Armement : l'Allemagne veut-elle dynamiter la coopération avec la France ?

Outre le SCAF, la plupart des grands projets d'armement en coopération avec l'Allemagne sont en très, très grand danger. Berlin semble prêt à renoncer à la modernisation du Tigre et au programme d'avions de patrouille maritime, pourtant essentiels à la France, pour acheter du matériel américain.
Michel Cabirol

7 mn

L'Allemagne est-elle vraiment le partenaire fiable que pourrait attendre la France dans le domaine de l'armement ?
L'Allemagne est-elle vraiment le partenaire fiable que pourrait attendre la France dans le domaine de l'armement ? (Crédits : Reuters)

L'Allemagne est-elle vraiment un partenaire fiable vis-à-vis de la France dans le domaine de l'armement ? Berlin va-t-il lâcher une nouvelle fois Paris dans deux programmes que les deux pays devaient pourtant lancer en coopération ? C'est fort possible. L'Allemagne est en train de détricoter l'ensemble des coopérations avec la France et joue un jeu très inquiétant sur le projet de modernisation de l'hélicoptère de combat Tigre, le Tigre Mk3, qui reste un équipement critique pour l'armée française, et sur le projet du futur avion de patrouille maritime (programme MAWS). Sur ces deux programmes, l'armée allemande lorgne sans état d'âme du côté des Etats-Unis, plus particulièrement du côté de Boeing : des Apache AH-64E à la place des Tigre et des P-8A Poseidon à la place du programme MAWS. Si elle confirmait ses choix américains, l'Allemagne n'en sera pas à sa première déloyauté vis-à-vis de la France (missile MAST-F, observation spatiale...)

Dans le même temps, les industriels français jouent le jeu des équipiers modèles dans les programmes Eurodrone (drone MALE) et MGCS, sous leadership allemand. Ce qui n'est pas vraiment le cas des Allemands dans les négociations dans le cadre du SCAF (Système de combat aérien du futur). Qu'attend l'État français pour taper du poing sur la table pour se faire respecter par un partenaire de moins en moins fiable ? Car on peut se demander si l'Allemagne veut vraiment coopérer avec la France ? Emmanuel Macron, qui aura eu le mérite de vouloir lancer des coopérations tous azimuts dans le domaine de l'armement avec l'Allemagne, doit désormais prendre l'initiative avant de subir de plein fouet les décisions allemandes, ce qui serait pour lui catastrophique. Il ne peut pas être tenu responsable de cet échec, car à l'impossible, nul n'est tenu... Et céder aux exigences allemandes serait au regard de l'histoire une faute, surtout à quelques mois de l'élection présidentielle.

MAWS, l'Allemagne penche vers les Etats-Unis

En juin 2019, le Délégué général pour l'armement Joël Barre expliquait dans une interview accordée à La Tribune que la France était "d'accord avec les Allemands pour engager la préparation en commun" sur le programme MAWS. Et de poursuivre : "nous avons déjà signé une lettre d'intention (LoI) et un besoin commun en 2018. Nous voulons mettre au point d'ici à l'été une demande de proposition de première étude à l'industrie pour lancer les premiers travaux fin 2019 qui devraient durer un peu plus d'un an". Quelques jours plus tard, la ministre des Armées Florence Parly confirmait les avancées sur le projet de futur avion de patrouille maritime MAWS (Maritime Airbone Warfare System) qui doit renouveler les capacités de patrouille maritime armée des marines allemande et française à l'horizon post 2030.

Mais l'Allemagne est en train de dynamiter la coopération sur ce programme. Premier coup de semonce de Berlin : les Allemands ont choisi de ne pas moderniser leurs P-3C Orion de Lockheed Martin, qui vont donc être retirés du service à partir de 2025, avant que MAWS puisse voir le jour. Et pour ceux qui n'avaient pas encore compris : Berlin a officiellement demandé à Washington - sans en avertir la France, selon nos informations - d'acheter cinq P-8A Poseidon à Boeing pour remplacer ses vieux P-3C Orion. Les Etats-Unis ont bien sûr répondu favorablement à cette possible vente évaluée à 1,77 milliard de dollars. Le département d'État a officiellement annoncé son accord vendredi. "La vente proposée permettra à l'Allemagne de moderniser et de maintenir sa capacité d'aéronefs de surveillance maritime (MSA) au cours des 30 prochaines années", a-t-il expliqué. Ce qui va ravir à n'en pas douter le ministère des Armées, mis devant le fait accompli...

Modernisation du Tigre : flottements allemands

Les hésitations de l'Allemagne sur la modernisation du Tigre inquiètent et agacent au plus haut niveau en France. Pour autant, la France tente de garder les Allemands dans ce programme. Un programme qui était pourtant sur le point d'être lancé quand Berlin a mis sur la table au moment des négociations finales à partir d'octobre-novembre 2020 le dossier de la faible disponibilité des Tigre de l'armée allemande, selon une source proche du dossier. Pour sauver ce programme, Paris a proposé son aide à Berlin pour améliorer le maintien en condition opérationnelle (MCO) du Tigre. Clairement, Paris fait "partager son expérience MCO sur le Tigre" aux Allemands en leur "montrant comment améliorer la disponibilité des Tigre grâce à des contrats verticalisés", explique-t-on à La Tribune. Des contrats qui ont permis à l'armée de Terre française d'améliorer quelque peu la disponibilité des Tigre.

Aujourd'hui à Paris, plus personne ne semble exclure un nouveau lâchage de l'Allemagne. Si Berlin lâche la France sur la modernisation du Tigre, l'armée de Terre ne pourrait que lancer une modernisation a minima de ses Tigre. Mais le renoncement de l'Allemagne à lancer en coopération le missile MAST-F, qui doit armer le Tigre, était peut-être un premier signal. Qu'il est loin le temps où l'Élysée publiait un tel communiqué : "La France et l'Allemagne conviennent de mettre en place un cadre de coopération pour le prochain standard de l'hélicoptère Tigre, ainsi que pour un programme commun de missiles tactiques air-sol". C'était le 13 juillet 2017 lors du sommet franco-allemand. 

Missile MAST-F : l'Allemagne a claqué la porte

En dépit des assurances données, l'Allemagne a finalement claqué en 2018 la porte à la France sur la coopération portant sur le missile air-sol terrestre futur (MAST-F) destiné à armer l'hélicoptère de combat Tigre (Standard 3). Depuis le renoncement de Berlin, le  missile MHT (missile haute trame) est actuellement développé par le missilier européen MBDA pour le compte de la seule armée de Terre. Les Allemands ont préféré s'orienter vers le missile israélien Spike. Le choix des Allemands pour une société commune entre l'industriel israélien Rafael, fabricant du Spike, et Rheinmetall, "dont le rôle dans ce programme ne paraît d'ailleurs pas être dominant ‒ ne s'explique pas principalement par des considérations techniques", avait expliqué l'ancien PDG de MBDA Antoine Bouvier, cité dans le rapport du député LREM Jean-Charles Larsonneur, sur l'Équipement des forces et de la dissuasion. Alors même que le MAST-F était le seul développement possible en 2019 dans la coopération franco-allemande, les Allemands ont préféré écarter l'option d'une telle coopération.

Berlin a déchiré le "Yalta" de l'observation spatiale

Novembre 2017, l'Allemagne déchire symboliquement les accords de Schwerin signés avec la France en 2002. Pourquoi ? Berlin a passé une commande de 400 millions d'euros au constructeur de satellites allemand OHB System pour la réalisation de deux satellites d'observation optique. "Pour l'administration française, c'est un coup de canif aux accords de Schwerin dans la défense", explique-t-on à l'époque à La Tribune. Ces accords avaient instauré entre Paris et Berlin un échange d'images optiques Helios et radars SAR-Lupe. Un "Yalta de l'observation spatiale" en quelque sorte, l'optique pour la France et le radar pour l'Allemagne. Même s'il s'en est toujours défendu, Berlin a bel et bien rompu ces accords. L'Allemagne justifie cette décision en expliquant que ces deux satellites seront utilisés par les services secrets allemands (BND) placés sous l'autorité de la chancellerie et non du ministère de la Défense allemand lié par les accords de Schwerin. Mais que la ficelle est grosse...

