Airbus table sur une production record d'A320 dès 2023 !

 |  | 894 mots
Lecture 5 min.
(Crédits : Fabian Bimmer)
Selon nos informations, le dernier plan de production d'Airbus prévoit de passer d'une cadence de production de 40 appareils de la famille A320 à 47 à juillet 2021, puis à 51 en janvier 2022, 57 en juillet 2022, pour arriver à 61 en janvier 2023, soit deux avions par jour. Une telle cadence permettrait non seulement de dépasser le rythme d'avant-crise (60), mais aussi d'être la plus importante jamais atteinte dans l'histoire de l'aéronautique civile. Pour autant, un nouveau planning de production pourrait voir le jour dans les prochaines semaines en tenant compte de nouvelles analyses de l'évolution du marché du transport aérien. La flambée de l'épidémie et la propagation de variants du coronavirus inquiètent les autorités dans le monde.

Avec la flambée des contaminations un peu partout dans le monde et la propagation de nouveaux variants du Covid-19, le trafic aérien est toujours aussi déprimé en ce début d'année 2021. Il le restera encore longtemps tant que la vaccination n'aura pas permis d'atteindre une immunité collective suffisante ou si un variant du coronavirus capable de résister aux vaccins devait apparaître au cours des prochaines semaines. Pour l'heure, les laboratoires pharmaceutiques assurent que ce n'est pas le cas, même pour le variant sud-africain jugé plus toxique. Résultat, la plupart des transporteurs aériens continuent de tabler sur une reprise l'été prochain. C'est également le schéma d'Airbus, qui a confirmé il y a six jours son intention d'augmenter les cadences de production au deuxième semestre de cette année pour les avions de la famille A320 uniquement.

De fait, tous les acteurs du secteur s'accordent à dire que la reprise du trafic aérien concernera d'abord les marchés domestiques et régionaux. Pour Airbus, une augmentation des cadences constituerait ainsi...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/01/2021 à 10:32 :
Ds un monde de l'aérien qui ds le futur, ne sera pas si différent du passé quoi qu'on en dise, moi europeiste convaincu, je suis heureux que l'Europe ( UE +RU) prenne le leadership ds un secteur de THT créateur de richesses aussi puissant à l'échelle du monde. Sans l'Europe et sa création Airbus, l'aéronautique européen n'existerait pas avec ses centaines de milliers d'emplois à hte VA.
Il faut poursuivre et transformer l'essai ss relâche ds cette voie pour l'industrie spatiale ( déjà bien avancé), ferroviaire, navale, pharmaceutiques et de santé, militaire, l'agriculture et l'agroalimentaire bio...
a écrit le 14/01/2021 à 8:13 :
"Demain ira mieux"

Bon pour une fois, vu le secteur, on peut se contenter des promesses.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :