Dassault dans les starting-blocks pour racheter jusqu'à 10 % de son capital

L'assemblée générale du célèbre avionneur a donné son feu vert pour le rachat jusqu'à 10 % de son capital auprès d'Airbus Group. Il est prêt à mettre 1,2 milliard d'euros sur la table pour cette opération... et annuler tout ou partie de ses actions rachetées.
Michel Cabirol

2 mn

Dasasult Aviation est prêt à débourser 1,2 milliard d'euros pour racheter 10 % de son capital déte,nu par Airbus Group
Dasasult Aviation est prêt à débourser 1,2 milliard d'euros pour racheter 10 % de son capital déte,nu par Airbus Group (Crédits : reuters.com)

Ce n'était qu'une formalité. L'assemblée générale de Dassault Aviation a autorisé ce mercredi le conseil d'administration du célèbre avionneur à racheter jusqu'à 10 % du capital social de Dassault Aviation. La famille Dassault doit maintenant attendre la décision d'Airbus Group de céder tout ou partie de sa participation dans Dassault Aviation (46,32 %). "Dans le cadre de la refonte de son portefeuille, Airbus Group poursuit différentes solutions pour la vente de sa participation dans Dassault Aviation", avait annoncé fin juillet dans un communiqué le constructeur européen. Soit 5,2 milliards d'euros environ.

Dassault Aviation pourra, dans la limite de 10 % de son capital, acheter ses propres actions pour un prix unitaire plafond de 1.200 euros hors frais d'acquisition. Le montant maximal des fonds destinés au rachat des actions de la société ne pourra dépasser 1,21 milliard d'euros, "cette condition étant cumulative avec celle du plafond de 10 % du capital social de la société", précise le texte de la résolution. Cette autorisation est valable pour une période de 18 mois à compter de la date de la présente assemblée générale.

Pour quels objectifs ?

Une fois les actions rachetées, la famille Dassault pourrait, en une ou plusieurs fois, annuler tout ou partie des actions rachetées "afin d'accroître la rentabilité des fonds propres et le résultat par action". Le conseil d'administration s'est également donné la possibilité de "céder ou attribuer des actions aux salariés et dirigeants de la société et/ou des sociétés qui lui sont liées dans les conditions et selon les modalités prévues par la loi, notamment en cas d'exercice d'options d'achat d'actions ou d'attribution gratuite d'actions existantes, ou par cession et/ou abondement dans le cadre d'une opération d'actionnariat salarié réalisée à partir d'actions existantes".

Par ailleurs, Dassault pourrait également "conserver des actions en vue d'une utilisation ultérieure, pour les remettre en paiement ou en échange, notamment dans le cadre d'éventuelles opérations de croissance externe, dans la limite de 5 % du capital social".

Michel Cabirol

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 25/09/2014 à 12:40
Signaler
70% dassault ,15% l état 15%, groupe liés a dassault cela serai parfait ( pour moi)

à écrit le 25/09/2014 à 7:13
Signaler
Est-ce que l'état va transformé ca participation dans Airbus Group et participation Dassault en proportion?

le 25/09/2014 à 13:12
Signaler
L'Etat n'a pas de participation dans Dassault Aviation...sauf 1 action spécifique.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.