Le "trucage" des commandes de l'A400M

Certains en France appellent cela un "trucage". De quoi parle-t-on exactement ? Des commandes lors de la signature d'un contrat en coopération. Sur l'A400M, par exemple, l'Allemagne a commandé 73 appareils lors de la signature du contrat en 2001, sachant que la répartition de la charge de travail entre les nations devait se faire en tenant compte du nombre de commandes effectuées. Dans ce cadre, elle a obtenu le fuselage principal (Brême) et les équipements militaires (Ulm). Fidèle à son habitude, Berlin a surestimé son besoin capacitaire comme elle l'avait déjà fait pour le Transall (de 110 à 60). En 2003, elle réduit sa commande à 60 A400M, puis à 53 en 2011. Le parlement allemand a toutefois décidé de ne conserver que 40 appareils, treize exemplaires devant être revendus à l'exportation. C'est la double peine pour les autres pays membres. Non seulement ils ont perdu de la charge de travail, mais en plus ils vont perdre les redevances liées à l'exportation des A400M vendus par Berlin...

Michel Cabirol

7 mn

En direct I Forum agri innovation de Bordeaux

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 66
à écrit le 28/06/2021 à 11:58
Signaler
Et dire que des soldats ont sacrifiés leurs vies, des résistants aussi, pour empecher le mal allemand de répendre son venin sur le monde. S'ils savaient qu'aujourd'hui le 4ème Reich est en route, ils n'auraient jamais sacrifiés leurs vies inutilement...

à écrit le 01/04/2021 à 19:40
Signaler
Rien d'étonnant l'allemagne est et restera l'allier des Américains en first. l'histoire est là ne l'oublions pas. L'Allemagne est certe en Europe mais Américains avant tout.

à écrit le 18/03/2021 à 7:18
Signaler
Je pense que l’UE telle que la veut le personnel politique actuel en France, est morte. L’Europe n’est pas une extension de la France. L’UE est un enjeu pour des puissances étrangères et l’Allemagne ne nous voit que comme un marché. La logique voud...

le 18/03/2021 à 17:44
Signaler
Vous vous trompez..... L intérêt de la France est de rester dans l Euro mais de sortir de l UE, ce qui est politiquement difficile mais techniquement possible (La BCE est indépendante du politique, ses gouvernants ne sont pas révocables par le polit...

à écrit le 16/03/2021 à 18:21
Signaler
Pour vendre leurs autos les Allemands ont négocié en sous mains avec les USA, dans le dos du reste de l'UE pour ne pas dire de la France, l'achat massif de matériel militaire. Vous imaginez la joie des USA de neutraliser Dassault. L'Espagne a compri...

le 18/03/2021 à 13:54
Signaler
Les stratégies commerciales et militaires de la France et de l'Europe dont l'Allemagne sont fondamentalement différentes car la France veut préserver sa stratégie de dissuasion et sa capacité d'intervention autonome sur tous les théâtres. Ce qui indu...

à écrit le 16/03/2021 à 13:31
Signaler
La France, le seul pays qui jamais avait respecte les traites financiers de l' UE, accuse l'Allemagne pour le manque de solidarite. Vous n'avez plus de fierte?

à écrit le 16/03/2021 à 11:06
Signaler
Plus d'argent. Vous etes secs comme un coup de trique. Pour l'Allemagne c'est un boulevard. Tout se fera sans la France, c'est pourtant simple. L'europe sans la France c'est deja d'actualite, tout se passe desormais a Berlin, remerciez vos politicien...

à écrit le 16/03/2021 à 9:26
Signaler
L'Allemagne est aussi européiste que tout les autres membres de l'union a condition d'y avoir intérêt mais comme c'est "la concurrence libre et non faussé" qui est en vigueur, pourquoi prendre des risques?

