Armement : la Pologne va-t-elle faire payer à la France les livraisons des Mistral à la Russie ?

Au moment où le salon de l'armement de Kielce s'ouvre lundi, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian sera en Pologne pour défendre les intérêts des groupes d'armement tricolores dans un contexte géopolitique compliqué pour la France avec la crise ukrainienne.
Michel Cabirol

6 mn

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, se rend en Pologne pour tenter de convaincre Varsovie d'acquérir des armements français
Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, se rend en Pologne pour tenter de convaincre Varsovie d'acquérir des armements français (Crédits : reuters.com)

C'est à Kielce, petite ville touristique tranquille du sud de la Pologne, que la plupart des grands patrons de l'industrie d'armement française vont faire leur rentrée à l'occasion du salon de défense MSPO Expo (1er au 4 septembre). Pourquoi un tel engouement des groupes français pour Kielce ? Parce que la France est cette année l'invitée d'honneur du salon et surtout, les industriels tricolores sont engagés dans trois très importantes campagnes commerciales : renouvellement de la flotte d'hélicoptères de transport (70 appareils), puis d'attaque (32) des forces armées polonaises, acquisition d'un système de défense aérienne et, enfin, de trois sous-marins à propulsion conventionnelle.

Dans ce cadre, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian fait un déplacement de deux jours en Pologne où il rencontrera plusieurs fois son homologue polonais, Thomasz Siemoniak. Après avoir visité la base aérienne de Malbork, il dînera dimanche soir avec le ministre de la Défense polonais au château de Malbork. Puis, il rencontrera lundi le Premier ministre Donald Tusk, qui a été choisi samedi pour présider le Conseil européen, lors d'une cérémonie militaire commémorant le début de la seconde guerre mondiale. Enfin, il inaugurera le salon de Kielce, en présence de Thomasz Siemoniak et d'une belle délégation de PDG de groupes français, notamment Guillaume Faury (Airbus Helicopters), Olivier Andriès (Turbomeca), Antoine Bouvier (MBDA) et Patrice Caine, numéro deux de Thales.

Contexte géopolitique compliqué

La crise entre l'Ukraine et la Russie sera-t-elle fatale en Pologne à la France, qui a pris la décision de livrer les deux porte-hélicoptères Mistral vendus en 2011 à la marine russe ? Les différentes sources interrogées par la Tribune sont inquiètes. "La France a choisi de sauvegarder ce contrat, explique-t-on à Paris. La Pologne va-t-elle faire payer à la France le prix de ces livraisons ? Cela pèse lourd dans les relations franco-polonaises". D'autant que l'Ukraine est pour la Pologne un enjeu stratégique. Parallèlement, les relations entre Varsovie, membre de l'Alliance atlantique (OTAN), et Moscou sont à l'heure actuelle très chaotiques, le gouvernement polonais se montrant l'un des plus critiques à l'égard des événements se déroulant sur le sol ukrainien Le nouveau président du conseil européen, Donald Tusk s'était prononcé pour des sanctions efficaces à l'égard de Moscou à la suite des opérations russes en Ukraine.

Le salon de Kielce et les entretiens de Jean-Yves Le Drian avec les responsables politiques polonais, très inquiets des intentions de la Russie en Ukraine, devrait donner le ton des relations entre les deux pays entachées par le dossier des Mistral. Et donc donner des indications sur les chances de réussite des industriels français.

De nouvelles relations entre la France et la Pologne

De façon générale, la Pologne a jusqu'ici royalement ignoré les industriels de l'armement français, notamment Dassault Aviation en 2002 préférant les F-16 de Lockheed Martin aux Mirage 2000. Ainsi, sur la période 2007 et 2011, Varsovie, qui achète américain, allemand ou israélien, n'a commandé à l'industrie tricolore que pour 54,7 millions d'euros d'équipements militaires, selon le rapport au Parlement sur les exportations d'armement de la France publié en octobre 2012. C'est peu, très peu.

Mais à partir de 2008, la France a commencé un très gros travail de séduction après avoir noué sous la présidence de Nicolas Sarkozy un partenariat stratégique entre les deux pays. Un travail qui a été poursuivi par François Hollande et Jean-Yves Le Drian, qui ont été très régulièrement en contact avec leurs homologues polonais. De nouvelles relations qui ont permis lors de la dernière visite de François Hollande en Pologne en novembre 2013 de lancer un programme de coopération très détaillé dans plusieurs domaines, dont la défense et l'armement.

Renforcement de la coopération dans la défense et l'armement

Dans ce programme de coopération, les deux pays doivent identifier des intérêts partagés en matière de défense et de sécurité, grâce au dialogue stratégique commun renforcé, notamment par la mobilisation des directions des ministères de la défense, des états-majors, des structures d'acquisition d'armements...

