La Belgique veut acheter des avions de combat

 |   |  434  mots
Officiellement, l'objectif est de maintenir le même niveau d'ambition que celui actuellement assuré avec les F-16, avec en plus la possibilité de déployer 12 avions à l'étranger. (Photo : Reuters)
Officiellement, l'objectif est de maintenir le même niveau d'ambition que celui actuellement assuré avec les F-16, avec en plus la possibilité de déployer 12 avions à l'étranger. (Photo : Reuters) (Crédits : Reuters)
La Belgique veut remplacer sa flotte de F-16 dans le cadre d'un contrat d'État à État. Officiellement, le Rafale est dans la course, même s'il n'a pas la faveur du ministre de la Défense belge.

La Belgique veut acheter des avions de chasse. Le ministère de la Défense a en effet adressé début juin à cinq agences étatiques, deux américaines et trois européennes, une demande d'information (RFI) portant sur cinq avions de combat, un par pays, susceptibles de remplacer ses F-16. Les appareils visés sont en service ou sur le point d'y entrer prochainement au sein des pays de l'Otan et de l'Union européenne. Il s'agit de la première phase d'un long processus qui devrait déboucher vers 2018 sur l'achat d'un nouveau chasseur dans le cadre d'un contrat d'État à État.

Le Rafale dans la course

Les cinq agences étatiques interrogées sont le Joint Program Office (JPO), qui pilote le programme de chasseur F-35 Lightning II du groupe Lockheed Martin, le US Navy PMA 265 pour le F/A-18E/F Super Hornet de Boeing, la Direction générale de l'Armement (DGA) du ministère français de la Défense pour le Rafale de l'avionneur français Dassault Aviation, la Swedish Defence and Security Export Agency (FXM) pour le JAS-39 de Saab et le UK Trade and Investment Defence and Security Organisation (UKTI DSO) du ministère britannique de la Défense pour l'Eurofighter du consortium éponyme.

Elles devront fournir, d'ici la fin novembre des données chiffrées. Parmi elles, le nombre d'appareils que ces agences estiment nécessaires à la réalisation des missions envisagées par la Belgique. Le Rafale ne part pas favori dans cette compétition, non pas pour des considérations techniques ni de prix, mais plutôt pour des raisons politiques. Pieter de Crem, l'actuel ministre de la Défense de la Belgique, qui a été candidat au poste de secrétaire général de l'OTAN, a déjà une préférence pour le F-35 de Lockheed Martin.

Lire Pourquoi le ministre de la Défense belge veut le F-35 et pas le Rafale

Maintenir le même niveau d'ambition

Officiellement, l'objectif est de maintenir le même niveau d'ambition que celui actuellement assuré avec les F-16, avec en plus la possibilité de déployer 12 avions à l'étranger.