à écrit le 16/03/2021 à 9:13
Signaler
Encore un Galileo ! Le projet de GPS européen a d’abord été boudé par les allemands qui hésitaient face aux sirènes américaines leurs proposant un GPS ouvert. Et hop ! En 2015 les satellites sont fabriqués par une firme inconnue allemande OHB . San...

à écrit le 16/03/2021 à 9:04
Signaler
Encore un Galileo ! Le projet de GPS europ

à écrit le 16/03/2021 à 8:46
Signaler
Non l'Allemagne, n'a jamais été un véritable partenaire commercial pour les projets industriels, hors mis pour Airbus et Ariane, mais rappelez vous, ils me semble que ces projets sont Français à l'origine, nous ont-ils demandé de participer à l'un de...

le 16/03/2021 à 9:24
Signaler
Les pays du sud apprécieront votre propos à leur égard! Quel mépris...

à écrit le 16/03/2021 à 8:30
Signaler
Je ne comprends vraiment pas: on n'a pas assez d'argent pour financer le Scaf, il nous faut un partenaire. Quand on est un industriel un partenaire c'est un partenaire qui peut apporter quelque chose, il n'y en a qu'un en Europe, c'est l'anglais dan...

à écrit le 15/03/2021 à 23:44
Signaler
On ferait mieux de boycotter leurs voitures polluantes et de gogo ... vus su ilxx sa ont menti pendant des années sur les rejets de pollution ... la monnaie de leur piètre quoi ! Les allemands ne font pas fiables apparemment

le 16/03/2021 à 6:00
Signaler
Boycotter leurs voitures pour les forcer à acheter du matériel militaire français ? La bonne blague...et si les allemands refusaient de porter l'économie européenne sur leurs épaules, comment emprunterait on nos milliards à des taux abordables? Not...

à écrit le 15/03/2021 à 23:02
Signaler
Les OPEX de la France ou une Europe de la défense émancipée de l'OTAN, l'Allemagne (comme le reste de l'Europe) s'en moque... Dans cette situation de crise économique, je comprends que l'Allemagne qui ne fera pas commerce du SCAF soit hésitante à lac...

à écrit le 15/03/2021 à 21:57
Signaler
Développer du matériel militaire en collaboration ne donne que rarement des résultats probants. Les dérapages budgétaires et de calendriers sont permanents. Sur ce type de nouveaux systèmes aériens, même les plus chevronnés ont eu des problèmes mê...

à écrit le 15/03/2021 à 20:40
Signaler
L’Allemagne ne veut pas dynamiter la coopération avec la France, qu’elle drôle d’idée. Non elle veut simplement éliminer ce qu’il nous reste d’industrie de souveraineté. Soit dit en passant, sans aucune réaction de notre cher président, qui cherche t...

le 15/03/2021 à 22:30
Signaler
À mon avis l'Allemagne ne cherche pas à nuire à la France dans cette histoire. Elle ne pense qu'à son propre intérêt et jugera quel business case est le plus avantageux pour elle. La France n'a juste plus les moyens pour financer tous ces développem...

à écrit le 15/03/2021 à 18:10
Signaler
L'Histoire nous enseigne qu'on ne peut pas faire confiance aux Allemands. Il n'y a que les politiques français pour y croire.

à écrit le 15/03/2021 à 17:47
Signaler
Les forts savent où sont les faibles et l'expérience passée a confirmé l'intérêt des alliances " apprenantes " pour rattraper d'éventuels retards technologiques ! Quand s'opposent pragmatisme déterminé et coopérations artificielles ce sont rarement...

à écrit le 15/03/2021 à 17:30
Signaler
Merckel n'a pas une confiance illimitée en Macron, ce n'est pas un dirigeant fiable ! Il faut donc attendre des jours meilleurs pour reprendre une coopération d'autant qu'Angela est en fin de règne.

à écrit le 15/03/2021 à 17:00
Signaler
L'Allemagne est pragmatique. Elle a choisie l'OTAN. Les forces américaines sont sur son sol avec les équipements. Elle n'a pas de territoires d'outre mer, pas d'espaces marins à travers le monde. Elle n'est pas intéressée par la course aux armement...

le 15/03/2021 à 18:47
Signaler
Désolé de vous contredire, mais l'Allemagne a été le 4e plus gros vendeur d'armes en 2020, juste derrière la France. Par conséquent, son pacifisme est à géométrie variable, surtout pour ne pas s'engager militairement. En revanche, côté vente d'armes,...

le 15/03/2021 à 20:54
Signaler
@R2d2 Et c'est sous l'ère d'un certain major Tom, pdg allemand, que des affaires de corruptions sont sorties. L'Allemagne via TKMS était sur les rangs pour vendre quelques 34 sous marins à l'Australie, marché remporté par Naval Group, elle a ve...

le 15/03/2021 à 21:09
Signaler
@R2d2 Vous avez prononcé le mot: pragmatisme. C'est de pragmatisme dont z besoin la France afin de se détourner définitivement de de nos faux-"amis" allemands. Quant à l'incoruptibilité de nos voisins, laissez-moi rire ! Il faut lire les journaux. L...

à écrit le 15/03/2021 à 16:30
Signaler
Sans oublier la coopération avec la dictature Chinoise pour continuer de couler l'industrie européenne. Les Allemands semblent oublier, que les Chinois ne verront que leurs intérêts et lorsqu'ils pourront couler l'Europe, ils le feront. Nous sommes d...

à écrit le 15/03/2021 à 16:23
Signaler
La France n'a pas, à la différence de l'Allemagne, de politique à long terme dit-on. Comment pourrait-elle en avoir une? Elle est en déficit permanent donc surendettée et son industrie est en pleine décadence à cause d'impôts écrasants. Mais les Fran...

le 15/03/2021 à 16:35
Signaler
"son industrie est en pleine décadence à cause d'impôts écrasants. " A cause de son appartenance à l' UE et l' euro fort , et écrasée comme tous les pays du sud de l' Europe cad 250 millions d' habitants. La seule cause du décl...

le 15/03/2021 à 20:28
Signaler
" d'impôts écrasants". Vous avez tout a fait raison. Comme un anglais installe en France, les impots ici sont hallucinantes. En revanche, l'Etat fait des vrais depenses et a cause de ca, la France dispose d'une industrie d'armement toujours de haute ...

à écrit le 15/03/2021 à 16:19
Signaler
La France, l’Allemagne et l’Espagne ont des traditions militaires incompatibles. L'UE, zone de libre échange à monnaie unique faite pour les multinationales, n'a pas compétence à gérer une UE de la défense. Nos politiciens, Macron en tête, sont dans...

à écrit le 15/03/2021 à 16:10
Signaler
Emettons l'hypothèse que l'Allemagne fasse jouer à fond la géostratégie économique pour son unique profit. Et le maintien en position de leader ds le marché US est un atout maître qui vaut bien qcqs petits sacrifices à domicile...avec comme dégât col...

à écrit le 15/03/2021 à 14:45
Signaler
Les choses sont simples en réalité. Les allemands ne veulent pas une défense européenne qui les entrainerait dans les opex que les français sont les seuls à déployer dans l'UE, se sentant la légitimité pour décider de ce qui est bon ou pas bon pour n...

le 15/03/2021 à 15:39
Signaler
Les Allemands veulent faire bonne figure avec Biden, pour s'attirer ses bonnes graces,On va vous acheter vos F15,F35, etc.. mais en échange on veut continuer à écouler les colossales grosses berlines (et consolider notre excédent commercial). Mme Mer...

à écrit le 15/03/2021 à 14:18
Signaler
Parce que la France est faillite.

à écrit le 15/03/2021 à 14:11
Signaler
C'est bien ça si on continue on va se faire niq** comme pour les projets navals avec les british. La France n'a besoin de personne pour fabriquer son armement, exemple le char Leclerc, un des meilleurs dans son domaine très polyvalent et capable de f...

à écrit le 15/03/2021 à 13:23
Signaler
Je ne suis pas un spécialiste mais j'ai quand même l'impression qu'on a réussi plus de grands projets militaires et industriels avec les British qu'avec les Allemands... Pourquoi on s'entête ?

le 15/03/2021 à 13:58
Signaler
Parce que nous sommes dans l' UE qui veut entretenir le mythe mité de l' Europe qui fait le poids ! Celle là-même qui ne voulait pas non plus voir les anglais se barrer car ils deviendraient le démonstrateur du dysfonctionnement de ...

à écrit le 15/03/2021 à 12:50
Signaler
Il ne faut pas compter sur Macron pour défendre nos industries lui qui se croyait le grand homme de l’UE est incapable ne se bagarrer en particulier face à l’Allemagne à la Russie et aux USA Vite un nouveau président qui soit capable de défendre no...

le 15/03/2021 à 15:41
Signaler
Vous rigolez? Il est le seul en Europe à ne pas baisser son pantalon devant les états voyoux. Les autres pays ne pensent qu'au business et rien d'autre.

à écrit le 15/03/2021 à 12:35
Signaler
On ne peut que respecter et comprendre le point de vue des allemands qui poursuivent avec pragmatisme leur réussite économique et technologique et savent qui sont les alliés qui comptent et qu'il faut bien ménager (les USA) et ceux qui ne comptent ri...

le 16/03/2021 à 3:38
Signaler
Quelle réussite technologique ? Il vous pleurer chez les ricains parce que ne savent pas faire.

à écrit le 15/03/2021 à 11:31
Signaler
Ne pas s'emballer. Une négociation est en cours. Toute cette communication en fait partie. On parle de plus de 100 milliards d'euros (actuels, plus au final) par pays et avec la situation économique mise à mal, l'Allemagne qui assure la crédibilité d...

le 15/03/2021 à 13:22
Signaler
Pour le dernier paragraphe. La coopération ne pourra pas se faire non plus avec les anglais mais pour d'autres raisons : Jamais les anglais voudront laisser le lead à Dassault et il est impensable pour eux d'abandonner Roll Royce pour le moteur de NG...

à écrit le 15/03/2021 à 11:27
Signaler
Les français sont "d'une naïveté qui confine à la sottise", pour paraphraser une célèbre réplique du "Père Noël est une ordure" !

à écrit le 15/03/2021 à 11:12
Signaler
Après 30 ans dans le secteur aérospatial à travailler avec mes chers collègues allemands force est de constater qu'ils se soucient comme d'une guigne de ce que les français (la grande nation....) peuvent dire ou penser. Ils ne voient que leur propre ...

le 15/03/2021 à 11:46
Signaler
Il n' est guère plus que Macron et son relais d' opinions, la presse atlantiste subventionnée pour nous bassiner avec le couple franco allemand. S' agissant de SCAF, F Asselineau se fend d' un circonstancié ! : tweet SACRÉ COUPLE ...

le 15/03/2021 à 12:37
Signaler
parce que les francais se soucient des interets allemands ? dans ce type de programme chacun defend ses interets et ses besoins et il faut bien reconnaire que la RFA etait probablement pas un choix judicieux. l etat allemand a certes de la rgent (c...

le 15/03/2021 à 16:36
Signaler
@Germanicus J'ai, dans d'autres domaines, travaillé avec les Allemands, ce ne sont pas les expériences les plus heureuses de ma vie. Le principal reproche que je peux leur faire, c'est qu'ils ne reconnaissent pas leurs erreurs. Ils veulent avoir ra...

le 15/03/2021 à 19:53
Signaler
Les français pensent bien sûr à leur intérêt mais sont à l'écoute de leur interlocuteur en essayant de trouver un compromis acceptable. Relisez les propos de M. Trappier qui sont typiques. Ce n'est pas de l'angélisme mais du pragmatisme sous pression...

à écrit le 15/03/2021 à 10:38
Signaler
L' Allemagne du temps de Major Tom a déjà transféré une grand partie d`Airbus chez elle à Hambourg et en Bavière (Airbus Military). Comment peut-on être ausssi niais pour continuer à travailler avec eux?

à écrit le 15/03/2021 à 10:16
Signaler
La Russie communiste ? Je croyais avoir tout e tendu !!! Mais la Betise des fra cais. endocrines par la ploutocratie médiatique. depasse de tout ce à quoi on peut s. attendre...

à écrit le 15/03/2021 à 9:58
Signaler
Le desarroi du pt francais est saisissant. Il s'essaie une posture dominante, mais au fond, il est paume. Frau merkel se marre du manque de maturite politique de ce pretendant. Pauvre France aux mains de ces parvenus.

le 15/03/2021 à 12:53
Signaler
Et qui à voté pour ce gouvernement ? que penser d 'un peuple qui vote contre ses propres intérets depuis 1974 sans jamais faire le rapprochement ? que penser d 'un peuple qui vote pour qui on lui de voter tous les 5 ans ?que penser d 'un peuple qui ...

à écrit le 15/03/2021 à 9:52
Signaler
Quand les politiques Français vont-ils enfin comprendre que l'Allemagne ne veut pas de projets d'armement communs. Au fil des années, tous les projets ont été sabordés les uns après les autres. Ce que l'Allemagne souhaite c'est copier la technologie...

le 15/03/2021 à 10:07
Signaler
La Russie communist

à écrit le 15/03/2021 à 9:36
Signaler
On peu être amis et bouffer ensemble néanmoins les états n'ont que des intérêts alors que l'UE est sous pression des USA, Chine et GAFA elle refuse de regarder en face une souveraineté il est encore temps de faire des choix demain ça sera trop tard.

à écrit le 15/03/2021 à 9:23
Signaler
La pierre d'achoppement c'est que la France est une puissance nucléaire et pas l'Allemagne. De fait les Allemands seront toujours en infériorité stratégique et soumis aux priorités Françaises. D'autre part, les intérêts Allemands sont très importants...

à écrit le 15/03/2021 à 9:10
Signaler
L'Allemagne fait encore à sa sauce gribbish. Merkel est à la manœuvre. On sait faire l'armement car le rafale est une réussite. Oui définitivement les allemands jouent dans, la cour des usa. Biden est aux anges avec Boeing. Les allemands auraient pu ...

le 15/03/2021 à 9:43
Signaler
Cela fait plusieurs années, dans les commentaires de la Tribune, que je mettais fortement en doute la loyauté de l'Allemagne vis à vis de la France.Pour les allemands la France est le mouton bon à tondre, et ils ont raison, car tous les gouvernemnts ...

le 15/03/2021 à 10:30
Signaler
"Les Allemands travaillent sur le long terme pour dominer l'Europe dans tous les domaines " Ce qui ne serait pas un problème si l'Allemagne avait un véritable projet précurseur d'avenir, même pour elle seule, or leur seule motivation est ce qu'il...

à écrit le 15/03/2021 à 9:06
Signaler
La France devrait regarder au delà de l'UE, nous avons le 3 ème patrimoine marin du monde, 400 millions de jeunes africains de plus en plus éduqués francophones, que fait t-on à tourner en rond dans cette Europe vieillissante et nombriliste? On devra...

à écrit le 15/03/2021 à 8:47
Signaler
Une photo qui exprime parfaitement en image le déclin européen, bravo à son auteur par ailleurs c'est la première fois que je vois merkel sourire, si c'est merckel et si c'est pas un photoshop. Pour notre président par contre je suis sûr que ce souri...

le 15/03/2021 à 10:13
Signaler
Tout se qui est fabrique par la france est refuse par l Allemagne ,Tgv , Avions de combat ,central, Super Marche ect....mais nous achetons leurs armes et les motos pour la police,nous sommes envahis de leurs Aldi et Iidl, leurs grosses voitures q...

le 15/03/2021 à 10:50
Signaler
Difficile de savoir si ce profond ressentiment de l'oligarchie allemande vis à vis de la France est du fait de leur plus remarquable penseur, européen également et donc mondial, qu'était Nietzsche, qui n'arrêtait pas de louer la France et les françai...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.