Trois LoI (Letter of Intent) ont été signées le 29 novembre 2013 entre les deux ministres de la défense, Jean-Yves Le Drian et Tomasz Siemoniak. Elles concernent les secteurs naval (sous-marins et corvettes), aéroterrestre (hélicoptères et équipements terrestres) et aérospatial (spatial, avions ravitailleurs, avions de transport et défense sol-air).

La puissance américaine

Mais la puissance américaine pourrait emporter la volonté des Polonais de s'ouvrir un peu plus à l'Europe en général et à la France en particulier dans le domaine de l'armement. "Vu des Polonais, les Etats-Unis, c'est leur assurance tous risques", observe un grand patron français. C'est donc peut-être un match déséquilibré que livre en Pologne la France face aux Etats-Unis. Ainsi, le constructeur Sikorsky, par ailleurs très présent sur le plan industriel en Pologne, est en compétition face à Airbus Helicopters, et le missilier Raytheon (missile Patriot), est un rival très sérieux pour Eurosam (MBDA et Thales), qui propose le système SAMP/T armé du missile Aster 30.

Les Etats-Unis, qui sont à la pointe des critiques et des sanctions contre la Russie, avaient projeté dès la mi-août d'augmenter les effectifs de l'US Army en Pologne. Le 14 août dernier, le commandant des forces américaines en Europe s'était rendu en Pologne pour évoquer ce projet. Devant l'aggravation de la situation, les Etats-Unis ont décidé jeudi d'envoyer des chars et des soldats en Europe de l'Est pour tenter de rassurer leurs alliés de l'Otan, ont indiqué ce jeudi des responsables du Pentagone. Environ 600 soldats de la 1ère brigade de la 1ère division de cavalerie doivent être déployés en octobre en Pologne et dans les pays baltes pour des exercices avec des membres de l'Alliance atlantique. Les soldats de cette brigade dite des "Chevaux de fer" (Iron Horse) basée à Fort Hood, au Texas (sud), seront déployés avec des chars M-1 Abrams et des véhicules d'infanterie.

La Pologne et les Etats-Unis ont signé début juillet un accord sur la mise en place d'un bouclier antimissile révisé, malgré les objections de la Russie. Cet accord permet aux deux pays de stationner des intercepteurs de missile américains en territoire polonais afin de défendre le pays contre d'éventuelles menaces de l'Iran ou d'autres parties du monde.

Michel Cabirol

6 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 65
à écrit le 30/09/2014 à 9:35
Signaler
Un principe de base dans le commerce : on honore ses contrats en cours... Est ce la Pologne qui payera les indemnités de retard que la France devra à la Russie ? NON Est ce que la Pologne nous garantie le choix d'un fournisseur français d'armement ...

à écrit le 01/09/2014 à 18:21
Signaler
Ils ont conclu un deal avec les atlantistes et les allemands pour intégrer l’Europe,en ignorant leur histoire.Mais on se souviendra d'eux si un jour,ils ont besoin de nous!

le 04/09/2014 à 22:20
Signaler
Oui comme en 1939 quand les Français se grattaient le derrière sur la Ligne Maginot pendant que la Pologne était attaquée à 40 contre 1 par le IIIème Reich et à 30 contre 1 par l'URSS? Révisez un peu vos bouquins d'Histoire, et vous comprendrez pourq...

le 05/09/2014 à 17:05
Signaler
N'oubliez pas qu'ils ont combattu en Angleterre et qu'ils ont débarqué sur nos plages en 44. Qu'avons nous fait pour eux de 39 jusqu'en 1989?

à écrit le 01/09/2014 à 15:16
Signaler
Angèle, la germanique, a verrouillé l'Europe, notamment avec les dernières nominations. Le coq gaulois aux ergots rabotés en Afrique, comme prédisait Bismarck, est déplumé en face. C'est l'Europe centrale et de l'est contre Moscou qui a cours ; point...

à écrit le 01/09/2014 à 14:39
Signaler
avons beaucoup plus à gagner à commercer avec la Russie qui paye cash ses Mistral qu'avec une Pologne soumise depuis longtemps aux USA, qui paye de l'armement US avec notre argent européen. Notre Hollande national a choisi l’épreuve de force avec ...

le 02/09/2014 à 23:03
Signaler
La Pologne n'est pas soumise à l'USA. Elle achète son armement où elle le souhaite. D'ailleurs, elle ne l'achète pas qu'aux USA. Seulement, elle achète peu en France, peut-être à cause de clichés qui datent de la Seconde Guerre Mondiale. Mais elle...

le 03/09/2014 à 8:49
Signaler
La Pologne a bénéficié d'un moraToire partiel de sa dette de la part de l'EUrope dant la France avant de gagner l'UE. La France a soutenu la Pologne pour son intégration dans l'UE et au moment du renouvellement de son armement notamment de ses avions...

à écrit le 01/09/2014 à 11:00
Signaler
Voila le résultat de cette crise ukrainienne fabriquée par les ultras de l'Otan qui n'a qu'une finalité , semer la zizanie dans l'UE pour mieux l'affaiblir . Que la France se démarque enfin de l'OTAN comme nous l'avaient promis les socialistes quand ...

le 01/09/2014 à 14:53
Signaler
Tout à fait d'accord avec vous Paul et je rajouterai que c'est l'OTAN qui empêche la construction d'une armée Européenne. la bonne question est de savoir à qui profite l'OTAN en tout cas pas à la France !

le 20/12/2014 à 17:48
Signaler
L'OTAN maintient la stabilité politique en Europe .Cette alliance qui nous préservait et préserve toujours de l'expansionnisme russe ne sème pas la zizanie en Europe ,mais elle la protège et conforte les régimes démocratiques des pays européens ..N'o...

à écrit le 01/09/2014 à 10:24
Signaler
La vente des Mistrals (après l'annexion de la Géorgie!), la Lybie dans l'anarchie, l éco taxe, la mise sous le tapis des problèmes liés aux OPCVM, une dette abyssale, ... on a pas fini de payer les frais du quinquennat du Sarko....et dire qu il y en ...

le 01/09/2014 à 13:06
Signaler
2 ans de flambi , y pas de quoi être jaloux

à écrit le 01/09/2014 à 8:44
Signaler
Quelle blague! Les Polonais ont toujours acheté et n'achèteront que des armes américaines. Inutile de perdre du temps avec eux.

à écrit le 01/09/2014 à 7:01
Signaler
Ne nous y trompons pas les Polonais sont 100% Pro-US on peut les comprendre... Toutefois il ne sert a rien de vouloir construire l Europe avec des gens qui ne regardent que de l autre côté de l'Atlantique...

le 01/09/2014 à 8:17
Signaler
Il faut quand meme comprendre les polonais: ils savent tres bien qu en cas d attaque russe, les francais vont les laisser tomber ! On vend meme du materiel a poutine en ce moment, alors comment pourraient ils avoir confiance en nous ... On peut pas e...

le 01/09/2014 à 8:46
Signaler
Je vous rappelle qu'en cas d'attaque d'un pays de l'OTAN tous les pays membres interviennent pas seulement les ricains donc la France en tant que membre sera tenue d'intervenir si la Pologne est concernée.

le 01/09/2014 à 11:11
Signaler
Croyez vous que la turquie de erdogan enverra ses sbires mener le combat en pologne contre la russie????

le 01/09/2014 à 17:11
Signaler
Avec pour voisins : - à l'Est : l'exclave de Kaliningrad (Russie) la Bielorussie (allié de la Russie) l'Ukraine (allié de la Russie il y a encore peu) - à l'Ouest : l'Allemagne (contentieux territoriaux), sa position n'est pas confortable. ...

à écrit le 01/09/2014 à 4:28
Signaler
Sarkozy a fait la bêtise de vendre des Mistral à l'envahisseur Poutine. Il serait prudent d'annuler ce contrat même si çà doit coûter. D'autres solutions sont sans doute envisageables.

à écrit le 31/08/2014 à 22:21
Signaler
Les Polonais ont bien raison de compter sur les USA pour les défendre des Russes. La France, première armée d'Europe, était à cours de munition après 2 semaines de bombardement en Lybie. Ce sont les USA qui ont dû fournir en urgence des munitions pou...

à écrit le 31/08/2014 à 19:11
Signaler
Donc en gros, pour résumer, la droite avec Sarko a construit une nouvelle relation commerciale avec la Pologne et la gauche avec ses gros sabots et son François risque de tout faire capoter ... Triste socialisme, la destruction doit être leur maître ...

le 31/08/2014 à 20:04
Signaler
@Harry : S'il vous plait, n'abusez pas, Hollande et PS n'ont rien à voir la-dedans, ça se serait passé pareil dans tous les cas.

le 31/08/2014 à 20:39
Signaler
Post caricatural et donc ridicule.

le 31/08/2014 à 21:18
Signaler
J'aime ni hollande ni le ps mais la c'est idiot, d'autant que Le Drian est un excellent ministre... Le seul?!

à écrit le 31/08/2014 à 18:57
Signaler
Croire que les US iront très loin contre la Russie est un leurre. Encore un pays en ruine qui a demandé l'aide par son adhésion à l'UE et qui maintenant remercie cette Europe en se tournant vers les US. Il faut que la France pose la question de son m...

le 31/08/2014 à 19:33
Signaler
Ils ont aidé l'Europe après avoir financé Hitler. Merci rotchilled . les USA divisent notre continent.

le 01/09/2014 à 0:35
Signaler
La Pologne a une économie plutôt saine et bosse bien avec les entreprises françaises. Pas de problèmes!

le 01/09/2014 à 4:31
Signaler
Taux de croissance des Etats-Unis supérieur à 3, récession en Russie. On voit la réalité d'une économie qui décolle et d'une autre qui sombre suite aux invasions de son dictateur de dirigeant : Poutine

le 01/09/2014 à 11:24
Signaler
@SAMARINDA "Les USA ont aidé l'europe en 1945, mais depuis, ils se sont servis de ce continent POUR FAIRE FRUCTIFIER LEUR TAUX DE CROISSANCE!!! voilà la politique américaine sur la planète!!

à écrit le 31/08/2014 à 18:55
Signaler
Quand on laisse sa politique aller au gre des vent voila ce qui arrive. J'espere que les polonais nous feront payer cher notre imbecilite (i.e. voter comme des veaux)

le 31/08/2014 à 21:14
Signaler
Les polonais ont toujours acheté préférentiellement aux USA (cf le contrat F16) plutôt que jouer les jeu européen. Croire que le président français y est pour quelque chose est très naïf me semble t-il.

à écrit le 31/08/2014 à 17:55
Signaler
Signer le TAFTA ,pour que les entreprise américaines soit en pôle position pour reconstruire une Europe détruite ? Nommer un va t'en guerre à la tête de l'Europe, lui qui est complètement pro-US, et maladivement anti-Russe (comme la majorité des Polo...

à écrit le 31/08/2014 à 17:47
Signaler
Il ne vaut mieux pas pour nos "amis" polonais que l'on assiste à un Brexit Une fois dehors nos amis insulaires, la pression va augmenter pour ce que l'on peut appeler un passager clandestin de l'Europe...je prends les sous et adieu Berthe !!!! Il va...

à écrit le 31/08/2014 à 17:38
Signaler
français payé et Taizé vous !!!

le 01/09/2014 à 1:08
Signaler
quand on est aussi vindicatif, on le fait au moins sans faute d'orthographe!!!

à écrit le 31/08/2014 à 16:30
Signaler
Je rappelle qu'au lendemain de leur intégration dans l'UE, les polonais ont acquis des chasseurs américains. Ces gens là sont des taupes de l'OTAN.

à écrit le 31/08/2014 à 16:27
Signaler
Ils croient encore au père Nobel !

à écrit le 31/08/2014 à 14:01
Signaler
Je ne vois toujours pas pourquoi les polonais et les pays baltes sont dans l'UE.

le 31/08/2014 à 14:24
Signaler
PARCE Qu'ils sont inféodés aux USA§

le 31/08/2014 à 19:12
Signaler
Peut être pour rattraper des pays pitoyablement gérés comme la France ...

à écrit le 31/08/2014 à 13:29
Signaler
la Pologne a préféré les F16 US plutôt que les avions Francais,le portugal de Barroso les avions de transport militaires us plutôt qu’Européens;les deux recoivent nos subventions .Nous payons pour une part la contribution de l’Angleterre à l’Europe d...

le 01/09/2014 à 8:23
Signaler
excellente idee, comme ca si un jour on se fait attaquer par les russes (ou autres) comme l ukraine, les USA ne viendront pas nous tirer de la merde dans laquelle on est (rappel, contre la lybie au bout de 2 semaine l armee francaise etait a cours de...

le 01/09/2014 à 9:03
Signaler
"excellente idee, comme ca si un jour on se fait attaquer par les russes (ou autres) comme l ukraine, les USA ne viendront pas nous tirer de la merde dans laquelle on est.." Et donc vous reconnaissez de facto, que la malgré son arsenal nucléaire, la...

à écrit le 31/08/2014 à 12:29
Signaler
La Pologne est la source de conflits. La France ne doit pas l'armer mais recréer une UE avec France et Allemagne mais sans la Pologne. Je suis très inquiet qu'un xénophobe antiRusse comme Donald Tusk (beau nom polonais, non ?) devienne président du c...

le 31/08/2014 à 13:43
Signaler
Approuvé à 100% ! L'UE aurait du s'arrêter à 15. L'équilibre était parfait ! Pour les pays de l'Est, il aurait fallu mettre en place un partenariat avec comme règle dès qu'un pays atteint le niveau de vie de l'Ouest, il aurait droit à l'adhésion. L...

le 31/08/2014 à 17:52
Signaler
Belle analyse, d'ailleurs Emanuel Todd annonçait que l'EU est allée chercher sa mort en Ukraine (déclaration en Juin il me semble) - ce dernier développement le confirme pleinement. Fallait il nommer président de l'EU un ressortissant du pays qui en ...

le 31/08/2014 à 22:18
Signaler
vous avez 30 ans de retard mon ami. Au classement PISA 2014, la Pologne est loin devant l'Espagne (et même devant la France). Le chomage est autour de 10% en Pologne alors qu'il est de 20% en Espagne. Ah bon, l'Espagne a une industrie variée ? pas pl...

le 03/09/2014 à 0:16
Signaler
@jurgy Oui Monsieur ! L'Espagne a bien une économie variée. Des exemples ? Voici une liste de secteurs avec des entreprises qui montrent que l'économie espagnole est diverse : - Energie : Repsol, multinationale pétrolière spécialisée dans le pé...

à écrit le 31/08/2014 à 11:41
Signaler
les mistral sont important pour la marine Russe , ils pourront approcher les côtes Ukrainienne pour protéger leurs troupes en exercices militaire dans le Dobass.

le 31/08/2014 à 12:12
Signaler
les polonnais ne sont pas idiots !!!! ils savent que la france et l allemagne ne peuvent pas devant la russie , comme ils avaient incapables de les empecher d amputer la gorgie. seuls les americains peuvent reellement s opposer à eux . meme l otan s...

à écrit le 31/08/2014 à 11:21
Signaler
C'est plutôt le contraire, on a fait payer à la Pologne son choix d'acheter du matériel obsolète américain plutôt que du matériel européen( l'affaire des vieux F-16, c'était sous Chirac). Les pays de l'est ont joué perso et entrainent l'europe en tan...

le 31/08/2014 à 12:23
Signaler
Bien sur tu comprends ce que les Polonais pensent d'une telle position de la France ? c'est déjà une énième trahison, donc ne soit pas surpris que les Polonais sont méfiants à la France et n’achètent pas du "français".

le 31/08/2014 à 18:44
Signaler
En un commentaire, vous souligner l'aberration de l’élargissement Européen, si ce n’est la construction Européenne dans son ensemble, Merci

le 04/09/2014 à 22:33
Signaler
Prenez n'importe quel livre d'Histoire traitant de la Seconde Guerre Mondiale et vous comprendrez mieux pourquoi les Polonais daignent à faire confiance aux Français, qui au lieu d'envoyer leur armée supérieure en nombre dans une Allemagne nazie "occ...

à écrit le 31/08/2014 à 11:21
Signaler
Il est temps pour l'Europe d'éliminer la 5 ème colonne. Cf expérience Ukraine, Serbie/Kosovo,...

à écrit le 31/08/2014 à 10:25
Signaler
L'OTAN montre bien qu'elle a l'intention de s'étendre jusqu'aux portes de la Russie. On comprend mieux les craintes de Poutine sur les intentions belliqueuses de l'OTAN.

à écrit le 31/08/2014 à 10:23
Signaler
A l'évidence, même sans les Mistral russes, les chances des industriels français paraissaient minces en Pologne, donc ça ne change pas grand chose. 50 millions d'euros en 5 ans, ou bien 0...

le 31/08/2014 à 11:23
Signaler
Vendre les deux MISTRALS aux polonais qui les prêteront aux Ukrainiens

le 31/08/2014 à 20:07
Signaler
@Omer : chiche! Je suis impatient d'être au jour où la Pologne passera un tel contrat d'un milliard d'euros à la France!

à écrit le 31/08/2014 à 10:01
Signaler
Ils ont raison la France n'est plus fiable avec la politique menée par les bobos de gauche.

le 31/08/2014 à 11:24
Signaler
La France a perdus toute vision stratégique hélas

le 31/08/2014 à 11:56
Signaler
De toutes les façons, la Pologne est inféodée aux USA et n'achète quasi rien à la France! Pas grand chose à perdre!quand a la construction des autoroutes, c'est à la Chine qu'ils font appellent et c'est en plus subventionné par L'EUROPE, et donc par ...

le 01/09/2014 à 0:28
Signaler
Qui a vendu les BPC? Mr Sarko!

le 01/09/2014 à 0:29
Signaler
A part les F16, elle n'achète quasiment rien aux Etat-Unis

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.