La Belgique dispose actuellement de 54 F-16 capables d'assurer la protection des espaces aériens belge et luxembourgeois à tout moment, et de 10 avions prêts à être déployés à l'étranger. Le lancement de la première phase officielle de ce programme d'achat baptisé ACCap devrait intervenir dans la première moitié de 2015. D'ici à fin 2016, la Défense espère obtenir le feu vert du pouvoir politique pour passer à la phase suivante, celle de l'acquisition.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/08/2014 à 23:51 :
Pourquoi faire, le temps qu'ils décollent ils sont sortis de leur territoire, et les rafales vont les détruire ,avant qu'ils ne soient payes!
a écrit le 12/08/2014 à 1:49 :
L'arrogance et la connerie des français sont décidément sans limites! Pour prendre des leçons de courtoisie et de politesse, allez donc faire un tour à Bruxelles. Ou ailleurs d'ailleurs! Je suis français, voyage beaucoup, fort heureusement bilingue anglais. Je ne suis donc pas catalogué français si je ne le dis pas. Et depuis quelques temps déjà, eh bien je m'abstiens de le faire. Si vous saviez l'image qui est désormais celle de ce pays entre un PR qui va mendier en Allemagne, des Rodomonts irresponsables et des "pointures autoproclamées" comme Moscovici !! eh bien j'ai un peu honte. Et, à la question ou injonction : il a qu'à foutre le camp, j'ai répondu oui, merci. Le coq représente très bien nos politiques : plein d'arrogance et les deux pieds dans la merde. sans moi. Avant de dauber sur les étrangers, regardez un peu autour de vous.... Quant au cantal, belle région, pas très développée, donc apte à donner des leçons au monde entier!! Tellement français....
Réponse de le 25/08/2014 à 23:06 :
Tu dois être major de promo toi en arrogance et en connerie,et je doute que tu sois français,et pour mon pseudo,je n'ai pas de leçon à recevoir de quelqu'un qui crache dans la soupe!
Réponse de le 27/08/2014 à 21:41 :
J'aimerai bien que ma réponse à ce personnage qui juge les gens sur leurs origines soit validée,et qu'il se renseigne sur les grands serviteurs de l’état et de la résistance avant de cracher son venin!
a écrit le 11/08/2014 à 14:19 :
C'est dommage que quand on insulte les français on ne diffuse pas les réponses,à bon entendeur......
Réponse de le 27/08/2014 à 21:44 :
Il y a une erreur d'aiguillage je répondai à C Pire qui traite les français de collabos!
a écrit le 07/08/2014 à 16:11 :
Un comble,que la Belgique s'en remette à acheter autre chose que des Rafale pour assurer
sa couverture aérienne:le "patron" de la défense aérienne de l'OTAN n'est-il pas français...?
a écrit le 07/08/2014 à 16:08 :
Aujourd'hui,la France ne vend plus d'avions Dassault ni de chars Leclerc...Des missiles
de chez Thalès,il s'en vend encore...Lorsque Dassault vendait ses Mirage lui-même,il n'y
avait pas de problèmes,il s'en vendait dans le monde entier...Mais pourquoi donc la France a encore une armée...?Est-ce qu'on ne pourrait pas faire confiance à nos voisins
pour défendre le sol français?L'immense avantage serait de faire des économies non négli
geable en cette période de vaches maigres...
Réponse de le 10/08/2014 à 16:29 :
Vision totalement utopique à l'opposer de la réalité !
L'industrie de l'armement ne coûte pas à la France (quand elle est correctement alimentée) elle est créateur de richesse.
Cela fait plus de 30 ans (avant même la chute du mur de Berlin 1989) qu'elle réduit sa voilure avec les conséquences que l'on connaît ; basse importante des revenues de nos champions industriels avec perte de savoir faire et de marché par rapport au industrielle d'armement naissance comme la Chine le Brésil et Israël, Turquie etc. forte augmentation du chômage qui en découle depuis la fermeture progressive des usines.
Faire confiance à nos voisins pour défendre le sol français !? autant faire une partie de scrabble dans une fosse à lion affamé depuis 15 jours serait nettement moins dangereux !
Qui bouge en Europe quand il y a des problèmes militaro/humanitaire en Afrique ?
l'armée française a été suffisamment sollicité malgré des baisses drastiques de son budget, elle fait un boulot admirable avec du matériel qui date principalement des années 70/80 et un peu des années 90, une augmentation de son budget pourrait avoir des conséquences positives pour nos industriels et donnerait une sécurité accrue à nos gars qui risque leur peau sur le terrain.
Voilà la vérité qui est à l'opposer des mythes socialo-écolos, pourtant au pouvoir mais qui par la force des choses ne peut renoncer à l'instrument de l'armée qui nous garantisse la paix et la défense des peuples opprimés.
a écrit le 07/08/2014 à 12:40 :
Vive l'Europe, un ministre qui se fait acheter par les US. Monsieur veut un poste à l'OTAN ...
Comment cela se fait, que la Belgique laisse faire ...
a écrit le 31/07/2014 à 20:11 :
sur le Gripen. Techniquement le vrai successeur du F-16 , le moins coûteux du lot , et avec des éléments US et européens. Ainsi que des retombées économiques acceptables.
Tout pour plaire aux Belges.
Le rafale (comme l'eurofighter) sont trop onéreux , tout comme le F-35 et je paris que l'armée belge ne veut pas du F-35.
Le belges veulent un contrat aussi rentable que celui du F-16, et le F-35 est quasiment impossible a rentabiliser avec des retombées écomnomiques.
Réponse de le 01/08/2014 à 9:19 :
@Mon billet : je suis tout à fait d'accord avec vous, le Gripen semble un bien plus digne héritier du F16 que le F35. Ils ont beaucoup de points communs : légers, agiles, "simples". A côté du F35 qui est lourd, beaucoup moins agile, et "complexe" à plus d'un titre. On notera aussi la prépondérance de la mission d'attaque au sol pour le F35, alors que le F16 avait été conçu comme un avion de combat aérien (avant de devenir aussi un avion d'attaque au sol).
Réponse de le 10/08/2014 à 22:08 :
Le Gripen est de loin le moins cher mais aussi de loin le moins performant. Contrairement à ce qu'on pense, le Rafale est moins cher que l'Eurofighter, pour des performances bien meilleures (le Rafale est un vrai multirôle, par conception).

Quant au F35, c'est un puit sans fond pour un avion déjà obsolète qui a tout sacrifié pour échapper au radars chinois et russes mais qui a mis tellement de temps à sortir que ces derniers ont désormais les technologies pour le repérer. Du coup c'est un avion qui va moins loin et tape moins fort que ses concurrents. Mais les bonnes grâces des USA, c'est priceless.

La Belgique achètera américain, les dés en sont déjà jetés. La Belgique achèterait même des P47 si Obama les leur vendait.
a écrit le 31/07/2014 à 17:22 :
Si la belgique a tans d'argent elle peut acheter des F35, très chère et pas opérationnel..... Un bon choix serai européen et pas chère...... Le reste est une ineptie .....
a écrit le 31/07/2014 à 17:22 :
Si la belgique a tans d'argent elle peut acheter des F35, très chère et pas opérationnel..... Un bon choix serai européen et pas chère...... Le reste est une ineptie .....
a écrit le 31/07/2014 à 10:59 :
La Belgique a faim de F35 et elle fait partie de l'OTAN autant dire que DASSAULT ne doit même pas concourir à l'appel d'offres. Néanmoins l'énorme dette publique du pays et sa petitesse peuvent changer le donne.
Réponse de le 07/08/2014 à 16:17 :
Les Belges devraient se poser la question que se posent les Suisses:à quoi bon pos
sèder une armée,si elle coûte si cher et qu'elle ne sert à rien...?En France,si on trans
posait le coût de la "force de frappe" à équiper l'armée française "classique",on aurait
certes beaucoup moins de problèmes à réduire le budget des armées,comme Hollan
de s'y emploie aussi énergiquement...
Réponse de le 10/08/2014 à 16:51 :
Chaque fois qu'un pays donne le signal qu'elle renonce à son armée ou à une puissante conséquence de sa force de frappe elle s'expose aux bons vouloir des dictatures du monde entier à respecter plus ou moins les intérêts économiques de son pays.
la notion de force de dissuasion fonctionne également avec des armes conventionnelles.
dans la marine la notion Flotte de dissuasion " fleet is being" fonctionne depuis des siècles !
c'est une force navale qui exerce une influence déterminante sans quitter le port. Si cette flotte quittait le port et faisait face à l'ennemi, elle pourrait perdre la bataille et toute influence sur les actions de l'ennemi, mais tant qu'elle reste en sécurité au port, l'ennemi est obligé de déployer en permanence des forces pour se prémunir contre elle.
la Belgique ne le sait que trop, quasi envahie en 1914 et anéantie et écraser en 1940, désarmer serait une folie totale et un très mauvais signal.
la force de dissuasion Française fonctionne à merveille, la preuve cela fait 50 ans qu'il n'y a pas de guerre et que l'on n'a pas eu besoin de l'utiliser !
de plus elle coûte bien moins cher que force conventionnelle équivalente !
a écrit le 31/07/2014 à 7:11 :
Vu le passé collabo français, il est impératif pour la Belgique de rester sous protection des USA et de l'OTAN.
Bonne journée
Réponse de le 31/07/2014 à 8:17 :
Doucement, doucement......
Réponse de le 31/07/2014 à 10:47 :
le taux de collabos Belges est nettement plus performant que ne fut le taux de colabos francais... 2-O.
Réponse de le 31/07/2014 à 16:53 :
Je ne pense pas que la France est le monopole de la colaboration, renseignez vous en Europe certains pays ont été tres complaisant...
a écrit le 31/07/2014 à 3:46 :
Nous ne demandons pas à ce ministre belge d'acheter le "Rafale", nous lui demandants d'acheter simplement Européen. La nous aurons fais un pauvres l'Europe de la Défense.
a écrit le 31/07/2014 à 1:29 :
Que Dassault, ignore ce semblant d'appel d'offres, déjà fermé et verrouillé, et travaille les Emirats Arabes Unis, Le Quatar, l'Inde, Le Brésil, Le Canada....entre-autres.
Réponse de le 31/07/2014 à 6:49 :
Pour le Brésil, le choix a été fait. Ils ont sélectionné le Gripen suédois pour une question de prix. Sinon les autres sont toujours en cours même si il y a très peu de chan pour le Canada.
a écrit le 30/07/2014 à 22:43 :
Le F-35 sera peut-être un bon camion à bombe mais certainement pas un bon avion de chasse ou intercepteur pour faire la police aérienne.
Réponse de le 31/07/2014 à 15:49 :
Ah bon, parce que vous l'avez essayé ?
Réponse de le 31/07/2014 à 18:47 :
D’après même un général américain le F-35 doit être impérativement escorté par des F-22 (pour USAF) et F-15 pour Israël face à des intercepteurs modernes.
Alors avoir un avion de combat unique comme le F-35 n’est pas vraiment bon pour une certaine indépendance vis-à-vis des Américains.
Réponse de le 01/08/2014 à 19:13 :
D’après même un général américain, le général Michael Otage, chef du commandement du combat aérien aux États-Unis le F-35 doit être impérativement escorté par des F-22 (pour USAF) et F-15 pour Israël face à des intercepteurs modernes.
Alors avoir un avion de combat unique comme le F-35 n’est pas vraiment bon pour une certaine indépendance vis-à-vis des Américains.
Réponse de le 01/08/2014 à 19:47 :
De plus le F-35 a un rapport poids poussé inférieur à un Rafale par exemple.
Le F-35 à 13.7 kN de poussée par tonne contre 16.7 kN de poussée par tonne pour le Rafale.
Un vieux F-15 c’est 20.3 kN de poussée par tonne.
Pas très bon pour les dogfight !
La configuration du F-35 et ses missions ressemble à un Blackburn Buccaneer des temps moderne et qui était conçu comme un avion d'attaque.
Réponse de le 04/08/2014 à 13:07 :
D’après même un général américain, le général Mike Hostage chef de l’Air Combat Command (ACC), le F-35 doit être impérativement escorté par des F-22 (pour USAF) et F-15 pour Israël face à des intercepteurs modernes.
Alors avoir un avion de combat unique comme le F-35 n’est pas vraiment bon pour une certaine indépendance vis-à-vis des Américains.
a écrit le 30/07/2014 à 21:48 :
ça ne fini pas.... encooore une fois un "coup de Rafale" ???
a écrit le 30/07/2014 à 20:57 :
Comme le mentionne très bien l'article, le Rafale a peu de chance d'être choisie et cela essentiellement pour des raisons politiques.
La Belgique et son ministre de la défense ont trop peur de froisser les états-unis et suivront très vraisemblablement l'exemple de leur voisin batave en choisissant le F35.
De toute façon, comme le précise PEPE12, la Belgique ne fera jamais la guerre à personne et n'enverra jamais ses avions au combat seul sans une grosse coalition internationale derrière (dirigé par les Etats-unis bien entendue).
Je ne pense pas que Dassault déposera une offre comme ils ne l'ont pas fait pour l'appel d'offre bidon du Danemark.
Bref les américains sont tranquille et peuvent fixer le prix qu'ils veulent, ils les achèteront de toute manière.
a écrit le 30/07/2014 à 20:50 :
Mais quand se décidera-t-on à faire en sorte que LE HAVRE reprenne le trafic détourné sur ANVERS !!!
Réponse de le 02/08/2014 à 19:28 :
Le jour ou la CGT n'existera plus!
Réponse de le 04/08/2014 à 20:00 :
+1000

Les syndicats tuent nos emplois et nous appauvrient
a écrit le 30/07/2014 à 19:16 :
On va faire simple pour une petite analyse "geo-politique".
1) Le ministre de la défense est flamand et même flamingant. Il n'a aucune raison de privilégier Dassault, qui possède pourtant une usine en Belgique, mais en territoire francophone (Charleroi). D'ailleurs l'essentiel des entreprises aéronautiques belges sont basés à Charleroi ou Bruxelles c'est à dire en territoire francophone (SABCA, Belairbis, SONACA, etc )
2) De Crem nourrit des ambitions à l'OTAN, donc il brosse les américains dans le sens du poil. Peu importe le type des futurs avions belges, ils seront américains er De Crem sera récompensé. de toute facon la Belgique ne fait la guerre à personne, et elle ssure juste des missions de gendarme aérien pour l'OTAN.
3) Compte tenu des économies à trouver pour le futur gouvernement fédéral belge (15 milliards d'euros en 5 ans), il y a fort à parier que les F16 seront plus ou moins modernisés et feront encore l'affaire pour 20 ans au moins ....
Réponse de le 30/07/2014 à 22:22 :
Bonjour,
Le F16 est un avion qui ne tiens plus la route sur la scène internationale en terme de furtivité et de manœuvre d'évitement des systèmes anti-aériens modernes.
Donc sa modernisation serait un risque en cas de participation à un conflit international.
Pour le reste la Belgique est obligée de faire un appel d'offre et d'étudier toutes les offres en choisissant l'avion collant le plus au cahier des charge fournit par la défense. C'est une règle européenne. Y déroger ouvrirait droit à des sanctions de la part de Bruxelles.
Réponse de le 31/07/2014 à 6:57 :
Bien sur que les pays démocratiques sont obligés de passer par des appels d'offres mais ce que Pepe12 a voulu dire est que la decision a probablement été déjà prise. L'appel d'offre n'est que symbolique et les autres concurrents servent uniquement a jouer un rôle de lièvre.
Réponse de le 31/07/2014 à 11:59 :
Marousan vous me faites bien rire avec votre règle europeenne
Réponse de le 05/08/2014 à 18:54 :
les règles des marchés public de défense sont spécifique pour des raisons de souveraineté et de sécurité nationale...
a écrit le 30/07/2014 à 18:41 :
C'est beau de voir des gauchos français faire la morale ... n'est ce pas l'armée de l'air française qui vient de recevoir ou va recevoir des jolis avions de chez 'Boeing alors qu'Airbus pouvait livrer les mêmes?
Réponse de le 30/07/2014 à 22:22 :
@Jul : Parlez vous des avions de guet aérien E-3F Awacs? Si oui, ce n'est pas si simple! D'abord, il ne s'agit pas d'avions neufs mais d'une rénovation d'avions déjà en service depuis au moins 10 ans. Ensuite, Airbus n'a pas d'appareil équivalent. Ce qui compte, ce n'est pas vraiment la plateforme de base, qu'elle soit Airbus ou Boeing mais les senseurs et systèmes de mission embarqué.
Réponse de le 30/07/2014 à 22:38 :
ah bon lesquelles ?
Réponse de le 31/07/2014 à 1:20 :
De quels avions parlez-vous ?
Jusqu'à présent dans le domaine de la défense, quand on achète américain c'est qu'on n'a pas d'équivalent français disponible. Je n'ai pas connaissance d'un cas contraire. Éclairez nous
Réponse de le 31/07/2014 à 6:44 :
La France a commandé 50 transporteurs A400M produits par Airbus....; Ne dites pas n'importe quoi!
Réponse de le 31/07/2014 à 9:42 :
Il évoque probablement les Prédators. Pour le coup, on ne peut pas dire qu'EADS était au niveau, faute de volonté politique.
Réponse de le 31/07/2014 à 11:06 :
Les AWACS dont vous parlez ont des cellules de 707 ,et ont plus de quarante ans d'âge en fait ce sont surtout les équipements électroniques qui ont été remis à niveau, et en France on ne les fabrique pas, trop cher à développer.
Réponse de le 31/07/2014 à 11:12 :
Effectivement à part les 4 AWACS (1990) et 3 KC-135R d’occases achetées à l'USAF en 1997 vieux d’au moins 40 ans, pas de Boeing récents
Le MQ-1 Predator vient General Atomics.
a écrit le 30/07/2014 à 17:51 :
Le gouvernement belge est en affaires courantes depuis avril, mois des élections législatives, ce qui lui interdit légalement de prendre aucune décision importante . Cet simili appel d'offres est donc sans conséquences .
Réponse de le 30/07/2014 à 18:26 :
Le gouvernement étant constitué, et une fois que les réponses des constructeurs auront été analysées, le politique pourra passer à une décision, puis à une négociation en 2015 et 2016.
a écrit le 30/07/2014 à 17:49 :
L'UE et les fonctionnaires de Bruxelles sont à la botte des intérêts US. Ni Eurofighter, ni Rafale n'ont la moindre chance dans cet AO.
Sarko 1er a fait allégeance, et j'attends de FH qu'il s'en éloigne mais vu les tergiversations qui caractérisent le personnage, c'est mal parti.
a écrit le 30/07/2014 à 15:26 :
Il y a une erreur dans la phrase "Pieter de Crem, l'actuel ministre de la Défense de la Belgique, est candidat au poste de secrétaire général de l'OTAN qui doit se libérer cet été".

C'était une piste sérieuse en effet mais c'est bien Jens Stoltenberg (ex PM norvégien) qui succédera à Rasmussen le 1er octobre prochain. Il a été officiellement désigné à ce poste le 28 mars dernier....
Réponse de le 30/07/2014 à 16:37 :
@Benjamin : merci pour cette précision. Malheureusement, je ne pense pas que ça puisse changer la donne significativement...
a écrit le 30/07/2014 à 14:29 :
La Belgique peut aussi rempiler en rachetant de nouveaux F-16, en version plus moderne, car cet appareil continue d'être fabriqué et amélioré; cela entrainerait très peu de surcoûts en formations des pilotes et des mécaniciens, et sans doute que bien des pièces détachées resteraient compatibles. Le F-35 semble beaucoup trop cher pour le budget militaire belge qui ne cesse de se réduire, quand à un biréacteur n'en parlons même pas. Depuis quelques années circule la rumeur que la Belgique pourrait carrément abandonner sa composante aérienne pour faire des économies.
a écrit le 30/07/2014 à 13:06 :
L'UE est le pire ennemi des pays d'Europe, car l'UE ("Bruxelles") est devenu depuis 15 ans un bidule atlantiste "open door to the US". Les USA en ont fait un 52ème état, nous espionnent, nous corrompent et nous éduquent (cf les Young Leaders), pour nous maintenir en état de sujétion politique et économique.
En fonction de leur intérêts, ils créent des guerres et des crises. Actuellement ils doivent fourguer leur excédent de gaz de schiste, donc ils créent une guerre en Ukraine pour séparer les Européens de leur fournisseur russe.
Pour les avions de chasse, même topo : la plupart des pays d'europe a du choisir un avion US en échange de la protection de Big Brother.
Réponse de le 30/07/2014 à 15:52 :
Créer des guerres en Ukraine ????? C'est un missile américain qui a descendu un avion civil avec 298 personnes dedans.
Réponse de le 31/07/2014 à 8:02 :
Vos arguments sont vraiment nuls.
a écrit le 30/07/2014 à 13:00 :
L'Amérique va faire le forcing pour vendre ses avions. Après avoir quittée l'Iracq puis l'Afganistan, les industrilsl américains ont besoin de vendre surtout après les coupes budgétaires faites par Obama.
Donc après avoir avoir organisé un conflit en Ukraine, l'Amérique va de nouveau ouvrir un front en Europe au seul profit de son industrie d'armement.
a écrit le 30/07/2014 à 12:55 :
Les commentaires sont un peu durs. L armee belge s organisent de maniere a optimiser ses couts. La marine avec les pays bas, les forces speciales avec la France. Et pour ses avions, je pense que rien n est joue d avance. Certes il y a un historique avec le f-16 et les retombees sur les entreprises belges associees a la maintenance. Mais l armee de l air belge s entraine tout aussi bien en France qu aux etats unis. Je suis certain qu avec de bonnes contreparties le rafale devrait avoir toute ses chances, surtout s il est meilleur que le f-35 comme il est maintes fois repete sur ce forum par d autres plus connaisseurs que moi.
Réponse de le 30/07/2014 à 14:41 :
"il est meilleur que le f-35 comme il est maintes fois repete sur ce forum par d autres plus connaisseurs que moi. " - > ah bon, parce que ces "connaisseurs" ont eu le privilège de tester les deux avions ?
Réponse de le 30/07/2014 à 16:53 :
@blablabla : Je vous concède parfaitement que les commentaires puissent paraitre durs. Le souci, c'est que les pays de l'OTAN ont jusqu'à maintenant adopté une ligne totalement irrationnelle, et la Belgique viendrait simplement s'ajouter à cette liste (UK, Italie, Norvège, Pays-Bas, ...).

Alors, la question n'est pas de savoir si une offre Rafale peut être meilleure, mais plutôt de savoir à quel point une offre Rafale doit être meilleure pour avoir une chance de l'emporter (le cas du Gripen en Norvège est assez instructif sur ce point).

Mais je pense quand même que ce n'est pas entièrement ça : l'échec de la France dans les pays européens est aussi le signe d'un échec à proposer de VRAIS partenariats entre EGAUX, qui pourraient faire notre force face aux américains.
Et pourtant, le potentiel serait très grand avec un pays comme la Belgique, qui dispose de pépites industrielles, avec ETCA et SABCA détenus par Thales et Dassault, et avec plusieurs coopérations opérationnelles avec l'armée française déjà en place...
Réponse de le 30/07/2014 à 19:20 :
Le F35 est loin d'être opérationnel, son coût augmente sans cesse et il prend du retard. Mais les américains savent faire "des propositions que l'on ne peut pas refuser" et beaucoup de pays se sont engagés à acheter des F35 pour leur aviation. Y compris les britanniques qui ont lancé un porte avions sans avoir les avions adéquats, qui seront des F35 à decollage vertical qui n'existent pas encore ...
Nous sommes à la veille d'une catastrophe industrielle sur ce sujet.
a écrit le 30/07/2014 à 12:29 :
Amis belges, embarquez à bord de l'Air Madoff de Fort Worth, et bienvenue. Tellement stealth que personne ne l'a vu à Farnborough.
a écrit le 30/07/2014 à 11:22 :
Vu l'état de nos finances publiques et les rigolos qui nous gouvernent (si si vous êtes des amateurs par rapport à nous), je vous souhaite de rater cette affaire. Vous éviterez de nombreuses et désagréables surprises...
a écrit le 30/07/2014 à 11:19 :
Pourquoi voulez-vous que la Belgique acheté des Rafales, alors que la France ne cesse d'attaquer et d'insulter ce pays ?
Réponse de le 30/07/2014 à 11:34 :
@Rudy : ça y est, on nous ressert le coup de la France méchante... qu'a-t-on fait à la Belgique?
Réponse de le 30/07/2014 à 11:38 :
les français ont plutôt tendance à s'en prendre à la France
Réponse de le 30/07/2014 à 12:53 :
Eh bien si c'est comme ca, nous n'acheterons pas d'avions belges non plus. Na!
Réponse de le 31/07/2014 à 9:23 :
????

Vous parlez de quoi là au juste ? Des exemples "d'attaques" et "d'insultes" ?
Réponse de le 31/07/2014 à 12:46 :
C’est triste ce que vous dites.
Pas étonnant qu’avec des sentiments comme cela on n’arrive pas à faire l’Europe tous court mais surtout l’Europe de la défense (immensément important dans l’intérêt général Européen)
Soit, admettons que nous Français nous somme Anti-Belges, dans ce cas, achetez des Gripen nettement moins cher que le F-35 et plus polyvalent et surtout EUROPEEN !
On n’a rien à y gagner d’être en désunions sauf pour Lockheed Martin et le Pentagone.
Réponse de le 04/08/2014 à 23:39 :
Allez reconnaissez que vous êtes des atlantistes et des faux culs
a écrit le 30/07/2014 à 11:02 :
F35 c'est déjà plié et pas seulement pour des raisons politiques: ils pourront partager la logistique & la formation avec les Pays-Bas, le Danemark, la Norvège et le Royaume Uni (bref que des voisins). Et plus ou moins aussi avec l'Italie.
Etonnant d'ailleurs que la Pologne ne soit pas encore dans l'aventure.

Le F35 est en train de refaire le coup du F16 en Europe et dans le monde.
Au moins le F16 était (et est toujours) un bon avion.
Réponse de le 30/07/2014 à 16:36 :
@Panda : la formation des pilotes belges se fait en parti en France...
a écrit le 30/07/2014 à 11:01 :
l'Otan exige ce que les US exigent et que l'UE doit exécuté!
a écrit le 30/07/2014 à 10:45 :
Il vaut mieux être hors de l'Europe plutôt que dans une Europe pareille ,aucun avantage , que des inconvénients sauf naturellement pour les fonctionnaires de Bruxelles.
Réponse de le 30/07/2014 à 11:25 :
Donc ce ministre belge prend de telles décisions stratégiques en fonction de ses opportunités de carrière ?
Heureusement pour le Lockeed qu'un poste ne s'est pas libéré chez Boing...
a écrit le 30/07/2014 à 10:42 :
C'est assez ironique de prétendre d'un côté vouloir maintenir le même niveau d'ambition, tout en privilégiant de l'autre une acquisition du F-35...
Quelque chose me dit que les ambitions vont être revues à la baisse!
Réponse de le 30/07/2014 à 23:50 :
Actuellement le F35 en est à 160 millions de $ l'unité alors qu'il était prevu pour une valeur de 60 millions de $ .Des experts pensent qu'il finira à 200 millions .5 avions pour un milliards de $ ça fait un peu beaucoup surtout si on met en face le cout des missiles sol air genre S 500 que les russes developpent .De plus le F35 est actuellement cloué au sol pour un nouveau probleme d'incendie sur un moteur .L'avion cumule les problemes et Lookwid Martin a eu le nez fin d'installer des usines de fabrication dans 50 états americains et les élus qui voulaient arreter les frais n'osent pas le faire .Les clients potentiels ont tous revus à la baisse de maniere drastique leur commandes y compris les americains .Les clients devront payer les pots cassés de ce programme foireux ;
a écrit le 30/07/2014 à 10:37 :
Guerre, guerre ! et pour la paix, du travail, un peu de sérénté, on consacre QUOI comme FRIC!? MARRE!
a écrit le 30/07/2014 à 10:30 :
Sauf que cette fois-ci on a un handicap en moins : Sarkozy et sa grande gueule !
Réponse de le 31/07/2014 à 12:04 :
encore cette propagande qui n'a pas sa place ici , vous roulez pour qui steph ?
a écrit le 30/07/2014 à 10:16 :
Ce continent est une colonie américaine, totalement inféodé à Washington!
Réponse de le 30/07/2014 à 14:47 :
c est miex que d etre infeode a Poutine non ?
Enfin il faut reconnaitre a Vladimir une qualité: il ne fait pas dans le detail et si on aurait traite les corses comme le stchetchenes, ils ne nous emmerderaient plus depuis longtemps

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :