour son nouveau B777-X. Des contrats d'une valeur de 87 milliards de dollars!

Le mois de novembre devrait rester dans les annales pour Boeing. Le géant américain s'apprête à frapper un énorme coup au salon aéronautique de Dubai qui se déroulera du 17 au 21 novembre. Selon l'agence Bloomberg, le groupe de Chicago est en négociation avec des compagnies aériennes pour annoncer des commandes portant sur 255 B777-X, le successeur du B777 à l'horizon 2020 (il s'agira d'un dérivé), d'une valeur astronomique de 87 milliards de dollars au prix catalogue.

La compagnie de Dubai, Emirates pourrait encore étoffer son carnet de commandes en achetant entre 100 et 150 appareils (le Financial Times a même évoqué récemment 175 appareils), tandis que Qatar Airways et Etihad Airways (Abu Dhabi) s'engageraient respectivement sur 50 et 30 exemplaires. Le transporteur de Hong Kong Cathay Pacific pourrait quant à lui passer une commande de 25 exemplaires avant le salon aéronautique de Dubai.

Ces commandes s'ajouteront à celle annoncée en septembre par Lufthansa, portant sur 34 B777-X d'une valeur de 19 milliards de dollars. En combinant le contrat de Lufthansa et les quatre autres en négociation, Boeing pourrait ainsi cumuler 106 milliards de dollars de commandes. "Boeing a un produit très solide et son lancement sera lui aussi très solide", explique Richard Aboulafia, analyste chez Fairfax. Pour l'heure, le B777-X n'est pas encore lancé. Il devrait l'être à Dubai.

Deux versions de l'appareil

 Début mai, le conseil d'administration de Boeing avait donné son feu vert pour en entamer des discussions avec les compagnies aériennes au sujet des prix, des créneaux de livraisons et autres détails techniques concernant ce gros-porteur long-courrier d'une capacité allant de 350 à plus de 400 sièges, supérieure à l'actuel B777-300 (365 sièges en configuration tri-classes).

Dérivé du B777 actuel, le B777-X aura deux versions. Le 777-9X, qui sera lancé en premier, pourra accueillir 406 passagers dans une configuration tri-classes de base, contre 365 sièges pour le B777 actuel. Son rayon d'action serait le même qu'aujourd'hui (8.000 miles nautiques (14.800 kilomètres). Le 777-8X aura quant à lui une capacité équivalente à celle de l'actuel B777-300, mais pourra franchir des distances encore plus longues : jusqu'à 9.400 miles nautiques, soit, par exemple des vols entre New-York et Singapour.

Un avion particulièrement économique

Grâce à une nouvelle voilure en matériaux composites et une nouvelle motorisation de General Electric, la consommation des B777-X, devrait être, selon Boeing, inférieure de 20% à celle du B777 actuel, lequel est déjà l'un des plus performants appareils du marché. Sa consommation peut en effet tomber à 2,4 litres au 100 kilomètres par passagers. En outre, l'un de ses points forts se situe également dans sa capacité cargo, qui permet d'améliorer significativement l'économie des lignes exploitées.

Un défi pour l'A350-1000 et l'A380

 Avec ces deux versions, le B777-X défie à la fois l'A350-1000 d'Airbus, la plus grosse des trois versions prévus par Airbus (350 sièges) dont la mise en service est prévue en 2017, mais aussi l'A380, même si ce dernier est beaucoup plus gros (525 sièges en configuration tri-classes). Le B777-9X offrira une très bonne alternative aux compagnies aériennes qui veulent renouveler leur flotte de B747, avec un biréacteur, une solution plus économique qu'un quadriréacteur comme l'A380 ou le B747-8. Ce phénomène qui s'est déjà produit avec le B777 actuel, sera accentué avec la capacité et les performances accrues de son dérivé.

Airbus va-t-il se lancer lui aussi dans un biréacteur de 400 sièges? Dans un entretien aux Echos, Fabrice Brégier, le PDG d'Airbus a déclaré : "puisque Boeing annonce une version allongée de son 777 à plus de 400 sièges, il est normal que nous regardions ce que nous pourrions faire. Mais il ne s'agit que d'un examen préliminaire, sans urgence et nous n'avons pris aucune décision."

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/11/2013 à 16:15 :
Votre article traite du Boeing 777-X.
Il faudrait donc que vous changiez la photo car celle-ci montre un Airbus A330.
a écrit le 04/11/2013 à 11:27 :
je crois qu'airbus devrais revoir sa stratégie de nouvelle programme a ne pas faire du jeux égale avec boeing je pense qu'il faut miser sur les rayons d action en augmente les mns
a écrit le 01/11/2013 à 10:11 :
propagande. En réalité Boeing fait des avions inconfortables et parfois dangereux.
Réponse de le 01/11/2013 à 10:47 :
Effectivement, vous êtes dans la propagande ... le triple 7 est un des avions les plus sur au monde ... Se renseigner avant de commenter ... sinon on passe pour un imbécile ...
Réponse de le 01/11/2013 à 13:46 :
@Max autant, je suis un fervent défenseur de notre industrie aerospatiale mais sous entendre que le 777 est un avion dangereux montre encore une fois que l'on a affaire à un expert du bistrot . En effet, sachez que le 777 est la plus grande réussite de Boeing depuis ces 30 dernières années. C'est l'avion long courrier qui a toute les qualités et sans aucun défaut . Même si on est patriote, il faut reconnaitre que Boeing sait aussi faire de superbes avions. Et dire que c'est Air France qui a poussé Boeing a faire cet avion ! :)
Réponse de le 02/11/2013 à 12:39 :
Vous ne devez pas voyager souvent pour tenir ce genre de propos. C'est dommage, le voyage c'est une ouverture d'esprit ... ouverture d'esprit que vous ne semblez pas avoir!
Après, on peut juger de votre absurdité dans vos propos, dire que le triple 7 est dangereux alors que c'est un des avions les plus sur au monde ...
a écrit le 31/10/2013 à 22:29 :
bravo Boeing ! Le 777 va encore être un tuerie ! Pourquoi pas être premier encore une fois? =D
a écrit le 31/10/2013 à 21:21 :
Joli Boeing!!!!! Joli... tu es le roi de l'aérospatiale
a écrit le 31/10/2013 à 17:25 :
Apparemment Emirates dispose d'un gros potentiel de passagers. Je pense qu'il y a une possibilité pour l'A380, vu l'engorgement des aéroports. Cet appareil est vendu sur papier souhaitons lui de meilleurs assemblages que sur le 787.
a écrit le 31/10/2013 à 14:13 :
Cela va faire mal. Dans mes notes de prospective startégique, je prédisais depuis 2009 l'arrivée de ce B777 en carbone et nouveaux GEnX. Savez-vous pourquoi le X sur le B777? Un film X? non, le X chez Boeing indique le début de la phase eXperimentale. Par contre, le E (le B777 au début était baptisé le B7E7) indique que l'avion est le plus Efficient de sa génération.

Bon courage aux équipes de Toulouse.
a écrit le 31/10/2013 à 13:27 :
@Pape001001. Airbus qui court après Boeing? Ce serait plutôt le contraire... N'oublions pas qu'à la naissance d'Airbus, Boeing, avionneur historique censé avoir une longueur d'avance sur tout le monde, avait tout fait pour tuer Airbus dans l'oeuf. Résultat? Airbus est aujourd'hui son principal et presque unique concurrent. Très bien. Cela stimule l'imagination des concepteurs, ce ne peut être qu'une bonne chose.
Réponse de le 31/10/2013 à 15:28 :
Boeing derrière Airbus? Alors voyons, il faut arrêter avec l'herbe mon cher ami.

1- Longs courriers: n'a que 1 avion l'A330 et Boeing 3 avions de dernière générations: B787, B747-8 et B777-330. Je ne compte pas l'A380 car reservé au marche de niche. Le B77-330 est aujourd'hui ETOPS330.

2-En Carbone? Le B787 vole déjà et l'A350 attend de confirmer ses performances. donc Airbus rattrape un peu son retard. Et voici le B777-X.

Boeing aime le défi, le courage et l'innovation. A l'époque les bimoteurs ne traversaient pas les océans, Boeing l'a rendu possible. Et maintenant les avions en plastique et bientot les grandes pièces en carbone.

Tuer Airbus? Pas possible car, à partir du moment où un état veut quelque chose, il l'aura. Airbus comme Boeing sont des projets d'Etat, alors ils survivront tous les deux. Les AMericains paient pour Boeing et nous, les Européens nous payons pour Airbus.

Cioa Amigo
a écrit le 31/10/2013 à 13:10 :
ahahahahah, je pleins beaucoup ses français qui ont passé leur temps ressèment à faire la pub d'air bus, Boeing est restera le maitre de l'aviation, il est le meilleur
Réponse de le 31/10/2013 à 14:24 :
anti français de base à 1ere vue
Réponse de le 31/10/2013 à 14:24 :
anti français de base à 1ere vue
Réponse de le 31/10/2013 à 14:25 :
anti français de base à 1ere vue
Réponse de le 31/10/2013 à 22:31 :
Boeing restera le meilleur ! totalement d'accord avec toi ! pauvre petit fan d'airbus
Réponse de le 31/10/2013 à 22:31 :
Boeing restera le meilleur ! totalement d'accord avec toi ! pauvre petit fan d'airbus
Réponse de le 04/11/2013 à 18:38 :
De toutes les façons, les avions sont condamnés à +ou- 50 ans, faute de carburant...
a écrit le 31/10/2013 à 12:16 :
Airbus possède la technologie carbone puisque l' A350 est composé à + de 50% en composite. Aujourd’hui c'est Boeing qui riposte et non Airbus qui répond. La réponse d’Airbus, si elle a lieu sera l' A350-1000 +. En fait les deux producteurs se marquent à la culotte, en attendant de nouveaux concurrents.
Réponse de le 31/10/2013 à 21:01 :
Est ce que à tout hasard, ce n'est pas Boeing qui possédait la technologie "composite" avec le 787 et Airbus qui a suivit?
Réponse de le 31/10/2013 à 22:33 :
C'est le 787 qui à innover dans ce milieux et Airbus a suivit !
a écrit le 31/10/2013 à 11:31 :
Cela va faire très mal et Airbus n'avait pas voulu voir le coup venir. Dans tous mes posts, sur ce site, je prédisais la riposte de Boeing. Malgrés les problèmes rencontrés sur le B787, l'accès à la technologie carbone donnais à Boeing un avantage considerable sur Airbus qui court derrière Boeing. Le B777-X va être une sérieuse menace sur Airbus et de cela nous le savons depuis 2009.

Bon courage
Réponse de le 31/10/2013 à 12:15 :
Imaginer un seul instant que les 1100 B777 actuels auraient été remplacés par un A350 relève de l'escroquerie intellectuelle.
Le fibre de carbone est utilisée dans le fuselage de l'A350, ne dites pas de bêtise. La grosse différence entre le B787 et l'A350 c'est la façon dont le fuselage est industrialisé et qui a causé beaucoup de problème à Boeing (full barrel).
le 777 est une très très bonne machine, l'A350 a tout à prouver, le B777 n'a plus rien à prouver.
Ce n'est pas la fibre de carbone comme vous dites a fait la différence, mais tout simplement parce que c'est un très bon avion, dont le successeur sera encore plus performant.
Les compagnies préfèrent les produits éprouvés, l'A330 l'a démontré pendant les problèmes du B787. Le 777 ne déroge pas à la règle.
Réponse de le 31/10/2013 à 13:25 :
@Pape001001. Airbus qui court après Boeing? Ce serait plutôt le contraire... N'oublions pas qu'à la naissance d'Airbus, Boeing, avionneur historique censé avoir une longueur d'avance sur tout le monde, avait tout fait pour tuer Airbus dans l'oeuf. Résultat? Airbus est aujourd'hui son principal et presque unique concurrent. Très bien. Cela stimule l'imagination des concepteurs, ce ne peut être qu'une bonne chose.

Et je pense que Airbus avait vu le coup venir, mais n'en n'a rien laissé paraître. Nous ne sommes pas dans un mode de Bisounours, et l'espionnage industriel marche dans les 2 sens... Si vous lisez un peu entre les lignes, c'est le sous entendu de la déclaration de Fabrice Brégier. Aucun afollement, c'est un signe...
Réponse de le 31/10/2013 à 13:25 :
@Pape001001. Airbus qui court après Boeing? Ce serait plutôt le contraire... N'oublions pas qu'à la naissance d'Airbus, Boeing, avionneur historique censé avoir une longueur d'avance sur tout le monde, avait tout fait pour tuer Airbus dans l'oeuf. Résultat? Airbus est aujourd'hui son principal et presque unique concurrent. Très bien. Cela stimule l'imagination des concepteurs, ce ne peut être qu'une bonne chose.

Et je pense que Airbus avait vu le coup venir, mais n'en n'a rien laissé paraître. Nous ne sommes pas dans un mode de Bisounours, et l'espionnage industriel marche dans les 2 sens... Si vous lisez un peu entre les lignes, c'est le sous entendu de la déclaration de Fabrice Brégier. Aucun afollement, c'est un signe...
Réponse de le 31/10/2013 à 13:26 :
@Pape001001. Airbus qui court après Boeing? Ce serait plutôt le contraire... N'oublions pas qu'à la naissance d'Airbus, Boeing, avionneur historique censé avoir une longueur d'avance sur tout le monde, avait tout fait pour tuer Airbus dans l'oeuf. Résultat? Airbus est aujourd'hui son principal et presque unique concurrent. Très bien. Cela stimule l'imagination des concepteurs, ce ne peut être qu'une bonne chose.

Et je pense que Airbus avait vu le coup venir, mais n'en n'a rien laissé paraître. Nous ne sommes pas dans un mode de Bisounours, et l'espionnage industriel marche dans les 2 sens... Si vous lisez un peu entre les lignes, c'est le sous entendu de la déclaration de Fabrice Brégier. Aucun afollement, c'est un signe...
Réponse de le 31/10/2013 à 13:27 :
@Pape001001. Airbus qui court après Boeing? Ce serait plutôt le contraire... N'oublions pas qu'à la naissance d'Airbus, Boeing, avionneur historique censé avoir une longueur d'avance sur tout le monde, avait tout fait pour tuer Airbus dans l'oeuf. Résultat? Airbus est aujourd'hui son principal et presque unique concurrent. Très bien. Cela stimule l'imagination des concepteurs, ce ne peut être qu'une bonne chose.

Et je pense que Airbus avait vu le coup venir, mais n'en n'a rien laissé paraître. Nous ne sommes pas dans un mode de Bisounours, et l'espionnage industriel marche dans les 2 sens... Si vous lisez un peu entre les lignes, c'est le sous entendu de la déclaration de Fabrice Brégier. Aucun afollement, c'est un signe...
Réponse de le 31/10/2013 à 20:58 :
Après une fois on avait intégré votre message, quatre fois c'est trop ...
Réponse de le 31/10/2013 à 20:58 :
Après une fois on avait intégré votre message, quatre fois c'est trop ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :